Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lauw : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La Gloire de mon père La Gloire de mon père
Marcel Pagnol   
Très bon livre que j'ai lu pendant mon adolescence, et que j'ai relu depuis! j'avais l'impression de sentir la garigue chez moi et d'entendre les cigales! J'adore vraiment son style d'écriture et j'avais l'impression de retomber en enfance! Alors pour les nostalgiques je le conseille fortement.

par pourteau
Dom Juan Dom Juan
Molière   
Un classique à lire.

Relu pour le français il y a peu, l'histoire m'a autant happée que la première fois.

Malgré le caractère peu consciencieux dépeint par Molière en le personnage de Dom Juan, on ne peut s'empêcher de le trouver juste.
Certes, le libertinage du (anti) héros nous indigne, mais les descriptions de la société du temps de Molière sont habilement restituées, et surtout critiquées.

Fabuleuse pièce de théâtre, à lire et à voir.

par Ophie
Roméo et Juliette Roméo et Juliette
William Shakespeare   
Inspirée d'un conte italien, c'est LA tragédie amoureuse par excellence ! Un classique qu'il faut absolument avec lu au moins une fois dans sa vie, l'histoire de ce couple étant devenue un mythe incontournable aujourd'hui.
J'étais lycéenne à ma première lecture de cette pièce et je me souviens avoir été frappée par l'alternance du comique et du tragique dans un pièce aussi sombre. Ainsi que la dualité entre les images de l'ombre et de la lumière. C'est une pièce profondément riche et poétique (certains passages me font penser aux Sonnets de Shakespeare) et qui m'a énormément touchée et remuée par son histoire d'amour impossible.
Quelques larmes plus tard, je vous recommande chaudement la lecture de cette pièce. A vos mouchoirs !

par Brit
Les Fleurs du Mal Les Fleurs du Mal
Charles Baudelaire   
Euh... question... Je suis peut-être idiote et ma bêtise va sans doute ressortir dans cette interrogation, mais quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi y a des gens qui notent le scénario et le suspens sur ce bouquin ?? O.o parce que personnellement, je pige pas...
Sinon, j'ai étudié Baudelaire en plein milieu de ma dépression, et... Quel bien fou ! Ce recueil a eu un effet totalement thérapeutique sur moi. Quelle hargne, quelle passion, quelle douleur, quelle force ! Mon dieu. Je remercierai assez mon prof de théâtre qui a mis en scène certains poèmes et nous les a fait déclamer... Tout simplement jouissif. Une petite strophe de mon préféré, soyons fous (c'est de mémoire, hein donc désolée si la ponctuation n'est pas respectée... =) )

"C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre,
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui comme un élixir nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir."

"La Mort des pauvres"

par flo0wer
Le Tartuffe Le Tartuffe
Molière   
Une très bonne pièce de Molière, courte mais efficace! Elle se laisse très vite et en plus elle est vraiment intéressante. Molière dénonce encore une fois, un des plus grands travers de la société qui lui est contemporaine... Les hypocrites ont toujours existé et continueront toujours d'exister, mais c'est à chaque personne de savoir faire la part des choses entre le vrai du faux, et ne pas se laisser entraîner dans une sombre machination. Dans ce livre, Orgon fait les frais de la malhonnêteté de Tartuffe. Cet homme est véritablement intelligent et sait comment influencer les gens... Se faisant passer pour un faux dévot, il va tenter de voler le noble en lui faisant perdre tout ce qu'il a de plus précieux: sa maison, sa famille... Mais c'était sans compter sur toute la famille d'Orgon qui va réussir à le convaincre de sa méprise! Mais heureusement, comme dans presque toutes les comédies de Molière, la fin est heureuse, et ce grâce au procédé "deus ex machina". C'est un peu tiré par les cheveux mais ça permet d'affirmer le pouvoir et la clémence du roi, et aussi de satisfaire le lecteur. la vérité triomphe toujours sur le mensonge. Chacun des personnages a une place qui lui est propre. Celui qui m'a le plus touché par la justesse et la sagesse de ses propos, reste Cléante. un homme de bien qui se veut être la conscience de la pièce, le pacificateur en quelque sorte.
Je comprends tout à fait pourquoi cette pièce a été censuré à la suite de ses premières représentations. À cette époque, les dévots étaient des gens importants du pays et il ne fallait pas s'en prendre à eux... C'était presque blasphémer que de s'attaquer aux "meilleurs" représentants de la foi sur Terre, ou tout du moins c'est ce qu'ils faisaient croire... Cette pièce est vraiment riche d'enseignements, Rousseau aura beau dire que la comédie montre et incite aux vices, c'est pourtant le contraire! Le Tartuffe est une pièce satirique et didactique impressionnante et qui charme réellement par sa profondeur mais elle touche aussi par son humour. Des quelques pièces de Molière que j'ai lues, celle-là est de loin ma préférée. Je me suis réellement délectée de cette lecture, même si elle m'a été imposée par ma professeur de français cette année.
Cette pièce est donc un concentrée de bonne humeur et de réflexion, très agréable et divertissante.

par elana55
Alcools Alcools
Guillaume Apollinaire   
Recueil poétique et énigmatique qui annonce la fin du monde ancien et le début du monde moderne dont il fait l'éloge.
Beaucoup de mélancolie chez Apollinaire.
Les Regrets Les Regrets
Joachim du Bellay   
Le recueil — comme tout recueil de poésie ? — est assez inégal. Evidemment, certaines pièces sont grandioses, Du Bellay n'a pas acquis sa réputation dans une pochette surprise. Ainsi, j'en ai relevé un certain nombre qui m'ont beaucoup plus, et tout autant à relire plus attentivement pour en capter le potentiel.
Pourtant, malgré ces réussites, j'ai trouvé l'ensemble assez morne. Plutôt facile à lire puisque le sonnet est une forme courte — même si si peu de vers cachent forcément une grande densité de sens —, certes, mais lassant et sans grand relief, hormis quelques pics de grande poésie.
 
Une lecture instructive, intéressante, mais sans plus : seuls quelques magnifiques poèmes la sauvent.
Phèdre Phèdre
Jean Racine   
Au début, j'ai protesté lorsque nous avons eu à lire cette pièce au lycée. Puis, a fore de l'étudier, de regarder au plus profond des vers produis par Racine, je me suis laissée emporté par cette si belle tragédie. Cet auteur est un génie. Si j'avais voulu relever quelques vers, j'aurais été obligée de recopier le livre ! Tout est merveilleux dans cette pièce, que ce soit la langue ou l'histoire en elle-même.
Sa Majesté des mouches Sa Majesté des mouches
William Golding   
Je trouve que ce livre est très dur et réaliste. Trop même. Il m’a assez choquée mais tout ce qui est décrit est vrai. Les descriptions de l’auteur sont super. Mais je ne vois pas comment noter ce livre. Global ? Choquant. Scénario ? Dur. Ecriture ? Bon. Trop bien décrit. Originalité ? Ben ça ! Additivité ? J’irai pas jusque là, quand même. Originalité ? J’aurai aimé mais malheureusement non. Personnages ? Humains. Humour ? J’en parle même pas.
On peut plus penser de la même façon après avoir lu ce livre. Chaque mot peut cacher une dispute qui cache elle-même une mort. Chaque île cache la terreur, la sauvagerie, la mort. Chaque enfant cache sa part d’ombre, de fureur, de sadisme, de folie meurtrière. De mort. Chaque personne est toquée. Chaque personne est cruelle. Chaque personne est un monstre sans civilisation. Nous somme tous des sauvages. Nous. Sommes. Des. Sauvages. Tous.
Comment ne pas être traumatisé après avoir vécu ça ? Comment ne pas penser différemment ? Comment ne pas frémir de peur à chaque fois que l’on prononce un nom ou un mot tabou ? Île ! Piggy ! Simon ! Feu ! Comment ne pas devenir fou, faire des cauchemars toutes les nuits, rester enfermé, laisser les lumières allumées, être constamment avec quelqu’un, ne pas se suicider après ça ? Comment vivre avec les morts sur la conscience ? Comment vivre après cette épreuve ? Autant en finir tout de suite ! Comment vivre après avoir pourchassé, avoir été pourchassé par ses semblables devenus fous de sauvagerie, avoir tué, s’être battu ? C’est comme les Hunger Games, c’est comme Titanic, c’est comme… On est marqué au fer rouge après ça. Et bien rouge. Rouge du sang dégoulinant des victimes. Rouge de Mort.
Sa Majesté des Mouches, c’est un thriller, un film d’horreur à sa façon. Et je peux vous dire qu’entre les films d’horreurs et la vraie horreur, l’écart est incroyablement plus grand de terreur.

Je tiens aussi à dire que je n'ai pas, moi, été traumatisé ou quoi par ce livre. Mais si j'étais les personnages... Je recommande même ce livre à ceux qui veulent réfléchir sur l'Humanité ou même sur leur Humanité.

par Kallik
La belle et la Bête : roman du film La belle et la Bête : roman du film
Vanessa Rubio-Barreau   
Une reprise sans surprise du célèbre conte, assez plaisante quand même. Je suis restée toutefois sur ma faim car tout s'enchaîne rapidement et les émotions des personnages ne sont pas assez explorées. Il m'a manqué ce petit quelque chose pour m'emporter vraiment et me faire vibrer.