Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laurinoushka : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Jonas Jonasson   
Un roman loufoque que j'ai dévoré.
J'ai adoré les personnages burlesques, loufoques et vraiment attachants pour le coup.
Avec Allan on traverse le siècle et les différents pays. En parallèle, on traverse la Suède avec Allan et ses amis.

Chroniques de l'oiseau à ressort Chroniques de l'oiseau à ressort
Haruki Murakami   
Un roman surréaliste et profond composé d'une structure littéraire complexe (les histoires intriguantes s'entrecroisent de toute part). Se concentrant sur la problématique de la dualité et de la quête identitaire, l'auteur nous projette dans le cerveau de Toru Okada (tout à fait ordinaire et banal en début de récit), où foisonne un réseau de pensées bouddhiques, d'évènements incompréhensibles, d'histoires étranges (et non moins fascinantes) et de rencontres de personnages énigmatiques.
Liant le féérique au réel, les rêves prémonitoires à la conscience, les pouvoirs surnaturels au matérialisme pur et dur, l'ouvrage mêle des sujets habituels à l'auteur tels, la question de vie et de mort, de ténèbres et de rayonnement, de détachement et d'emprise, de situations absurdes et d'instants quotidiens « terre-à-terre ».
La substance si riche n'est pas digérable en une seule lecture. Un conseil : ne perdait pas votre chat, on ne sait ce qui peut arriver à la suite de cela... Pour moi, il s'agit d'un des ouvrages les plus aboutis de Haruki Murakami.
Après le tremblement de terre Après le tremblement de terre
Haruki Murakami   
Je ressors de ma lecture avec l'impression d'être passée à côté de quelque chose.
J'ai trouvé ce roman un peu étrange, un peu en suspens, comme attendant quelque chose; un mot, une idée, une coïncidence?
C'est un peu décousu, hésitant, fébrile, mais léger aussi, et au final, c'est touchant.

par Lusylila
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
Haruki Murakami   
C'est l'histoire d'un amour fou, une dérive dans les profondeurs des sentiments, un adultère mystérieux qui terrasse la vie ordinaire, qui dévaste toute une vie construite autour du quotidien. Sans cet amour, Hajime devient « vide ».
C'est une histoire classique me direz-vous ? Et bien non, c'est une histoire conté par MURAKAMI. Elle ne peut être « classique » ; le charnel rejoint les sentiments puis s'évapore complètement pour ne devenir qu'illusoire et « file comme la cendre, le long de la rivière pour rejoindre la mer... »
L'écriture est « pure », limpide, pleine de simplicité, rythmée de références jazz, mélancolique. On pourrait dire qu'elle est d'une sensibilité masculine (doute, peur, envie). Hajime n'est ni lâche, ni héros, mais bien un être humain avec ses faiblesses et sa force. L'ouvrage est magnifique.
Danse, danse, danse Danse, danse, danse
Haruki Murakami   
Une belle réflexion sur la solitude, le désir, les relations, l'illusoire présent et l'irréel parallèle. Je me suis noyé avec délectation dans cet univers qui baigne le lecteur de magie, de poésie et de rêve éveillé. J'ai apprécié certains passages sur la société du profit, la spéculation immobilière et la corruption qui gangrène le monde et ses valeurs. L'auteur nous dévoile ce qui devrait nous être le plus cher : l'extrême simplicité, la communion entre notre monde réel (si matérialiste) et notre avenir (plus intuitif).
La Ballade de l'impossible La Ballade de l'impossible
Haruki Murakami   
Murakamienne un jour, Murakamienne toujours ! Tel pourrait être ma devise ;-)
Cette ballade de l’impossible est mon 8ème roman de l’auteur, et sans doute mon préféré jusqu’à ce jour.
Impossible à décrire ou à comparer..., impossible à exprimer ou à faire partager à sa juste valeur..., impossible à oublier tout simplement…
Plus je me pose la question de savoir pourquoi je l’ai tant aimé ? Moins je trouve de réponses concrètes.
Peut-être ai-je tout simplement peur de mal formuler ma pensée ou les sentiments suscités en moi ?
Mais je me dois tout de même d’essayer, ne serait-ce que pour vous donner envie de le lire à votre tour :)
Quand on parle d’immersion totale, je peux dire que c’est l’effet que j’ai ressenti puisque je suis sortie de là un peu désorientée, comme si je quittais une bulle.
Une bulle dans laquelle j’étais blottie durant toute ma lecture, et même quasiment en apnée durant certains passages, notamment celui du premier séjour de Watanabe à la « Maison des amis » pour rendre visite à Naoko.
J’avais parfois l’impression que les bruits extérieurs me parvenaient de loin, et que la réalité s’était effacée pour laisser place à ce Japon des années 70.
Alors je vous laisse imaginer le vide que j’ai ressenti lorsque cette bulle a subitement éclaté en refermant le livre
J’ai retrouvé des thèmes récurrents de l’œuvre de Murakami, comme par exemple : la distorsion des êtres et leur perception du monde, la recherche et le droit au bonheur, et cette solitude comme éternelle toile de fond.…
Et pourtant, il ne se répète jamais puisqu’il les aborde toujours sous un angle différent.
Un des grands atouts de ses personnages, c’est qu’ils ne sont pas envahissants. Comment dire… ?
Ils laissent la place aux lecteurs de s’immiscer à leur côté, au cœur de l’histoire.
D’aucuns diront peut-être qu’ils sont trop fades, mais pas du tout !
Leurs traits ne sont pas forcés mais esquissés tout en finesse justement pour permettre à chacun d’entre nous d’y trouver ses propres repères, de s’identifier afin de ressentir les émotions encore plus intensément.
La musique nous accompagne de chapitre en chapitre, telle une brume magique et apaisante, pour mieux nous rappeler le pouvoir qu’elle peut avoir sur les blessures de l’âme.
Le rythme est lent, et même idéalement allongé pour nous happer et nous faire complètement perdre la notion du temps.
Si toute la littérature japonaise est comme ça, alors je signe tout de suite !

par Lupa
La course au mouton sauvage La course au mouton sauvage
Haruki Murakami   
C'est encore dans un univers onirique que nous emporte Haruki Murakami, auteur dont je ne me lasse pas.

Le narrateur lui, est incroyablement banal. Sa "girlfriend" en revanche, son ami "le "rat", le docteur ès mouton et j'en passe... eux sont d'une excentricité peu habituelle, l'excentricité propre au style de Murakami. Quelques passages sont longs, un peu ennuyeux, l'histoire met du temps à démarrer... mais impossible de décrocher avant la fin tant l'auteur nous tient. Quel génie !

Je regrette seulement d'avoir l'impression de n'avoir pas tout saisi aux sens cachés et aux symboles que Murakami a sans doute dissimulés, mais je garde un merveilleux souvenir de cette lecture tout juste achevée. Un énième livre de cet écrivain que je lis et encore une fois je ne suis pas déçue.

par LetoBronn
Le Passage de la nuit Le Passage de la nuit
Haruki Murakami   
Murakami est un auteur qui ne peut laisser indifférent et si son style est souvent sujet à controverse on lui reconnait bien souvent la richesse de son univers.
Les différents récits qui composent ce livre se superposent l'espace d'une seule nuit. Ce sont des récits d'angoisse, de violence, de trouble et de perte, mais l'art de Murakami est de les envelopper d'une sérénité mélancolique qui nous touche au plus profond de notre âme.
Les Amants du Spoutnik Les Amants du Spoutnik
Haruki Murakami   
L'histoire de ce tome est assez envoutante, entre amour contrarié et amitié indefectible. Les personnages de Murakami sont à la fois excessivement étranges et merveilleusement proches de nous. En lisant le livre, j'ai vraiment l'impression que mon coeur fait écho à leur existence. L'écriture de l'auteur m'emporte à milles lieux de chez moi et il est très difficile de revenir.

J'ai particulièrement apprécié le traitement de la solitude et de l'amour par l'auteur qui propose une vision de ses deux sentiments avec beaucoup d'humilité.

Bref, encore une fois, une merveille d'écriture :3
1Q84, Intégrale 1Q84, Intégrale
Haruki Murakami   
Ce monde 1Q84 est bien étrange. J'ai beaucoup aimé l'écriture et l'ambiance du livre. Haruki Murakami nous emporte et nous fait voir le monde d'une autre façon. Le suspens est bien tenu et il est difficile de savoir qu'elle est la destination finale d'Aomame et de Tengo.