Livres
546 661
Membres
583 031

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Que d'émotions!! Et surtout que d'injustices et d'humiliations!!

C'est vraiment révoltant de voir combien souffrent les palestiniens au quotidien. J'ai lu beaucoup de romans sur le sujet mais celui-ci m'a particulièrement touché. À lire absolument.

Afficher en entier
Bronze

L’histoire commence en 1947, lorsque l’Israël est encore la Palestine. Elle se poursuit sur 3 générations, entre la bande de Gaza pour la branche de la famille qui est restée et les Etats-Unis, pour la petite-fille de celui qui a émigré.

En 1948, on suit l’exode de la famille de Nazmiyé vers Gaza. L’autrice nous décrit les camps de réfugiés, les installations précaires, l’absence d’eau courante et les coupures d’électricité quotidiennes, et ce jusqu’à aujourd’hui.

L’un des fils de Nazmiyé est rapidement arrêté pour rébellion. L’un de ses frères émigre avec son épouse aux Etats-Unis. 40 ans plus tard, la petite-fille de celui-ci revient en Palestine, pour retrouver ses racines, elle qui a été ballotée de famille d’accueil en famille d’accueil.

Je ne sais pas quoi penser de ce roman. Je vous ai décrit l’histoire simplement, mais elle est emmaillotée dans un voile un peu mystique, une partie de la narration étant assurée par le petit-fils de Nazmiyé qui est dans le coma et se trouve littéralement entre la vie et la mort (il communique avec les deux mondes).

C’était bien, j’ai appris des choses, j’étais immergée dans l’histoire et dans la culture arabe… Mais une fois terminée, il ne m’en reste pas grand-chose ; je ne me suis pas beaucoup attachée aux personnages.

Ce ne fut pas une mauvaise lecture – loin de là ! – mais ce n’est pas un roman qui me marquera, comme cela arrive souvent !

Afficher en entier

Avec Le Bleu entre Le Ciel et La Mer, l'auteur nous offre une fresque familiale, mettant le quotidien des Palestiniens de Gaza en avant. Mais également, le sentiment de ceux qui ont émigré, la difficulté de ces enfants ni tout à fait d'un pays, ni tout à fait de l'autre. Tout en finesse et pudeur, elle nous démontre que la liberté, ne prend pas toujours le chemin que l'on croit.

C'est surtout un hymne à l'Amour : amour familial, amour de son prochain, amour de Dieu. Mais surtout L'amour de la vie. Malgré la peur, les bombardements, la vie difficile dans les camps de réfugiés.

Ce livre est une perle, que je recommande à ceux dont l'abondance de personnage ne fait pas peur.

cf : http://mickaelineetseslivres.blogspot.fr/2016/02/le-bleu-entre-le-ciel-et-la-mer.html#more

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode