Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lauren59 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Sextoys et Bulles de Savon Sextoys et Bulles de Savon
Mily Black   
https://lmedml.com/2017/05/24/sextoys-et-bulles-de-savon-mily-black/

Ce roman, dès que j’ai vu la couverture j’ai su qu’il me le fallait. A la découverte du résumé, je me suis tout de suite dis que j’allais vraiment passer un bon moment. [Sextoys et bulles de savon] est la comédie romantique et sexy par excellence.

J’ai pioché cette lecture car je voulais quelque chose de léger mais aussi porteur d’un message sympa et moderne. Mily Black excelle vraiment pour divertir ses lecteurs.

Imaginez-vous ! Vous ouvrez une boutique bien être avec des cosmétiques bios et une petite partie coquine avec des sex-toys soft, et ce, dans un tout petit village où les habitants risquent de s’offusquer de ce que vous allez proposer aux clients…. Et bien c’est ce que va faire notre héroïne Fanny, et s’il y avait bien une personne qui était capable de faire ça c’est bien elle. Mais Fanny n’est pas une commerçante dans l’âme et elle va redoubler d’ingéniosité pour faire parler de sa boutique. Elle va se retrouver dans des situations cocasses et sexy et vous donner de sacrés fous rires. C’est d’ailleurs dans une situation assez embarrassante qu’elle va faire la connaissance d’Edouard, dit « Sergent Sexy », car oui il l’est assurément !

Ce roman c’est tout simplement un véritable petit concentré de bonheur. Mily Black nous emporte dans une histoire légère en apparence, mais vous découvrirez qu’elle a réussi son pari en transmettant des messages importants dans notre société actuelle. Son héroïne Fanny illustre à merveille la femme moderne qui assume ses envies et ses désirs. Elle démontre avec simplicité et sans complexe qu’il n’y a pas de honte à prendre soin de soi de quelques manières que ce soit. Le plaisir féminin y est mis en avant délicatement, avec humour et justesse. Fanny est une héroïne que j’ai adoré, elle est pétillante, elle transpire la joie de vivre malgré les quelques ombres de son passé qui planent sur son présent. Fanny est la meilleure amie que l’on voudrait toutes avoir. Elle est culottée, elle assume sa féminité et elle est un exemple pour toutes les femmes de notre génération.

Edouard, dit « Sergent Sexy » est juste à tomber. Il entre carrément dans le jeu de séduction de Fanny et c’était un vrai régal de les voir se tourner autour. J’ai aimé sa personnalité tranquille mais avec ce petit côté enjôleur qu’il ne montre qu’à Fanny. Il a aussi un sacré humour et j’adore les hommes qui me font rire.

Marie la meilleure amie de Fanny sera celle qui tempérera la folie douce de notre héroïne. Les personnages secondaires viennent rendre le récit encore plus drôle et assez proche de la réalité car j’imagine très bien les réactions de certaines personnes dans un petit village si un sex-shop venait à ouvrir ses portes. La plus drôle à été Mme Lobarde, la mère d’Edouard qui joue les femme outrée à la découverte de l’antichambre de Fanny. Leurs querelles sont mémorables. Le personnage de Jenny apporte la touche plus grave à l’histoire, et là encore, Mily Black en profite pour développer un thème qui n’est pas facile à traiter, la violence conjugale.

La plume de Mily Black est pleine d’humour, elle est légère et décomplexée. Elle transporte le lecteur dans un récit réalité qui vous fera rire autant qu’il vous fera réfléchir sur des thématiques modernes et actuelles. Elle aborde des sujets qui sont encore assez tabous chez certaines personnes, comme l’usage des sextoys. Elle met en lumière le fait que cela soit encore mal perçu par beaucoup de gens. Elle ne prône pas l’usage des jouets pour adultes, mais elle démontre bien qu’il n’y a pas de honte à avoir dans le fait de vouloir essayer en solo ou avec son partenaire.

La romance est vraiment très mignonne avec ce petit côté sexy que j’adore. La notion de confiance est brillamment mise en avant par l’auteure et c’est encore un message important à travers son histoire hilarante et décomplexée.

En bref, [Sextoys et bulles de savon] est un roman que j’ai adoré et que je vous conseille pour tous les aspects de l’histoire. Vous allez rire et être émus avec nos personnages. C’est un plaisir qu’il ne faut pas se refuser, laissez-vous tenter, c’est le crush assuré !
Dix petits nègres Dix petits nègres
Agatha Christie   
Je me rappelle la lecture de ce livre, avec un sourire au lèvre.
Pourquoi, pour cette intrigue tordue sortit de la tête d'Agatha.

Un thriller où les gens meurent les uns après les autres, en se suspectant les uns les autres, et en plus ne pouvant s'enfuir de cet endroit, y a rien de plus mortel !!

Comptons jusqu'à 10 !

par Nicolas
Envoûtements Envoûtements
Sylvia Day   
Au vu des commentaires que j'avais lu sur ce bouquin sur plusieurs sites (ici compris), j'avais quelques appréhensions à démarrer ce roman... eh bien en fin de compte personnellement et contrairement à certains lecteurs j'ai beaucoup appréciée ce livre et je dirais même que c'est une agréable surprise. Comme quoi faut pas forcément écouter les évaluations des autres faut mieux se faire une idée soi-même...
Pour moi c'est un roman où se mêle habillement une très belle romance avec beaucoup d'érotisme sur fond de relation SM Domination / Soumission dans un monde de magie, de sortilège et de métamorphose. C'est d'ailleurs justement pour le mélange de tous ces univers qu'il est assez original il faut bien le dire...
Alors d'accord au départ faut s'accrocher car c'est pas évident de rentrer dans ce monde à part car au début c'est un peu difficile à comprendre (rien que les noms "familiers", "chasseur"... et aussi la hiérarchie au sein des personnages) mais une fois cerné cet univers est un régal.
J'ai appréciée aussi les personnages, le côté dominant de Max et le caractère bien trempé de Victoria. C'est un couple fougueux qui partage une passion dévorante et insatiable tantôt sauvage et bestial et tantôt tendre et affectueux. Peut-être que leur relation aurait pu être plus développé (surtout au début car après leur 1ère nuit ensemble l'histoire fait un bon de 15 jours où apparemment c'est dans ce laps de temps qu'ils se sont appris à se connaître et que leur relation a évolué) donc comme on y assiste pas en direct le couple nous paraît un peu étranger... Leur jeu "de chat et de la souris" aurait pu être aussi plus appuyé surtout au vu de leurs tempéraments respectifs.
Certains diront qu'il y a trop de sexe... à ça j'y répondrais qu'il faut pas être hypocrite car faut pas se leurrer on sait très bien à quoi s'attendre avec une auteur comme Sylvia Day avant même d'ouvrir le livre...
Pour ma part je conseille aux lecteurs de romance érotique qui apprécie aussi un peu de magie car je trouve que ce roman porte bien son nom "Envoûtement".



par AMETHYST
Lion Lion
Saroo Brierley   
Impossible de rester de marbre face à ce récit poignant, émouvant et au destin incroyable de ce petit bonhomme, qui du haut de ces 5 ans force l'admiration et le respect.
Cette histoire serait sortie tout droit de l'imagination d'un écrivain que ça paraîtrait improbable. Et pourtant!

Je vous conseille également de voir le film, certes plus romancé mais tout autant bouleversant.
Une affaire de sang Une affaire de sang
Bonnie MacBird   
Une bonne découverte.

Sans vouloir trop m'avancer (je n'ai lu qu'une seule aventure de Sherlock Holmes, et c'était il y a longtemps...), je pense que ce livre est assez bien dans l'esprit des oeuvres de Conan Doyle.

L'histoire n'est peut-être pas des plus originales à première vue mais est suffisamment prenante pour être lue rapidement. Même si certaines choses m'ont semblé assez prévisibles ou expédiées un peu trop rapidement, la fin m'a pas mal surprise, je ne m'attendais pas à ce que ça parte aussi loin malgré le titre du bouquin -je me serais attendue à quelque chose d'un peu plus "light", en quelque sorte.

En bref, une bonne aventure de Sherlock Holmes, qui me semble respectueuse de l'oeuvre de Conan Doyle, mais qui ne me restera pas nécessairement très longtemps en mémoire.

par Isallya
Amis ou amants ? Amis ou amants ?
Emily Blaine   
J'ai vraiment aimé ce livre dommage qu'il soit trop court l'idée de départ est bonne il aurait mérité une histoire plus developpée.
April & June April & June
Coline Green   
Au début de ma lecture, j’ai été un peu perturbée par le fait que le récit parte un peu dans tous les sens. J’entends par là que tantôt c’était April, puis June, Carol ou encore Zoé… Ok, mais pourrions-nous nous concentrer sur April et June ??

Et puis, rapidement j’ai compris qu’il était important de bien connaitre tous les personnages, liés les uns aux autres. En plus, en fin de compte, c’était bien intéressant de les découvrir, mais j’avais peur, vu le peu de pages de trop m’éloigner de ces deux jeunes femmes qui avaient attisé ma curiosité en lisant le résumé.

Donc là, j’en envie de dire à Coline Green, qu’elle a merveilleusement bien su nous transporter dans la vie de tous ses personnages et j’ai apprécié tous les découvrir.
Ce sont des personnages attachants, qui vivent là des moments cruciaux dans leur vie.
April et June vivent la période du rumspringa : c’est un rite de passage où le jeune adulte Amish est libéré des règles de la communauté, il a ainsi le droit de découvrir la vie moderne avant de prendre la décision d’être baptisé et de vivre selon les traditions de la communauté. C’est une période et une expérience importante et intense pour deux jeunes femmes qui n’ont jamais connu toute cette modernité, autant dire que de se retrouver à Paris, rend l’expérience encore plus intense. Toutes deux vivront cette expérience bien différemment, c’est intéressant.
A côté d’elles, Zoé et Carole sont deux jeunes femmes modernes, qui vivent aussi leur vie le plus intensément possible. Carole vit aussi une période importante.
Il y a aussi bien sur des hommes qui gravitent autour d’elles, et qui ont leur importance : Vincent et Garvan.

J’aurai très envie de lire une suite : pour savoir ce qu’il va leur arriver, voir comment leur vie vont évoluer.

http://www.livresavie.com/april-june-de-coline-green/

par Beliwei
Le Pic à glace Le Pic à glace
Phillipe Candeloro    Serge Filippini   
Davos, fin du congrès de la Fédération internationale des sports de glace. Durant la nuit précédant l’élection du président, Lorena, chef de la sécurité de l’hôtel, est informée de la disparition de Norton, ex-champion visant la direction de la Fédération. Elle découvre près des poubelles un patin à glace maculé de sang.
Elle fouille l’établissement en vain ; mais ne peut se rendre à l’extérieur : la tempête fait rage. Mais déjà, Lorena soupçonne un meurtre. Elle prévient la police de Zürich qui ne peut intervenir à cause du mauvais temps. Et commence à mener l’enquête avec pour principal souci d’éviter un autre meurtre.
La dernière personne à avoir croisé Norton est Rosalie Sélavy, également candidate au fauteuil de président. Rosalie dira un peu plus tard que Norton se sentait menacé.
Au fil des interrogatoires menés par Lorena, les langues se délient. Lorena découvre que le milieu des sports de glace est un univers où règnent des méthodes dignes de la mafia…

par Tayokiero
Superman, mon éditeur et moi Superman, mon éditeur et moi
Audrey Woodhill   
Je peux vous dire qu'en commençant l'histoire, j'étais en colère, en la dévorant, j'avais des envies à la Dexter, en la finissant, je me suis mise à pleurer, car elle m'avait piqué mon superman.

Quoi, je ne suis pas la seule à avoir cet homme en fantasme: impossibles mesdames, regarder, il n'a rien pour lui, il est poilu, barbu, cheveu décoiffé :



Plusieurs solutions s'imposent à vous :

1° Quoi je ne suis pas crédible, ok mais on ne touche qu'avec les yeux
2° Ce n'est pas l'homme de vos rêves tant mieux, mais ne passer pas à côté de cette romance, remplacer superman par Aquaman ( quoique....)
3° imaginez l'homme de vos fantasmes :p

Sinon, Je ne parlerait pas en détails de l'histoire, le résumé suffit à lui-même voici ce que j 'ai ressenti.

Ce genre de romance se dévore, car l'auteure crée un univers auquel on peut s'identifier avec facilité, dans nos fantasmes ou dans la vie réelle, qui n'a pas espéré toucher son rêve du bout des doigts et se battre pour l'atteindre. Une plateforme d'échange littéraire, une romance qui devient un Best seller et qui obtient des prix ( je pense qu'elle ne s'y attendait pas), un retour de bâton par l'entourage, qui critique : regarde, c'est celle qui écrit des scènes porn*

Aurore est une maman célibataire, qui a dû se battre pour réussir à faire un nom dans le domaine de la littérature française et au-delà des frontières.
Jeune femme avec beaucoup de caractères, naturelle, sensible, elle peut désormais se la jouer pretty woman sans sont Richard Gere, elle peut présenter seule sa blackcard. Mais, le rêve américain, va-t-il plus loin ? Une rencontre imprévue.

Tout y est, le style simple, des dialogues auquel on s'identifie, avec beaucoup de pep's et de naturel. L'auteure a écrit comme elle doit être dans la vie, avec beaucoup de rêves, d'amour pour ses enfants, d'attirance pour un homme qui peut-être à la fois superman, ou le héros romantique de demain.

Enfin, c'est ce que j'ai ressenti, tout le long de cette romance. Audrey Woodhill, m'a apporté le sourire, et m'a fait dévorer son histoire en un rien de temps. On arrive facilement à s'identifier à Aurore. Elle a mis sur papier, un fantasme que rêverait beaucoup de femmes.

J'avoue, j'aurais craqué pour les Stiletto, ou les chaussures à semelle rouge.

Aurore, va vous embarquer dans un voyage de rêves, d'une plateforme de partages à Hollywood, à la rencontre de James Knight.

Je ne vous poserais qu'une question : et vous qu'auriez-vous faits devant l'objet de vos fantasmes ?

Une tempête de fraîcheur, une identité propre, Audrey et Aurore ne sont pas si loin l'une de l'autre, du rêve à la réalité il n'y a qu'un pas. Qui est son James, quel est le vôtre ?

Une bonne fée s'est penchée sur une plume, et superman mon éditeur et moi est née.

par Jbyaly
Spring Girls Spring Girls
Anna Todd   
Très grosse déception avec la lecture de ce livre. Avant de me lancer j’avais eu vent de quelques critiques négatives à son encontre mais voulais à tout prix me faire ma propre opinion. Voilà c’est fait. Et on ne peut pas dire qu’elle soit élogieuse.

En l’absence de leur père, actuellement en mission en Irak, les quatre filles de l’officier Spring passent Noël avec leur mère. Un Noël un peu triste de par l’absence de leur père mais aussi à cause de difficultés financières qui viennent entacher la fête.
Alors que Jo, la sœur cadette se lie d’amitié avec le nouveau voisin, l’ainée des filles Spring, Meg, attend impatiemment le retour de son petit ami et espère qu’il la demande en mariage. Mais le retour de son ancien amoureux va venir perturber la jeune fille et ses ambitions. Amy, le plus jeune des sœurs, se plaint de l’absence de cadeaux quand, Beth, la benjamine, fait tout son possible pour aider leur mère dans les tâches du quotidien.
Les quatre sœurs sauront-elles faire face à cette période un peu compliquée ? Comment vont-elles réagir aux difficultés qu’elles ont devoir affronter, que ce soit des difficultés financières, des amours contrariées ou des amitiés trahies ?

Qui n’a jamais entendu parler du livre Les Quatre filles du Dr March. Même sans avoir lu l’original (honte à moi), j’étais curieuse de découvrir cette version modernisée de ce célèbre roman. Malgré plusieurs critiques peu avenantes, je voulais me faire ma propre opinion. Après tout, je n’avais pas de point de comparaison, d’attente ou d’appréhension par rapport à ce livre, juste la curiosité de découvrir l’histoire sous un nouveau jour. Grand mal m’en a pris. Non seulement, je n’ai pas aimé ce roman mais en plus il m’a coupé toute envie de lire la version originale ou de me jeter sur le prochain livre de l’auteure.
Plusieurs raisons à cela. Premièrement, une histoire plate, sans relief avec beaucoup trop de descriptions. L’auteure se perd dans des longueurs de texte qui nous font décrocher. Par exemple, l’une des sœurs Spring pose une question à une autre et il faut attendre trois voire quatre pages avant d’avoir la réponse. Entre temps, l’auteure divague sur des éléments sans rapport direct et franchement, on a le temps d’oublier l’objet de la question quand enfin arrive la réponse. En tout cas ce fut mon cas. Obligée de remonter en arrière pour me souvenir. Donc niveau fluidité et accroche du lecteur c’est pas top et même un gros flop.
Ensuite, bien que l’histoire soit censée se dérouler à notre époque, impossible pour moi de m’y identifier. Malgré les nombreux rappels autour de la modernité (internet, films cultes, chanteurs célèbres…), je gardais en tête la période originale de l’histoire. J’imaginais chaque personnage comme dans Louisa May Alcott les avait conçu. Un décalage qui a aussi largement contribué à pénibiliser ma lecture.
En plus de ce décalage, j’ai trouvé que le scénario manquait d’équilibre. Certains aspects de l’histoire font l’objet de plusieurs chapitres et se perdent dans des longueurs inutiles alors que d’autres sont survolés ou simplement mis de côté. Je n’ai pas toujours réussi à bien comprendre la chronologie souhaitée par l’auteure.
Et pour finir, trop de questions sans réponse, une fin presque bâclée ou en tout cas pas suffisamment approfondie.
Niveau personnage, pas grand-chose à en dire si ce n’est qu’Anna Todd a conservé les principaux traits de caractère de chacune des sœurs. En revanche, le fait qu’elles appellent leur mère par son prénom m’a dérangé. Aucune des quatre sœurs ne m’a plus enthousiasmée ou conquise qu’une autre. J’avoue que parfois leurs attitudes m’a révolté.
Comme je l’ai dit en préambule, je n’ai pas lu l’histoire originale et ne peut donc certifier si cette dernière est aussi fade que sa version moderne ou non. Mais j’ose espérer que face au succès qu’elle a rencontré depuis sa sortie, elle soit de bien meilleure qualité. Malheureusement, je ne pense pas trouver l’envie de le découvrir par moi-même tellement je suis dégoutée par cette version modernisée.
Déjà déçue par les derniers livres écrits par Anna Todd (Landon et Before), je crois que je vais arrêter là les frais avec cette auteure. Mes dernières lectures ne m’ont procuré aucun plaisir, juste la sensation d’avoir perdu mon temps.