Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laurence-1-2-3 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Kinnections, Tome 4.5 : La recherche de la perfection Kinnections, Tome 4.5 : La recherche de la perfection
Jennifer Probst   
Une petite nouvelle rapide, dans la lignée de la série. On y retrouve Connor, le frère de Nate, qui a repris ses études pour avoir un avancement dans son travail. Il va se retrouver aux prises de sa professeure de littérature. Cette histoire est courue d'avance mais on se laisse prendre au jeu. Seul bémol: [spoiler]tout comme pour l'histoire de Nate et de Kennedy, je trouve dommage que le pas de la relation ne soit franchit qu'après le relooking d'Ella, comme si une personne "normale" ne méritait pas l'amour[/spoiler].

par cicrane
Follow Me Back, Tome 2 : Tell Me No Lies Follow Me Back, Tome 2 : Tell Me No Lies
A.V. Geiger   
Dans la lignée du premier ! Je ne sais pas comment écrire ce commentaire sans spoilers vu comment le tome 1 se termine. Je vais le faire en deux parties : dans la première je vais exprimer mes sentiments face à ce tome, ce que j'ai aimé ou pas (toujours en évitant de spoilers) puis dans la deuxième partie que je mettrais sous spoilers, je vais parler du reste.

Alors, ce second tome est aussi bon que le premier à mon gout, on retrouve l'histoire conductrice et en parallèle on a également les interrogatoires. J'ai encore une fois beaucoup aimé cette "technique", elle permet de garder un suspense en disposant ici et là des indices qui nous font toujours tourner les pages plus vite pour savoir la suite. Et clairement les pages on les tourne sans vraiment s'arrêter. Le scénario est entraînant même si j'avoue avoir trouvé le début un peu long, la suite à relevé le niveau. Tout comme le tome 1, il se lit très facilement, le style est simple et sans prise de tête. Il y a cependant quelques fautes d'orthographes ici et là, pas très gênantes pour la lecture mais qui saute parfois aux yeux.
Les réseaux sociaux prennent une très grande place, le fils conducteur est toujours auteur deux : Twitter et maintenant Snapchat. J'aime beaucoup les conversations qui se déroule à travers eux, ça donne un peu de fraîcheur et d'originalité.

Deuxième partie :
[spoiler]Éric n'est pas mort ! Même si on s'en doute un peu, le suspense est très vite coupé car dès les premières
pages on sait qu'il est en vie. L'auteur aurait peut-être pu faire attendre encore un peu le lecteur.[/spoiler]
[spoiler]Le personnage de Tessa est peut-être celui que j'aime le plus. J'adore ses phobies et ses crises de panique (qui sont d'ailleurs très bien décrites). Ils la rendent tellement humaine, elle est douce et même si elle est fragile, elle essaie de garder la tête hors de l'eau et j'ai beaucoup apprécié ces traits de son caractère. C'est un personnage simple, auquelle on peut facilement s'identifier, avec une vraie personnalité, un peu jalouse mais pas au point d'être maladif. Sa relation avec Eric est toute mignonne et j'ai beaucoup aimé lorsqu'à la fin c'est elle qui l'aide à prendre le dessus sur ses crises.[/spoiler]

[spoiler]Comme je le disais plus haut, j'aime beaucoup l'aspect réseaux sociaux, en revanche je trouve ça légèrement bancale le fait que lorsque Blair veut prévenir la police que Tessa est séquestrée il envoit des messages sur Twitter ? Ce serait plus rapide et plus intelligent de les appeler directement ?[/spoiler]

[spoiler]Pour les deux "coupables", je m'y attendais absolument pas, j'étais persuadée que c'était Blair le coupable mais non ! Du coup ça donne envie de relire le premier pour essayer de trouver des indices.[/spoiler]

La fin et les réactions des personnages sur les dernières pages sont très cohérentes avec le reste de l'histoire.
Donc malgré que ce soit une histoire issue de Wattpad (j'ai toujours peur à de mauvaises surprises c'est vrai), c'est une très bonne découverte, les pages se tournent très vite, l'intrigue se met en place doucement et les révélations s'enchaînent sans qu'on les voient venir. C'est une très bonne duologie à mon gout qui ne tombe pas tellement dans les clichés qu'on peut voir habituellement grâce surtout au personnage de Tessa.

PS : Au niveau de la couverture j'adhère un peu plus à celle du tome 1 quand même.
Kinnections, Tome 4.6 : La fureur des émotions Kinnections, Tome 4.6 : La fureur des émotions
Jennifer Probst   
Bien que le personnage m'ait été antipathique les tomes précédents, son passé torturé de droguée et sa rédemption sont bien amenés, sans tomber dans le pathétique. L'auteur aborde encore une fois un sujet grave en mêlant la romance.
Le couple est attachant et l'évolution reste naturelle, même si quelques pages supplémentaires auraient été un plus.
Mention spéciale au fil conducteur de l'auteur à vouloir promouvoir l'adoption des chiens.

En bref, une nouvelle fluide qui fait la part belle aux secondes chances, un duo qui fonctionne. Série qui allie la légèreté et des sujets graves.
Bonne lecture
Unexpected Unexpected
Elle Kennedy   
Je connaissais la plume de Elle Kennedy pour sa série ‘Off Campus’ je me suis donc dit pourquoi pas avec Unexpected. Soit j’avais trop d’attente soit cette histoire ne m’a pas totalement convaincue.

Marley sort tout juste d’une histoire d’amour chaotique. Depuis qu’elle a découvert la vérité sur son fiancé, à savoir qu’il est un trafiquant de drogue notoire, Marley n’a plus confiance en personne et surtout pas en la gent masculine. Elle n’admet pas s’être fait berner, d’avoir été aveuglée par son amour pour Patrick à ce point. Et comme si la vérité n’était pas assez cruelle pour elle, la police la soupçonne d’être la complice de Patrick. Bref, c’est le chaos total dans la vie habituellement bien rangée de Marley.

Lorsque son amie, Gwen, la pousse à sortir et à voir à nouveau du monde, Marley fait accidentellement connaissance avec son nouveau voisin, Caleb, un magnifique spécimen masculin. Il est beau, athlétique, viril et il vient surtout de lui sauver la vie. Elle succombe à son charme instantanément. Seulement, ce qu'elle ne sait pas encore c'est que le beau Caleb n'est pas ce qu'il prétend être. C'est un agent fédéral, sous couverture, qui tente d'appréhender le fameux ex-fiancé de Marley. Il met en danger son enquête en entrant en contact avec elle et son attirance pour elle lui brouille les idées.

Caleb a un passé sombre et difficile. Il se révèle au fur et à mesure des pages. Le policier à l'enfance sombre est toujours un personnage que l'on a plaisir à retrouver pour son côté bad boy et tendre à la fois. Malgré tout, j'ai été un peu gênée qu'il soit si intensément attiré par Marley sans la connaître et malgré sa mission.

Ce livre m'a vraiment laissé sur ma faim. Elle Kennedy avait tous les éléments en main pour nous offrir une histoire addictive. Malheureusement, la petite taille du récit empêche tout développement, toute profondeur et j'ai encore du mal à comprendre pourquoi elle a choisi de ne pas l’approfondir plus que cela.
Alors que « The Deal » était un véritable coup de cœur, je tombe un peu de haut avec cette histoire.
Un livre à lire pour se détendre, rien de plus, rien de moins.

https://labook-o-shere.blogspot.com
Wrong, Tome 3 : Trust Wrong, Tome 3 : Trust
Jana Aston   
(VO) Celui ci est le meilleur de la série pour moi.
Au début, l'histoire ressemble à pas mal d'autres, celles où le héros demande à l'héroïne de faire semblant d'être sa copine sous un faux prétexte et ou ça fini par être vrai. Bien souvent, j'ai du mal à croire que la fille se fasse avoir.
Mais ici c'est différent, l'héroïne souffre de phobie sociale et le héros, l'ayant compris dès le début, fait en sorte de lui simplifier les choses.
Ne connaissant personne ayant ce genre de troubles, je ne sais pas si tout ça est plausible mais j'ai vraiment, vraiment eu le sentiment que ça l'était. Même qu'à un moment donné, quand Chloe perd ses moyens lors d'un rencard, j'étais tellement dedans, j'aivais envie de l'aider alors j'ai eu le réflexe d'arrêter mon audiobook pour l'empêcher de continuer à s'enfoncer. Ridicule, je sais, mais c'était plus fort que moi.
Le fait d'avoir écouté plutôt que lu l'histoire a du lui donner une autre dimension aussi, les narrateurs ont été très convaincants.
C'est une histoire que je réécouterai avec plaisir.

par deeKi
Wrong, Tome 2.5 : Flirt Wrong, Tome 2.5 : Flirt
Jana Aston   
En bref, Flirt offre une romance condensée, drôle, enflammée. La traduction appuie sur le style épuré, un peu cash, un peu charmeur de Jana Aston. Un vrai petit bonheur un peu trop court, trop rapide, pour être totalement un coup de coeur. Une petite immersion torride, plaisante qui se déguste jusqu’à la dernière ligne. Une petite mise en bouche avant de plonger un peu plus dans la saga Wrong. L’envie de continuer avec les héros s’installe et reste.
The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love, https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/01/06/the-ivy-years-4-l-heure-de-v%C3%A9rit%C3%A9-sarina-bowen/

Vous souvenez-vous de Bella, cette jeune étudiante assez frivole et qui est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness? Dans le tome précédent, elle était assez accrochée à notre Graham. " L'heure de vérité " est son histoire.
Bella est toujours aussi impliquée dans l'équipe de hockey. Après le fameux barbecue de la rentrée sportive, Bella rentre chez elle et tombe sur un de ses nouveaux voisins : Rafe. C'est un jeune homme d'origine dominicaine qui fait partie de l'équipe de foot universitaire. Ils ont même un cours en commun. Le trouvant dans les escaliers, plutôt déprimé, elle s'arrête pour discuter. Il vient de se faire larguer. Bella lui propose de monter dans sa chambre pour boire la bouteille de champagne qu'il tient tous les deux...

Ce 4e tome ne fait pas exception. Il est aussi addictif, émouvant, sensuel et singulier que les précédents. Les personnages créés par Sarina Bowen sont tellement vivants. Ils ont tous un courage admirable, font face aux épreuves que la vie met sur leur chemin, souvent grâce à des amitiés inébranlables. L'heure de vérité ne déroge donc pas à la règle. Bella se retrouve meurtrie et ses amis, surtout Rafe, feront tout pour la soutenir.

Je crois que ce que j'aime le plus dans cette série, c'est la façon qu'a l'auteure d'aborder des thèmes de société graves par le biais de sublimes histoires d'amour.

Celle de Bella et de Rafe est vraiment magnifique. Bella nous dévoile ses failles, elle qui semblait si solide. Malgré tout, la façon dont elle va affronter la situation est juste grandiose. Je ne suis pas une adepte de la vengence mais ce qu'elle fait n'est finalement pas personnelle, elle le fait pour les autres et j'ai vraiment été touchée par sa personnalité altruiste et féministe.
Rafe est un pur gentleman. L'année a beau commencer, c'est une certitude qu'il sera dans mon top 3 des héros parfaits de 2018. Il n'a aucun défaut. Bienveillant, gentil, attentionné, a sens de la famille, intelligent, travailleur, en quête d'amour sincère, sexy, corps de rêve, dieu du sexe... parfait, je vous le disais!

On rencontre aussi un nouveau personnage: Lianne. Elle est la voisine de palier de Bella. Froide au premier abord, elle se révélera au fil de l'histoire. Je suis donc vraiment ravie de savoir que que le prochain opus lui sera consacré.

J'ai vécu plein d'émotions à travers ce roman: l'indignation, la colère, la frustration, la satisfaction, la joie...c'était un vrai déchirement quand je devais mettre ma lecture en pause. J'aime les happy end mais ce que j'aime par dessus tout, c'est ce qu'un livre peut me faire ressentir. Ce livre m'a pris aux tripes, il m'a serré le coeur. Alors oui, évidemment c'est un grand coup de cœur et il serait dommage de passer à côté.
Les Frères Reed, Tome 17 : Toujours, April Les Frères Reed, Tome 17 : Toujours, April
Tammy Falkner   
(JENNI) : https://wp.me/p6618l-fsT

Un écrit axé sur les mauvais choix, les mauvaises décisions qui nous permettent de tirer des leçons et de mener une réflexion. Le pardon, si ce n’est l’absolution est mis en avant. April n’a pas bien agi dans le passé, mais à présent elle a évolué et grandit en apprenant de ses erreurs du passé.

« Toujours April », c’est quelque part l’histoire de la seconde chance... Découvrez son histoire…


April cherche à se réconforter tant elle en a désespérément besoin, mais elle n’y trouve aucun réconfort. Il n’y a que des regrets et les rêves inassouvis d’une vie. Une vie qui ne va jamais exister. C’est pourquoi, elle s’en mord les doigts. April était censée devenir une Reed sauf que ça n’a pas marché. Aujourd’hui elle vient rencontrer Matt au salon pour lui demander pardon ...


Tammy Falkner alterne moments présent et passé pour nous raconter l’histoire d’April. Le passé nous révèle ses mauvais comportements et erreurs faites. Quant au présent, il va la faire briller par sa sincérité et sa profondeur au niveau de sa communication où l’on ressent ce poids de culpabilité qu’elle porte sur ses épaules pour avoir blessé quelques personnes...

Un écrit beaucoup trop court et très rapide à mon sens pour pouvoir apprécier pleinement cette histoire dans son ensemble, du moins pour ma part.

On ressent de la fragilité et de la sensibilité du côté d’April. Mais c’est trop bref pour s’attacher à elle et trop succinct pour visualiser son vécu et ses expériences dans la vie.

George apparaît furtivement, à travers les points de vue d’April et de la grand-mère, autrement on ne sait pas grand-chose de lui.

Quant aux Reed, ici, ils interviennent qu’en petit comité, en se montrant plutôt protecteurs et intransigeants pour éloigner les parasites... et les mauvaises ondes dans leur famille.

Pour ce qui est de Matt, l’auteure révèle qu’il a un rôle important dans ce roman, certes. Mais il sera surtout un élément déclencheur puisqu’il reste avant tout silencieux et fort. Matt a toujours été protecteur et prévenant avec ceux qui lui sont chers.

On apprécie la plume pleine de douceur de Tammy Falkner car elle nous captive à coup sûr mais on n’adhère pas pour autant à l’histoire car elle est brève et la relation trop fortuite à mon gout pour s’y attacher vraiment… Néanmoins, les passages en compagnie de la grand-mère nous font rire sans soucis !
Les Frères Reed, Tome 18 : Je suis partante Les Frères Reed, Tome 18 : Je suis partante
Tammy Falkner   
Un tome mignon mais sans plus. Mick et Wren vont bien ensemble mais ne m'ont pas fait trop vibrer. Il manque un petit quelque chose que j'avais dans les histoires des frères Reed, là depuis qu'on parle des Zero les histoires sont moins piquantes, il n'y a plus trop d'humour.
Cependant j'ai pris plaisir à lire ce livre qui clôt cette série que j'ai beaucoup apprécié.

par Skipere
Les Frères Reed, Tome 15 : Tenir sa main Les Frères Reed, Tome 15 : Tenir sa main
Tammy Falkner   
(JENNI) : https://wp.me/p6618l-eR8

J'adore retrouver tout ce petit monde qui gravite autour de nos personnages. Que ce soit les Reed ou les sœurs Zéro, on prend énormément de plaisir à retrouver toute cette bande pour connaître l'histoire de chacun et suivre leurs avancées...

La série des frères Reed est pour ma part un incontournable à ne pas manquer ! 

'Tenir sa main' va mettre en avant l'histoire de Ryan et Lark... Encore un duo parfaitement bien assorti, comme prend soin de le faire à chaque fois l'auteure, pour nous offrir une romance magnifique avec des personnages qui ne cessent de nous toucher.


Ryan est le dernier arrivé dans le salon de tatouage chez les Reed. Il y travaille comme artiste tatoueur et porte le même handicap que Logan… Être dans un monde d'entendants est un défi mais vivre auprès des Reed facilite la tâche. Mais lorsqu'une cliente au nom de Lark fait son entrée pour qu'on lui réalise un tatouage, Ryan n'est pas au bout de ses peines ... Que cache la sœur du groupe Fallen sous ses gants ? Des gants qu'elle porte en permanence...


Un tome où le cœur des héros font connaissance très rapidement...

Tammy Falkner a les mots justes pour parler de souffrance et de peur, pour adoucir les craintes par la douceur. Un sourd peut-il aimer une femme qui entend ? Sera-t-elle assez bien pour lui ? Comblera-t-il ce qu'il manque en elle ?

Il y'a beaucoup de fragilité dans cette femme. Ryan est le seul qui arrive à la faire rire naturellement et, derrière ce rire il y'a des tas de choses qu'il a envie de découvrir tant elle l'émerveille.

Lark porte tant de culpabilité en elle. Son histoire est terrible. Elle m'a émue par ce qu'elle a dû endurer pour continuer d'avancer malgré l'horreur vécu quand elle n'était qu'une enfant. On a qu'une envie c'est de la réconforter, la protéger et prendre soin d'elle. Comment envisager une intimité avec quelqu'un alors qu'il lui est impossible de se dévoiler ? Surtout que Lark n'a confiance en personne et même pas en elle-même...

J'ai adoré la finesse des mots de l'auteure pour faire succomber les héros. Le rapprochement entre eux se fait avec beaucoup d'interrogations mais également avec beaucoup de passion... Les rendant fusionnels tant ils se comprennent en un regard. Dès qu'il l'a rencontrée il a eu envie de l'embrasser. Elle représente toutes les choses qu'il ne peut pas avoir, mais il ne sait pour quelle raison stupide, il la veut plus que tout... mais être avec une femme comme Lark c'est tout nouveau pour lui. Elle n'est pas son genre normalement, il va se montrer maladroit et va même la blesser mais c'est aussi ce qui le rend humain et humble. Lark ne s'est jamais vraiment remise de son passé. Elle porte les traces en elle et sur elle de son chagrin. Un chagrin peut vous rendre plus fort ou vous anéantir. Longtemps elle l'a laissé l'anéantir. Maintenant, au côté de Ryan elle est fin prête à le laisser la rendre plus forte. Lui seule, à sa manière, va faire en sorte de panser ses blessures...

En bref, cette saga est tout simplement divine et je ne peux que vous la conseiller, tant elle brille par sa sensualité et sa sensibilité !