Livres
639 060
Membres
756 946

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Bal des folles



Description ajoutée par BooksFan-ny 2020-01-18T19:15:55+01:00

Résumé

"Depuis l'arrivée de Charcot à la Salpêtrière, on dit que seules les véritables hystériques y sont internées. Mais le doute subsiste..."

Chaque année, à la mi-carème, se tient, à la Salpêtrière, le très mondain Bal des folles. Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Cette scène joyeuse cache une réalité sordide : ce bal "costumé et dansant" n'est rien d'autre qu'une des dernières expérimentations de Charcot, adepte de l'exposition des fous.

Dans ce livre terrible, puissant, écrit au scalpel, Victoria Mas choisit de suivre le destin de ces femmes victime d'une société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne. Parmi elles, Geneviève, dévouée corps et âme au service du célèbre neurologue ; Louise, une jeune fille "abusée" par son oncle ; Thérèse, une prostituée au grand cœur qui a eu le tort de jeter son souteneur dans la Seine ; Eugénie Cléry enfin qui, parce qu'elle dialogue avec les morts, est envoyée par son propre père croupir entre les murs de ce qu'il faut bien appeler une prison.

Un hymne à la liberté pour toutes les femmes que le XIXe siècle a essayé de contraindre au silence.

Afficher en entier

Classement en biblio - 649 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mayumi 2019-08-22T00:10:46+02:00

Souvent, la vérité ne vaut pas mieux que le mensonge. D'ailleurs, ce n'est pas entre les deux qu'on fait son choix, mais entre leurs conséquences respectives.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/le-bal-des-folles-de-victoria-mas/

Une immersion dans la psychiatrie du XIXè siècle donnant un aperçu clair de la condition de la femme à Paris à cette époque…

J’ai vraiment adoré ce roman, autant vous le dire tout de suite. J’étais très impatiente de le découvrir lorsque j’avais vu l’annonce de sa sortie lors de la rentrée littéraire d’Albin Michel et je me suis jetée dessus dès que je l’ai eu entre les mains.

J’ai beaucoup apprécié découvrir les destins de Geneviève, Louise, Eugénie et les autres qui s’entrecroisent au gré de l’intrigue. Nous découvrons aussi le fameux Dr Charcot et ses « hystériques » à la Salpêtrière.

Nous sommes donc au cœur des expérimentations et des « cours » donnés par ce neurologue à succès qui décrira et diagnostiquera énormément d’hystériques avec une multitude de symptômes. A l’heure actuelle, on parle encore parfois de « l’hystérie à la Charcot« , très bruyante, rarement réellement rencontrée. Vous vous doutez que j’ai adoré ces notions d’histoire de la psychiatrie qui s’avèrent tout à fait exactes. On va même entendre parle de la fameuse Augustine qui avait fait toute la renommée des cours de Charcot de l’époque…

Cependant, l’auteure va aller bien plus loin que cette passionnante histoire de la psychiatrie.

En effet, elle va en profiter pour dénoncer la condition terrible de la femme à cette époque, en lien avec cette même psychiatrie. Il faut savoir qu’au XIXè siècle, il ne fallait pas grand chose pour se retrouver aliénée : des idées différentes un peu trop bruyantes, ou la folie de trop s’insurger contre les hommes et l’internement n’était pas bien loin ! (heureusement que ça a bien changé depuis !)

On va alors découvrir plusieurs femmes internées et leur histoire, et on se rend compte que beaucoup n’avait pas grand chose à faire dans cet hôpital, mais qu’au moins elles y étaient protégées. Victoria Mas va aussi nous décrire le fait que l’hôpital va agir comme un cocon, écartant des difficultés extérieures auxquelles on n’a plus besoin de penser… et toutes n’ont donc pas forcément envie d’en sortir ! C’est d’ailleurs toujours le cas aujourd’hui. Il est parfois préférable de vivre en hôpital psychiatrique plutôt que de devoir retrouver les difficultés rencontrées à l’extérieur…

Enfin, j’ai adoré le questionnement diagnostique de l’époque, la remise en question des pratiques, mais aussi une belle réflexion autour de la frontière entre la psychiatrie et l’ésotérisme ou la religion. Ces questionnements sont toujours d’actualité et donc très intéressants à mener.

J’ai vraiment beaucoup aimé la plume de l’auteure et le dénouement ainsi que l’évolution des différents personnages suivis et je ne peux que vous recommander chaudement cette lecture !

Je pense que Le bal des folles est un incontournable de cette rentrée littéraire, alliant histoire de la psychiatrie à une réflexion plus profonde sur la condition des femmes déplorable à cette époque, et parfois encore de nos jours. Ces personnages ont beaucoup à nous apprendre et j’ai été fasciné par leur évolution et le dénouement de l’intrigue : un coup de cœur !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2020-02-03T00:19:35+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Siine 2023-02-03T00:20:48+01:00
Lu aussi

Je suis contente d'avoir découvert ce livre, un récit simple et efficace. On découvre un lieu où sont enfermés des femmes aliénées ainsi que la condition de toutes les femmes à cette époque. J'ai apprécié suivre Eugénie, Thérèse, Louise et Geneviève. Malheureusement j'ai trouvée le sujet trop survolé c'est dommage j'aurais voulu que ça soit plus approfondie que ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par colorlibellule 2023-02-02T22:05:41+01:00
Commentaire ajouté par Morgane-60 2023-01-24T22:00:37+01:00
Diamant

Lecture coup de cœur, terminée en une soirée. Le livre nous plonge dans une ambiance, un lieu, une époque avec un sujet passionnant. Les personnages sont bien écrits et trouvent tous leur place dans l'histoire. Je recommande à 100%.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lnf80 2023-01-16T14:53:26+01:00
Argent

Ecrire sur des personnes malades sur cette époque à la salpêtrière tout en mélangeant du "fantastique" et en rendant à ces femmes internées leur côté "humaines" c'est là le génie de Victoria Mas. Très rapides à lire on se prends vite dans l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sanako 2023-01-16T11:25:10+01:00
Diamant

Ce livre est incroyable, le suspense, les émotions, le naturel du livre est émouvant au possible. Je le recommande fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexeievna 2023-01-10T20:44:53+01:00
Lu aussi

Si le texte est prometteur, ma lecture de plus en plus déçue au fil des pages. Et même pire : énervée.

Dans ce roman, l'autrice nous promet de parler de ces asiles du XIX dans lequel on envoyait toutes les bonnes femmes qui ne répondaient pas au socialement accepté et qu'on traitait de folle, pour faire bonne mesure. Si cette promesse est tenue, elle la gâche toutefois avec un autre sujet en vogue à cette même époque : le spiritisme. C'est, à mon humble avis, là que tout le problème réside.

En effet, ce livre aurait pu s'inscrire dans une démarche féministe, une ode aux femmes bafouées par le patriarcat aux relents infectes du passé et suivre comme instigatrice principale une femme qui se retrouve internée pour de mauvaises raisons (son désir de participer à des salons, à des débats, sa volonté de s'affranchir, etc.) Son rôle, parfaitement dénonciateur, aurait pu souligner toute l'injustice de cette époque. Mais non, nous nous retrouvons avec une femme qui, malgré ses envies de rébellion contre les hommes, est internée parce qu'elle voit les esprits de ceux qui sont morts. La seule "non folle" a donc des croyances qui la placent en dehors du commun des femmes internées à tort ; et cela n'est jamais remis en question : elle voit des fantômes et ils existent, point.

Nous nous retrouvons donc avec un univers à nouveau biaisé à cause de ce pan surnaturel de l'histoire. Et si j'aurai adoré une histoire avec du spiritisme à cette époque, mêler les deux fait perdre de la valeur à ce personnage qui avait pourtant tout pour faire une excellente héroïne. Tout un panel de faiblesses s'ouvrait à l'autrice, pourtant…

Bref, je suis non seulement énervée pour la place de la femme décrite dans ce livre, mais également par le fait que toute l'intrigue tienne finalement en place parce qu'Eugénie voit ceux qui sont morts.

* Je rajouterai également que je trouve ça légèrement osé de faire passer ce genre de bouquin pour de la littérature blanche alors qu'on veut jouer sur le tableau de l'apparition fantastique, des esprits qui sauvent des vies, etc. - mais tout en restant dans les bonnes grâces de la littérature blanche.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victor-98 2023-01-08T22:16:02+01:00
Lu aussi

Ce roman est captivant, bien que le scénario ne nous surprennent pas à chaque chapitre. Ce qui tient en haleine, c'est l'envie d'en savoir plus sur ce lieu fascinant et terrible. Un hôpital psychiatrique à cette époque, on se doute que ça n'est pas reluisant, mais ce récit nous met en face d'une réalité bien dure, ou rien de ce que l'on peut dire ne fera changer d'avis "les savants".

Sans être pour autant crue ou violent, le roman donne un sentiment de malaise évident face à cette pauvre Eugénie, internée de force par un père borné, dont la réputation prévaut sur la vie d'un enfant.

Une chaude recommandation, si vous n'êtes pas trop sensible !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mioko1 2023-01-02T22:38:29+01:00
Diamant

L'un des seuls livres dont j'ai compris la présence au bac de français, très interessant, j’ai été intrigué par le titre puis en lisant le résumé j’ai remarqué que l’œuvre se déroulait majoritairement dans un hôpital psychiatrique, et après lecture je l’ai gardé car j’ai été fasciné par le combat intérieur que menait Geneviève entre convictions et foi mais également touché par le regard neuf porté par l’autrice sur le traitement des femmes dans la société de l'époque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mioko1 2023-01-02T22:37:20+01:00
Diamant

C'est le seul livre dont j'ai compris l'utilité au bac de français et en vrai il est très bien écrit et intéressant, j’ai été intrigué par le titre puis en lisant le résumé j’ai remarqué que l’œuvre se déroulait majoritairement dans un hôpital psychiatrique et j’ai été fasciné par le combat intérieur que menait Spoiler(cliquez pour révéler)Geneviève entre convictions et foi mais également touché par le regard neuf porté par l’autrice sur le traitement des femmes dans la société de l'époque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Voltanel 2023-01-01T21:55:47+01:00
Diamant

Je crois qu'on tient un petit coup de cœur.

J'avais entendu parler de ce livre et j'ai finalement eu l'occasion de le lire pour le lycée, et je ne suis vraiment pas déçue.

Pour un premier roman, je lui trouve de nombreuses qualités. Il m'a beaucoup touchée à travers une histoire pouvant pourtant paraître simple, mais avec des personnages qui nous entraînent avec eux dans leur monde quotidien que pouvait représenter un hôpital de folles à cette époque.

En suivant toutes sortes de malheurs, injustices et rébellions sur une touche de surnaturel, on a envie de se battre avec ces femmes, ainsi qu'avec ceux et celles voulant les aider. On s'aperçoit que parmi tous ceux qui préfèrent les ignorer et mépriser, certains ne changeront pas, d'autres oui.

Quand on voit que des critiques des comportements datant du XIXe siècle sont encore vraies aujourd'hui, on ne peut s'empêcher de sourire à certaines phrases. D'habitude, je ne suis pas forcément fan de la manière dont le féminisme peut être amené dans les œuvres, contrairement à ici.

Je pense que j'ai par dessus tout adoré l'évolution des caractères des personnages et de leur relation, qui tentent de surmonter leur passé et forgent des liens.

On traite de sujets sérieux, réalistes et trop souvent tus tout au long de l'histoire, Spoiler(cliquez pour révéler) qui ne perdent pas de leur profondeur avec une happy end pour tout le monde. Les personnages rencontrent chacun des évènements plus ou moins heureux, mais ils parviennent finalement à une certaine sérénité, et tentent de se reconstruire.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Bal des folles

  • France : 2019-08-21 (Français)
  • France : 2021-03-31 - Poche (Français)
  • Canada : 2019-08-19 (Français)
  • Canada : 2021-05-24 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 649
Commentaires 153
extraits 69
Evaluations 307
Note globale 7.99 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode