Livres
388 480
Comms
1 361 918
Membres
276 964

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Le 5e règne ajouté par cachou0393 2012-02-28T11:12:35+01:00

"T'imagines un peu la merde dans laquelle on sera si on appelle une ambulance?" gronda Zach. "Comment tu comptes expliquer qu'il est tombé raide après avoir touché le verre envoûté par un esprit au cours d'une séance de spiritisme? Sans parler du couvre-feu que l'on ne respecte pas, et nos parents qui vont faire une drôle de tronche quand les flics nous ramèneront chez nous par la peau du cou..."

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par cachou0393 2012-02-28T11:13:36+01:00

Il avait vu, Il avait regardé ces petites silhouettes s’agiter un peu plus bas, Il avait entendu l’odieux boucan qu’ils avaient fait. Mais Il n’était pas descendu, Il n’avait pas tenté de se les approprier, non, pas cette fois-ci. Ils étaient trois, pas très costauds d’accord, mais trois tout de même. Si un seul Lui échappait il pourrait donner l’alerte et tout deviendrait plus dur, non, non ; Il allait attendre qu’une bonne occasion se présente et Il nourrirait la Bête. Celle qui Lui parlait la nuit, celle qui Lui envoyait toutes ces images atroces dans son sommeil, celle pour qui Il devait travailler. Car s’Il travaillait bien, s’Il donnait à la Bête ce qu’elle voulait, beaucoup de ce qu’elle voulait, alors Il pourrait retrouver le sommeil, alors Il pourrait repartir sur les routes pour Lui et rien que pour Lui. Il pourrait aller loin de sa perfide tanière, Il irait là où Il voudrait, pour son plaisir. Mais il fallait beaucoup travailler pour la Bête, et déjà, alors qu’Il regardait les trois silhouettes s’éloigner avec leur moto, Il se prépara à servir la Bête.

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par x-Key 2011-01-17T21:51:45+01:00

-L'Ora est calme, dit-elle sèchement. Aucun message de Guetteurs. Je ne vois pas pourquoi nous nous entêtons à sonder le Royaume! depuis le temps, il est peu probable qu'Il réapparaisse.

L'homme en face d'elle se leva, un homme si massif qu'on l'aurait cru tailler dans la pierre. ses maxillaires se comprimèrent et son visage devint subitement plus agressif, une bestialité sauvage se dégagea de son regard. Quelque chose d'animal émanait dangereusement de lui. D'une voix monocorde il s'exclama :

- Il se manifestera un jour ou l'autre, sois-en certaine, et ce jour là, nous mettrons la main dessus! (Un rictus de sadisme se dessina sur ses lèvres.) Le boss s'impatiente, il voudrait des résultats!

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par wizbiz06 2012-02-14T20:37:12+01:00

 Laisse-nous tranquilles, Aaron, et tu t’en tireras sans rien, lança Sean. – Quoi ? C’est toi qui me menaces maintenant ? Toi, tu vas morfler ! Et Aaron se mit en tête d’aller vers Sean en courant. Il fit trois mètres et un bruit de gaz comprimé retentit d’un coup sec. Au même moment il perçut un impact sur sa poitrine, accompagné d’une légère douleur. Il s’arrêta et contempla sa chemise. Elle était couverte de peinture rose vif. Il hurla

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par wizbiz06 2012-02-14T20:36:58+01:00

 Oh merde ! un crotale, gémit Sean. À ces mots Lewis fut comme piqué par une guêpe, il s’engouffra dans le tunnel, vers la sortie. Sean tenta de l’agripper par la jambe. – Non, pas maintenant, Aaron et Lloyd sont encore tout près ! Il était trop tard, Lewis était déjà bien enfoncé dans le passage. La crécelle se mit à faire encore plus de bruit, la queue se trémoussant frénétiquement. Sean hésita. Il entendit Lewis qui sortait du bosquet de ronces. Tant pis pour la cachette, il faudra faire sans et courir, courir vite ; ce qui n’allait pas s’avérer simple avec Lewis et ses quelques kilos en trop. Il se jeta dans le tunnel

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par wizbiz06 2012-02-14T20:36:49+01:00

homas le sortit de sa rêverie. – Je l’ai, c’est bon on peut se barrer. On va prendre le sentier du Totem, je suis certain que Tom et Warren n’y seront pas, faudra juste faire gaffe à Sean et Lewis. Il se releva, noua le foulard rouge à sa ceinture – c’était à présent leur plus précieux trophée – et ils se mirent en marche. Thomas Tanner et Josh Adams avançaient lentement sur le petit chemin recouvert en grande partie de fougères arborescentes.

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par wizbiz06 2012-02-14T20:36:38+01:00

oudain, une chaussure apparut, se plantant dans la terre juste devant eux. Heureusement, l’épaisse couverture végétale les protégeait du regard extérieur. Sean agrippa Lewis par le bras lui faisant signe de regarder en direction du sentier. Lewis s’exécuta, il s’aplatit – écrasant Sean contre une branche de ronces – et devint alors aussi pâle que s’il avait vu un fantôme. – Merde, murmura-t-il, je connais ces bottes

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par wizbiz06 2012-02-14T20:36:27+01:00

Les deux garçons tendirent l’oreille, dans la forêt les bruits ne manquaient pas : un pivert tambourinait rageusement contre l’écorce d’un chêne ; les troncs de deux arbres se frottaient l’un à l’autre en grinçant lourdement sous l’effet du vent apparaissant et disparaissant comme par magie. Rien qui pût indiquer la présence d’éventuels poursuivants. – J’ai dû rêver, admit Sean avant de se remettre en marche. Lewis, qui suivait d’un pas plus lourd, demanda subitement, comme s’il s’agissait là d’une question vitale 

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par wizbiz06 2012-02-14T20:36:16+01:00

L’enquête se poursuivait donc, et parallèlement, tous attendaient dans la peur, la deuxième quinzaine d’octobre où le meurtrier était supposé frapper, quelque part dans le Massachusetts. Personne ne pouvait prévoir qu’il n’attendrait pas si longtemps et n’irait pas si loin pour frapper de nouveau

Afficher en entier
Extrait de Le 5e règne ajouté par rachl 2010-10-01T12:43:26+02:00

...La nuit et mauvaise, pensa Antonio La nuit est mauvaise et le démon hurle dans le vent, ça n'est pas une nuit pour assassiner, le malin rôde parmi nous ce soir...

Afficher en entier