Livres
528 312
Membres
548 344

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de lavoielinda : Liste de diamant

L'Appel du coucou L'Appel du coucou
Joanne Kathleen Rowling    Robert Galbraith   
J'ai beaucoup appréciée, hâte de lire une autre histoire de ces sympathiques personnages.
Le Ver à soie Le Ver à soie
Joanne Kathleen Rowling    Robert Galbraith   
Ayant adoré le premier volet, il était évident que j'allais lire le second, et également que j'attends la publication du troisième avec impatience ! Autant vous dire que je n'ai pas été déçue par ma lecture, qui m'a donné des frissons.

Ce deuxième volet peut se lire indépendamment du premier puisque l'auteur se focalise sur une enquête. En fait elle réutilise juste ses deux personnages principaux : Cormoran et Robin.
Au niveau de l'intrigue, Cormoran est à la tête de son entreprise, il y a un an qui sépare cette affaire de celle du premier volet 'L'appel du Coucou'. Il s'est renfloué un peu mais ne roule pas sur l'or. Une femme vient le voir pour qu'il retrouve son mari, qui semble-t-il est parti -ce qui lui arrive souvent, à priori-. Plus Cormoran avance dans ses recherches et plus il se rend compte qu'il peut y avoir des problèmes, notamment à cause d'un manuscrit que l'homme aurait écrit et qui s'en prend à tout son entourage.
Cormoran découvre alors le cadavre de l'homme, ce qui donne une dimension encore plus dramatique à tout le roman.

L'assitante de Cormoran, Robin, prend encore plus d'importance dans ce tome. Cela fait un an qu'elle travaille pour lui, elle a commencer à comprendre les ficelles du métier et voudrait bien être formée pour devenir elle aussi, détective. Mais le problème c'est son imbécile de fiancé qui est jaloux de Strike et ne cesse de râler quand Robin rentre trop tard par exemple.

Il est très facile de s'attacher aux deux personnages, Cormoran parce que c'est un vétéran de la guerre et qu'il a perdu une jambe au combat, on a donc envie qu'il s'en sorte et vive une vie heureuse, quant à Robin, coincée entre un boulot qu'elle adore et un fiancé qui ne la comprend pas, on voudrait aussi voir comment vont évoluer les choses pour elle.

Quant à l'enquête relatée ici, elle est passionnante, pleine de rebondissements, d'inattendus aussi. Autant vous dire que l'auteur laisser planer le mystère jusque dans les tous derniers chapitres et qu'il est presque impossible de deviner le coupable. C'est ce que j'ai adoré dans ce roman, même si, je dois l'avouer, j'ai été frustrée de devoir composer avec tout ce mystère qui entour les cinquante dernières pages.

Bref, c'est une lecture qui m'a passionnée, que j'ai adoré. Encore une fois, l'auteur réussi un tour de maitre en nous livrant ce roman.


par MelieGrey
Maud Graham, Tome 19 : Les Cibles Maud Graham, Tome 19 : Les Cibles
Chrystine Brouillet   
Ce roman est bien écrit. Cependant, je trouve que ça manque un peu de suspense pour un roman policier. L'auteure demeure fidèle à son approche qui consiste à nous faire assister aux crimes et à en connaître les coupables dès le départ. On suit ensuite l'enquête. Dans ce cas, je n'ai pas senti beaucoup l'évolution de l'enquête. J'ai l'impression que l'on tourne longtemps en rond et que tout se révèle soudain comma par miracle lorsque la fin du livre approche. Peut-être en est-il ainsi dans la vraie vie des enquêtes policières. Je l'ignore. Mais dans un roman, ça devient plus difficile de soutenir l'attention du lecteur du début à la fin.

par Benoit-47
La Carrière du mal La Carrière du mal
Robert Galbraith   
Gros coup de cœur pour ce tome, mon préféré pour le moment, après une légère déception avec le tome 2. L'enquête est haletante puisque Robin est directement visée par le tueur. Les vies privées de Strike et Robin sont compliquées, c'est le tome le plus sombre et le plus abouti.

par lila11
Blanc mortel Blanc mortel
Robert Galbraith   
Quatrième tome dans la lignée des précédents, même si j'avoue l'avoir trouvé un peu moins bon. En effet, l'intrigue m'a semblé inutilement compliquée et j'ai eu parfois la sensation de petites longueurs. En dernière page, l'auteure explique avoir eu quelques difficultés à travailler sur le projet de ce livre en même temps que sur trois autres projets, et de mon point de vue, cela se ressent.
[spoiler]Est-ce pour se dépêtrer de ces difficultés qu'est imposée la longue scène finale où Robin doit décrypter toute l'histoire ? On aurait pourtant envie de crier, comme dans les films : "quand on veut tuer quelqu'un on ne raconte pas sa vie" mais en même temps, on est quand même bien content qu'elle le fasse sinon on y comprendrait pas grand chose...[/spoiler]
Mort aveugle Mort aveugle
Karin Slaughter   
Ce roman se passe dans un petite ville tranquille jusqu'au jour Sybil, une jeune femme aveugle, est trouvée morte, assassinée de manière atroce. Quelque jours après, une jeune fille est retrouvée, gravement blessée.

Sara, pédiatre et médecin légiste et son ex-mari Jeffrey, le chef de la police locale se lance sur la piste de ce tueur.

J'ai trouvé ce livre formidable. L'auteur livre une intrigue haletante et glaçante à la fois.
Au fil du rasoir Au fil du rasoir
Karin Slaughter   
Grâce à l’opération de Cofidis « moi je lis » qui lutte contre les préjugés tels que les gens ne lisent plus de livres, j’ai eu l’occasion d’avoir ce bouquin gratuitement ainsi que quatre autres grâce à l’installation d’une bibliothèque éphémère en gare Lille Flandres plus tôt dans l’année. Ne connaissant pas cet auteur et ce livre étant doté d’une quatrième de couverture assez alléchante, l’affaire était dans le sac.

Tout commence par une histoire entre adolescents pour aboutir au final à une épouvantable histoire. Je tiens déjà à préciser que si vous êtes une âme sensible, passez votre chemin! En effet il traite d’un sujet particulièrement sensible : la pédophilie, et d’autant plus la pédophilie orchestrée par des femmes chose plus rare en littérature. Doté d’une atmosphère lugubre, sombre voir glauque, d’une écriture simple sans chichi et de descriptions précises il faut avoir les nerfs bien accrochés.

Alors oui ce n’est pas le thriller le plus rythmé que j’ai lu, j’ai trouvé les histoires personnelles des personnages pas toujours très intéressantes (peut-être que le fait de n’avoir pas lu le premier tome y est pour quelque chose ?) et pas assez approfondies (je pense notamment à l’histoire personnelle de Léna qui aurait pu je pense, être encore plus développée).
Parlons-en des personnages : J’ai les ai trouvé en soi assez bien développés, surtout leur psychologie et le fait de ne pas avoir lu le tome 1 ne m’a absolument pas dérangé. J’ai eu un petit coup de cœur pour Sara, j’ai trouvé sa relation avec son ex-mari Jeffrey assez touchante. Léna, elle, à beaucoup de potentiel (même si je dois avouer que je n’ai pas trop accroché), c’est une femme meurtrie, blessée qui essaye de se reconstruire en s’accrochant à son travail après avoir été victime d’une agression particulièrement barbare et qui doit surmonter le décès de sa sœur jumelle.
Concernant les adolescents, Mark, Lacey et Jenny, même si certains ont fait des choses abjectes (promis je ne spoile pas!), cela a été fait contre leur gré et je n’ai fait que les plaindre pendant ces 534 pages …

Je suis ressortie de ce livre satisfaite de ma lecture: j’ai passé un bon moment. J’ai notamment apprécié la fin [spoiler]: Ici pas de happy-end, la principale instigatrice est toujours dans la nature, contrairement à des fins habituelles[/spoiler] . Pour résumer si vous souhaitez passer un bon moment et que vous n’êtes pas une petite nature allez-y! C’était la première fois que je lisais un livre de cet auteur et après ma lecture je pense foncer sur ses autres romans.

Ma note pour ce livre : 4/5

https://blondreader.wordpress.com/
À froid À froid
Karin Slaughter   
Très bon livre, le suspense est présent tout au long du roman et le dénouement vaut la longueur du texte.
Le seul bémol c'est la traduction... J'ai trouvé la traduction française parfois approximative et ai dû relire certains passages pour suivre le fil... Mais c'est peut-etre moi... lol

par juju189
Indélébile Indélébile
Karin Slaughter   
Premier roman de cet auteur et sûrement pas le dernier. Un peu de mal a entrer dans l'histoire (peut être parce que je n'ai pas lu les précédents ?!). Au tout départ je me demandais donc ou l'auteur voulait en venir avec ses allers-retours incessants entre passé et présent. Finalement on se prend à ce rythme qui s'avère plus que trépidant. On a le ventre noué pour savoir comment tout ça va se finir. Impression d'être plongé au sein du poste de police pendant la prise d'otages. C'est surprenant de réalisme.
A lire donc mais pas pour les âmes sensibles.
Maud Graham, Tome 1 : Le Poison dans l'eau Maud Graham, Tome 1 : Le Poison dans l'eau
Chrystine Brouillet   
Mais une telle chose se produirait-elle ? Si Mathieu divorçait, il serait sûrement déshérité. L’accepterait-il ? Détestait-il plus sa femme que son père ? Avait-il déjà considéré que l’héritage irait à Emma de toute manière puisqu’elle seule était aimée de Philippe?... Catherine frémit en songeant qu’elle se retrouverait probablement sans le sou à la mort de son mari. Pourtant elle ne le quittait pas, même si elle aurait dû. Avant de finir comme la mère de Mathieu, trop lasse de vivre. Philippe avait toujours refusé de parler de la mort de sa première femme ; à son décès, dans les journaux on avait parlé d’une longue maladie. Malade d’horreur, oui. Cette femme s’était sûrement suicidée ; on ne meurt pas si simplement d’un souffle au cœur, sauf si ce souffle se mue en ouragan à chaque nuit quand des mains sèches et dures vous ouvrent, vous arrachent justement le cœur et vous disent que l’amour c’est bien joli mais qu’il n’y a pas que ça dans la vie. Catherine pensa avec effroi que Philippe savait sûrement qu’elle le trompait; pourquoi n’avait-il encore rien dit? Pour mieux la jeter? Elle le regardait aller et venir parmi les invités, affable, aimable, gai et elle avait envie de hurler à tous qu’il les trompait. Elle se tut cependant, sourit un instant plus tard quand elle vit Philippe se diriger vers Flore. Il devait s’inquiéter. Il n’y avait que Flore pour l’inquiéter ; c’était pour cette raison que Catherine avait suggéré à Julie-Anne d’inviter son aînée. Que Julie-Anne soit maintenant couchée devait accroître les craintes de Philippe; si personne ne s’occupait d’elle, Flore ne manquerait pas de dire tout ce qui lui passerait par la tête, à n’importe qui. Et selon Philippe, Flore était folle : elle parlait des plantes comme si celles-ci avaient des sentiments; elle avait raconté des expériences faites avec des rhododendrons et ces derniers, paraît-il, étaient particulièrement sensibles aux ondes qu’émettaient les humains. Quand elle ne relatait pas ses propres observations, elle protestait contre le sort réservé aux chiens et aux chats dans les laboratoires. Si ce n’était pas le destin tragique des animaux, c’était en l’importance d’une manifestation pour l’écologie que consistait son discours. Cette fille n’avait aucun bon sens et cette manière de préférer des décoctions de thym ou de queues de cerises aux médicaments prouvait bien sa bizarrerie. Que pouvait-elle bien dire à Lucie Turcotte ? Elle parlait de macrobiotique car Lucie lui avait confié ses problèmes cardiaques, son arythmie. Tant mieux. Flore allait être occupée un bon moment car Lucie-arythmie adorait parler, comme Julie-Anne, de ses maladies. Philippe pouvait oublier Flore quelque temps. Il s’approcha d’Emma. « Alors, ma chérie, tu t’amuses ce soir? »


par ilovelire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode