Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laurianev : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chevaliers des Highlands, Tome 4 : La Vipère Les Chevaliers des Highlands, Tome 4 : La Vipère
Monica McCarty   
La VIPERE est sans aucun doute mon préféré de la saga. Parce que d’une part Lachlan est mon highlander préféré, c est pour moi le personnage le plus complexe le plus obscur. Il n’est aimé de personne même sa spécialité est moins noble que celle des autres. Il n’est donc pas étonnant que ce vilain canard ait réveillé mon intérêt pour les causes perdues. Ce tome lui est consacré et quel tome « ecce homo » voici l homme. D’abord d’après la description il a l air très beau, il est cynique a souhait, torturé un peu. C’est un rescapé qui n’a plus d illusions, un vrai dur et qui va renaitre émotionnellement et intellectuellement au contact d’une femme. Il me fait penser à une chanson de Brassens que j adore « je m suis fait tout p’tit devant une poupée » .Face à lui il y a Isabella. C’est une combattante elle se bat pour une cause qu’elle croit juste et elle va en payer le prix fort. Les scènes d’amour sont fortes et parfois crues car Isabella n est pas une jouvencelle qui découvre l amour elle prend sa part Ces deux là ne sont pas des perdreaux de l année et c’est aussi ce que j ai aimé dans ce tome. Elle a beaucoup souffert mais cette fois elle prend sa chance. Je n’aurai pas aimé voir Lachlan avec une vierge effarouchée et Isabella est juste celle qu’il lui fallait son alter ego en somme. J ai pris beaucoup de plaisir à lire ce tome car j'aime les bad boys je crois et puis j'ai des enfants, je comprends le prix qu’Isabella à payé pour faire triompher son idéal. En prime la photo du livre est juste sublime.

par BOOK888
Les Chevaliers des Highlands, Tome 5 : Le Saint Les Chevaliers des Highlands, Tome 5 : Le Saint
Monica McCarty   
Une histoire très agréable à lire...
Néanmoins, il est difficile en ce qui me concerne de passer après le roman consacré à la vipère (fabuleux !)

Magnus McKay est amoureux d'Helen de Sutherland depuis qui l'a rencontré mais l'animosité des deux clans ont raison de leur amour.
Quelques années plus tard, Magnus est devenu un valeureux guerrier de l'armée fantôme. Il retrouve Helen de Stutherland qui est sur le point d'épouser William Gordon, son meilleur ami.
Après un évènement tragique, Helen qui n'a cessé d'aimer Magnus fait son possible pour le reconquérir mais c'est sans compter l'opiniatreté et la loyauté de Magnus.

J'ai adoré le personnage d'Helen qui malgré toutes les épreuves a décidé de prendre sa vie en main ; être guerisseuse et reconquérir l'amour de Magnus et ce malgré les embuches sur son chemin et l'animosité toujours vivace des deux clans.
Magnus, est un personnage symptahique mais parfois énervant en repoussant systématiquement Hélen alors que c'est l'amour de sa vie.

Par ailleurs, je dois avouer que j'ai également apprécié la deuxième histoire d'amour : celle de Muriel et William (frère ainé d'Hélen) même si je l'ai trouvée un peu courte. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur ces deux personnages.

Enfin, les scènes d'actions vers la fin du livre m'ont beaucoup plu car je les ai trouvé haletantes. Je stressais en même temps que les protagonistes.

C'est avec plaisir et impatience que je vais me plonger dans le prochain tome consacré à Kenneth Sutherland, le deuxième frère d'Helen qui souhaite intégrer la garde des highlanders.

par eola
Les Chevaliers des Highlands, Tome 9 : La Flèche Les Chevaliers des Highlands, Tome 9 : La Flèche
Monica McCarty   
Génial : Gregor MacGregor, devenu la Flèche en intégrant la garde secrète de Bruce, est un archer hors pair mais aussi le plus bel homme des Highlands avec une réputation de bourreau des coeurs. Alors qu’il se rend avec ses frères d’armes dans un village qui les a aidés, il trouve un véritable chaos et une seule survivante, Cate, 15 ans au fond d’un puits. Par son apparence, il la pense bien plus jeune et elle ne le détrompe pas. Orpheline, Gregor décide donc de la ramener auprès de sa mère et devient son tuteur. Cinq ans ont passé et lors d’une mission, la Flèche hésite ce qui fait échouer la mission et met en danger ses compagnons. Bruce décide de le renvoyer chez lui pour qu’il se repose d’autant plus que son identité a été découverte. Gregor rentre chez lui et retrouve Cate plus déterminée que jamais à le séduire, l’aimant depuis qu’il l’a sauvée mais Gregor lutte malgré son attirance et est décidé à lui trouve un mari... Un 9ème tome captivant difficile à lâcher. Même si l’action est moins présente, nous sommes fascinés par des personnages hauts en couleur avec des caractères bien trempés qui donnent des scènes cocasses et pleines d’humour. Un délice !

par Folize
Les Chevaliers des Highlands, Tome 6 : La Recrue Les Chevaliers des Highlands, Tome 6 : La Recrue
Monica McCarty   
Agréable : Kenneth Sutherland, le frère d’Helen (l’Ange) qui doit épouser Magnus MacKay (le Saint), ne désire qu’une chose : intégrer la garde secrète de Bruce et compte sur les Jeux des Highlands pour se faire remarquer. Pendant ces jeux, il rencontre Mary. La prenant pour une simple dame de compagnie, il la séduit et alors qu’il devait rencontrer sa future femme, il passe une nuit sensuelle avec elle avant qu’elle ne s’enfuit. Il devient furieux quand il apprend que sa Mary est en réalité Mary de Mar, comtesse d'Atthol, ex belle-sœur du roi Robert de Bruce, que ce dernier lui avait choisi comme épouse. Quelques mois plus tard et après sa formation, Kenneth est envoyé pour sa première mission sur le sol anglais pour espionner et se retrouve auprès de Mary qu’il n’a pu oublier... Un 6ème tome où l’histoire se passe pendant une période de trêve donc l’action n’y est pas très présente. Ce n’est pas le meilleur tome mais il nous fait passer un bon moment.

par Folize
Les Chevaliers des Highlands, Tome 8 : Le Brigand Les Chevaliers des Highlands, Tome 8 : Le Brigand
Monica McCarty   
J'ai tout simplement adoré ! Cette série est vraiment sensasionnelle et ce même après 8 tomes ! J'adore l'écriture de Monica MCCarthy.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Robbie que nous connaissions finalement assez mal dans la garde des highlanders sauf pour sa haine envers les anglais.
Rosalin est quand à elle une femme exceptionnelle tant par sa personnalité que son engagement.
Son seul tord d'apprès Robbie est d'être anglaise. Mais c'est ce qui fait le charme de cette histoire.
L'auteur nous transmet à sa façon que dans une guerre rien n'est tout blanc ou tout noir.

Au fil de ma lecture, je dois avouer que le couple Rosalin/Robbie a fait chavirer mon coeur plus d'une fois pour mon plus grand plaisir car du coup je pouvais plus lâcher ce livre.

Mon seul bémol est la fin concernant Seton/Dragon (mais je n'en dis pas plus !) car du coup j'aimerais bien savoir son devenir...La fin de l'histoire m'a un peu laissée sur ma faim à son sujet.

Pour conclure, j'attends avec beaucoup d'impatience le prochain tome consacré à la flêche tellement j'adore cette série.

Vivement la suite !!!

par eola
Les Chevaliers des Highlands, Tome 7 : Le Chasseur Les Chevaliers des Highlands, Tome 7 : Le Chasseur
Monica McCarty   
J'aime vraiment beaucoup cette saga de romance historique, ce qui fait que, toutes les autres que je tente, me paraissent bien fades à côté… donc si vous avez des titres avec le même poids, je suis preneuse. Pour chaque tome, j'ai été conquise et pourtant, je suis une lectrice difficile en romance, je roule beaucoup des yeux, je n'aime pas les cruches, je n'aime pas les dialogues hyper niais. Il me faut absolument de l'authenticité !

Monica McCarty soigne son background, elle nous donne beaucoup d'informations sur les lieux, les familles, les clans son univers est très crédible. Elle ne fait jamais dans le superficiel, on se rend bien compte que le monde qu'elle a créé est solide, qu'il est possible grâce à des connaissances et des recherches poussées. C'est l'un de ses plus gros atouts, c'est dépaysant, alors comment ne pas être, immédiatement, embarqué dans cette aventure.

Là où d'autres RH se contenteront de balancer des dialogues fleure bleue, voir totalement romanesques et beaucoup de frotti-fotta, elle fait autant la part belle à l'action qu'à la séduction. Alors certes, les personnages sont stéréotypés (oui il sont tous grands et forts, que de belles armoires à glace xD on nous vend du rêve, rêvons ! ) mais chaque tome à sa propre histoire, ses propres caractères.

J'ai préféré celui-ci, je crois que le tome 6 m'avait un peu gavé avec trop de scènes de cul, ici il y'en a moins au profit des phases de séductions, d'échanges entre deux caractères bien têtus. J'ai aimé voir leur évolution, 'Gena et Ewen offrent de bons moments avec des joutes verbales piquantes et puis, 'Gena' est une femme en avance sur son temps. C'est un personnage, entier qu'il est vraiment difficile ne pas apprécier. Quant à Ewen, le voir se prendre la tête nous fera plus d'une fois sourire. Le pauvre =D

Encore un tome qui m'a beaucoup plu grâce à une plume que j'aime lire, une histoire rythmée et riche en rebondissements. Si l'issue n'est jamais difficile à deviner, on est pourtant, à chaque instant, attentives aux moindres événements. On ne le lâche plus, tant qu'on ne l'a pas terminé. Un must-have en RH.

par LLyza
Les Chevaliers des Highlands, Tome 10 : Le Frappeur Les Chevaliers des Highlands, Tome 10 : Le Frappeur
Monica McCarty   
Je vais commencer par râler sur la couverture et sur la politique de J'ai lu qui s'en bat les steacks royal de ses lecteurs. Changer la chartre graphique en plein milieu de la saga ? AU-CUN problème !

Soit vous n'avez aucun amour pour les livres papier qu'on met dans une bibliothèque, soit vous êtes visiblement habitués à être complètement dépareillés : genre votre garagiste, il vous remplace votre porte avec une couleur différente, votre coiffeuse vous fait vos racines en blond alors que vous êtes brune, ou alors je ne sais pas, genre vous vous achetez des chaussures avec des motifs différents ? MAIS QU'EST CE QUI VOUS PASSE PAR LA TÊTE ?

Je vais avoir du mal à vous le pardonner, en plus d'avoir arrêté Alex Craft. Voilà, passons.

Ce tome est très bon il m'a donné envie de tout relire. Que dire de plus, que je n'ai pas encore dit sur Monica McCarty et ses Chevaliers des Highlands. S'il n'y a qu'une seule RH à lire, c'est celle-ci ! Tomes après tomes, je ne désenchante pas et pourtant le premier tome est tellement kitschounne :)

Monica McCarty ne se contente pas de nous raconter une passion qui ne devrait pas exister entre deux clans qui se détestent. Elle distingue parfaitement les étapes d'une relation, dans celle-ci, elle insiste vraiment entre le désir et l'amour. Il y a d'ailleurs plusieurs passages magnifiques grâce au personnage féminin qui n'en est que plus touchant, avec ce besoin de construire, de confiance, de partage... (et pas juste dans un lit).

Je ne pensais pas apprécier car je ne suis pas emballé par les flash back habituellement, mais il a été amené de telle manière que c'était impossible de ne pas être transportée. Il a aussi permis de remettre une petite couche sur les évènements déjà eut lieu (dans les 9 autres). Il y a tellement d'action dans ses tomes, tellement de complots, de protagonistes que c'est dur de se souvenir sà chaque fois. C'est pour cela qu'en fin de compte, ce retour en arrière était une très bonne idée.

Une saga que je continue de vous recommander, ça se lit vraiment bien et surtout si vous n'avez jamais lu de RH, et que vous aimez l'action, un univers très riche et vraiment maitrisé, foncez !

par LLyza
Les Chevaliers des Highlands, Tome 11 : Le Roc Les Chevaliers des Highlands, Tome 11 : Le Roc
Monica McCarty   
Aussitôt sorti, aussitôt lu. Il n'y a que deux sagas pour me faire cet effet-là : Kate Daniels (en Urban Fantasy) et Les Chevaliers des Highlands (en Romance Historique). Chaque tome est une bombe qui se dévore, ni plus, ni moins.

Il a ses qualités, les mêmes que pour chaque tome : le décor, l'action, la romance... Il y a aussi depuis quelques tomes des bémols comme le fait qu'on ne connait pas forcément le personnage de base. Si les premiers tomes sont basés sur ces Fantômes, cette garde spéciale qui voit évoluer plusieurs guerriers, ces derniers temps, nous avions affaire plutôt à de nouvelles recrues. Ce qui est dommage car nous n'avons pas le temps de voir se tisser les histoires en parallèles, celles que nous voulons par la suite et c'est souvent ça la force des sagas couple/tome.

Maintenant, même si nous n'avons pas cette connaissance ça n'empêche absolument pas d'accrocher et de voir avec plaisir le combat que doit mener ce cher petit Thommy pour descendre sa princesse de son piédestal. Car ici, il y est question de rang social, en effet, les nobles n'avaient pas pour objectif de se marier par amour mais par intérêt. Même si je regrette quelques longueurs, j'ai trouvé mignon de les suivre pendant leur enfance et j'ai apprécié que leur romance se mette lentement en place. Il est attachant alors qu'elle est plutôt énervante même si on l'a comprend aisément, un rang social ce n'est pas rien.

Maintenant, comme avec le tome de la Vipère, j'attends avec impatience le tome suivant. C'est qu'on avait hâte de voir enfin réapparaître Seton et surtout enfin découvrir qui se cache derrière Le Spectre...

par LLyza
Les Chevaliers des Highlands, Tome 12 : Le Spectre Les Chevaliers des Highlands, Tome 12 : Le Spectre
Monica McCarty   
Oui mais... : Alex Seton, anciennement le Dragon a quitté la garde secrète de Bruce en grande partie parce qu’il ne supportait plus les tactiques furtives et voulait se battre honorablement sur un champ de bataille comme un chevalier. Il a donc trahi les siens en rejoignant les anglais il y a deux ans. Mais la guerre semble de plus en plus proche et pour répondre à l’appel d’Edouard, Alex se rend à Berwick. C’est là qu’il rencontre Joan, une femme qui lui retourne les sens, même s’il connait son identité : elle est la fille de Bella qui est restée en Angleterre et maintenant la belle fille de Lachlan MacRuairi, la Vipère. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que Joan appartient également à la garde secrète sous le nom du Spectre et est la meilleure espionne. Les anglais, sachant qu’un espion se cache dans leurs rangs, décident de le démasquer et Alex se porte volontaire pour cette mission... Un dernier tome en dessous des autres qui nous fait passer malgré tout un agréable moment. Cette série fascinante m’a énormément plu mêlant avec brio romances et histoire et j’ai aimé découvrir tous ces courageux fantômes. Je la relirai avec plaisir.

par Folize