Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LauSG : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Conspiration, tome 1 La Conspiration, tome 1
Maggie Hall   
LA CONSPIRATION est pour moi une déception...

Tout d'abors, j'ai trouvé que l'histoire n'était pas du tout crédible. Avery qui est le personnage pricipal, ne connait pas sa famille ( sauf sa mère). Elle rencontre dans son lycée ...... Au cours d'un bal, une personne nomée.... la menace d'un couteau et lui demande de le suivre pour lui présenté sa famille. Et là WTF??!!! Elle le suit, elle est toute contente de rencontrée sa famille qui se trouve à l'autre bout du monde (en France). Elle prend donc l'avion de son plein grés avec son agresseur... Après être arrivée en FRance elle prévient sa mère (enfin!!). Et pusi après elle part en boîte à Istanbul ^^' Je n'ai donc pas accroché à Avery que j'ai trouvé trop bête, trop lisse...

Pour les personnages masculins, c'est aussi bof, bof. Jack m'a énervé, c'est limite si j'avais pas envie de le taper. J'ai préféré Stellan, mais j'aurai préféré qu'il soit plus développer, cela aurait été parfait!

Par contre j'ai trouvé l'intrigue très originale, c'était très intrigant. J'ai bien aimé l'idée de l’énigme, dommage qu les réponses étaient trop faciles à trouver...

Pour le style de l'auteur rien à redire, c'était simple et fluide.

Pour conclure, ce livre est une déception. Le résumé faisait référence à la Sélection et Da Vinci Code, je n'ai pas lu La Sélection donc je ne sais pas si ça se rapproche, mais pour Da Vinci Code je n'ai pas trouvé de points communs ^^' N’hésitez pas à le lire quand même, peut que vous aimerez.

par April11
Bloodlines, Tome 1 : Noire alchimie Bloodlines, Tome 1 : Noire alchimie
Richelle Mead   
Haaaaaa, quel plaisir de replonger dans l'univers de la saga Vampire Academy ! Depuis le temps que j'attendais ça... Je suis tellement heureux d'avoir pu retrouver le style de Richelle Mead dans une toute nouvelle série en rapport avec VA que je regrette d'avoir déjà terminé Bloodlines ! Ce livre, bien que différent de ceux de l'autre saga de l'auteure, est vraiment prenant... J'ai adoré !
Cette fois, nous ne suivons pas l'histoire derrière les yeux de Rose, mais de Sydney. Vous savez, Sydney l'Alchimiste, personnage qui apparaît de plus en plus fréquemment dans les tomes cinq et six de Vampire Academy. Avec elle, l'histoire commence directement ! Dès le départ, l'action nous étreint ! Sydney est réveillée en pleine nuit par son père qui souhaite lui parler... En compagnie d'autres Alchimistes. On va lui apprendre que Jill, [spoiler]la sœur de Lissa, nouvelle reine,[/spoiler] est en danger de mort et qu'elle doit être protégée à tous prix.
Vont lui être associés pour l'aider dans cette mission Keith, un Alchimiste très étrange qui n'est pas inconnu à Sydney, Eddie, personnage présent dans VA qui prend beaucoup d'importance dans le roman et qui est un protagoniste que j'apprécie beaucoup et... Adrian ! Non, ne clignez pas des yeux, vous avez bien lu ! Adrian est de retour et ça se sent ! Quel bonheur de le retrouver ! A chaque fois qu'il apparaissait dans le livre, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire. Bien qu'il soit encore profondément touché par [spoiler]la fin de sa relation avec Rose[/spoiler], il tente de surmonter cette mauvaise passe et de croquer la vie à pleine dent... Ce qui ne l'empêche pas de se rebeller et d'être lui-même !
Mais tandis qu'Adrian nous permet de nous accrocher encore plus à l'histoire, nous découvrons également une personnalité prometteuse et touchante : celle de Sydney. C'est vrai, en devenant le personnage principal du roman, elle nous livre des aspects d'elle-même - et du monde des Alchimistes - vraiment très intéressants.
Tout d'abord, j'ai adoré en découvrir plus sur l'univers de ces derniers... De très nombreuses révélations nous sont faites. On apprend de quelle façon Sydney a été élevée et en quoi consiste son travail. De plus, un détail très important nous est dévoilé : le pouvoir de son fameux tatouage, ce lys en or peint sur son visage. Je ne dirai bien sûr rien là-dessus, car je veux vous préserver le suspense au maximum ! Ensuite, passons à Sydney... Je dois bien l'avouer, j'ai souvent ris... Mais pas avec elle. A cause d'elle. Son éducation dans le monde des Alchimistes lui a beaucoup enseigné, c'est certain... Mais pas comment se comporter en société.
Certaines scènes entre Jill, Eddie, Adrian et elle sont juste magiques ! En plus, Sydney révèle un aspect d'elle qui m'a touché : elle pense plus souvent au bien des autres qu'au sien. Beaucoup d'actions qu'elle entreprend ne sont que le résultat d'un seul but : pouvoir rendre quelqu'un plus heureux. Malheureusement pour elle, certains de ses choix vont être mal interprétés et mal pris. Des tensions vont rapidement se créer et j'irai même jusqu'à dire que des clans voient le jour.
Mais ce n'est pas tout ! Loin de là ! Derrière cet aspect centré sur la sociabilisation des personnages, de nombreux mystères et problèmes vont voir le jour... Sydney, déjà très occupée entre la surveillance de Jill, l'obligation pour elle de la suivre au lycée et de participer en cours, de ne pas avoir l'air esseulé et de se comporter normalement, va devoir affronter d'autres choses. En effet, depuis quelques temps, des meurtres inexpliqués sont commis. Bizarrement, on dirait que ce ne sont ni des Strigois ni des Morois qui sont à l'origine de ses crimes, bien qu'on sache pertinemment que ce ne sont pas les œuvres d'humains ou de dhampirs. Pire encore, tous les élèves du lycée de Palm Spring ne jurent que par une chose : des tatouages, comme celui de Sydney, capables d'accentuer les capacités physiques et mentales des étudiants.
Face à cela, Sydney n'aura pas d'autres choix que de mener l'enquête, tout en effectuant son travail d'Alchimiste qui consiste à procéder en secret pour ne pas que Jill soit repérée. Très vite, elle va s'allier à Adrian... Haaaa, que je les ai aimé ces deux-là ! Ils forment un duo de choc ! L'histoire les a vraiment rapproché, pour notre plus grand bonheur ! J'ai vraiment été conquis par ce côté "enquête", il a apporté un gros plus à une intrigue déjà passionnante !
Je pense que vous l'aurez compris, Bloodlines est un premier opus génial, qui donne réellement envie d'en savoir plus sur la suite des aventures de Sydney. Vous devez savoir que ce que je vous dis là n'est pas grand chose comparé au roman. Il contient encore une multitude de surprises et de rebondissements que je n'ai pas vu arriver ! J'ai été bluffé par le dénouement de certaines énigmes, d'ailleurs ! Quoi de mieux pour me plaire ?
De plus, nous découvrons de nouvelles facettes des protagonistes que nous connaissions déjà, ce qui est vraiment super. Je suis sûr que ce livre vous plaira si vous avez aimé Vampire Academy. Personnellement, j'ai déjà accroché à cent pour cent. Redécouvrir le monde fascinant de VA m'a énormément fait de bien, car celui-ci m'avait manqué, beaucoup. N'hésitez pas à planter vos crocs dans Bloodlines, Wandering-World vous promet du sang au goût magnifique, captivant et... Envoûtant.

par Jordan
Les Aventures de Charlotte Holmes Les Aventures de Charlotte Holmes
Brittany Cavallaro   
J'avoue être mitigée.
Je ne sais pas si j'ai adoré ce livre ou si je l'ai trouvé moyen.

Jamie est selon moi le personnage le plus intéressant. Mise à part son arbre généalogique, il a tout du jeune homme banal.
J'ai beaucoup apprécié le fait qu'il soit le narrateur de l'histoire, ainsi nous ne connaissons pas les détails des différents plans de Holmes.

Charlotte est... spéciale. Elle est aussi agaçante que son ancêtre mais à également ses côtés attachants. [spoiler]Le fait qu'elle prenne sur elle pour se rapprocher de Jamie par exemple.[/spoiler]

Les personnages secondaires sont justement un peu trop secondaire à mon goût. Ils sont trop peu développé.

L'enquête n'est pas très "compliqué", on devine vite les raisons du crime mais les suspects sont assez bien mis en avant pour nous maintenir dans l'incertitude jusqu'à la fin du livre.

Malgré ces petits défauts, ce tome m'a quand même bien plu et je suis impatiente de lire la suite.

par Ln_n
Vampire Academy, Tome 5 : Lien de l'esprit Vampire Academy, Tome 5 : Lien de l'esprit
Richelle Mead   
Eh bien je suis la première à donner mon opinion, un honneur haha ;)
C'est très facile je dois dire: un 5e tome qui reste fidèle à la série. C'est vraiment très rare une série aussi longue ayant aussi peu de répétition et dans laquelle on ne peut rien mais RIEN prévoir du tout. L'auteur réussi à nous surprendre à chaque chapitre et c'est ce qui nous rend si addict.

Mon évaluation avait un peu baissée avec Blood Promise mais oh croyez moi, elle est remontée en flèche.
J'aimerais donner plus de détail mais je ne tiens pas à spoiler tout le monde haha :P

Ce que je peux dire c'est que la fin est TOUT un choc et croyez moi, s'en est vraiment un. On a juste le goût de crier à on-ne-sait-trop-qui pour avoir la suite qui, heureusement, sort dans 10 dodos :)
D'après moi, c'est le vrai tournant de la série, ou l'un d'eux du moins. Ceux qui ont déjà lu Shadow-Kissed (le baisé de l'ombre, 3e tome), sont déjà passé à travers le premier tournant. Celui là est sans doute aussi important car on découvre le vrai visage de certaines personnes, et que c'est un bouleversement à la foi pour nous et pour tout le monde des Moroi et Dhampires.

Le titre de l'ultime tome nous permet d'imaginer ce qui ce passe, des millions de théorie grandissent dans mon imaginations et j'eespère, au s'il-vous-plaît que la fin de Last Sacrifice (un titre qui inspire peu un happy ever after ><') soit plus heureuse que les autres. Rachelle Mead nous le doit bien, non? Sinon j'irai lancer des roches sur sa maison je vous le jure!!

Aller, vivement le 7 décembre!
La Sélection, Tome 5 : La Couronne La Sélection, Tome 5 : La Couronne
Kiera Cass   
Voilà, c'est la fin d'une de mes sagas préférées... Je sais pas trop comment je dois réagir enfaite. Pleurer ou Sourire ?
En tout cas, la seule chose que je retiens, c'est MERCI Kiera Cass pour tout ce travail que vous partagez avec nous...

MAIS comment dire au revoir à Maxon et America une nouvelle fois ? Et comment dire au revoir à notre merveilleuse Eadlyn ?

Tout ce que je peux dire, c'est que je suis tombée amoureuse de "La Sélection" en 7 minutes.

Alors Merci Kiera Cass.
Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre
Richelle Mead   
J'ai finalement fini le 3e livre de la série, et je ne suis pas du tout déçue, même si je suis tout à fait d'accord avec Selenna que Rachelle Mead a de la difficulté avec les happy ending!

J'avais les larmes aux yeux à la fin.

Sinon, l'auteur a définitivement une imagination car il n'y a aucune longueur, il arriver TOUJOURS quelque chose.
J'ai été TRÈS heureuse de l'évolution de la relation Dimitri/Rose, même si je vais m'abstenir de tout commentaire à ce sujet, ceux l'ayant lu me comprenant... :(
Sinon, j'ai le sentiment que la fin de ce livre représente un tournant hyper important de la série et j'entame le 4e dans les minutes qui suivent!
Héros de l'Olympe, Tome 4 : La Maison d'Hadès Héros de l'Olympe, Tome 4 : La Maison d'Hadès
Rick Riordan   
Ça y est, j'ai fini et j'en reviens pas qu'il soit encore mieux que le précédent ! Les Héros de L'Olympe est une série magnifique et Rick Riordan est un auteur incroyable, il est brillant. Son écriture est fluide et on est toujours surpris par la tournure de l'histoire. On découvre et redécouvre des mythes grecs avec des nouveaux dieux et monstres toujours aussi complexes dans leurs personnalités. Beaucoup de personnages présents dans les Percy Jackson sont de retour. Ce tome est sans doute le plus mature de la série, l'humour est un peu moins présent, l'ambiance un peu plus sombre et on sent que la guerre est imminente.

La maison d'Hadès reprend là où la marque d'Athéna c'était fini,[spoiler] Percy et Annabeth dans leur chute sans fin au Tartare.[/spoiler] L’équipage de l'Argo II, Leo , Piper , Jason, Frank , Hazel, Nico et le Coach Hedge, cherchent une solution pour arrêter la guerre entre les grecques et les romains et cherchent à atteindre les Portes de la Mort dans le monde des mortels et y retrouver Percy et Annabeth.

Comme d'habitude, les PDV sont mis en place entre les personnages et pour la première fois, on a le point de vue des 7 demi-dieux dans le même tome. Nico est le seul à ne pas en avoir. Mais bien sûr, il est toujours présent dans le PDV des autres membres de l'équipage.

Que dire sur les personnages ? Je les adore tous, tout simplement. Ils ont tous une personnalité bien à eux mais ils sont tous tellement attachants. Ils subissent tous des grands changements dans ce tome, ils sont vraiment bien développés et on en apprend beaucoup sur eux. [spoiler]Jason montre à quel point il peut être un bon leader, un ami formidable et j'aime beaucoup sa relation avec Piper.
Et Léo, oh Léo, Léo. Il mûrit aussi beaucoup et il rencontre (ENFINNN) une fille qui partage ses sentiments. J'ai ADORÉ sa relation avec Calypso, oh mon dieu. Quand Léo arrive sur son île je ne m'attendais vraiment pas à un telle accueille de sa part. Mais finalement ils tombent amoureux l'un de l'autre et j’espère vraiment que Léo pourra trouver une façon de retourner sur l'île.
Frank arrive enfin à s'assumer complètement comme fils de Mars. Frank a toujours été un peu maladroit, mais dans ce livre il a certainement intensifié son jeu. Il obtient même une promotion. Nous apprenons à connaître Hazel un peu plus cette fois-ci et on apprend exactement pourquoi sa présence est importante pour cette mission. J'ai adoré Piper dans ce tome. Cette fois-ci, elle montre qu'elle n'est pas seulement un joli visage mais aussi une véritable combattante. [/spoiler]
Je dirais que ce tome montre vraiment la puissance des filles de l'équipage, parce que cette fois, les filles n'ont pas besoin de sauvetage, des fois c'est même complètement le contraire. ^^

Et enfin Percy et Annabeth. Je ne peux honnêtement pas dire à quelle point j'aime ces deux-là ensembles. J'ai vraiment eu mal au cœur pour eux tout au long du livre. Ils se soucient réellement l'un de l'autre et la plupart du temps, ils se battent ensemble pour survivre et pour trouver les Portes de la Mort, et ils pensent toujours à leurs avenir ensemble. Ok, tous ensemble: "Awwwww!"
J'en arrive à Nico. Oh Nico, Nico mon pauvre incompris. [spoiler] Dans le dernier tome j'étais totalement convaincue qu'il était amoureux d'Annabeth, mais durant sa confrontation avec Cupidon il a finalement avoué qu'il était amoureux de Percy. [/spoiler] Alors là, je ne m’attendais pas du tout à la révélation de son secret. Mais je peux simplement dire que j'adore Nico encore plus. Comme quoi Rick continue à nous surprendre avec des personnages qu'on connaît depuis des années.

[spoiler] Les scènes dans le tartare sont mes préférés, pas seulement pour les moments (vraiment vraiment) adorables et touchants entre Percy et Annabeth mais aussi parce que j'ai ADORÉ la façon d'ont Rick l'imaginait. Même si franchement ça m'a fait peur. Le pire de tout c'est que le Tartare juge Percy et Annabeth digne de son attention personnelle et prend forme humaine (enfin, plus ou moins) pour les affronter. Ok à ce moment-là j'avais vraiment peur pour eux. C'est sans doute le plus terrifiant des monstres qu'ils ont eu à affronter. Mais aidée de leurs amis, un titan et un géant (oui, oui) ils s’en sortent. J'ai adoré Bob le géant et la fin m'a vraiment fait de la peine. [/spoiler]
Un des meilleurs et des plus importants messages de la Maison d'Hadès, c'est que n'importe qui peut déjouer son destin s'ils croient simplement en eux-mêmes. (Mention à Damasen).

J'ADORE cette série, et ce tome est sans doute mon préféré.
Je ne peux honnêtement pas dire assez de bien sur cette série, ni sur Rick Riordan.
Et comme d'habitude, le temps d'attente pour l'année prochaine va être long et difficile.

(Le commentaire de Rick qui se trouve au début du livre:
"A mes merveilleux lecteurs:
Je suis vraiment désolé pour le dernier cliffhanger.
En fait, non, pas vraiment. HAHAHAHA.
Mais sérieusement, je vous aime les gars."
Sérieusement Rick? T'es le pire.)

Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang
Richelle Mead   
Sincèrement, j'ai beau avoir lu et aimé les deux premiers tomes de La Maison de la Nuit, Vampire Academy est quand même bien meilleur, et de loin. Alors certes, il y a une école dans les deux séries, mais la comparaison s'arrête là. VA est bien plus prenant, bien plus sombre je trouve. Et puis Rose est une héroïne comme il en faudrait plus souvent: une fille forte, qui ne mâche pas ses mots et qui sait prendre des décisions, mais qui a ses défauts et ses faiblesses comme tout le monde. J'ajouterai sinon que ce tome n'est peut-être qu'une mise en bouche, mais je peux vous assurer qu'une fois le deuxième tome lu, il est difficile de lâcher les livres. Ce n'est pas pour rien que j'ai dévoré les cinq premiers tomes en un peu plus d'une semaine... ^^

(Cela dit, je peux comprendre que la série ne plaise pas à tout le monde. Comme on dit souvent: chacun ses goûts.)

par Jandh
Héros de l'Olympe, Tome 2 : Le Fils de Neptune Héros de l'Olympe, Tome 2 : Le Fils de Neptune
Rick Riordan   
La digne suite du héros perdu. On y retrouve enfin Percy Jackson plus perdu que jamais, de nouveaux personnages avec leur identité et leurs propres pouvoir, de l'action et de la mythologie bien sûr.

Le seul bémol est que comme Percy ne se souvient de rien, il est un peu "absent". C'est seulement au fil du récit que nous retrouvons avec plaisir ses commentaires parfois désobligeant. Le troisième tome promet d'être un moment épique !

[spoiler]Le QG des amazones m'a vraiment fait rire !!!! [/spoiler]

par Kirlan
Passenger, Tome 1 Passenger, Tome 1
Alexandra Bracken   
«In the whole course of history, war had always fallen on the shoulders of the young.»

Je suis tombée amoureuse de Passenger comme je suis tombée pour peu de livres. Tout de suite, sans avoir à fournir le moindre effort et sans que le charme ne se brise à un aucun moment.

Alexandra Bracken a écrit un roman sincèrement fascinant. Sa plume m'a transporté d'époque en époque avec passion. C'est fluide et clair; on sent que l'auteure est à l'aise dans son histoire et ça vaut beaucoup à mes yeux. En plus, il y a ce petit côté poétique par moment qui m'a énormément plu!

L'histoire est superbe. On y découvre Henrietta Spencer aka Etta qui après plusieurs évènements plutôt désastreux se retrouve sur un navire au 18e siècle. Là elle rencontre Nicholas Carter et ensemble ils partiront à travers les siècles en quête d'un objet perdu depuis un petit bout de temps et qu'une famille puissante veut récupérer à des fins peu claires.

J'ai adoré voyager d'un siècle à un autre. Si je devais avoir un super pouvoir, je voudrais être capable de voyager dans le temps, sans hésiter. (J'ai d'ailleurs beaucoup aimé toutes les règles autour du voyage dans le temps. C'est très encadré, les voyageurs doivent respecter certains points importants tels que le fait de ne pas pouvoir aller deux fois au même endroit/même époque pour éviter de se retrouver face à eux-même, etc. Mais surtout, j'aime énormément l'idée que l'histoire ait été changée et que la réalité dans laquelle nous vivons n'est pas la version d'origine.)

Alors oui, je voudrais avoir la faculté de voyager dans le temps, moi aussi. En espérant croiser un Nicholas Carter. Parce que sérieusement, ce gars c'est l'homme de mes rêves. Enfin, de mes rêves depuis que j'ai lu Passenger. Il m'a conquise dès le début. Le coup de foudre, ça existe vraiment!

Je voudrais aussi être une version de Etta. Parce que je l'ai adoré. Elle est attachante et ce n'est pas le genre d'héroïne qui prend des décisions stupides et vous donne envie de l'encastrer dans un mur. Non, c'est une héroïne géniale avec du courage, de la force et par-dessus tout de la détermination. Etta est une héroïne portée par l'amour qu'elle porte à sa famille et ce n'est pas un point qui l'a rendu faible ou quoi-que-ce-soit dans le genre. Au contraire, c'est de là qu'elle puise toute sa force. Et j'ai trouvé ça vraiment plaisant.

Les personnages secondaires sont tous intéressants à leur manière. Et même étant secondaires, parfois n'ayant que quelques scènes dans tout le livre, ils sont assez complets et certains se sont même révélés plus attachants que je m'y attendais au départ. Tel que Alice.

Côté romance, j'ai adoré la dynamique entre Nicholas et Etta. Alexandra Bracken a réussi à établir une véritable connexion entre les deux et leurs sentiments seraient presque palpables!
Et bien que la romance soit présente, elle n'empiète pas sur le reste de l'histoire et sur la quête des personnages, ce que j'ai bien apprécié. Ça fait du bien de lire une romance qui évolue à son rythme et qui le fait si bien que ça ne sonne pas faux ou sortie de nulle part ou encore "comme par hasard".

Et puis, il faut que je parle de l'objet-livre en lui-même. La couverture est très belle - elle représente plutôt bien l'histoire- et j'aime bien aussi les débuts de chapitre - tout en simplicité mais tout-de-même très jolis.
Mais ce que j'aime par-dessus tout, pour les éditions hardcover, c'est l'arbre sur le devant. Ça peut paraître totalement idiot mais AH! j'en suis absolument totalement irrévocablement amoureusement folle.

Quant à la fin, difficile pour mon cœur de la supporter. Je suis bien heureuse d'avoir mis tant de temps avant de réellement m'intéresser à ce livre parce qu'au moins je n'aurais pas longtemps à attendre pour me procurer le second (et dernier) tome.
Il y a tellement de choses que je veux savoir qu'en faire une liste serait interminable!

Passenger est donc un roman qui vaut la peine d'être lu. Sans aucun doute. Et un vrai coup de cœur pour moi.
Si vous voulez voyager et visiter d'autres époques, si vous voulez connaître l'amour sous toutes ses formes et tout ce qu'on serait prêt à faire pour lui, ce livre est fait pour vous!
Oh et puis vous savez quoi? Même si vous ne cherchez pas à littéralement quitter votre train train quotidien et que vous vous fichez totalement des sentiments brûlants qui peuvent envahir votre corps, VOUS DEVEZ LIRE PASSENGER.
Parce que ce livre est complet, clair, fascinant, addictif, palpitant et j'en passe...

«What good is honour when greed eats away at its foundations?»

par Sheo