Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laurice : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Lux, Tome 1.5 : Oubli Lux, Tome 1.5 : Oubli
Jennifer L. Armentrout   
Avant tout chose, il est important de rappeler qu'Oblivion (dans sa version papier VO) retrace l'histoire du premier tome Obsidienne mais cette fois du point de vue de Daemon. Pour la version française (papier), elle reprend les trois premiers tomes.

Maintenant que c'est fait, parlons du plus important, mon avis sur cette petite pépite. J'étais déjà totalement fan, amoureuse, raide dingue de Daemon en ayant lu la série Lux, mais alors là, je peux vous dire qu'il n'y a plus un millimètre de doute possible.

Daemon Black, pourquoi n'existe-tu pas en vrai ? Je doutais que ce soit possible, mais je suis carrément toute retournée par ma lecture. Je crois que c'est ma MEILLEURE lecture. Je n'ai jamais mis autant de post-it dans un livre. Je n'ai jamais été autant excitée à l'idée de tourner la prochaine page. Je n'ai jamais autant aimé re-découvrir une histoire d'un autre point de vue. Ca vous en dit long sur mon avis non ? Je vous préviens, je suis une totale guimauve. Avis à ceux qui n'aime pas ça, continuer la lecture de ma chronique est à vos risques et périls.

Jennifer L. Armentrout a vraiment un talent exceptionnel. Sans rires. Quand j'ai commencé ma lecture, dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adoré ma lecture. Quelque part, on découvre totalement l'histoire du point de vue de Daemon. Tous les passages où dans Lux on se demande ce qu'il pense vraiment. Pourquoi est-ce qu'il agit comme ça, comment les choses vont évoluer. Là, on a toutes ses réponses. Leur première rencontre, sa façon de lutter contre ses sentiments. Les raisons qui le pousse à agir de façon aussi brèves et parfois légèrement cruelles avec Katy. Tout. On comprend tout. Et franchement, on ne peut que l'adorer après ça. Je pourrais vous citer tellement de passages où on voit les choses différemment du point de vue de Daemon, mais je ne voudrais pas vous gâcher cette belle découverte... Sachez juste que vous allez vous régaler.

Je crois que je ne vais jamais me remettre de cette série, ces personnages, Daemon... En écrivant ma chronique, j'ai un pincement au coeur, en me disant que cette série s'achève totalement en beauté... même si je sais qu'à tout moment je peux relire tous les tomes, je me dis que cette série m'aura vraiment marqué. Plus que toutes les autres. C'est dur à expliquer. En fait, je pense que je pourrais en parler encore pendant des heures, en tournant clairement en rond pour vous expliquer en long, en large et en travers combien j'ai adoré cette lecture.

Première lecture de l'année 2016, premier coup de coeur. Coup de coeur à vie. Confirmation de mon BookBoyFriend de tous les temps : Daemon Black. Et chapeau à Jennifer L. Armentrout qui m'emporte à chaque fois avec elle !

RDV sur mon blog pour toutes les chroniques : My-Bo0ks.com

par Carole94P
La Meute du Phénix, Tome 6 : Tao Lukas La Meute du Phénix, Tome 6 : Tao Lukas
Suzanne Wright   
Super tome!

C'est vrai que Tao, c'est un peu comme Dominic. On a envie de découvrir son tome depuis Le premier opus. Je peux vous dire que vous ne serez pas déçus!

Il est vrai que comme les personnages se connaissent déjà depuis un bout de temps, l'alchimie est déjà là et certains pourront en être un peu tristes mais ce n'est pas du tout grave.

FIERCE OF OBSESSION commence le lendemain de l'anniversaire de Tao. Riley se réveille avec une gueule de bois énorme et qu'elle n'est pas surprise de voir qu'elle se trouve dans le lit du birthday-boy. Très vite, Tao va ressentir de vifs sentiments possessifs à son égard et décider qu'il refuse qu'elle parte. Le truc, c'est qu'une menace plane et quelqu'un a l'air d'en vouloir à la vie de Riley...

J'ai vraiment adoré. Retrouver les personnages, l'univers... c'est toujours un grand plaisir, d'autant plus que je ne suis jamais déçue par la plume de l'auteure. J'espère sincèrement que le prochain tome sera sur Dominic mais vu les nombreuses apparitions de Patrick, je pense que ce sera sur lui. Cela promet un tome très intriguant puisque nous ne connaissons pas grand chose de ce personnage.
Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 1 : Guerre Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 1 : Guerre
Larissa Ione   
Génial.
Le début est un tout petit long mais nécessaire (explications sur les cavaliers et les prophéties de l'apocalypse).
Mais une fois que les 2 personnages principaux, Ares et Cara, se rencontrent, ça devient vite une addiction.
L'action est au rendez-vous et les pages défilent très vite.
Et quelle magnifique couverture...
A lire absolument.


par Adèle
Never Sky, tome 1,5 : Roar and Liv Never Sky, tome 1,5 : Roar and Liv
Veronica Rossi   
Une nouvelle très sympa qui permet de mieux connaitre Roar. J'ai beaucoup aimé avoir son point de vue, et retrouver l'univers de Never Sky, même pour seulement quelques pages. On comprend mieux le comportement de Roar dans les tomes 1 et 2. On en apprend aussi plus sur Liv, et Perry avant sa rencontre avec Aria.

par Prilla
Never Sky, Tome 2,5 : Brooke Never Sky, Tome 2,5 : Brooke
Veronica Rossi   
Je n'aimais pas beaucoup Brooke dans les tomes précédents, elle tenait surtout le rôle de la "méchante ex-petite amie". Mais dans ce tome, elle s'est révélée être plus que ça et je me suis retrouvée à l'apprécier et à la comprendre. Vraiment bon comme hors série !

par Souup25
Lux, Tome 1.5 : Oubli (III) Lux, Tome 1.5 : Oubli (III)
Jennifer L. Armentrout   
Comme pour chacun des tomes qui sont du point de vue de Daemon, on connait l'histoire d'avance, bien qu'il y ai quelques scènes de plus, l'histoire elle-même est celle d'Opale. Mais le point de vue de Daemon lui-même vaut amplement la peine de lire ce livre ! Ça et le retrouver lui et Katy bien sûr. Mais voir ce qu'il pouvait penser pendant telle ou telle scène, c'est ce qui fait que j'aime tellement ces bonus, ça apporte une dimension différente à une histoire que j'adore déjà. Et j'attendais ce tome avec impatience vu tout ce qui se passait dans celui correspondant au bonus, et je n'ai pas été déçue !

La fin est toujours aussi déchirante, et même plus encore du point de vue de Daemon.

par Ellea
Lux, Tome 1.5 : Oubli (II) Lux, Tome 1.5 : Oubli (II)
Jennifer L. Armentrout   
Vu que c'est l'une de mes sagas préférée je me suis forcément ruée sur cet opus lors de sa sortie !! Et encore une fois le point de vue de Daemon est vraiment top-top-top, je trouve que c'est un personnage vraiment haut en couleur, et très marrant ! Quelle délectation d'être dans sa tête ! J'ai beaucoup ri et il me tarde de lire la suite, certes je connais l'histoire mais franchement être dans sa tête est tellement drôle et passionnant qu'on en veut plus même si on connais la fin !! Bref à ne pas louper si vous êtes fan, et si vous ne l'êtes pas déjà foncez pour cette magnifique saga !! :D
Chroniques de Zombieland, Tome 4 : Zombie Party Chroniques de Zombieland, Tome 4 : Zombie Party
Gena Showalter   
Lu en VO.

Il faut savoir que dès le premier tome, pour moi Frosty et Kat formerait toujours ce couple qu'on adore et dont on envie la complicité. Ils ne faisaient aucun doute qu'ils étaient fait pour etre ensemble.
En sachant la mort de Kat, en ayant découvert Milla, c'était un peu dur de l'imaginer avec Frosty... Mais je dois dire que j'ai adoré!

Au début de ce tome, on trouve un Frosty détruit, qui boit et couche avec la première fille lui rappelant Kat; et une Milla pleine de culpabilité, abandonnée de tous, et surtout de son frère.

On apprend à connaître Milla, et je dois dire que malgré ce qu'elle a fait, je l'ai aimé dès le premier chapitre où l'on est dans sa tête. C'est un personnage dont on apprend le passé, qui n'a vraiment pas été facile.
Elle n'a vraiment rien à envier à Kat.

Avant de parler de Frosty, je dois d'abord avoué quelque chose : depuis le premier tome, je suis intriguer par Bronx. J'ai toujours trouvé qu'il était moins mis en avant que Frosty par rapport à son amitié avec Cole, alors que ce dernier dit les aimés tous les deux comme des frères. J'ai toujours voulu en savoir plus sur son histoire, sa relation avec Reeve, et comment il avait rencontré Cole et Frosty.
Frosty, c'était le garçon qui faisait rire tout le monde, et même si je l'ai toujours aimé, je n'avais pas cette même curiosité qu'avec Bronx.
Mais le découvrir dans ce livre à tout changer! Enfin pas tout, je suis toujours envieuse de plus de détaille sur Bronx, mais je dirais maintenant que Frosty a aussi une place spéciale dans mon cœur.
Donc, pour son évolution, on le voit au départ détruit et en colère, brisé par les paroles que va lui tenir Kat (dont je terrais la nature, mais sur le moment j'étais aussi furieuse que Frosty), pour trouver à la fin un Frosty déterminé et confiant. C'est Milla qui l'aide à se redresser, bien plus que n'importe qui.

Un très bon point : pendant tout le roman, les personnages restent fidèles à eux même, ce qui est vraiment génial!

La romance est très bien faite. Au départ, Frosty déteste Milla, mais tous les deux apprennent à se connaître, à se faire confiance, et finissent par tomber amoureux l'un de l'autre. J'ai beaucoup aimé l'évolution de leur relation, qui n'a vraiment pas été tranquille, mais ils finissent par ce choisir, et c'est magnifique.
J'ai bien aimé le fait que Frosty est connu un grand amour, alors que Milla que des déceptions.
Cela va surement paraître horrible à dire, car Kat est un personnage qu'on ne peut pas aimer. Je l'adore, vraiment, et même si j'ai eu un peu de mal avec elle dans ce tome, je ne pourrais jamais cesser de la regretter. Mais il faut quand même le dire : je préfère le couple Frosty-Milla. Frosty et Kat le disent et c'est vrai : Milla comprend Frosty d'une manière que Kat n'a jamais pu et ne pourra jamais. Ils rappellent un peu le couple Cole-Ali, qui sont ensemble sur le terrain pour se battre, au contraire d'une Kat qui restait à la maison en se rongeant les ongles.

Bien sûr, ce n'est pas au goût de tout le monde, notamment Kat, qui est d'accord pour n'importe quelle fille, sauf Milla. Plusieurs fois j'ai eu envie de lui mettre la main sur la bouche pour l'empêcher de parler : pour moi, Milla aussi devait avoir son happy end!
Les autres membres du groupe sont aussi très méfiants par rapport à Milla, sauf Justin qui se montre plus ouvert, du fait de sa propre histoire.
Les anciens membres du groupe de Milla sont quant à eux très violents avec elle, et même si encore une fois on les comprend, j'ai eu mal au cœur pour Milla. Chance, qui avait été absent, finit par redevenir un ami pour elle à la fin, ce que j'ai trouvé bien.
Quant à River... Il est absent au début du roman, et on comprend sa peine, mais on aimerait aussi qu'il soit un frère et non un chef pour Milla. J'ai aimé l'amour fraternel qu'ils se portent : ils n'ont jamais put compter que l'un sur l'autre, et au final on comprend très bien la décision de Milla.

Je tiens à faire remarquer quelque chose, cependant : l'enfance de Frosty n'est pas la même dans le tome 3 que dans le tome 4. C'est frustrant, mais je laisse passer ; ce livre est tellement bien!

Un autre petit bémol : il n'est pas dit comment Milla et Rebecca Smith ont retrouver la mémoire. Mais comme je l'ai précédemment dit, je laisse passer : je l'ai tellement adoré, que ce ne sont que de petits détails.

La fin est très bien, et les trois notes de Cole et Ali, Frosty et Milla et Kat m'ont beaucoup plus! C'était tellement bien d'en savoir plus sur ce qu'ils leur arrivent "apres".
Peut-être pourrait-elle écrire quelques choses sur eux?
En tout cas, une note à la fin me donne de l'espoir pour de prochains tomes, même si j'essaye de ne pas me faire de faux espoirs :
"Ali's adventures in Zmbieland may have ended - for now."
Traduction : "les aventures d'Ali sont peut-être terminé - pour maintenant".
On a à la fin le premier chapite d'une nouvelle série, que j’achèterai surement, vu mon amour pour Gena Showalter!

En résumer, c'est un livre à la hauteur des précedents, et bien que j'espère qu'il y aura une sortie française, n'hésiter pas à le lire en VO, il est génial!

par Mamie-Lou
Chroniques de Zombieland, Tome 4.1 : Kat in Zombieland Chroniques de Zombieland, Tome 4.1 : Kat in Zombieland
Gena Showalter   
Bonjour. Une idée de la date de sortie en Français ?

par Stan-1
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle
Suzanne Wright   
Alors. D'après les quelques indices que j'ai pu glaner ici et là à travers l'histoire, il semblerait que Knox soit relativement possessif. No shit, me direz-vous, et c'est vrai que c'est un trait de caractère qui est assez discret chez ce personnage... Bon allez, trêve de plaisanterie, ce mec doit dire au moins 300 fois "tu es mienne" (ou toute autre phrase ayant la même signification) dans tout le tome, sans oublier toutes les autres formes de... euh, masculinité j'imagine, que l'auteure a égrenées durant son récit (comme des ordres à tout bout de champ, une arrogance incroyable, un besoin de contrôle vraiment pathologique et une certitude absolue que les femmes sont des poupées gonflables). Ah, mais parlons-en, de la poupée gonflable en chef, d'ailleurs ! Harper, si prometteuse, si sarcastique, si indépendante, si pleine de doutes... qu'est-ce qu'il t'est arrivé, chérie ? Pourquoi cette perte totale d'indépendance, pourquoi cette obéissance totale aux ordres de Knox, pourquoi ce semblant de personnalité qui, au final, ne ressort jamais aux bons moments ? Ceux qui liront ce commentaire me trouveront certainement méchante, mais sachez que ce roman m'a vraiment agacée. Agacée étant ici un euphémisme. Je n'imaginais évidemment pas une histoire bien originale ou pleine de suspense, heureusement pour moi, mais quand même, tomber sur ça ? C'est douloureux pour les yeux, des romans comme ça ! C'est ce genre de mecs qui est censé faire fantasmer ? Un milliardaire surpuissant maniaque du contrôle donneur d'ordres et de leçons habitué à obtenir tout ce qu'il veut et obsédé par le cul ? Je sais bien que Fifty Shades a initié un genre de culte mais quand même, faut se faire soigner.

Sincèrement, l'idée de base avec les démons, les alter ego etc. est vraiment sympa ! C'est différent des loups-garous et de leurs âmes sœurs tout en restant sensiblement sur la même branche, et on découvre des tas de nouveaux croisements, une société secrète et tout un tas d'espèces trop cools venues de la mythologie chrétienne. Mais voilà, tout tourne évidemment autour du lien entre Harper et Knox, et voir cette pauvre fille être contrôlée par ses hormones dès le chapitre 2, se targuer d'être quelqu'un d'insupportable et rebelle pour ensuite s'agenouiller quand il le faut et trouver ça totalement normal, ça fait juste mal au cœur. C'est peut-être un jugement très dur mais la première scène érotique (au chapitre 6, hein, alors qu'Harper avait juré ses grands dieux qu'elle ne coucherait jamais avec Knox) m'a limite paru être un viol tellement elle se fait manipuler dans tous les sens (oui, tu as bien lu) par ce... type. Et je pèse mes mots.

L'idée principale est passée donc je vais arrêter les frais. Si tu cherches l'histoire d'une relation malsaine, un mec ultra-possessif (genre vraiment), une explosion d'hormones tous les 3 lignes et des scènes très clichées agrémentées de "Harper est à moi, tu la blesses je te bute", bravo ! Ce roman est fait pour toi ! Sinon vraiment, passe ton chemin.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3