Livres
486 396
Membres
476 381

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par phil64 2020-02-14T11:24:02+01:00
Or

Il ne faut pas juger trop vite un livre. Se laisser imprégner. La première impression…n’est pas toujours la bonne.

Dans ce roman, il ne se passe grand-chose au fond. Ou alors si, l’auteur nous a incorporé dans la trame un petit suicide (ou pas d’ailleurs), un peu d’allusions à notre histoire, bref divers ingrédients qui ne sont pas vraiment le fond du problème. De nos jours, il faut bien un peu de poivre, sinon on craindrait que les lecteurs trouvent le livre insipide. Le temps n’est plus où, comme Virginia Woolf, on pouvait écrire cinq ou six pages dont le principal évènement était le battement de l’aile d’un oiseau ou la chute d’un pétale.

Alors voilà, il y a donc une trame et quelques évènements. Mais ne vous trompez pas, votre cœur ne battra pas à cause d’eux. D’ailleurs au fond, ce roman ne vous fera pas battre le cœur du tout. Non, il vous jouera une musique qui vous laissera une impression bizarre. Petit à petit, vous vous attacherez à sa mélodie. Et vous tournerez les pages pour l’entendre encore quelques instants.

Cette mélodie vous rappelle quelque chose… ce dont nous parle l’auteur, c’est de notre enfance, des souvenirs tendres que nous avons enfouis à mesure que nous devions devenir adulte, de notre mère, de ces petites choses qui ont fait la douceur de nos premières années. Ce sont, un peu plus tard nos copains, nos ballades, nos rires, nos premières amours dans la nature, à l’abri des regards. L’auteur nous raconte tout cela, nous le fait revivre, car il sais sans doute parfaitement que ce qu’il évoque là est universel. Il use d’une langue simple. Il décrit des évènements si modestes que ce ne sont plus des évènements, mais les choses de la vie. De sa vie comme de la nôtre. quelle que soit notre propre histoire. Je ne sais pas comment procède l’auteur mais l’évocation qu’il fait de sa jeunesse nous amène naturellement à la nôtre. Cette musique, nous la reconnaissons.

Et puis il y a chez Joël Macron une bienveillance pour ses personnages qui nous fait du bien. Dans le monde parfois dur où nous vivons, ce livre souffle un vent de fraîcheur. Les gens n’y sont pas méchants, pas agressifs la plupart du temps. On pourrait même dire assez permissifs. C’en est presque incroyable. Pourtant ne vous attendez pas à un roman rose, ou pire à l’eau de rose. Non, simplement une douce et tendre nostalgie pour ce monde et ces amis qu’il devra comme chacun quitter un jour.

C’est pour ces raisons que vous pouvez sans crainte ouvrir ce livre. Vous l’aimerez on peut en être sûr, sans peut être au début comprendre ce qui vous attache à lui. Et puis peu à peu, vous entendrez la musique comme je l’ai entendue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Constancedufort 2020-02-05T09:30:15+01:00
Or

Le caillou blanc nous emmène sur l'île d'Yeu, il y a 30 ans et aujourd'hui. Un groupe d'amis, des relations amoureuses timides qui se nouent, se perdent, se retrouvent, une famille qui cache un funeste secret... des ingrédients parfaits pour accrocher le lecteur. Mais plus que le fond, c'est la petite musique que nous joue Joël Macron qui nous emporte. Comme dans son livre précédent, il a l'art de nous raconter les petits riens de la vie avec truculence, tendresse et il nous prend par la main. On prend le thé avec ses personnages, on pique nique, on savoure le vent dans les cheveux et les balades à vélo. Même lorsqu'on ne connaît pas l'île, on se sent un peu chez soi et on la visualise parfaitement. On aimerait être des leurs, en savoir plus sur ces îlais et leurs modes de vie. Il y a du Pagnol dans la façon dont l'auteur nous rappelle ces moments simples, volés et envolés, que nous avons tous vécus. Avec beaucoup de pudeur, sans effusion inutile, on effleure les premières amours, on accompagne les peines et on aime ces personnages. Ils pourraient être nous. J'ai dévoré ce livre en 2 soirs et j'ai adoré ce voyage si doux, si joli, beau comme la vie. Une lecture apaisante, touchante, qui fait beaucoup de bien.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode