Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laurianez : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Nightrunner, tome 3 : La lune des traîtres Nightrunner, tome 3 : La lune des traîtres
Lynn Flewelling   
Que dire de ce troisième tome des aventures d'Alec et Seregil si ce n'est, qu'encore une fois, c'est un véritable coup de coeur !

Si la trame de l'histoire reste la même que les deux premiers tomes, intrigues, complots et tout ce qui fait l'intérêt de ces livres, le contexte change du tout au tout puisqu'ici, c'est en Aurënen, le pays d'origine de Seregil, que se déroule l'histoire.

Après s'être coupés du monde pendant deux ans, Alec et Seregil se voient rappelées par Klia, la plus jeune fille de la reine, pour une mission diplomatique de la plus haute importance. Seregil étant un Aurënfay, il sera leur guide, sur les terres de son pays d'origine. Cependant, tout ne se passe pas aussi bien que prévu, et leurs compétences particulières se révéleront être d'une aide précieuse... Pendant que Seregil, taciturne et renfermé sur lui-même depuis les tragiques événements survenu dans le précédent tome, se voit confronté aux démons de son passé, Alec lui, en découvrira plus sur ses origines.

Le lien qui uni Alec et Seregil s'est renforcé, et leur relation c'est depuis longtemps concrétisée. Malgré ca, on commence notre lecture en découvrant un Seregil plus morose et taciturne que jamais. Et rien, pas même le lien si puissant soit-il qui le lie à Alec semble ne pas pouvoir le sortir de sa torpeur. Et le fait de retourner dans son pays d'origine ne semble guère arranger les choses. Mais petit à petit, on sent néanmoins apparaître quelques changements, pour notre (ou au moins pour le mien !) plus grand plaisir.
Alec, s'il est enchanté de pouvoir en apprendre plus sur le passé de son talimenios, s'inquiète également beaucoup pour son compagnon. Et même s'il n'en disait rien, il n'en est pas moins ravi de pouvoir reprendre leurs anciennes activités nocturnes.
Toutefois, je dois avouer avoir été très déçue de ne pas voir Micum dans ce livre si ce n'est que pendant un ou deux chapitre. C'est un personnage que j'apprécie énormément et qui a toujours le mot pour rire. De plus, c'est pour Alec et Seregil, un ami précieux.

La plume de l'auteur est aussi légère et engageante que dans les tomes précédents. Les pensées et les sentiments des personnages sont toujours aussi bien décris, ce qui offre, je trouve, une perception plus réaliste des personnages qu'on a appris à connaitre et à apprécier au fil des pages.

La fin quant à elle, n'est pas vraiment surprenante. Je dirais même que je l'attendais avec impatience ! De plus, elle promet un quatrième tome tout aussi intéressant que ceux lus jusqu'à maintenant.

En bref, encore un excellent moment passé en la compagnie de mes deux nouveaux chouchous. Sur ce, vivement juillet, que je puisse évacuer toute la frustration que j'accumule petit à petit depuis que j'ai reposé ce génialissime troisième tome... !

par Sly-Stark
Le Royaume de Tobin, Tome 6 : La reine de l'oracle Le Royaume de Tobin, Tome 6 : La reine de l'oracle
Lynn Flewelling   
Une fin pleine d'émotion, que j'ai trouvée trop abrupte à mon gout... Eh bien oui, je n'avais pas envie de me séparer de mes personnages adorés !

Malgré une certaine absence d'action au début du roman qui est tout à fait normale et compensée par la tension qui s'accroit, on ne se lasse pas à la lecture.
Mais finalement, il y aurait encore eu la place pour clôturer certaines sous-intrigues qui m'intéressaient... bah quoi ? Ça aurait fait plus de lecture ! *grand sourire*

Une saga sublime, que je regrette de n'avoir pas lue plus tôt. Merci à Nightrunner de m'avoir convaincue à lui laisser une seconde chance.
Le royaume de Tobin, tome 1 : Les Jumeaux Le royaume de Tobin, tome 1 : Les Jumeaux
Lynn Flewelling   
une saga fascinante!

je ne connaissais absolument pas cet auteur, et je n'enchaînais que des sagas d'un niveau d'écriture extrêmement moyen (twilight, les chevaliers d'émeraude ...)
quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai commencé cet ouvrage. Un véritable bonheur à lire, des tournures de phrases élaborées, un vocabulaire extrêmement riche!!!
concernant la scénario, génial, très bien trouvé, très innovant, un suspense toujours présent ... bref une perle rare!

par Gayana
Le Royaume de Tobin, Tome 3 : L'éveil du sang Le Royaume de Tobin, Tome 3 : L'éveil du sang
Lynn Flewelling   
La saga devient de plus en plus prenante à chaque tome, et celui-ci le prouve.
Les personnages dévoilent peu à peu certaines parts de leur personnalité, l'intrigue prend consistance.
Addictif, vite j'attaque la suite !
Le Royaume de Tobin, L'intégrale 3 Le Royaume de Tobin, L'intégrale 3
Lynn Flewelling   
Si le tome 2 commençait à faire dans l'épique, ce n'est rien face aux événements de ce troisième et dernier tome. Dans le précédent tome, Tobin avait révélé sa vraie nature de femme pour finalement prendre le nom de Tamir et revendiquer ses pleins droits sur le trône.
Si les personnages n'avaient alors pas eu trop le temps de faire le point, ce sera cette fois le cas pour le début du tome 3. Notamment pour le personnage de Ki et de Tamir et une romance qui profile, peut-être, à l'horizon. Si Tamir, même en étant physiquement un garçon, avait toujours eu des sentiments pour Ki, c'est loin d'être aussi facile pour Ki qui a du mal à admettre la nature de femme de Tobin/Tamir.
Ce début de récit sera aussi l'occasion de voir Tamir s'affirmer en tant que souveraine. On prend énormément de plaisir à la voir diriger avec force, sagesse et intelligence. Nous le prouve les batailles ou l'auteure nous dépeint avec brio quelle fin tacticienne elle fait. C'est d'ailleurs un aspect que j'adore dans cette série qui montre un protagoniste qui dirige et combat tout à la fois dans des combats toujours plus grandioses.
Combat qui sera d'ailleurs quelques peu amères puisqu'il s'agira ici de guerres civils qui verra les amis d'autrefois devenir les ennemis de maintenant. De quoi déchirer plus d'un personnage et notamment les Compagnons qui devront choisir leurs camps.

Ce troisième et dernier tome s'avère une pure merveille. Rythmé, je n'ai eu de cesse de le dévorer jusqu'au dénouement final. A noter que l'épilogue du livre qui fait tout juste une page recto verso est tout simplement sublime! Sans être triste, il en dégage une mélancolie qui n'a de cesse de me faire pleurer, même après plusieurs relecture! Il s'agit sans aucun doute d'un des épilogues le plus court mais aussi l'un des plus beaux qu'il m'est été donné de lire. Ce dernier parvient à retranscrire la grandeur et la magnificence des événements passés en seulement quelques lignes. Chapeau!

par Caly
Le Royaume de Tobin, L'intégrale 1 Le Royaume de Tobin, L'intégrale 1
Lynn Flewelling   
"J'ai Lu" nous fait bien rire avec son intégral puisqu'il s'agit ni plus ni moins que le découpage d'origine des romans qui formaient une trilogie (merci qui? Merci Pygmalion). Ce tome reprend donc les parties 1 et 2 sortie chez nous en grand format et en poche pour en revenir a son découpage d'origine en vo.

Ce premier tome est un peu particulier car il suit l'enfance de Tobin. L'ambiance qui en ressort s'avère un peu angoissante et toute la première partie joue énormément sur l'ambiance. Les fans de grandes épopées peuvent donc se sentir trahis par ce roman mais il serait vraiment dommage de ne juger que sur ce premier tome.
Moi même, j'avoue avoir eu un peu de mal avec ce tome 1 et surtout la première partie mais cela n'empêche pas l'auteure d'avoir fait un excellent travail sur les personnages, l'ambiance et l'univers. On vit en même temps que Tobin ses peines et ses douleurs et on adore les seconds rôles tout aussi bien travaillé (Ki, Lhel, Tharin...).
La seconde partie du roman revient un peu sur les standards de la fantasy avec Tobin qui évolue en apprentissage mais ce dernier reste jeune et on reste loin d'une action trépidante. Non, pour cela, il faudra attendre les tomes 2 et 3 qui nous offrira notre lot d'intrigues, de batailles rangées et de guerres civils... Mais à cela, certain devront peut-être insister sur ce premier tome tandis que d'autres risquent d'adorer ce premier tome et se sentir trahis par une suite plus conventionnelle.
Un tome 1 qui est donc en déphasage avec les tomes 2 et 3 et fera donc diverger les avis. Pour ma part, il s'agit d'un tremplin vers ce qui s’avérera par la suite l'une des meilleurs séries de Fantasy que j'ai lu.


par Caly
Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres
Lynn Flewelling   
Comme je me refais la série, autant mettre mes vieilles critiques en ligne, comme ça ça sera fait ! ^^

Avec ce tome 4, nous revenons un peu plus à l'esprit du 2 (qui reste mon préféré à ce jour, juste après le 1), et c'est très agréable à mes yeux il faut bien l'avouer.

Même sans grande surprise, nous ressentons assez bien l'impuissance des personnages, devenus esclaves contre leur gré et cherchant le meilleur moyen de s'échapper mais surtout de se retrouver.

Le maitre d'Alec, Yhakobin, est un personnage assez intriguant, on a du mal à savoir si dans le fond c'est une bonne âme (autant que peut l'être un esclavagiste, et j'ose espérer que ça a existé) ou s'il est juste complètement fou à lier.

Khenir, quant à lui, a été facile à cerner, un peu trop peut-être ? Je n'en dirai pas plus pour le pas spoiler, mais il ne réserve aucune surprise.

Seregil est pas mal mis à l'écart je trouve, le livre se concentrant plutôt sur les expériences faites sur Alec, et c'est assez dommage parce qu'au final, on a l'impression qu'il ne sert pas à grand chose, à part à être malade, se révolter une page ou deux, puis être à nouveau cloué au lit...

Ilar en revanche, est un personnage qui m'a grandement déçue. Je sais, il y a une véritable explication à son comportement, mais je l'imaginais plus imposant, plus charismatique, plus intelligent et finalement... il n'est même pas l'ombre de ce qu'il aurait dû être. Il sait cependant mettre le chaos sur son passage, donc il est toujours fidèle à lui-même quelque part.

Sebrahn ne m'a pas convaincue, mais le personnage a encore pas mal de choses à nous faire découvrir, donc je n'en dirai pas plus. Juste que je ne suis pas vraiment attachée à lui (elle?) à ce point.

Pour en revenir à Alec et Seregil, il y a toujours la même tension latente entre eux, leurs nombreux non-dits ne les aide pas beaucoup et on attend, encore et encore, le jour où ça fera de vraies étincelles. Pour l'instant, on est juste un peu déçu que cette tension ne donne rien. Et surtout, on reste rassuré en même temps que ça donne rien, parce qu'au moins ils sont toujours aussi proches *clin d’œil*

Au final, très bon livre, qu'une fois encore je préfère au tome 3 qui manquait pas mal d'intrigue à mon goût. Je parle beaucoup des personnages et pas beaucoup de l'intrigue, mais tout est lié.

J'ajouterai quand même que, si j'ai eu beaucoup de mal à suivre les premiers tomes en anglais, celui-ci est d'une facilité surprenante à lire. Je ne sais pas si c'est parce que maintenant je suis parfaitement imprégnée de l'univers ou si c'est parce que l'auteur a mis du temps avant de se remettre à l'écriture et son style a donc changé entre temps, mais ça fait bizarre de lire aussi facilement une auteur qui m'a posée pas mal de soucis.
Nightrunner, tome 2 : Les Traqueurs de la nuit Nightrunner, tome 2 : Les Traqueurs de la nuit
Lynn Flewelling   
Magnifique, enfin un livre qui met les Bardes (à comprendre espion/voleur/assassins/menestrels) à l'honneur, et quel honneur!
Ce livre a tout pour plaire à un lecteur d'héroic fantasy et à un joueur de jeux de rôles (ce qui n'est pas toujours évident de relier les deux), il a tout pour lui.
Des personnages fort attachant, une grande ouverture d'esprit, il est sombre sans être pesant, l'humour est décalé et le scénario n'est pas évident.
Bref si ce livre vous tente, n'hésitez surtout pas, c'est un petit bijoux de fantasy et de littérature, car le style original et la traduction sont de bonne qualité: fluides, accrocheur, imagé.

Le tome 2 est terriblement touchant dans son intrigue amoureuse, ébauchée discrètement dans le 1, une suite agréable et trépidante, achetez les deux ensemble sans crainte.

par EnoriElfe
Le Royaume de Tobin, Tome 5 : La troisième Orëska Le Royaume de Tobin, Tome 5 : La troisième Orëska
Lynn Flewelling   
Au final, il ne se passe pas grand chose dans ce livre si ce n'est, comme le souligne dididoune, les tensions, l'acceptation de soi, l'évolution des sentiments.
Pourtant, il est très addictif. Un vrai régal.

[spoiler]J'aime beaucoup naviguer ainsi entre les deux camps, ce qui nous permet de voir à quel point Nyrin manipule Korin, ses compagnons, ses alliés...
Quant à Nalia, j'aime de plus en plus ce personnage.
Et vers la fin, sans en dire plus, j'ai été très touchée par le sort des compagnons accusés de trahison. J'en tremblais pour eux.
Et que dire de Tamir ! Elle s'affirme magnifiquement, promettant de devenir une grande reine.[/spoiler]
Le Royaume de Tobin, Tome 2 : Les années d'apprentissage Le Royaume de Tobin, Tome 2 : Les années d'apprentissage
Lynn Flewelling   
J'ai vraiment préféré ce tome au précédent, jusqu'ici le héros Tobin était plutôt passif vu qu'il était vraiment jeune, et dans ce volume il atteint enfin un age ou il est capable de prendre ses décisions et ou il fait autre chose que subir les événements. En plus de cela, Tobin est enfin ailleurs que dans le château familial perdu au fond de la campagne, il entre dans le grand bain : la cours royale, lieu de toutes les intrigues. Tobin devient membre de l'entourage de l'héritier du roi, Korin, un jeune homme un peu plus âgé que lui, déjà désabusé et abusant de la boisson. Les places dans la suite de Korin sont très chère et Tobin devra se méfier de tous car même si ils sont jeunes, les autres ont beaucoup plus d’expérience que lui dans les intrigues et les manigances. Tobin commence donc à affirmer sa personnalité, à prendre les choses en mains, même si il est impuissant sur beaucoup de décisions.
Un second tome (ou seconde moitié de tome en fait) qui lance l'action, avec une fin en cliffhanger qui nous donne tout de suite l'envie de lire la suite

par lianne80