Livres
564 761
Membres
617 442

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Carnaval des ombres



Description ajoutée par anonyme 2021-04-06T13:19:43+02:00

Résumé

Quelque chose de vicié au royaume des ombres...

1959. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d'attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d'enchantements et d'illusions. Mais l'atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d'un inconnu, couvert d'étranges tatouages. Dépêché sur les lieux, l'agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d'enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie de conspiration. Mais l'affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Avec cette magnifique évocation de l'Amérique rurale de la fin des années 1950, R. J. Ellory nous offre, une fois de plus, un roman qui touche en plein coeur.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Armony22 2021-07-27T19:47:44+02:00
Or

Je ne vais pas vous le cacher, le début m'a paru très long. C'est lent et il ne se passe pas grand chose. Je ne frisais pas l'ennui mais presque. Mais voilà c'est sans compter sur le talent de l'auteur qui, grâce à sa belle écriture et en merveilleux conteur, n'a pas tardé à m'attraper dans ses filets. Je l'avoue, j'ai une fois de plus succombé à sa superbe plume et le charme a opéré. Au fil des pages, je me suis laissée entraîner dans cette atmosphère mystérieuse, n'arrivant plus à décrocher de mon livre. R.J. Ellory n'a pas son pareil pour créer des ambiances et nous plonge ici en plein coeur de l'Amérique rurale des années 1950.

Kansas 1958, un cirque ambulant débarque dans la petite ville tranquille de Seneca Falls. Quand le corps d'un inconnu est découvert sous un carrousel, Michael Travis, fraîchement promu agent spécial senior au FBI, est envoyé sur les lieux afin d'enquêter sur le meurtre.

Une intrigue surprenante aux multiples ramifications qui va prendre une tournure inattendue. Je ne vous dévoilerai que deux ou trois sujets, histoire d'aiguiser votre curiosité : secrets, pouvoir, manipulation...

Mais ce que je préfère chez Ellory c'est le portrait qu'il dresse de ses personnages. Il dissèque leurs émotions, leur donne de la profondeur, une âme et les rend inoubliables. On a vraiment l'impression de les connaître. Michael Travis est particulièrement bien travaillé. Un personnage, complexe, marquant qui se dévoile peu à peu. Nous allons apprendre à le connaître tout au long du livre dans des chapitres consacrés à son passé. Sous sa carapace d'agent bourré de certitudes se cache un homme au passé douloureux. Sa banale enquête le mènera à suivre des chemins de plus en plus tortueux et la vérité ne sera pas forcément celle qu'il attendait.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, Edgar Doyle par exemple

Sous ses airs de polar classique, Le carnaval des ombres est un roman d'ambiance déroutant, noir, dense, avec des personnages marquants et une intrigue saisissante.

Prenez votre billet pour le spectacle du Carnaval Diablo et laissez la magie opérer. Prenez le temps de le savourer et méfiez-vous des ombres qui cachent la lumière.

Je remercie #NetgalleyFrance et Sonatine pour cette lecture.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liloulitdeslivres 2021-07-23T13:52:13+02:00
Diamant

Une belle surprise que « Le Carnaval des Ombres ». Rien a voir avec le banal roman policier où ça tombe comme des mouches : c’est bien plus subtil. Conspiration et jeu de dupe sont au rendez-vous.

C’est trop court, j’ai aimé l’histoire, le contexte, les personnages.

C’est trop long, j’avais hâte de connaître la fin.

Quand Mickaël Travis par enquêter dans un cirque, il est loin de se douter qu’il va se trouver tiraillé entre le bureau et le cirque.

Travis est un agent sénior psycho-rigide, qui s’est mis au service du bureau, de son ordre, de sa discipline, c’est sa croyance, cette organisation ne peut ni mentir, ni cacher, ni abuser. C’est son équilibre car il est hanté par le spectre d’une hérédité qui l’effraie, le paralyse. Il est tellement lisse.

De l’autre côté se trouve le cirque , ses artistes au physique particulier pour certains, aux vies peu ordinaires beaucoup viennent d’autres pays soit communistes , soit en guerre. Le cirque c’est la fantaisie, l’illusion, l’aventure. Les gens les rejettent, les craignent, ils traînent une mauvaise réputation.

Et par-dessus tout, nous sommes en 1958, la chasse aux sorcières, la peur du communisme, la raison d’état ne fait pas dans la dentelle. Hoover est au commande. Des dossiers sur tout le monde, du chantage et la peur, on est vite suicidé.

Travis va voir toutes ses croyances malmenées et devoir trouver sa vérité. Tout s’effondre autour de lui. Est-il entrain de devenir fou ? Va-t-il fermer les yeux comme les autres ?

Un roman où la manipulation, la déception, les illusions, la surveillance règne. Et au milieu ce jeune homme qui semble si seul, bien naïf et en danger. Un roman qui n’est pas sans me rappeler un autre membre du bureau et son poster : « La vérité est ailleurs ».

R.J. Ellory est un auteur qui va rejoindre ma PAL et je conseille à tous cette lecture époustouflante.

Merci aux éditions Sonatine

#Le Carnaval des Ombres#NetGalleyFrance

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Waterlyly 2021-07-21T17:12:09+02:00
Diamant

1958, Kansas. L’agent spécial senior Michael Travis doit se rendre à Seneca Falls pour sa première affaire en solitaire. En effet, alors qu’un cirque ambulant a prit ses quartiers dans cette petite localité, le corps d’un homme va être retrouvé sous l’un des manèges. Travis va alors devoir interroger le personnel qui semble cacher de nombreux secrets. Comment va-t-il réussir à les faire parler ?

Une fois de plus, Ellory m’a tout simplement captivée. Cet auteur est un véritable virtuose du roman noir et n’a pas son pareil pour créer des ambiances particulières et instaurer une profondeur à ses personnages. Ici, j’ai retrouvé tous les ingrédients qui composent le talent de cet écrivain.

Il ne faut pas partir avec l’idée d’un thriller frénétique sous peine de vous retrouver déçus. Au contraire, Ellory prend le temps d’installer une intrigue, une atmosphère et de bien brosser des personnages forts qui se dévoilent peu à peu tout au fil de l’intrigue.

Le personnage de Travis va en quelque sorte porter l’intrigue à lui seul. De nombreux retours en arrière permettent au lecteur de connaître le passé du personnage. Ellory sait doser ces passages avec brio, n’en faisant jamais trop, et comme s’ils constituaient une continuation dans l’intrigue. Je n’ai pas ressenti de coupure dans ma lecture.

L’intrigue est captivante. De faux-semblants en complots, de fausses pistes en révélations surprenantes, Ellory a su maintenir mon intérêt tout au fil des pages. Je n’ai ressenti aucune longueur, bien au contraire. Je ne veux pas vous en dire trop sur les mystères qui composent cette intrigue, sous peine de vous spoiler. L’auteur a su se rénover au fil des pages et proposer quelque chose d’original. L’affaire prend plusieurs directions étonnantes.

La galerie de personnages secondaires tient également une place importante au fil de l’intrigue. Les caractères sont divers et chacun a un passé qui se dévoile peu à peu au lecteur.

La plume de l’auteur est fluide. Les chapitres sont de taille moyenne et il y a une alternance entre ceux faisant référence à l’enquête actuelle et ceux faisant référence au passé de Travis. Une fois la lecture commencée , il devient très difficile de lâcher ce roman.

Un roman captivant dans lequel j’ai retrouvé tous les ingrédients qui font le talent de l’auteur. Les personnages sont emplis de profondeur et le suspense monte peu à peu. À découvrir sans hésiter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par loeilnoir 2021-07-19T09:58:14+02:00
Or

En 1958, un cirque débarque dans une petite ville du Kansas, sous l’œil méfiant de la population locale. Au programme: spectacle de magie, illusionniste, monstre de foire. Mais la découverte sous un manège du corps d’un inconnu perturbe les représentations. Michael Travis, agent du FBI fraichement promu responsable de service, est envoyé seul à Seneca Falls pour enquêter sur ce crime. Alors qu’il interroge tour à tour les membres de la troupe ambulante, menée par le mystérieux Edgar Doyle et sa compagne Valeria, l’agent Travis est d’une étrange façon amené à reconsidérer son propre passé.

J’ai été autant captivée par le portrait d’une Amérique rurale des années 50 que par l’intrigue au dénouement particulièrement inattendu, qui nous entraine au cœur de la guerre froide, où eurent lieu des expériences de manipulation mentale. Je suis fascinée par la profondeur de ce récit qui n’est ni plus ni moins, au terme de ces 600 pages, qu’une intense réflexion sur la condition humaine.

La plume puissante d’R.J Ellory est unique: par une étrange alchimie il parvient à rendre ses personnages vivants tout en procurant au lecteur un délicieux frisson où se mêlent fascination et angoisse. J’ai à plusieurs reprises pensé à la série The Twilight Zone, d’une part parce qu’elle se situe à la même époque et d’autre part car on a souvent l’impression d’osciller entre réel et irréel. Une écriture magnétique qui m’a tenue en haleine du début à la fin de ce long roman. L’auteur maitrise l’art de la digression et sait parfaitement maintenir le suspense alors qu’il n’y a aucune action. Durant une bonne partie du récit, il alterne deux époques : en 1958 où Travis est agent du FBI et en 1943, où il est adolescent et vit avec ses parents. Au fil de ses rencontres avec certains membres du cirque qui ont une particularité psychique étonnante, Travis se replonge dans son adolescence où un évènement tragique a bouleversé sa vie. Difficile d’en dire plus et pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en manque. En tous cas son histoire m’a pris au tripes! L’auteur décortique avec excellence les émotions de ses personnages, on suit Travis dans ses incertitudes, dans ses peurs et dans son étrange quête personnelle.

Une excellente lecture, évidente : touchée en plein cœur, oui ! Merci Mr Ellory pour ce numéro de magie! Et merci aux Editions Sonatine et à Netgalley de m’avoir confié ce roman.

Afficher en entier
Diamant

Pourquoi avez-vous si peur, agent Travis ?

Michael serait bien en peine de répondre à cette question. Surtout qu’elle en entraîne fatalement une autre : de qui pourrait-il, ou plutôt devrait-il avoir peur ?

Promu agent spécial senior, il se voit confier sa première enquête en solo.

Pour cet homme rien ne compte plus que comprendre. Le quoi, le qui, le où et le pourquoi, sont ses moteurs, le respect et l’ordre, ses carburants.

Car il existe une explication. Toujours.

Ou pas ?

Depeché à Seneca Falls il va pourtant se retrouver confronté à une enquête qui va fortement remettre en question toutes ses certitudes.

Et risque même de faire dangereusement vaciller son esprit.

Un cirque ambulant, une troupe étrange, des habitants aux réactions étonnantes et un cadavre retrouvé là sans raison apparente.

RJ Ellory joue une fois de plus avec son lecteur en l’entraînant dans une intrigue subtile et aux multiples ramifications.

Gros bébé de plus de 600 pages, Le Carnaval des Ombres pose son histoire en prenant son temps.

Et c’est ce qui en fait son plus grand charme.

Comme souvent, l’auteur ne se contente pas d’offrir une enquête à son lectorat. Pour lui, l’important n’est pas forcément le sujet, mais les êtres qui le composent.

Il va être question de choix et de conséquences.

De pouvoir et de secrets.

De loyauté et d’Histoire.

De souvenirs et de vérités.

À l’échelle d’un homme, d’un groupe, ou même d’un pays entier.

Le romancier aime se pencher sur cet aspect humain, Et nous offre ici un beau spectacle, porté par son imagination (mais pas que !) et servi par sa plume.

La galerie des personnages est étendue sans être trop vaste. Et chacun est si parfaitement créé par l’auteur que nous avons rapidement l’impression de les connaître.

L’atmosphère qui se dégage est, comme toujours avec lui, une réussite époustouflante ! Impossible de ne pas se croire réellement au fond du Texas, en milieu des années 50.

J’ai adoré mes perdre dans cette longue intrigue se déroulant sur un temps assez court.

J’ai adoré apprendre à connaître Michael, Laura, Chas et tous les autres.

J’ai adoré retrouver cette plume exceptionnelle.

Bref, j’ai adoré ce roman.

Du Ellory pur jus !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Carnaval des ombres" est sorti 2021-06-03T15:57:09+02:00
background Layer 1 03 Juin

Date de sortie

Le Carnaval des ombres

  • France : 2021-06-03 (Français)

Activité récente

olym13 l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-19T07:25:55+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 20
Commentaires 5
extraits 0
Evaluations 6
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode