Livres
554 655
Membres
599 807

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de le-loup : Ma PAL(pile à lire)

High School Challenge High School Challenge
Allie Krown   
Prendre la virginité d’une fille pour un pari: ce sera l’unique objectif d’Evan en ce début d’année scolaire. Ça ne devrait être pour lui qu’une formalité! Evan est un tombeur qui change de fille tous les sports et qui n’a que l’embarras du choix... Sauf que la demoiselle choisie va se révéler plus difficile à convaincre que ce qu’il avait cru. Calliopée est peut-être innocente sur certaines choses mais c’est loin d’être une ingénue. Commence alors un jeu de séduction qui pourrait bien s’avérer plus dangereux pour Evan que pour Callie. Était-ce un pari si facile?

Au fur et à mesure de l’histoire les personnalités se dévoilent et se redessinent. Evan le don juan qui ne jurait que par le sexe sans lendemain et la profusion de partenaires, va se surprendre à n’en désirer qu’une seule. Lui qui n’a aucune attache va découvrir les sentiments et ses conséquences. Callie qui a la réputation d’être naïve et coincée va montrer un tempérament bien plus tranché. En présence d’Evan elle va faire preuve d’une témérité et d’une répartie qu’elle-même ignorait jusque là. D’une certaine manière c’est au contact l’un de l’autre qu’ils vont devenir eux-mêmes. Le pari risque bien de tout compliquer.

Dans la globalité le roman d’Allie Krown est une histoire sympathique et facile à lire. Pour ma part et je tiens à préciser que ça n’engage que moi, la lecture s’est faite en dents de scie... Il y a un certain nombre de choses qui m’ont gênée ou laissée dubitative. Le thème en lui-même: le pari sur la virginité. Je ne vous apprends rien en soulignant qu’il a déjà été centre de quelques histoires. Bien sûr j’avais lu le résumé et je savais à quoi m’attendre, ce que j’ai trouvé dommage c’est le traitement. Il y avait peut-être une occasion d’aborder le sujet sous un autre angle, de façon renouvelée, avec une vision plus originale... Pour moi ça n’a pas vraiment été le cas et m’a laissé un goût de déjà-vu.

La plume de l’auteure n’est probablement pas faite pour moi. Sans remettre en cause ses qualités et son travail, l’écriture en ce qui me concerne est un peu trop concise et scolaire. Il m’a manqué un certain lyrisme, une forme qui vous embarque dans un monde d’émotions différentes. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, à les trouver touchants.

Je vous avoue que c’est assez difficile de livrer un avis plutôt négatif mais je pense devoir être franche. Je suis passée à coté de ce récit mais pour des raisons qui me sont propre. Nul doute que le roman trouvera son public. Les goûts de chacun sont différents. Il plaira à bon nombre de lectrices qui recherchent une histoire simple, fraîche et qui des thèmes de prédilections.
The Boss The Boss
Erin Graham   
Un superbe livre. Sur fond de violence et de douleur physiques et psychologiques, une magnifique histoire d'amour entre Emily et Marek.

par loona10
Vicious Ride Vicious Ride
Ana Scott   
C’est avec un extrême plaisir que je retrouve mes bikers des BlackAngel. Puisqu’en fait dans ce tome nous allons en apprendre plus sur Elliott. Et j’avoue c’est un peu mon chouchou.
Ana débute ce roman au jour du mariage de Cassie et Aaron (tome 1 Dark Ride),
Elliot avait 16 ans quand il a quitté sa famille, saturé des coups que lui infligeait son père, il a préféré fuir plutôt que de le tuer. Il a marché sans but réel, il voulait voir la mer. Une fois arrivé, il s’est retrouvé à « squatter » une maison située entre Kingsville et Corpus Christi, seul sans aucune ressource. Un jour, une jeune fille se présente à la porte de cette maison, elle lui propose de venir chez elle pour se doucher et se nourrir. Cette personne c’est June, la fille de Ben. Ben membre des BlackAngels. Pour Elliott c’est le coup de foudre immédiat, aussi il accepte. Et puis il a tellement faim ! Adopté au sein de cette famille, ils se découvriront peu à peu. Elle sera son 1er amour, mais elle, elle en aime un autre.
Mais Elliott n’aura pas tout perdu puisque Ben l’ayant pris sous son aile, aura fait de lui après sa période de prospect un membre à part entière des BlackAngels. Depuis il a une famille, sa nouvelle famille. Elliott, boute en train, est volage et profite des brebis tout comme beaucoup de ses frères. Il a donné une fois son cœur et en a beaucoup souffert, aussi c’est … Aucun sentiment et cela, depuis maintenant 10 ans. Pourtant au mariage de Cassandra et Aaron, il va sentir en lui renaitre cette flamme qui réchauffe le cœur. Au premier instant, au premier regard. Il succombera à cette déesse.
C’est Louisa, la meilleure amie de Cassie qui va le faire revivre. Malheureusement elle n’est pas venue seule, son fiancé l’accompagne…Mais qu’importe, elle sera à lui, il en a décidé ainsi.
Louisa est promise à une carrière d’avocate, fille elle-même d’un avocat de renom. Son fiancé, Gareth, quarterback reconnu et adulé n’est pas le choix de son cœur mais celui de son père. Ce joueur se moque ouvertement que ses frasques soient publiés en 1 ère page au détriment de Louisa. Elle n’est pas heureuse dans cette vie, elle veut vivre l’amour avec un grand A tout comme le vit son amie. Mais n’est-ce pas la fille parfaite ? Ne peut-elle pas faire plaisir à son père ? Pourtant ce qu’elle a ressenti à la vue d’Elliott, l’a perturbé. Alors oui elle va peut-être céder à son désir, elle aura eu au moins une nuit de plaisir, dans les bras de ce Biker aussi fort qu’attirant.
Car soyons honnête, malheureusement, tous les oppose. La situation, leur statut, leur métier… Aussi au terme de cette fabuleuse nuit, elle rentrera à Austin.
Ce tome est jusqu’à présent celui que j’ai préféré pourquoi peut-être parce qu’il y a moins de violence, enfin juste ce qu’il faut on n’est pas non plus dans le monde des Bisounours, mais surtout il y a beaucoup d’amour. C’était le cas dans les 2 tomes précèdent (Dark Ride et Last Ride) mais je ne sais ….dans ce tome, c’est plus fort car peut être moins évident. Nos Bikers vont vivre aussi, encore, une période difficile et leur peine, leur ressentis m’a touché en plein cœurs. Les mots, les émotions sont maniées avec brio. Encore une fois Ana, nous nourris d’une histoire pleine de rebondissement, de sentiments et nous permets de faire la connaissance de nouveaux arrivants. J’ai été happé par ses écrits, sans pouvoir m’arrêter jusqu’à la lecture du mot fin.

par Carine-68
Love, Tome 1 : Love Naked Love, Tome 1 : Love Naked
Laurie Eschard   
Je n’ai pas réussi à rentrer dans ce roman. C’est vrai que le scénario de départ est un peu gros et peu crédible mais après tout si c’est bien traité…
Mais je n’ai pas accroché avec les 2 personnages principaux. Ben est une caricature du fils à papa hyper égocentrique et superficiel. Quant à Selena, elle m’a agacée dès les 1ères pages en se plaignant constamment de sa situation, avec ses idées étroites et préconçues de ce qui est bien ou mal, très morale par rapport au sexe ou au strip-tease… Alors quand est venue sa réaction par rapport la proposition de rêve du mariage blanc, là je n’ai pas compris… Compte-tenu de sa situation illégale sur le territoire américain et de la santé de son fils plus que préoccupante, elle a dit NON d’un bloc sans même réfléchir ! Juste par principe et parce que c’est « pas moral » ! Franchement j’ai trouvé son orgueil mal placé et incohérent… Alors j’ai préféré m’arrêter là : les héroïnes à principes définitivement ce n’est pas pour moi….

par Nene33
Last Ride Last Ride
Ana Scott   
Suivez-moi sur Facebook, La Passionnée: @LaPassionDesLivres

Last Ride - Ana Scott

Oh! Je vous avertis, ce roman n’est pas pour tous. Il est dur, violent et tellement merveilleux! Wow! Je n’ai pas pu le lâcher. L’auteure et ces phrases sont entraînantes, hypnotisantes et totalement addictives.

« Cinq jours ont passé, cinq jours à nous aimer. Cinq jours qui m’ont guérie. Stan m’a guérie. »

Julia a été vendue par son frère à des caïds de la drogue. Pendant trois semaines, elle a connu l’enfer et, grâce à son passé, elle a pu libérer le VP des BlackAngels, prisonnier également. Lorsque les membres de son club de motards viennent pour lui, pour le sauver, ils l’emmèneront également. Stan, l’un des membres, va la sauver et la prendre sous son aile.

« -Je ne suis pas lui, dis-je en plongeant au fond de ses prunelles. Je ne suis pas comme lui, je ne te ferai jamais de mal. Donne-moi juste une chance, je ne demande rien de plus. Une toute petit chance. S’il te plaît.
-Pourquoi moi?
-Parce que dès que je t’ai vue, je t’ai désirée. C’est comme ça, je ne peux pas l’expliquer. Puis j’ai appris à te connaître, et mes sentiments pour toi ont grandi à mesure que tu me repoussais. Plus tu me repousses, plus je te désire. »

Julia est forte, malgré ce qu’elle en pense. Suite à sa libération, malgré sa peur, elle se rapprochera de Stan, de l’homme dangereux qu’il peut être. Elle est déterminée à percer sa carapace, elle est douce et attentionnée.

Stan est fort, violent, mais intelligent. Les BlackAngels sont sa famille. Il ne veut pas de femmes faciles, il veut LA femme. Celle qui rencontrera par hasard lors du sauvetage de son frère.

Entre les bras de Stan, Julia est heureuse, mais le traumatisme qu’elle a vécue reste à la surface, l’empêchant d’avancer. Et plus il y a de dangers autour de Stan, plus il voudra rester loin d’elle. Mais leur attirance est trop forte, trop puissante pour être repousser.

« Nos regard sont soudés, liés, tout comme nos cœurs et nos vies. Maintenant, je le sais. Et c’est mon plus cher désir: que nos vies soient unies à tout jamais. Je ne faillirai plus, ne démériterai plus, ne renoncerai plus. Plus jamais. Il fallait que je connaisse l’enfer du manque, pour accepter de l’aimer, et d’être aimer. Pour ce que je suis, ce que je représente. »

Une histoire magnifique, dans un univers de violence et de danger. Un roman époustouflant pleins d’actions explosifs, d’amour intense et de passion brûlante. Je pouvais facilement me visualiser les détails décris, comme si je regardais Sons of Anarchy.

« Cette femme est ma femme, la femme que j’aime... faite pour moi, créée pour moi. Mon ange, ma fée, mon petit soldat. »

Une romance violente, magnifique. Une passion dévorante. Un deuxième tome fascinant (peut se lire seul). À lire absolument! 16/10

Et une couverture tellement magnifique! Woooow!
Dark Ride Dark Ride
Ana Scott   
Mon commentaire ne va pas être très agréable. Ni pour l'auteur ni pour son éditeur. Comment? Comment pouvez vous parler du traumatisme du viol avec autant de légèreté?
[spoiler]Cassandra se fait violer par son beau père dès les premières pages du livre[/spoiler] mais non...ce n'est pas grave puisqu'elle va rencontrer le formidable Aaron, beau, ténébreux, sexy et qui en un clin d'oeil va lui faire oublier qu'elle a été ravagée par un autre homme. Parce que c'est bien connu, un viol ça s'oublie super facilement, n'est ce pas? Un mars une bière et ça repart? Je déteste ces écrits "dark" qui font sous couverts d'une histoire d'amour romantique l'apologie des violences faites aux femmes. Voilà pourquoi je n'en lis pas. Mais ici, pas même le prétexte du syndrome de Stockholm pour enrober la chose. Non, non, cassie va vite oublier sa mésaventure dans les bras du bel Apollon de service (qui accessoirement se conduit comme une brute épaisse, mais c'est pas grave ça contribue à a rassurer cette brave Cassie). Qu'un auteur veuille écrire cela, pourquoi pas, le pays est libre, mais qu'un éditeur cautionne le tout dans une collection qui se veut plutôt large public...Car rien ici ne peut récupérer cela! Les personnages sont caricaturaux ils évoluent dans un monde en carton pâte ou le viol et son traumatisme sont niés au profit d'un texte sans âme et sans grandeur. Lamentable... A toute fin utile j'invite celle qui a écrit ce livre et son éditeur à regarder le téléfilm "parole contre parole"....pourtant l'héroine est une de ses femmes "fortes" qui s'écroule après se traumatisme. Sans doute n'a t elle pas trouvé le bon biker !

par Deus2002
Evil Ride Evil Ride
Ana Scott   
Lu mais après celui sur Kate. Histoire sympa même si la romance se met en place très vite. On se demande pourquoi ils ont attendu 10 ans...l infidélité de Aaron est frustrante et n apporte rien. Du coup, je ne lirai pas son histoire. Je suppose qu'il a juré un amour éternel à Cassy...tout ça pour baiser une brebis dans ce tome ci, sans aucune explication : trop facile.

par El2040
Initiation with my boss Initiation with my boss
Megan Harold   
La situation de base de ce roman, à savoir la relation boss/employé est quelque chose que j'aime vraiment beaucoup en romance. Mais malheureusement ça n'a pas marché pour moi avec ce roman.
Des le début de l'histoire, je n'ai pas accroché avec les personnages. Kirsten est tout de suite séduite par Joshua alors qu'il ne lui adresse même pas la parole, ils se connaissent de 5 min qu' elle est déjà prête à coucher avec lui alors qu'elle est vierge (ce n'est pas un spoil tout cela se passe dans le premier chapitre), c'est quand même assez étonnant. Beaucoup de moment dans ce roman m'ont fait levé les yeux au ciel parce que je n'y croyais pas tout simplement.
J'ai persévéré dans ma lecture jusqu'à la moitié du roman après ça j'ai commencé à lire en diagonale. Parce que ca devenait très répétitif (notamment les parties de jambes en l'air j'avais l'impression que c'était toujours la même chose).
Malgré que je n'ai pas aimé ce roman je tiens tout de même à précisé que j'ai trouvé la cause et le message défendu par l'auteur vraiment importante.

par allie
Gone boy Gone boy
Amy Hopper   
Chères lectrices, ceci est un coup de coeur
Colocs & sex friends Colocs & sex friends
Jeanne Pears   
C'est un bon livre dans l'ensemble mais un peu trop long avec beaucoup de passages inutiles notamment vers la fin ... dommage car le début était un plaisir à lire !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode