Livres
450 645
Membres
395 532

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

Envie d’aventures, d’honneur peut-être, de combats pourquoi pas. Voilà l’état d’esprit qui m’a conduite à piocher le premier tome des aventures du capitaine Alatriste à la bibliothèque (le fait que l’auteur soit espagnol n’a PAS DU TOUT pesé dans la balance, bien entendu ;) ).

J’ai donc fait connaissance avec ce fameux capitaine par le biais de son page, Iñigo, le narrateur de l’histoire. A Madrid, au 17ème siècle, l’existence n’est pas de tout repos pour un ancien soldat fauché ! Alatriste a donc l’habitude de rendre des services d’épée, pour venger quelque question d’honneur d’un bourgeois ou faire la sale besogne d’un politique… Mais dans ce tome, il se fait prendre dans des rouages qui le dépassent et se retrouve mêlé aux affaires des puissants de cette époque.

Ce roman fait moins de 200 pages et se lit très rapidement. On s’attache aux héros, même si je déplore la manière dont les quelques personnages féminins sont dépeints. J’ai apprécié l’atmosphère de l’histoire et en savoir plus sur cette période historique, fastueuse pour l’Espagne.

La plume est sympathique, avec un vocabulaire riche, mais l’auteur semble mettre un point d’honneur à insister sur certains éléments qui en deviennent répétitifs : les six pouces d’acier dans le corps, « l’Espagne des Autrichiens »…

Il y a peu de chances que je lise la suite de la série, mais je pourrais peut-être me laisser tenter si une envie d’aventure historique me reprenait !

Peut-être ce livre vous dit-il quelque chose, car il est sorti en film avec Viggo Mortensen dans le rôle-titre ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LudiCullen 2018-10-22T20:34:20+02:00
Diamant

Un très bon livre, bien qu'il soit difficile au début de rentrer dans l'histoire. J'ai eu du mal a me situé dans l'Espagne de cette époque. Les personnages compensent très largement ce côté-ci. Un premier tome de cette saga de cape et d'épées qui donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

Pas trop emballée par le style d'écriture au départ, le capitaine alatriste en reste attachant et ses aventures assez sympathiques. Un bon plaisir pour les fans de capes et d'épées

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-06-09T12:52:02+02:00
Argent

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/05/avis-en-vrac-38.html

On ne peux pas vraiment dire que j'ai aimé cette lecture. Non pas qu'elle soit mauvaise, mais ce n'était tout simplement pas ce que j'en attendais.

Le capitaine Alatriste, qui n'a ce titre que de façon honorifique, est un ancien soldat espagnol. Il fait la seule chose qu'il a jamais su faire : se battre pour gagner sa vie, il est donc un spadassin. Un jour on lui propose un contrat comme un autre, celui d'attaquer deux anglais arrivant en Espagne en blessant l'un d'eux. Mais une fois que la personne qui leur a assigné leur tache s'en va, une autre arrive et modifie le contrat : il s'agira cette fois ci de simplement et purement assassiner les deux hommes. Alatriste ne sait pas trop ou il en est, et donc une fois sur place, quand l'un des hommes demande pitié pour son ami alors qu'il risque sa vie, il décide de les épargner...

Mal lui en prend car il ne se doute pas qu'il a mit le pied en plein dans une des plus grosses conspirations politique du moment, mettant en cause pas mal de grand noms de la capitale, et que du coup sa vie ne tiens qu'a un fil.

Quand on lit le résumé de ce livre, on s’attend à un livre plein d'aventures, avec un bon rythme (surtout vu le nombre peu important de pages) et une intrigue bien développée. Et en fait ce n'est pas vraiment le cas.

Alors certes il y a une histoire mais elle aurait tenu sur 50 pages. Tout le reste n'est que des digressions de l'auteur sur l'époque, les personnages, ce qui va se passer après, sur des pages et des pages et des pages. Ce coté vraiment très historique peut être sympa si on connait déjà un minimum l'époque car il peint vraiment une fresque de la situation et de l'ambiance sociale.

Mais personnellement j'avoue que niveau histoire en dehors de très vagues souvenir du à mes lectures des classiques, je n'y connaissais rien du tout. Et du coup l'auteur m'a perdu, il enchaînait les noms de personnes, de lieux et les différentes références qui ne me disaient rien du tout. Et surtout c'était bien trop long. Pour 10 pages d'histoire il y avait 25 pages d'autre chose sans aucun rapport. Ça m'a fatigué.

Du coup je l'ai vraiment fait traîner et j'avais du mal à m'y remettre à chaque fois. Il y avait aussi l'ambiance générale, quand on dépeint un pays totalement corrompu et assoiffé de pouvoir et de sang, et ou même les personnages les plus respectables sont des misogynes en puissance ne considérant les femmes que comme des vierges ou des putains, ce n'est vraiment pas facile. Je comprends qu'on puisse aimer, et je pense qu'avec un peu de préparation historique j'aurais pu apprécier moi aussi, mais la comme ça non, ça ne l'a pas fait du tout.

Bon après le style lui même est vraiment bon, on se croirait vraiment dans un livre d'époque, l'intrigue est totalement dans le genre cape et épées aussi, et il y a pas mal de poésie et autre qui lui donnent vraiment une atmosphère crédible. Mais ça n'a pas suffit pour moi, malheureusement.

15/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-04-07T06:58:29+02:00
Bronze

Ce livre a tout pour être les Trois Mousquetaires espagnols : des combats épiques, un héros courageux, de l'amitié, une femme blonde dangereuse, un ministre tout puissant... Mais difficile de s'enflammer pour un héros dont on ne connaît pas les sentiments. Certes, c'est un procédé qui permet justement de l'héroïser de ne le voir que par les yeux de son jeune page, mais on ne peut pas le voir douter ou avoir peur, et par là-même reveler son courage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2016-10-24T16:14:20+02:00
Or

Le premier tome d'une série extraordinaire, et même si Vigo Mortensen pouvait sembler un bon choix pour l'incarner, ne vous fiez pas au film !

Le personnage principal vaut bien un Cyrano et il est entouré d'une galerie de personnages secondaires plus haut en couleur les uns que les autres.

L'intrigue habilement nouée autour du narrateur se développe au fil des tomes, et le premier constitue à peine une mise en bouche.

Reverte est sans contexte un des plus grands auteurs de ce début de millénaire et de la fin du précédent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maoentong 2016-06-23T08:48:16+02:00
Or

Je suis devenu fan de cape et d'épée, tant j'ai été ravi par la lecture de ce roman d'aventure. J'ai pu y découvrir un univers historique particulièrement bien décrit et des personnages très bien campé. J'ai hâte de lire la suite des aventure d'Alatriste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Meringue 2015-09-04T10:57:47+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre car il permet de découvrir la vie en Espagne à cette époque. L'auteur s'est très bien documenté pour transposer les faits historiques et nous plonger dans les rues de Madrid de cette époque. Si comme moi vous aimez l'histoire de ce pays plongez dans cette fresque historique, qui vous fera parcourir les rues de Madrid mais qui vous amènera aussi dans tout l'empire européen de cette époque.

Afficher en entier
Or

http://leden-des-reves.blogspot.fr/2014/03/el-capitan-alatriste-arturo-perez.html

Alors il faut que je vous le dise... Cet avis risque d'être assez court. Pourquoi? Pour la bonne et simple raison que je n'ai pas compris toute ma lecture. C'est triste à dire, hélas... c'est bien le cas. J'ai compris la majeure partie du récit, néanmoins, je suis loin d'une compréhension totale, ce qui aurait tendance à me frustrer un tantinet. En même temps, je ne m'attendais pas à ce que le niveau de langue fût aussi élevé... Et je ne voulais pas user du dico toutes les 30 secondes.

Bref. Nous suivons le Capitaine Alatriste, ancien soldat de la guerre de Flandre et désormais au service de ceux qui ont besoin de son épée, afin de survivre dans une Espagne décadente. Nous le découvrons au travers du regard de celui qui aura été son jeune page, qui raconte l'histoire d'une façon tour à tour grave et plus légère, parfois ironique. Seulement, Diego Alatriste va, en acceptant une affaire, mettre le nez sur un nid de guêpes... En acceptant de tuer ces deux anglais une nuit à Madrid, puis en leur laissant la vie sauve, le capitaine met sa propre vie en jeu. Parce qu'il n'est qu'un pion dans une partie d'échec redoutable. Sauf que ceux qui sont au-dessus de lui n'avaient pas prévu que le capitaine n'est pas homme à agir comme un pantin, simplement en écoutant des ordres.

Cette histoire, dont j'ai manqué pas mal d'éléments, mine de rien et dont j'ai compris plus que je ne crois, j'en ai l'impression, m'a plu. Ce n'est pas la première fois que je lis ce livre, toutefois, en espagnol, si. Ma mémoire ne m'a cependant guère aidée, bien au contraire...

J'ai pu remarquer la particularité de la narration, élément qui m'a beaucoup plu. Je ne m'attendais pas à une telle implication du narrateur, du moins, je n'en gardais pas un tel souvenir, et cela a été une belle surprise pour moi. Ses commentaires, ses descriptions un peu longuettes parfois sur l'Espagne dans laquelle nos personnages évoluent m'ont transportée. J'étais avec eux. Bon, pas autant que je l'aurais voulu avec la langue, maiiiis... il y avait des moments où j'étais à fond dedans.

Au niveau des actions et de l'histoire en soi, je ne peux guère en dire beaucoup, sinon qu'elle est très intéressante. Bien ficelée, on ne voit guère les pages défiler et on se laisse glisser dans cette vieille Espagne aux côtés de ce vieux soldat qui vendra cher sa peau.

Le capitaine Alatriste est un personnage fascinant: il agit selon ses propres valeurs, au risque de sa propre vie, et on ressent en lui une telle force de caractère, et pourtant aussi tout le poids des années, de la guerre... Avec un humour parfois pince-sans-rire. Vraiment, il fait partie de ces personnages de cape et d'épée qui me plaisent tout particulièrement.

Iñigo, lui, m'a plu aussi, même si on ne le voit que peu, au final. Son insouciance et son adoration pour Alatriste m'ont touchée, de même que son courage pour lui venir en aide voire même le sauver.

Les dialogues de l'histoire sont un gros point important pour moi, parce qu'on sent que les personnages ne gaspillent pas leur salive à dire des billevesées. Et pourtant, j'ai souri plus d'une fois en constatant un trait d'humour, froncé les sourcils en constatant une menace à peine voilée... tout est fait avec quelques mots pour vous plonger dans l'histoire.

Au niveau de la plume, je l'aime beaucoup, même si, comme je l'ai dit, j'ai pas tout compris... ce que j'en ai lu et saisi (qui est quand même important!!), m'a suffi. La seule ombre au tableau la concernant serait la longueur des phrases. (ça n'était pas pour m'aider non plus à saisir... humhum)

Bref, un bon roman de cape et d'épée, que j'ai grandement apprécié malgré la barrière de la langue (un jour elle tombera et je lirai mieux, je prendrai d'autant plus de plaisir à ces lectures!!), une façon de raconter plutôt originale et qui a largement de quoi vous transporter dans l'Espagne de Philippe IV... pourquoi ne pas vous laisser tenter par ce roman historique? Je vous le conseille fortement! (en français...)

J'ai personnellement hâte de pouvoir lire la suite (en espagnol, j'y arriverai!!!), et de découvrir comment Alatriste et son page vont s'en sortir...

Ce sera un 17/20 pour moi!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mondaye 2014-02-06T21:38:33+01:00
Bronze

Un petit roman de cape et d'épée plaisant, j'ai passé un agréable moment à le lire, mais je dois dire avoir été un rien "déçue". Il fallait dire qu'après Dumas, Féval et Ponson du Terrail, je plaçais mes attentes un peu hautes.

Mais même s'il n'est, à mon gout, pas tout à fait à la hauteur des grands "maitre" du genre, il reste bien écrit vif et amusant... et je lirais sans doute la suite.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode