Livres
451 605
Membres
397 125

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cœur des louves



Description ajoutée par Sweet_candy 2013-11-25T19:05:13+01:00

Résumé

Une histoire impressionnante de secrets de famille, d'amitiés enfantines, de légendes et de malédictions, sur trois générations. Le coeur des louves est un roman-fleuve qui tient le lecteur en haleine de bout en bout.

Célia et sa mère Catherine, une ancienne écrivaine à succès en panne d'écriture et à bout de ressources, reviennent vivre dans la maison de la grand-mère. C'est la fin de l'été. Rien n'a changé depuis la mort de la vieille dame il y a des années. Le village est perdu au fond de la vallée, avec ses montagnes couvertes de forêts et son lac Noir. Leur retour ne semble plaire à personne. Certains jeunes sont d'emblée agressifs ou entreprenants à l'égard de la jeune fille, et sa grand-mère, même disparue, traîne encore une réputation sulfureuse. Il n'y a qu'Alice, une fille sauvage vivant à l'écart du village avec son père, qui accueille Célia avec plaisir. Gamines, elles jouaient ensemble, lorsque Célia venait passer des vacances. Très vite, entre elles deux, une relation étrange se noue, comme si Alice voyait en Célia son double. Petit à petit, le lecteur s'enfonce au coeur des secrets de cette petite communauté fermée sur elle-même. Ici, tout le monde se connaît depuis toujours. Amours, haines, malédictions s'enchaînent sur plusieurs générations. Certains croient encore en cette légende de femme louve commandant aux bêtes sauvages... Mais ce sont les hommes qui font la loi et dictent leur violence. Pour découvrir ce qui se cache sous la surface des choses, Célia va devoir se tailler un chemin entre mensonges en superstitions. Devenir louve, pour ne pas être proie.

Le coeur des louves est un roman impressionnant par son écriture, son imaginaire et son intrigue. Les grands adolescents vont se plonger au coeur de ce roman d'initiation flirtant avec le fantastique. Plus de cinq cents pages d'un univers envoûtant, pour célébrer trois générations de jeunes filles à la conquête de leur liberté.

Afficher en entier

Classement en biblio - 109 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Keikana 2017-06-11T14:42:45+02:00

Mais elle était de ces vieilles femmes qui ont dans le cœur un éclat de nuit qui les pousse à marcher à côté du monde.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Ce livre est une claque, une claque magistrale...

Au fil des pages tout n'est que ténèbres, on n'aperçoit jamais ne serait-ce qu'une once de lumière. L'histoire est dure, sombre, grave... On suit le parcours d'une jeune fille torturée, ravagée par mille questions auxquelles elle n'a aucune réponse...

L'écriture est sublime, au vocabulaire d'une richesse incroyable, on en a la souffle coupé...

Cette histoire je pense n'est qu'un miroir, un reflet de la dure réalité de la vie....

Afficher en entier
Diamant

En un mot : Wahou.

Ce livre est incroyable !

Célia arrive seule, à la fin de l'été dans la maison de sa grand mère. La traversée de chez elle à ici n'a pas été simple et reste assez floue mais elle a réussi et c'est tout ce qui compte. Sa mère ne devrait pas tarder à la rejoindre mais en attendant, elle s'occupe de remettre la maison en ordre. Dès son arrivée de vieilles histoires ressurgissent et sa ne s'arrêtera pas de si vite. L'arrivée de Catherine, la mère à Célia, ne fait qu'accentuer certaines rumeurs et lorsque le passé s'en mêle, rien de bon de ne ressort. Pour découvrir la vérité Célia ne pourra compter que sur Alice une amie d'enfance et sur son courage à toute épreuve..

Le roman alterne divers points de vue, celui de la grand mère à Célia qui raconte une histoire passée, et celui de Célia qui tente malgré elle de découvrir a vérité.

L'ambiance de ce livre et très lourde, l'histoire mêle suspens, intrigues, amour et poésie. Stéphane Servant a ce don pour nous faire ressentir mille et une émotions pendant une lecture. Au delà de l'originalité de l'histoire, j'ai particulièrement aimé les personnages bourré de failles. Ils nous permettent de s'attacher plus facilement à eux et de les trouver plus humains. A travers ce livre, l'auteur nous fait découvrir le côté sombre des hommes et la beauté des forêts. Le tout se mélange à merveille et donne une histoire palpitante qui se révèle tantôt horrible, tantôt magnifique.

Célia est une jeune fille très mystérieuse et renfermée sur elle. Je l'ai énormément appréciée pour son côté rebelle et fragile. Elle n'a pas eu une enfance simple entre les crises de sa mère et le départ de son père. On voit que sous son manteau de silence se cache une douleur sans pareil. Le personnage manque cruellement de confiance en soi et on voit qu'elle évolue au fur et à mesure du roman ce qui est très intéressant.

Alice et Andréas sont des amis d'enfance de Célia. Alice m'a parfois fait peur, c'est un personnage très têtue et particulier, voir un peu 'sauvage' sa relation avec Célia est très ambiguë et cela m'a légèrement dérangée durant ma lecture. Andréas lui, sait beaucoup de chose mais reste très mystérieux.

Catherine, le mère à Célia est un des protagonistes qui m'a le plus marquée, on décèle chez elle une noirceur et un désespoir profond qui touche le lecteur. Sa mère lui a menée la vie dure et son enfance a laissée en elle de profondes séquelles. Catherine est perpétuellement angoissée et c'est un personnage très lunatique. Pour tenter de combler ce vide au fond d'elle, elle enchaîne les petits-amis et les aventures a court termes.

Tina, la grand mère est une femme extrêmement courageuse qui au fil du roman n'a fait que me surprendre. C'est un personnage très fort qui a su m'impressionner.

Les habitants du village sont très rancuniers et on voit qu'ils se vouent tous une haine farouche.

Stéphane Servant a su instaurer une ambiance effrayante à l'histoire. J'ai pris du temps à lire ce roman car je me mélangeais parfois les pinceaux avec tout les personnages et ce qui les relient. Néanmoins j'ai beaucoup aimé cette histoire qui dégage une grande sensation de liberté.

En conclusion, je lirais sans hésiter d'autres romans de cet auteur à la plume si envoûtante.

Attention : certaines scènes sont assez crues et ne devrait pas être lues par tout le monde.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Plyte 2018-05-16T18:12:15+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Viflyanka37 2019-02-25T17:40:37+01:00
Pas apprécié

Je pense etre un peu jeune pour le lire ou avoir une sensibilite plus aigue... je ne sais pas.

Toujours est il que au moins deux passage m’ont beaucoup choquee et je n’ai pas eu le courage suffisant pour continuer de lire ce livre. Les passages m’ayant choquee sont a caractere erotique (je pense).

Je ne le recommande pas a partir de 14 ans comme etait indique sur la 4e de couverture, a mon avis il faut attendre un peu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Brunilde 2019-02-19T12:45:45+01:00
Or

A la mort de sa grand-mère, Célia retourne dans le villade son enfance, les souvenirs affluent, les secrets que l'on croyaient enterrés refont surface.

J'ai beaucoup aimé le début du roman. La maison y est décrite comme un personnage. La jeune fille savoure la pénombre derrière le volets fermés, puis peu à peu laisse entrer la lumière. Chaque pièce est visitée, les objets scrutés, caressés. Pourtant, une porte, une seule reste close : la chambre de sa grand-mère où les habitants du village venaient se confesser, se soulager auprès de cette vieille femme qu'ils surnommaient avec mépris, "la sorcière", "la pute".

Malgré l'interdiction, elle retrouve d'anciens amis : Andréas et Alice. Leur relation reste trouble et ambigüe. Sa mère, Catherine, ex écrivain célèbre la rejoint. Ce retour n'est facile pour personne et les blessures du passé sont toujours ouvertes.

Au-delà des secrets de familles, d'un hommage à la nature, pour moi, ce livre est comme une quête de l'identité, une dénonciation de la violence souvent faite aux femmes ou aux plus faibles, elle est autant larvée qu'exprimée en gestes en ou mots.

Ce livre est un coup de coeur, l'écriture est trè fluide, parfois poétique. Je n'ai qu'une envie lire autre chose de cet auteur ! Il s'adresse aux lycéens et jeune adulte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2018-02-01T13:53:40+01:00
Bronze

Cette lecture n'a pas été à la hauteur de mes attentes, peut-être trop grandes à cause des bons avis que j'avais entendus.

L'histoire n'est pas mauvaise en soi et même assez émouvante mais cette lecture m'a surtout marquée par son étrangeté dérangeante et la longueur de certains passages qui se répétaient et empêchaient l'avancement de l'intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2018-01-23T12:14:13+01:00
Bronze

Un roman très difficile à lire par moment, car tellement de mauvaises choses arrivent aux personnages que l'on se demande si ça va un jour s'arrêter.

Les chapitres ne sont pas toujours du point de vue de Célia et même si parfois on est un peu perdu c'est très astucieux car ça nous permet de voir autre chose, de découvrir les événements qui se sont déroulés dans le passé mais qui ont encore un impact fort dans le présent. Les histoires se croisent et se démêlent, ce qui fait tout la complexité de ce roman.

Le village est vraiment noir, tous les habitants sont sombres, durs, méchants et vicieux. C'est un village où des choses atroces se sont produites et depuis les hommes qui y habitent continuent de vivre dans la peur et en continuant dans leurs méchancetés et dans leurs noirceurs. Dans ce roman, les femmes subissent constamment les choses et les décisions des hommes. Ce sont elles qui prennent des coups, qui sont face à des choix insupportables. Elles sont perdues, elles deviennent presque folles et on remarque que les erreurs de la grand mère se répercutent sur la fille et sur la petite fille.

C'est une série d'événement et de secrets qui se perpétuent au fil du temps et qui continuent de chambouler la vie de tout ceux qui sont impliquer, ce qui fait que l'histoire est très dure et très noire à certains moments.

Les personnages sont complexes et noirs pour la plupart, même pour Célia. Elle a cette part de louve en elle, ce moment où elle peut expulser sa colère, sa frustration, ses désirs et son adolescence. Parce que malgré sa maturité, elle est jeune, son corps et son esprit change. Elle est perdue dans sa tête et cela se traduit par des actions irréfléchies et désordonnées. Malgré tout, elle a vécu des choses difficiles et elle gère plus ou moins bien la situation jusqu'à ce qu'elle arrive dans ce village sombre.

Un livre très touchant de par sa complexité, de son sujet, de ses personnages noirs qui partagent un secret encore plus sombre et affreux. L'histoire d'une grand mère, qui résonne en Célia et qui lui donne la force et le courage, en tant que femme et tant que louve, de s'évader, de pousser un cri de souffrance, de désespoir et de force. Un roman pour les femmes qui veulent se battre, qui veulent s'éloigner de la douleur des hommes, qui veulent montrer qui elles sont et ce dont elles sont capables de faire par elle-même sans avoir à ce soucier des avis et des répercussions.

Un roman très puissant, sombre et encourageant. Je le recommande vivement mais la lecture pourra ne pas être toujours facile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gomette 2018-01-21T19:40:18+01:00
Bronze

Beaucoup plus difficile à lire que Sirius, j'en ai fini par me perdre dans les personnages.

Je l'ai lu jusqu'au bout pour savoir, mais il avait ce côté dérangeant et complexe qui n'en a pas fait une lecture agréable (c'était peut être pas le but cela dit).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shihiro 2017-08-12T20:01:29+02:00
Lu aussi

Sûrement le livre le plus étrange que j'aie lu de ma (courte) vie. Tout au long de ma lecture, j'avais le sentiment que quelque chose me dérangeait en lui, mais je n'ai jamais réussi à arrêter.

L'ayant lu il y a plusieurs années, les souvenirs qui me restent sont assez flous et je garde en tête surtout les émotions que j'aie éprouvées en le lisant. Je me souviens avoir eu l'impression de traverser un long tunnel noir tellement aucun message d'espoir ne circulait dans ce roman. Ce village si sombre, si fermé, peuplé d'habitants que l'isolement avaient rendu fous m'avait un peu perturbé.

Mais malgré tout cela, j'avais terriblement envie de continuer. Au final, j'en suis ressortie avec une vision très pessimiste du monde.

Bref, un livre très troublant, du moins pour les plus jeunes. Après tout, peut-être que si je le lisais maintenant, il ne me choquerait plus, je ne sais pas...

Enfin, pour la première fois de ma vie, je n'ai su dire si j'avais apprécié un roman ou non.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Framb0ise 2017-08-11T14:48:27+02:00
Bronze

Ce livre nous présente les tournures étranges que peut prendre la vie au milieu d'un village perdu et isolé dans les montagnes, et fait une critique de l'ignorance, du manque d'ouverture d'esprit et de tolérance, sur fonds de secrets de famille, d'une atmosphère lourde et étrange, des mystères. Vraiment un livre à part, qui nous transporte dans ce petit village perdu, au milieu des bruits de loups, des odeurs de fumée et d'onguents, un livre idéal pour l'automne ou l'hiver. Si vous cherchez un roman d'ambiance teinté de mystères et de suspense, c'est un roman pour vous !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2017-06-12T11:20:59+02:00
Or

J’ai cru que cette lecture n’allait jamais finir. J’ai peiné au début du troisième tiers, je me demandais où l’histoire allait, où l’auteur m’emmenait, pourquoi ces choses si sombres?

Mais une fois finie, je ne peux que reconnaître que ce fut une excellente lecture.

J’ai beaucoup aimé le début. On rencontre Célia et sa vie atypique, les mystères qui l’entourent et qui s’épaississent de page en page. On découvre le village, plein de secrets et de silence. L’ambiance fantastique est bien montée, on a du mal à distinguer la réalité de la légende, les vieilles femmes des sorcières, les chiens des loups. J’aime ces histoires de femmes à la fois bénites et maudites, ces familles quasi claniques qui inspirent aussi bien la peur que l’admiration. J’aime ne pas savoir si leurs pouvoirs sont réels ou si la légende est juste trop forte.

Le début du dernier tiers, comme je l’ai dit plus haut, m’a paru long. Parc que je me suis un peu détachée de Célia, je ne a comprenais plus, j’en avais marre de la voire fuir, toujours fuir. Et parce que ce qu’avait vécu sa mère et sa grand-mère était trop difficile, trop cruel.

Mais la fin m’a plu aussi. Elle est pleine de révélations, satisfait la curiosité et les questionnements du lecteur, elle montre bien l’évolution de Célia et son appartenance au cycle étrange impulsé par son aïeule.

Et la plume de Stéphane Servant est d’une poésie et d’une finesse rare. Parfois lumineuse comme le soleil, parfois sombre comme le fond d’un puits mais toujours à l’image des émotions de son personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FlyGirl 2017-03-15T21:39:29+01:00
Diamant

Une des lectures les plus perturbantes que j'ai pu vivre. Une histoire très mystérieuse. Très étrange. Noire. Sombre.

Je sais que j'ai adoré mais je ne sais pas encore jusqu'où. Je ne sais pas si ca a été un coup de coeur. En tout cas, c'est un roman qui ne m'a pas laissée indifférente.

Il y avait des passages, surtout vers le début, qui me plongeaient dans le doute, je me perdais complètement...mais ce n'était pas désagréable. Je me perdais de nombreuses fois dans le dédale des mystères, des énigmes, des secrets qui s'entremêlaient, c'en était déroutant. Et pourtant, je n'étais pas inquiéte. Parce que je sais que dans ces 500 pages, j'allais bien découvrir ce qui se passait réellement.

Et l'histoire est ponctuée de beaucoup de surprises, j'en restais bouche bée, je me suis souvent écriée: "Whaaat the fuuuuck????", c'était une lecture mouvementée!

J'étais plongée dans un univers assez étouffant, le village me terrifiait. Les Hommes me terrifiaient.

C'est fou comme la peur peut pousser nos semblables à commettre des atrocités, à laisse leurs superstitions dominer leur conduite.

La plume de l'auteur est juste sublime. Magnifiquement poétique ou poétiquement magnifique.

Il arrive à choisir les bons mots, les métaphores sont profondes...

Il y avait des passages assez longs, qui peuvent sembler inutiles. Mais je m'en fichais parce que profiter de l'écriture de Servant est un régal. Et puis c'était des détails qui renforcaient l'impression oppressante qu'offraient les pages.

En tout cas, il faut être patient avec ce livre. Les révélations ne viennent pas tout de suite, quand on porte notre attention sur un mystère il y en a un autre qui survient. Je me perdais dans tout ça, alors je me suis laissée emporter par cette vague, sans avoir aucune idée de la destination.

Ce n'est pas un livre à suspense mais je ressentais quand même le besoin de continuer ma lecture, de partir à la poursuite de tous ces secrets!

Et c'est incroyable de voir à quel point l'histoire est réflechie, travaillée, c'est intéressant de relever les points communs entre le passé et le présent!

Finalement, après avoir écrit ce commentaire je me rends compte que ce roman m'a vraiment chamboulée, alors je pense qu'il fait partie de mes préférés de cette année!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupy111 2017-02-05T15:48:01+01:00
Argent

J'ai adoré l'ambiance de ce livre !

Il a vraiment une aura particulière. L'histoire se passe dans un petit village de montagne empreint de mystère, de secrets. Les habitants cachent des choses et regardent les étrangers de travers. L'écriture ajoute de la poésie à l'univers, ce qui donne un livre très agréable à lire et dans lequel on a vraiment envie de se (re)plonger.

Ce n'est par contre pas vraiment un livre d'action ni de suspense, il se lit assez lentement et on suit du coup tranquillement deux histoires en parallèle : celle de Célia qui vient vivre au village dans la maison de sa grand-mère décédée (Tina), et celle de Tina justement à ses 20 ans, quand elle est arrivée au village. Je le précise car je suis restée un très long moment avant d'être sûre que la deuxième histoire appartenait bien à la grand-mère, et j'avoue que j'aurais préféré le savoir avant parce que j'ai été pas mal perdue.

Je me suis pas spécialement attachée à Célia. Ou alors un petit peu au début. J'ai préféré Tina, et me suis vraiment attachée à elle au fur et à mesure que je découvrais son histoire. Les autres personnages ne m'ont pas plus attirée que ça, surtout qu'on met en avant essentiellement leurs travers et que ça respire pas vraiment l'amour, donc difficile de les apprécier, en particulier dans la temporalité de Célia. J'ai également eu un peu de mal à m'y retrouver avec certains prénoms, et j'ai été d'ailleurs surprise que tout le monde appelle ses parents et grands-parents par le leur, ce qui créé une distance et une animosité supplémentaires.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, très poétique sans que ce soit trop lourd, avec des passages très métaphoriques, tellement d'ailleurs que j'ai eu du mal au début à savoir s'il s'agissait de magie, de poésie ou de prise de drogue des personnages. Et ce qui rend ces passages assez confus et ambigus.

En bref, un livre à l'ambiance très particulière dans un village rempli de secrets, mais dans lequel il ne faut espérer trouver ni action ni suspense.

http://lenvolee-livresque.blogspot.fr/

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cœur des louves

  • France : 2013-08-17 - Poche (Français)

Activité récente

Jax l'ajoute dans sa biblio envies
2018-08-26T14:11:14+02:00

Les chiffres

Lecteurs 109
Commentaires 27
Extraits 5
Evaluations 39
Note globale 7 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode