Livres
461 352
Membres
417 587

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Jessica83 2012-10-02T14:41:24+02:00
Or

Le Caire de ce roman m'a un peu rappelé, par son omniprésence, le rôle que jouait Bombay dans le Nocturne indien d'Antonio Tabucchi, si ce n'est que le héros n'est pas un touriste à la recherche d'un ami perdu mais un enfant du pays qui a décidé d'y retourner après de longues années passées en Europe. Peu après son arrivée, Un incident va l'obliger à partir à la recherche de lui-même. Le thème de l'amnésie a déjà été abondamment traité, mais j'ai trouvé qu'il était abordé ici d'une manière assez originale : l'oubli, qui a emporté les souvenirs les plus élémentaires du personnage principal, a miraculeusement épargné les textes et les images qui ont marqué sa sensibilité. C'est l'occasion de quelques très belles pages sur le goût de la poésie, l'apprentissage de la langue et la découverte des livres ; on peut sans doute y voir également un émouvant tribut de l'auteur - jusqu'ici traducteur littéraire - aux poètes et auteurs arabes de son panthéon.

Le personnage principal, contraint de se lancer dans une quête sur son identité se retrouve lui-même Spoiler(cliquez pour révéler)- sans le savoir - la cible d'une enquête policière assez improbable, qui jette une lumière crue sur la paranoïa d'un régime prêt à mobiliser tout son appareil policier dès lors que quelqu'un est soupçonné de vouloir le renverser. Ayant grandi entre deux cultures, le protagoniste porte un regard à la fois affectueux et ironique sur les évolutions politiques, mais aussi sociales et religieuses traversées par l'Egypte.

Au fil de ces deux enquêtes parallèles, on plonge en immersion totale dans le joyeux chaos de cette mégalopole du Caire, en chantier permanent, accablée par le gigantisme et la pollution. Mais ces fléaux sont pourrait-on dire transcendés par la chaleur humaine qui se dégage des personnages Spoiler(cliquez pour révéler)(mention spéciale à Sett Baheyya, la patronne de la pension où il a été recueilli, et à Faouzi, bavard impénitent mais aussi débrouillard jamais à court de ressources, sans parler de Raouf Efendi, le vieux fonctionnaire à l'état-civil amoureux de ses archives). Tous se mobilisent sans compter pour aider le protagoniste dans sa recherche désespérée, et on tremble avec eux au gré des faux espoirs, des déceptions et des nouvelles pistes - jusqu'au rebondissement final plutôt inattendu.

Un roman qui combine dépaysement total et suspense haletant - je le recommande absolument...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode