Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lauree1108 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Crépuscule des Rois, tome 3 : Les Lionnes d'Angleterre Le Crépuscule des Rois, tome 3 : Les Lionnes d'Angleterre
Catherine Hermary-Vieille   
Au temps d'Henri VIII les reines se succèdent et ne se ressemblent pas! Intrigues de palais, trahisons, mesquineries, luxure.
Si Catherine d'Aragon, Anne Boleyn et Katherine Howard sont bien présentes, il est toutefois dommage que Jane Seymour, Anne de Clèves et Catherine Paar soient réduites aux rôles d'utilités. Néanmoins, l'ensemble est cohérent, et on se prend à espérer une suite avec les règnes de Edward, Mary et Elizabeth.
Le Crépuscule des Rois, tome 2 : Reines de coeur Le Crépuscule des Rois, tome 2 : Reines de coeur
Catherine Hermary-Vieille   
Que dire que dire .. Tout simplement grandiose . On revit cette grande fresque, on tremble, on jubile bref on se coule vraiment facilement dans ce grand siècle des Tudors. Le style est vraiment agréable parfois plein de mélancolie et de poésie , parfois un style qui colle à ce désespoir qui habite ces reines . Par rapport au premier tome, on parvient tout de même à se rapprocher des personnages, je pense surtout à la jeune Katherine Howard dans le tome 3.
Je pense que la mise à distance ressentie dans le premier tome colle ( et se justifie) parfaitement à l'atmosphère qui régnait dans cette guerre des deux roses. Déroutant au début mais très agréable par la suite.
Pour les amoureux de ces femmes hors-normes, je ne peux que conseiller Hermary Vieille

par Sadess
Mara Dyer, Tome 1 : Qui est Mara Dyer ? Mara Dyer, Tome 1 : Qui est Mara Dyer ?
Michelle Hodkin   
Ouaw. Juste ouaw. Quel livre... Quelle histoire... Je pense qu'il va me falloir un petit moment pour me remettre de cette lecture. J'en suis encore tout retourné. Ce roman nous ramène aux sources du fantastique, à l'état le plus pur du mystère, de l'étrange et du surnaturel... Comment vous transmettre tout ce que j'ai ressenti ? Je viens juste de le finir et j'en tremble encore. On respire.
Lorsque j'ai commencé The Unbecoming Of Mara Dyer, je ne savais absolument pas dans quelle aventure j'allai être embarqué. Comme vous avez pu le voir, le résumé ne dévoile presque rien... Pourtant, j'ai été irrémédiablement attiré par ce livre. Dès la première page, j'ai été emporté dans l'intrigue... Le prologue est juste génial... Lorsqu'un livre commence par une séance de spiritisme entre amies, à savoir Mara Dyer, Rachel ( sa meilleure amie ) et Claire, qui va très rapidement mal tourner, comment ne pas être séduit ? Surtout quand le jeu indique que Rachel et Claire vont mourir... A cause de Mara. Cette séance a eu lieu il y a six mois.
Six mois plus tard, Rachel, Claire et Jude ( le petit-ami de l'époque de Mara ) meurent pendant l'effondrement de l'immeuble dans lequel ils se trouvaient. Avec Mara. Qui est indemne. Que c'est-il passé ? Mara n'en a aucune idée, car après qu'elle s'en soit sortie, elle se réveille à l'hôpital sans aucun souvenir. Haaa, rien que d'y repenser, j'en ai des frissons ! Franchement, comment pas succomber à cette intrigue en or ?
Mais ce n'est pas tout. Maintenant qu'elle est réveillée, Mara tente de se rappeler de cette nuit où elle a pénétré, avec ses amis, dans le vieil immeuble qui menaçait de s'écrouler depuis des années. Sauf que ses souvenirs ne se manifestent pas. Par contre, d'étranges faits commencent à voir le jour autour d'elle. C'est à partir de là que j'ai commencé à être dépendant du livre, lorsque tout me paraissait à la fois complètement fou et me rendait tellement accro. Car oui, pour moi ce roman était devenu un drogue. J'y pensais partout où j'allai. Mais pourquoi ? Je vais tenter de vous l'expliquer... Mais coucher à l'écrit tout ce que j'ai ressenti va s'avérer très compliqué.
The Unbecoming Of Mara Dyer est un livre noir, très noir. Le mystère et l'étrangeté sont partout, présents à chaque page. Mara est un personnage unique et exceptionnel. C'est la première fois que je rencontre une héroïne de son genre. Elle est touchante, drôle, et on joue tellement avec sa santé mentale que je me suis plusieurs fois demandé si elle n'était pas dingue. C'est d'ailleurs ici l'un des élément clé de l'histoire : Mara est-elle totalement folle ou lui arrive-t-il vraiment d'horribles choses ? Par "horribles" j'entends des visions de ses amis décédés dans des miroirs, des apparitions, des voix. Elle va même s'infliger des douleurs qui auront disparu le lendemain... Mais que se passe-t-il vraiment ? Vit-elle tous ces moments ou les rêve-t-elle ? Je me pose encore la question...
Oui, ici, nous ne sommes jamais certains de la véracité de ce qu'il se passe. A beaucoup de reprises je me suis dis "mais ouaw... Est-ce que c'est moi qui ne comprends rien, Mara qui débloque ou ses souvenirs qui lui jouent des tours ?". J'ai adoré ça... Ce livre m'a donné de gros maux de crâne... Mais dans le bon sens. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas pensé à un livre vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour savoir si telle scène était réelle ou non. Michelle Hodkin pousse le vice très, très loin. Il y a vraiment eu des passages où je pensais que c'était impossible... Tout ce qui arrivé à Mara n'était que dans son imagination.
C'est à ce moment-là qu'apparaît Noah dans l'histoire... Haaaa Noah ! Il va en faire rêver plus d'une, j'en suis sûr. Mara comprise, bien sûr. Noah et elle vont vite se rapprocher, et former un duo ( et pas un couple ! ) vraiment super. Toutes les scènes où ils étaient tous les deux m'ont fait fondre, rire, m'ont touché et m'ont permis de m'attacher un eux. D'ailleurs, je crois que je me suis vraiment trop rapproché d'eux. Les quitter est vraiment dur. Mara et Noah sont deux protagonistes géniaux, qui vous font vivre le livre avec une intensité rare. En plus, Noah va aider Mara dans sa quête vers ses souvenirs. Chose qui va entraîner bien des problèmes... Et des révélations stupéfiantes.
Haaaalala, c'est juste horriblement frustrant de ne pas réussir à vous transmettre mes sentiments ! The Unbecoming Of Mara Dyer est une perle ! Un roman magnifique et doté d'un pouvoir d'addiction immense. L'histoire est inédite, nouvelle sur tous les plans. Comment vous faire comprendre que je suis fan de ce livre ? Que désormais à chaque fois que je passe devant un miroir je pense à Mara et je m'écarte un peu de ce dernier ? Que je me suis demandé si je n'étais pas en train de devenir dingue tellement la psychologie de Mara était remise en cause ? Fiouuu, c'est vraiment un livre marquant.
Cette intensité va crescendo pendant toute notre lecture. L'intrigue m'a souvent donné des frissons ou des vagues d'adrénaline. J'étais juste emporté dans une tempête. Violente et destructrice. Les pages défilaient trop vite, je ne les voyais pas passer entre mes doigts ! L'atmosphère est si prenante que je n'écoutais littéralement plus rien autour de moi. C'était fantastique !
Tout cela a eu lieu jusqu'à la dernière ligne. Du début à la fin, j'ai été ancré au roman. Et la fin... Encore un ouaw. Je l'ai relu quatre fois, pour être sûr que je n'avais pas rêvé. Puis après, j'ai réalisé que j'allai devoir attendre la suite. Là, j'ai été détruit. Comment l'auteure peut nous laisser comme ça ? C'est juste... Arghh ! Je m'en arracherais les cheveux ! Les dernières pages sont explosives, bouleversantes, brûlantes... J'ai dû reprendre mon souffle pendant deux minutes avant de commencer mon avis. D'ailleurs, cette sensation d'être complètement secoué par un livre ne s'est toujours pas dissipée.
Alors, qui est Mara Dyer ? Je ne vous le direz pas, pour la simple est bonne raison que je l'ignore. Enfin, je crois. The Unbecoming Of Mara Dyer est un roman étrange, parsemé de noirceur et de ténèbres. Mais cette étrangeté nous attire, cet aspect surnaturel nous force à lire. A la fois palpitante, dotée d'une romance sexy et à faire fondre les personnes qui détestent le romantisme, inquiétante et sublime, l'histoire de The Unbecoming Of Mara Dyer ne pourra que vous séduire. Mara et Noah sont deux héros formidables, qui me manque déjà et que j'ai hâte de retrouver. Je ne vous conseille pas de lire ce livre, je vous l'ordonne. Mais attention, ne le faites que lorsque la lumière est allumée, que lorsque vous êtes loin d'un miroir, et que vous êtes sûr(e)s que ce que vivez, est bien la réalité.

http://wandering-world.skyrock.com/3036099323-Mara-Dyer-Tome-1-The-Unbecoming-Of-Mara-Dyer.html

par Jordan
Hearts, Tome 2 : Juste inoubliable Hearts, Tome 2 : Juste inoubliable
Claire Contreras   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/08/hearts-tome-2-juste-inoubliable-claire.html

Claire Contreras poursuit sa série Hearts sur le thème des secondes chances. Après Oliver et Estelle, c’est au tour de Mia et Jensen de se prêter au jeu.

Mais avant de vous parler de ce roman, je dis merci à Eden car ils ont inclus dans ce second tome la traduction du préquel Torn Hearts qui nous explique bien le contexte dans lequel Mia et Jensen se sont aimés et détruits. Le roman lui se déroule 5 ans après lors de leurs retrouvailles.

Les années sont passées et pourtant Mia et Jensen s’aiment comme au premier jour. Leur amour est beau, tendre mais terriblement destructeur. Il est synonyme de passion mais aussi de souffrances.

A l’adolescence, ils n’ont pas souhaité suivre une relation à distance, ils se pensaient trop jeunes pour ça. Mais il a suffi d’une erreur de Jensen pour que tout soit réduit à néant. A cause de cette erreur, Mia s’est sentie trahie et brisée. Quand à Jensen, il n’a pas eu assez de recul pour voir ce qu’il perdait et a pris de mauvaises décisions.

Cinq ans plus tard, la donne a changé. Mia et Jensen se retrouvent lors du mariage de leurs amis et c’est le commencement d’une reconquête. Jensen a mûri, c’est un adulte responsable, un père aimant, un ami dévoué, un auteur accompli. Il est prêt à se battre pour Mia qu’il n’a jamais cessé d’aimer. Mais les barrières de Mia sont vraiment hautes et la lutte va être difficile.

Mia est brisée depuis qu’elle a perdu Jensen. Elle n’a jamais réussi à tourner la page et pense que c’est ce qu’elle doit faire aujourd’hui : tirer un trait définitif sur son amour de jeunesse. Mais comment faire quand celui est déterminé à la reconquérir.

L’autrice prend vraiment son temps pour établir un récit cohérent. Elle nous détaille avec beaucoup de justesse les sentiments qu’éprouvent son héroïne. On comprend à quel point elle a souffert et les difficultés qu’elle a à accepter la nouvelle vie de Jensen. Elle a toujours cru que ce serait elle sa femme et la mère de ses enfants. Elle va mettre beaucoup de temps à accepter son statut de père ou encore qu’il soit proche de la mère. Lui pardonner et avancer va lui être extrêmement douloureux.

Mia est une jeune artiste incroyablement douée. Elle est si pleine d’espoir, de convictions, si altruiste. Elle a tant d’amour à donner, tant de choses à montrer. J’aime son parcours. Elle est légèrement bornée, va faire quelques erreurs mais si c’est pour trouver le bonheur à la fin, pourquoi pas...

Ce que j’ai préféré dans ce roman, c’est connaître le point de vue de Jensen grâce à ses chroniques dans le journal. Il dévoile clairement à la face public tout ce qu’il vit, tout ce qu’il ressent. J’ai trouvé ça amusant et terriblement touchant. Car il n’a honte de rien et assume chaque mot, chaque sentiment qu’il dévoile pendant ces petits mots. Je dois avouer que malgré sa bêtise, c’est un homme extraordinaire, déterminé et j’ai adoré le voir se battre pour Mia.

J’ai passé un excellent moment avec ce couple comme vous pouvez le lire. J’apprécie vraiment beaucoup la plume de Claire Contreras, elle est juste, puissante et touchante. Il me tarde de renouveler l’expérience et de découvrir l’histoire de Victor.
La Belle et la Bête : Le destin de la Bête La Belle et la Bête : Le destin de la Bête
Mallory Reaves    Dice   
Nul...

L'auteur n'a même pas fait l'effort de faire de nouveaux dessins et reprends à 90% ceux du tome précédent (et encore je suis généreuse sur le pourcentage de nouveauté....).

Encore une fois la bête s'aperçoit de ces sentiments en une page, vraiment aucun développement de l'évolution de ces sentiments et de sa façon de penser. Chaque avancée dans l'intrigue tombe comme une cheveux dans la soupe.

Bref c'est une "saga" qui n'a aucun intérêt à part celui de rapporter encore plus de sous autour du film... Quel dommage alors qu'avec un peu d'effort ça aurai pu être une belle extension pour les fans

par btizlit
Magnifiques artifices, Tome 1 : La Dame aux artifices Magnifiques artifices, Tome 1 : La Dame aux artifices
Shelley Adina   
Ce qui m’a d’abord attiré dans ce roman, c’est la gentillesse de l’auteur et sa passion du steampunk qui ressortait bien lors de la conférence du festival du roman féminin sur « Le costume dans la romance historique et steampunk ». Outre la quatrième de couv’ qui présente un roman intriguant, la couverture m’a aussi beaucoup plu et je trouve qu’elle indique bien le côté steampunk de l’histoire.

Ce dernier amène une réflexion intelligente sur les capacités des femmes à faire fonctionner des machines techniques ou à conduire. Dans un monde où les femmes se doivent d’être polie, bien mises et de chercher un mari, Claire fait grise mine. Ce qui l’intéresse, elle, c’est de savoir comment fonctionne les choses et elle aspire à avoir une liberté qu’elle n’a pas. Si le début du roman la voit malheureuse de par tout ce qui lui arrive, les événements lui permettent aussi de s’émanciper et de gagner en assurance.

J’ai adoré le personnage, sa vivacité et son empathie. Claire possède une douceur qu’on trouve finalement assez rarement dans les héroïnes à forte tête. Elle réfléchit toujours avant de foncer et ne fais que ce qui lui semble juste. Si elle fait des erreurs, elle les regrette mais les assume et pense bien souvent à son prochain avant elle-même. Son éducation se ressent beaucoup dans ses actions et dans sa manière d’être et devient une force au fil des pages.

Si elle est le point central de l’histoire, de nombreux personnages secondaires sont tout aussi intéressants à découvrir, notamment la bande de gamins des rues. Ils possèdent tous leur propre personnalité et on ne peut que s’attacher à eux, tous autant qu’ils sont. J’ai malgré tout un faible pour les Mopsies, je l’avoue !

Concernant l’intrigue, s’il s’agit ici clairement d’un tome de mise en place, cela n’empêche pas l’histoire d’être bourrée d’action et de moments décisifs pour les personnages. Ceux-ci nous sont présentés, tout comme l’univers dans lequel ils évoluent, permettant au lecteur de s’y faire tranquillement sa place pour les prochains opus à venir.

En résumé une histoire pleine d’action sur fond de steampunk avec une héroïne aussi forte que douce et une myriade de personnages attachants. J’espère que les prochains tomes seront vite traduits en français !

par Rinne
Rani, tome 5: Sauvage Rani, tome 5: Sauvage
Francis Vallès    Didier Alcante    Jean Van Hamme   
Notre héroïne poursuit son parcours, et comme d'habitude, il est semé d'obstacles !
Heureusement, sa beauté est un atout non négligeable, surtout dans ce tome où elle ne peut réellement se défendre car elle est atteinte d'amnésie....
Ça n'est que dans les dernières pages, qu'un choc va lui permettre de recouvrer la mémoire...
Le dessin de cette série est particulièrement agréable, avec des couleurs vives, fraîches,qui mettent Jolanne l'héroïne, en valeur.
Le 3ᵉ Gédéon, Tome 1 Le 3ᵉ Gédéon, Tome 1
Tarô Nogisaka   
L'histoire prend place en octobre 1788, quelques mois avant la réunion des Etats-généraux et la Révolution. Nous suivons les pas de Gédéon Aymé, jeune idéaliste appartenant au peuple et qui aspire à être élu député du Tiers-Etat. En attendant, il publie secrètement des satires érotiques mettant en scène la reine Marie-Antoinette pour survivre, et publiquement, harangue les foules pour les rallier à ses idées progressistes.
Au moment où son seigneur, le marquis Arnauld, est sur le point de le faire céder à son odieux chantage, intervient opportunément une figure du passé qui le tire de ce mauvais pas. Il s'agit du duc de Loire, avec qui il a été élevé et qu'il considère comme son frère. Mais Gédéon va découvrir que ce dernier a bien changé depuis leur enfance pour devenir un homme cruel et manipulateur. Doit-il accepter son aide pour être élu député ? Ou au contraire prendre ses distances ?

Globalement, j'ai beaucoup apprécié ma lecture : le contexte historique est plutôt bien resitué, rappelant les disettes et la misère qui frappent le peuple, ainsi que les solutions avortées du roi pour y remédier, le tout sans alourdir l'intrigue ; la dualité entre les deux anciens amis d'enfance est intéressante, même si la cruauté et la fourberie dont Georges de Loire fait preuve sont un peu poussives voire téléphonées ; les bâtiments et la nature sont superbement dessinés, nous immergeant complètement en ce XVIIIème siècle finissant...
Par contre, j'aurais quelques réserves à émettre : les noms des nobles sonnent un peu faux ; l'apparition de Robespierre n'est pas très convaincante (même si je comprends le besoin de l'auteur de l'introduire, car on devine le rôle futur qu'il va jouer) ; Georges de Loire et Saint-Just ont une apparence un peu trop androgyne à mon goût (en plus, le masque du duc m'a crispée tout au long de ma lecture, allez savoir pourquoi, tandis que la ressemblance du futur révolutionnaire avec un acteur de la commedia dell'arte m'a quelque peu perturbée !).

Malgré tout, j'ai littéralement dévoré ce manga. Je lirai sans nul doute la suite, même si je ne me précipiterai pas dessus à sa sortie, car les raisons qui ont provoqué le changement en profondeur du duc ainsi que ses motivations restent suffisamment mystérieuses pour nous donner envie de continuer.

par Parthenia
Marquise Marquise
Joanne Richoux   
Selon moi, c’est le genre de livre qui ne paye pas ne mine au début et puis une fois fini on n’oubliera jamais cette histoire. Je l’ai acheté sans en avoir entendu parler
–normal je l’ai pris le jour de sa sortie-. Alors je ne m’attendais à rien, j’avais juste hâte de voir comment l’auteur allait nous transporter dans le XVIIème siècle.
Au final, et bien lisez ce livre pour la troisième partie, le coup de génie de l’auteur, l’atout dans sa manche !

Bon, dans un premier temps ça ne casse pas trois pattes à un canard. Les deux premières parties ne m’ont pas convaincu, entre actions clichées et des personnages pas très attachants. Oui, j’ai eu du mal avec notre héroïne Charlotte. Surtout sa façon de parler, pas que la vulgarité ou les expressions typiquement adolescentes me gênent ou me choque. Juste parce qu’à certains moments ça cassait le rythme du livre. C’était presque décalé. Mais au fur et à mesure on s’y habitue et Charlotte m’a même fait rire !
Pour revenir à cette première partie, où nous ne sommes pas encore dans le vif du sujet. Pour certain elle peut être courte effectivement. Personnellement je préfère: on ne s’ennuie pas avec des scènes juste pour faire plus long, ennuyant. Ici, c’est plus efficace !

Côté intrigue au début ça ne pas vraiment convaincu. Même si les deux premières parties le livre sont intéressantes et agréables, je n’ai été transporté qu’à partir de la troisième. Car l’auteure nous surprend de pages en pages, et là ce fut vraiment hallucinant ! Dans certains livres la fin vous semble évidente, ici accrocher-vous bien ! Je n’ai jamais été aussi surprise par une fin, par autant de révélations. Le livre a grimpé, grimpé dans mon estime, disons plutôt qu’il est passé de lecture agréable à très bonne lecture ! J’adore être surprise par un livre, de plus ici la fluide plume de Joanne Richoux fait que l’on ne se pose pas trop de questions, on lit son roman sans se méfier de l’entourloupe qu’elle nous prépare… Au final une fois le livre refermé –et l’esprit bien en place-, car je me suis pas remis de la fin immédiatement, on se dit « pourtant c’était gros comme le monde » !
J’ai aussi vu cette fin comme une critique, un avertissement sur un certain sujet –forcément je ne vous dis pas quoi–

Mais ce que j’attendais le plus avec cette lecture, c’était de redécouvrir cette période que j’aime tant, le XVIIème siècle. C’est un pari réussi ! On découvre ce monde en même tant que notre héroïne, cet univers haut en couleur, là où tout n’est qu’illusion…
Vous trouverez, des balles, des salons, des grandes robes, des grands buffets et un tas de personnes plus ou moins étranges.

En gros, si vous aimez être surpris, foncez ! Et si vous n’accrochez pas au début, n’arrêtez pas votre lecture car la fin vaut le détour. Je lirais avec plaisir les livres de Joanne Richoux si elle nous offre un tel spectacle à chaque fois !

Mon blog >>> https://lismacomedie.wordpress.com

par Jade1789
Avant toi Avant toi
Jojo Moyes   
Un vrai coup de cœur .
Un livre d'une rare beauté, magique, déchirant et un véritable choc émotionnel...
Car cette histoire pourrait êtes vrai!
Donc ma forte émotion pour ce livre je me suis mise dans la peau du personnage de Lou, on ne peut quand ressortir plus grand et fort...
Je ne vous ferais pas de grande phrase car je manque de mots tellement mon cœur et bouleversé .
Par ce roman si beau et si triste mon cœur a été touché.
Mes larmes ont coulé doucement au fil des pages...
Excellent une belle leçon de vie, et qui font réfléchir sur nos petits tracas de la vie quotidienne qui sont bien petits, car ça n'a beau être qu'un roman il sent dégage beaucoup d'émotions et bien plus encore...
Gros coup de cœur 2013 et un de met livre préféré dans ma biblio ❤❤❤❤
À lire ...