Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lauriaen : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les cavaliers de l'apocadispe n'ont pas fait exprès, Tome 2 Les cavaliers de l'apocadispe n'ont pas fait exprès, Tome 2
Libon   
Après des vacances reposantes et loin les uns des autres, Olive, Jé et Ludo se retrouvent pour une nouvelle année pleine d'aventures. Bon, l'aventure commence parfois par des problèmes de réseaux qui décalent le planning de quelques jours, mais c'est pour mieux rebondir. Entre des valises pleines de trésors (au moins dix euros), des repas de Noël à base de légumes vapeur (cela ne se passera pas comme ça !) et l'exploration des sentiments amoureux (entre évanouissement et grosses gouttes de sueur), l'année de nos trois cavaliers s'annonce fracassante !

par loveuse
Les enfants de Húrin Les enfants de Húrin
John Ronald Reuel Tolkien   
Un très beau roman sorti à titre posthume et reconstitué par son fils Christopher.

Mon premier roman Héroïc Fantasy me permet de considérer le genre comme étant noble et poétique de la littérature.
Une légende sombre des jours anciens de la terre du milieu très accessible, qui ouvre les portes d'un autre monde. Une atmosphère sombre ne laissant que très peu d'espace à l'espoir.
L'histoire funeste se déroule sur la terre du milieu, et j'y ai découvert beaucoup de similitude avec des mythes nordiques (ex : Midgard), des légendes grecques (ex : Œdipe), voire amérindiennes (les elfes sont des indiens). Ceci reste à « fouiller » !
Dans ce roman tragique, la lignée des Hurin est maudite et l'ennemi vient de l'intérieur des terres (dualité spirituelle de chaque homme ?). Evidemment, je n'en dirais pas plus pour ceux qui veulent découvrir cette histoire superbement écrite.
Le roi Arthur, un mythe contemporain Le roi Arthur, un mythe contemporain
William Blanc   
Un livre que je voulais lire depuis qu'il est sorti. Une analyse de la diffusion et de l'évolution de la figure d'Arthur - et plus généralement du mythe arthurien, avec le Graal, les chevaliers et la Table Ronde - à travers la culture populaire, sans hiérarchie entre la "grande littérature" et les jeux de rôle ou les jeux vidéo. C'est érudit, mais facile d'accès, avec une écriture claire et pédagogique. Cette étude est passionnante, stimulante pour toute personne fascinée par les chevaliers. Comme dit l'auteur, chacun a "son Arthur", sa vision préférée de la légende, mais en savoir plus ne fait que renforcer le plaisir.

par Laurien
Le Paris des merveilles, Tome 1 : Les Enchantements d'Ambremer Le Paris des merveilles, Tome 1 : Les Enchantements d'Ambremer
Pierre Pevel   
Qu’on se le dise, j’ai choisi ce livre à 90% pour la couverture, le synopsis a ajouté les 10% restant. Et pour une fois l’habit a fait le moine.

Ce roman nous dépeint un Paris merveilleux, chaque petit détail n’a pas fini de nous surprendre. Il n’est pas rare de croiser fées, ogres et arbres parlant dans notre capitale, tous sont différents, mais cohabitent à merveille. L’univers fantastique n’est pas oublié au fur et à mesure que l’intrigue se développe, il y a toujours un élément de description qui nous connecte à ce Paris des merveilles que ce soit un chat qui parle ou des fées lucioles qui virevoltent près d’une voiture.

L’écriture de Pierre Pevel est formidable, elle nous plonge entièrement dans le 20e siècle et, bien que soutenue, elle est remplie d’humour. L’auteur nous apostrophe quelquefois et nous implique vraiment dans l’aventure du héros.

Les personnages sont vraiment authentiques (dédicace à Haussont du Clairon) et vous en connaissez déjà certains (Méliès par exemple). Le mage, Louis Griffont, est un héros gentil, intelligent et parfois grognon, mais il est impossible de ne pas s’y attacher. Il en est de même pour la baronne Isable de Saint-Gil, une femme, une vraie. Forte, fière et intelligente, sensible également, c’est un personnage nuancé et formidable, une héroïne qui mériterait d’être dans plus de romans… Elle et Griffont vont tenter d’élucider un meurtre qui cache un terrible secret puisqu’il remet en cause l’accession du pouvoir de Méliane, la reine actuelle.

En plus d’être un superbe narrateur, Pierre Pevel créer une intrigue fascinante, digne d’un véritable roman policier. Les indices et les personnages ont tous leur importance et on se retrouve malgré nous à mener l’enquête. La passion qui unit Louis et la baronne est tendre et mélancolique (puisqu’ils étaient jadis mariés, mais sont maintenant séparés), elle change des clichés de la littérature. Ils entretiennent une relation amicale et pleine de tendresse, mais ils savent tous deux qu’ils ne pourront jamais revivre leur amour. Les personnages de Pierre Pevel ne sont pas parfaits et plus tout jeunes, les relations qu’ils entretiennent ne sont pas des stéréotypes et c’est ce qui fait la force de ces derniers.

Le seul bémol, celui qui m’a empêché de faire de ce livre un coup de cœur est la fin. Le roman, bien que fantastique, joue sur une intrigue tout à fait réaliste, (volonté de pouvoir, rapports de force et secrets compromettants) mais la fin est pour moi trop facile. L’auteur c’est servi de la magie pour « tout résoudre » et les personnages, qui avaient un rôle très important se retrouvent mis au second plan et toutes les étapes qu’ils ont traversées perdent de leur valeur. La résolution de la quête est telle que je me l’attendais, mais le moyen d’y parvenir (intervention quasi-divine) est pour moi un gros point faible. Le seul point faible.

Bien que la fin ait été une petite déception, il me reste encore deux tomes à dévorer et j’ai passé une excellente lecture. J’ai eu du mal à prendre un autre livre, car le style de l’auteur m’avait vraiment embarqué.

http://hamge.esy.es

par Calippo
La Mécanique du cœur La Mécanique du cœur
Mathias Malzieu   
Superbe duel entre deux hommes pour les beaux yeux d'une demoiselle. Je l'ai dévoré !

La métaphore poétique est omniprésente et naît dans chaque mot, chaque phrase, chaque page de cet ouvrage. Ce conte « cinématographique » rappelle l'univers de Burton. On devine facilement que Jack, c'est Mathias Malzieu. Miss Acacia est la muse amoureuse Olivia Ruiz. Une belle histoire d'amour sur l'amour et ce qu'elle entraîne aussi avec elle (la haine, la jalousie, l'abandon, le doute, la mort...)
Tobie Lolness, Tome 2 : Les Yeux d'Elisha Tobie Lolness, Tome 2 : Les Yeux d'Elisha
Timothée De Fombelle   
J'avais adoré le premier, le deuxième est encore mieux. Mon seul regret : qu'il n'y ait pas de suite ! Mais je sais que je peux les relire quand je veux, et cela me rassure.

par Kato
Tobie Lolness, Tome 1 : La Vie suspendue Tobie Lolness, Tome 1 : La Vie suspendue
Timothée De Fombelle   
L'histoire d'un petit bonhomme mesurant un millimètre et demi est une idée originale mais j'ai bien aimé. On apprend à vivre au rythme du peuple de l'arbre, un univers décrit de façon simple et original. C'est un livre plutôt agréable à lire et bien écrit. ;)

par butterfly
Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 1 : Tout commence mal... Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 1 : Tout commence mal...
Brett Helquist    Lemony Snicket   
Les petites provocations de l'auteur ont sonné dans ma tête comme "Si t'es une poule mouillée, ne me lis pas, nananère." et cela m'a entrainée dans un tourbillon de malheurs. Pauvres petits. Niark niark niarkkkk.

par Zélyie
How the Marquis got his Coat Back How the Marquis got his Coat Back
Neil Gaiman   
A Neverwhere short Story about how the Marquis de Carabas got his coat back.
Le Roman de Renart Le Roman de Renart
Anonyme   
Le Roman de Renart est une oeuvre médiévale, ce qui complique les choses. On le lit bien souvent au collège, dans une version allégée et on l'oublie ce qui est fort dommage ! C'est un livre très riche et intéressant, mettant en scène Renart et toute sorte d'animaux qui représentent bien sûr la société humaine. Contrairement à ce que vous avez pu lire dans certains commentaires le Roman de Renart n'est pas inspiré de fables ou de contes modernes, c'est bien l'inverse puisqu'il s'agit d'une oeuvre du Moyen Âge qui nous est parvenue ! Le titre prête aussi à confusion puisqu'en guise de roman, il s'agit en fait d'un recueil d'historiettes, ce qui explique parfois l'incohérence entre les différents récits, qui sont tous grosso-modo d'auteurs médiévaux différents !
Cela dit, le livre est plein d'humour, surtout pour qui connaît un peu la littérature médiévale, et même si les situations sont souvent terribles, le vocabulaire cru est là pour prêter à rire ! Inutile de vous montrer pudique avec le Roman de Renart, tout est à interpréter au second degré ! Donc prenez le temps, lisez quelques histoires de ce fourbe de Renart, sans chercher une logique, et apprenez à ne pas l'imiter ;)

par Anarore