Livres
516 052
Membres
530 027

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

J'ai beaucoup aimé ce roman épistolaire et tout particulièrement Juliet, cette autrice, qui va découvrir la petite ile de Guernesey et faire la rencontre de ses habitants, tous plus charmants les uns que les autres, y compris la petite Kit.

L'histoire se déroule à la fin de la 2ème guerre quand l'un des habitant va écrire à Juliet. Les habitants vont tous lui écrire et lui raconter la vie à Guernesey pendant l'occupation allemande. Et Juliet va ainsi lier une relation d'amitié, qui va la mener jusqu'à eux.

Afficher en entier
Or

Un roman épistolaire empli d'émotions et de péripéties ! Je suis très vite entrée dans l'histoire et les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. Je recommande vivement !

Afficher en entier
Bronze

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce roman en raison du grand nombre de personnages et la forme épistolaire ne facilite pas toujours la mise en place des repères. Néanmoins je me suis prise à l'histoire qui réserve des surprises au fur et à mesure des pages. J'ai apprécié les nombreuses références littéraires... même les plus surprenantes...mais je ne vais pas spoiler ! Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Bronze

Lecture rapide que j'ai beaucoup apprécié! C'est drôle à certains moment, les personnages sont attachants, la lecture en est fluide.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est une merveille. Le seul roman épistolaire que j'ai aimé de ma vie, je pense! Il nous plonge lentement dans l'histoire trouble de l'après-guerre, où subsitent les séquelles de l'occupation, des camps et des bombardements... Le tout avec douceur, finesse et tendresse pour tous ces personnages que l'on découvre petit à petit...

En plus, un personnage principale féminin aussi bien écrit est toujours appréciable !

Afficher en entier
Or

J'ai réellement bien aimé ce roman épistolaire.

Malgré qu'il se déroule juste après la guerre, les différents correspondants en parlent de manière assez légère, malgré le triste sujet.

Au tout début, je me demandais pourquoi un tel nom de club, et je m'attendais alors à un roman plus drôle que "profond".

L'écriture est digne des plus grandes lettres lues, j'ai senti toutes les personnalités différentes dans les échanges. Chapeau bas aux auteures pour cet exploit! Après, ce sont des lettres, forcément ce n'est pas du Shakespear non plus....

Je conseille ce livre à tous, en plus d'être agréable et fluide à lire, il donne une idée sur une époque dont j'espère ne jamais connaitre le genre.

Les personnages de Juliet, Sidney et Dawsey ont droit à mon coup de coeur, et les échanges entre les deux premiers sont à mourir de rire. Petite mention spéciale pour Isola à la fin, qui s'est essayée à devenir la Miss Marple de Guernesey et qui a encore du chemin à faire... Même si ses ressentis étaient drôles!

Bref, n'hésitez pas à le lire, vous ne le regretterez pas.

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre, que j'ai dévoré rapidement tant je voulais en savoir plus sur les personnages, leur histoire... C'est un roman épistolaire, mais ce n'est pas du tout gênant, l'auteur a réussi à rendre crédible les divers auteurs de ces missives, à donner à chacun un caractère propre, son style est fluide et léger, malgré la gravité du sujet (faisant mentir le titre invraisemblable de ce roman). J'ai beaucoup aimé Juliet, son caractère bien trempé, son franc-parler et son humour pince-sans-rire. Sa relation et ses échanges avec Sidney sont à mourir de rire ! Juliet va être transformée après sa rencontre avec ses correspondants, devenus ses amis. Et découvrir, comme nous d'ailleurs, un pan de l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale méconnu et terrifiant. La façon, dont ces personnages racontent l'invasion de leur île par les hordes germaniques, est remarquable, sans apitoiement, ni larmoiement, simplement comme un fait avéré: "voilà, ils sont là, il nous faut donc survivre". Et un moyen d'oublier l'horreur et l'indicible, c'est tout simplement la lecture et la création du fameux cercle des patates. Création accidentelle, grâce au génie d'une autre femme forte, Elisabeth, la lumineuse, dont on est sans nouvelles et pour qui on craint le pire. Juliet va également découvrir l'amour, maternelle avec Kit la petite orpheline, et romantique, avec celui qu'elle désespérait pouvoir épouser un jour. Pour le découvrir, il vous faut lire ce remarquable ouvrage !

Afficher en entier
Or

Un étonnant petit roman épistolaire ( sous forme de lettres, donc) qui en a dedans! Il tient à la fois du roman historique, romantique et humoristique, le tout bâtit avec délicatesse, ce qui rend le tout relativement léger. Un constat d'autant plus étonnant que les livres ayant attrait à la guerre sont rarement "légers". On aurait pu s'attendre à une certaine lourdeur du au sujet, car la guerre est toujours lourde comme sujet, mais non. Il serait d'ailleurs plus exact de parler "d"après-guerre", car le roman se situe tout juste après la rédition de l'Axe, autours de 1946.

Nous suivons une série de lettres dont le point pivot est Juliet Ashton, jeune femme anglaise et autrice, qui reçoit un jour une lettre d'un habitant de l'île de Guernesey, souhaitant avoir plus d'informations sur un auteur. Cette lettre sera le début d'une correspondance qui prendra en ampleur et influera bientôt les membres d'une obscure organisation littéraire "d'amateurs de tourtes aux épluchures de patates", qui ont bâti leur groupe sur les besoins de l'occupation allemande, dont un secret en particulier. Pour la jeune femme qui se cherche autant en tant que personne qu'en tant qu'autrice, c'est le début d'une grande aventure - une aventure pimenté par cet américain richissime qui n'a pas l'habitude qu'on lui dise non.

On a plusieurs axes dans ce livre: l'histoire d'Élizabeth McKenna, fondatrice du Cercle Littéraire, Juliet et sa quête de sujet littéraire, les insulaires qui protège une intrigante petite fille, l'arrivé d'une rescapée des camps qui tente de reprendre le dessus après des années d'horreurs, le tout soutenus par des personnages secondaires qui servent de points e réception aux lettres tels que Sydney Stark, qui répond quelques fois, et Sophie, la meilleure amie de Juliet, qui elle ne répond jamais ( ou du moins les autrices du roman ne la font pas répondre).

Cette forme de roman dite "épistolaire" ( Juste écrire le mot me fait sentit plus cultivée) est nouvelle pour moi, mais je dois que ça n'empêche en rien le roman d'être fluide et efficace. Évidement, avec la plume rigolote et très imagée de Juliet, on ne peine pas à se faire une idée des circonstances et du tempérament des personnages, en plus du sien. Sa plume est d'ailleurs ce qui rend le roman aussi joyeux.

Roman de guerre oblige, on a une présence d'histoire horrifiantes, mais sans rentrer dans des détails morbides. Au contraire, comme il s'agit d'après-guerre, on sens que les personnages veulent tendre vers la joie et le renouveau, vers l'espoir. Oui, la guerre a été horrible, maintenant, que fait-on? Des retrouvailles, de nouveau projets, commémorer les disparus, se cultiver et nourrir de nouvelles amitiés. C'est essentiellement la brochette de choses que les personnages vont faire, entre deux lettres.

Ah et tous ces livres, ces termes de librairies, ses auteurs...lire ce livre fut comme grignoter un petit cup cake couvert de bonbons colorés. Comprenez-moi, lire sur mon univers de travail à une époque où les livres avaient une place aussi importante, c'est un plaisir.

Bref, j'ai tout aimé, des personnages diversifiés et non-stéréotypés ( oui bon, sauf ce gars riche et américain, bien sur, ça c'est un énorme stéréotype) aux petits détails anodins qui ponctuaient les grandes lignes d'action et d'intrigues. J'ai apprécié que certains détails, les plus "choquants" tombent lourdement. À mon sens , ça allait bien avec la guerre: des mauvaises nouvelles larguées sans douceur et boum! il faut faire avec.

[spoilerEt j'ai beaucoup aimé que Juliet se cède pas à "monsieur-contrôlant-parce-que-je-suis-beau-et-riche. La preuve qu'on peut être une femme des années 45 et avoir une cervelle, la voilà!][/spoiler]

Une petite pépite que je vais surement lire et relire.

Afficher en entier
Or

Pour tout vous dire j'ai trouvé ce livre qui traînait dans la boite de lecture à coté de mon école et j'ai tout de suite eu le coup de foudre. Ce nom m'a tout de suite attirée (les choses bizarres et moi ça fait un XD )

Tout d'abord je voudrais faire une correction sur le nom du livre qui aurait dû (je pense ) s'appeler : Le Cercle de littérature et de tourte au épluchures de patates .

Voila maintenant je peux commencer :

Ce livre est une vraie merveille je l'ai tout simplement A-DO-RÉ!!

Ce livre doit son originalité à sa lecture par lettres ,cela donne une toute autre perspective ;je vais expliquer : nous ne connaissons pas les "détails" si je puis dire mais seulement ce que veulent bien raconter nos personnages à travers leurs lettres ; et cela suffit amplement. Malgré le fait que nous "sautions" quelque passages ,la lettre suivante nous expliquait comment s'était passé tel ou tel événement .

Bon je vais vous l'avouer c'est un peu compliqué de suivre au début (les multiples prénoms des envoyeurs et destinataires) mais ensuite cela se lit sans aucun problème!!

Les multiples personnalités que l'on y trouve et les quiproquos font le charme de cette histoire vraiment émouvante .

Elle ne fait pas que nous raconter des faits qui se sont passés durant la guerre elle nous fait ressentir les émotions de ces gens envahis ; j'en ai appris plus dans ce livre que dans mes cours d'histoire. Le mieux ,c'est que l'on a pas du tout l’impression de suivre un cours ennuyeux ,il fait partie intégrante de l’histoire : c'est par là que tout débute .

Les touches d'humour ajoutées par ci par là avec les événements tristes par les personnes ayant vécu cette guerre ajoute son émotion et son poignant à ce livre.

Il regroupe tous les points que l'on attend d'un livre (suspense, personnage, pédagogie, humour ...)

Un livre à ne pas manquer , vous vous sentirez à l’intérieur de ce livre avant d'avoir lu la première lettre .

ALERTE: Je tiens tout de même à vous prévenir: n'essayez pas de le lire en alternance avec un autre livre . Tout ce que vous aurez c'est un oubli des personnages et une re-lecture depuis le début afin de comprendre le livre.

Je vous souhaite de le lire et de l'aimer autant que moi.

Afficher en entier
Or

Ce livre traînait depuis un bout de temps chez moi, et il attisait ma curiosité. Avouons-le, la majorité des lecteurs ont choisit ce livre pour son titre tape à l'oeil! Pour ma part je m'attendais à une histoire pleine d'humour et bizarre: Pas du tout! Le titre a bien un rapport avec l'histoire! Tout d'abord j'ai trouvé très habile de la part des auteurs d'avoir conçu leur histoire sous forme de correspondance entre les personnages. C'est une idée brillante, qui, je reconnais, m'a beaucoup déstabilisée au début (enfin, c'était la première fois que je lisais un roman épistolaire). L'histoire me semblait incomplète. Mais en fin de compte on s'y habitue et le concept en devient même amusant et permet de connaître les différents points de vue des personnages. L'environnement et le contexte historique rende l'histoire encore plus croustillante. Les personnages, quant à eux, sont irrésistibles! Le vécu de chacun pendant la guerre est passionnant et certaines anecdotes sont vraiment coquasses. Et c'est intéressant de voir leurs liens se tisser et se renforcer au fil du livre. Leurs relations sont tellement fortes qu'on aimerait vraiment faire partie de la bande! Bref l'ambiance y est amicale et très accueillante. Et pas besoin de se casser la tête, quoi de mieux qu'une fin heureuse? Très distrayant à lire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode