Livres
464 402
Membres
425 157

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ce recueil de nouvelles est une suite de récits qui ont presque tous une trame commune, l’horreur indicible venue des confins du cosmos. L’auteur fait ressentir par son écriture empruntée, son vocabulaire recherché, les affres de ces propres cauchemars cumulés à son imagination débordante, la peur de l’inconnu et surtout le sentiment que l’homme est ridiculement petit dans l’univers.

On pourra être gêné par son racisme omniprésent et la différence prononcée des classes sociales, mais aussi sa misogynie dans ses récits, mais l’ensemble montre principalement une recherche de l’impossible, de l’indicible, des entités infinies plus vieilles, plus anciennes que l’homme, comme si la Terre avait et appartient encore à des puissances innommables.

La première nouvelle est assez difficile à lire et peut être rebutante par son style un peu buté, mais les autres récits sont plus fluides.

Alors qu’il est bien défini que Lovecraft n’a jamais mentionné son oeuvre de Mythe mais dans l’une des nouvelles, il en fait allusion, serait-ce cette nouvelle qui lança plus ou moins le Mythe de Cthulhu, l’oeuvre de Lovecraft.

Dans l’ensemble, ce recueil est vraiment intéressant et plonge les lecteurs dans une horreurs latentes, invisibles et fantastiques.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode