Livres
472 224
Membres
443 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Tatihanna 2011-09-21T12:48:36+02:00

Avant que Cassie ait pu parler, Nick enchaînait:

- Tu sais, la première fois que je t'ai vu, je t'ai juste trouvée banale. Et puis, j'ai commencé à remarquer des trucs chez toi: tes cheveux, ta bouche... Cette façon que tu avais de continuer a t'battre même quand tu flippais. La nuit où Lovejoy s'est fait tuer, tu flippais à mort. Mais c'est toi qui as proposé d'aller chercher l'énergie négative. Et, quand on est arrivés au cimetière, tu t'es pas laissé semer par Deborah. (Il esquissa un petit sourire dépité.) Ni par nous, les mecs.

- Nick, je...

- Réponds pas maint'nant. Je veux qu'tu saches que je... j'me suis senti mal de te t'avoir traitée comme ça, quand t'es venue me demander de t'accompagner au bal du lycée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Titou68 2012-07-30T16:14:03+02:00

<< La passion >>, songea-t-elle, en revoyant la bougie rouge de Faye. C'est alors qu'elle l'embrassa.

Elle n'avait jamais vraiment embrassé quelqu'un, à part Adam, mais elle savait à peu près comment s'y prendre. Enfin, elle supposait. Les lèvres de Nick étaient chaudes contres les siennes. Hmmm ! C'était super. Elle s'était bien rendu compte qu'il était pris au dépourvu, au début, mais la surprise avait vite été balayée par quelque chose de plus intense, de plus doux aussi. Elle le sentit répondre à son baiser.

Elle l'embrassait pour ne pas penser. C'était parfait, pour ça, les baisers. Suzan s'était complètement plantée sur Nick : il n'avait rien d'un iguane. C'était comme si des courants de feu lui remontaient le long des nerfs. Elle en avait des fourmillements jusque dans les doigts. Une brusque chaleur l'embrasa de la tête aux pieds.

Ils finirent par desserrer leur étreinte. Les doigts toujours noués aux siens. Cassie leva les yeux vers Nick.

- Désolée, dit-elle d'une voix mal assurée. C'est juste que... j'étais morte de trouille.

- Rappelle-moi de te foutre la trouille plus souvent, chuchota Nick.

Afficher en entier

La voix de Déborah s'éleva, alors, dans le couloir, lasse mais pleine de fierté.

_ C'est notre leader, maint'nant, déclara-t-elle solennellement, avant d'ajouter : Quelqu'un aurait de l'aspirine?

_ Eh bien non, ce n'est pas juste temporaire, c'est clair, s'agaça Laurel. Enfin, on t'a tout d'même élue, j'veux dire.

_ Et t'as assuré, renchérit Deborah, en portant une pomme à sa bouche avec celle de ses mains qui n'était pas dans le plâtre.

Ben oui, mais on a deux leaders maint'nant, lui fit remarquer Chris. A moins que Faye soit comme qui dirait "désélue"?

_ Mais oui, c'est ça! lui rétorqua l'intéressée, avec un coup d'oeil dédaigneux.

Tout à ses réflexions, Mélanie changea de position.

_ Eh bien, il y déjà eu d'autres covens avec plusieurs leaders, leur indiqua-t-elle. Celui des origines, notamment. Black John n'était qu'un des premiers leaders, je vous le rappelle. Tu pourrais partager avec Faye, Cassie.

Cassie secoua la tête.

_ Pas sans Diana.

_ Hein? lâcha Doug.

Nick jeta à son ex un regard amusé.

_ Diana pourrait ne pas vouloir de cet honneur, Cassie.

_ M'en fiche, se buta- t-elle, avant que Diana ait eu le temps de réagir. Je ne resterai pas à la tête de ce coven sans Diana. Je démissionnerai. Je retournerai en Californie.

_ Ecoute, vous pouvez pas toutes être leaders, la raisonna Deborah.

_ Et pourquoi pas? objecta Mélanie, en se redressant. C'est même une excellente idée. Vous pourriez former un triumvirat. Vous savez, comme du temps des Romains. Ils avaient trois dirigeants.

_ Diana pourrait n'pas vouloir, insista Nick, en haussant le ton.

Mais Cassie se leva anxieusement pour aller supplier son amie.

_ Tu veux bien, hein? Pour moi?

Diana la dévisagea, puis consulta du regard le reste du Club.

_ Ouais, allez! l'encouragea un Doug enthousiaste.

_ Trois, c'est un bon chiffre, commenta Laurel, avec un sourire espiègle.

Faye poussa un profond soupir.

_ Oh! et puis pourquoi pas? grommela-t-elle, en détourant la tête.

Diana reporta son attention vers Cassie.

_ Bon d'accord.

Cassie lui sauta au cou.

Diana repoussa une longue mèche de cheuveux blonds.

_ Mais pour l'instant, j'ai quelque chose à te demander, lui annonça-t-elle. En tant que leader, tu ne peux plus être considérée comme une des juniors du coven, Cassie, mais personne ne peut le faire à ta place. Est-ce que tu veux bien aller chercher la cassette que je t'ai remise, pendant la célébration de la lune d'Hécate?

_ La boîte de la Fête de la Confiance? C'est le moment d'la déterrer?

_ Oui, c'est le moment.

_Qu'est-ce qu'y a là-dedans? D'autres artéfacts? hasarda un Doug trop dévoré de curiosité pour résister plus longtemps, apparemment.

_ Encore des trucs de filles, ça, j'parie, railla Chris.

_Tu ne l'as pas ouverte, constata son amie, en rele vant les yeux vers elle.

Cassie secoua la tête.

_ Eh bien non, je m'en doute, lui dit alors Diana. J'étais persuadée que tu ne l'ouvrirais pas. Mais je voulais que toi, tu le saches. De toute façon, elle est à toi, maintenant. Avec ce qu'il y a dedans. C'est un cadeau.

La rose de calcédoine.

_ Elle est à toi, répéta Diana. (Et comme Cassie demeurait prostrée, elle se tourna vers Mélanie.) Tu ferais peut-être mieux de lui expliquer.

_ Eh bien... Eh bien, recommença Mélanie. (Et quoique Adam n'ait toujours pas daigné se tourner vers elle, elle enchaîna:) C'est quand Adam nous a raconté comment vous vous êtes rencontrés, révéla-t-elle à Cassie. Il a parlé d'un lien - ce que tu as appelé "un fil d'argent". Tu te souviens?

_ Oui, murmura Cassie, sans même oser remuer les lèvres.

_ Eh bien, ce fil d'argent existe vraiment. On en parle dans les vieilles légendes. Il est dit qu'il relie les âmes soeurs" - tu sais, ceux qui sont faits l'un pour l'autre. Alors, quand on a entendu ça, toutes les deux, on a compris que c'étaient ce que vous étiez, Adam et toi, acheva Mélanie, apparemment soulagée d'en terminé - surtout devant un auditoire qui s'ingéniait à ne pas la regarder.

_ C'est pour ça que j'ai été surprise, pour Nick, tu comprends? intervint Diana, d'une voix douce. Je savais que tu ne pouvais aimer qu'Adam.Et c'était ce que je t'aurais dit, dès que je l'ai compris, si tu ne m'avais pas demandé de te donner une dernière chance, de te laisser me prouver que tu pouvais te montrais fidèle et loyale. Et, comme j'ai trouvé que c'était une bonne idée... Pas pour moi, bien sûr, mais pour toi. Pour que tu prennes conscience de ce dont tu es capable, de cette force que tu as en toi. Tu comprends?

Mais... Diana..., protesta-t-elle, malgré tout, dans un souffle.

_ Voilà que tu vas me faire pleurer, maintenant! lui reprocha gentiment son amie. Cassie, avec tout cet altruisme qui a eu cours, ici, ces derniers temps, tu crois donc que je n'ai pas l'intention d'apporter ma contribution? ça fait des mois que vous attendez, à cause de moi, tous les deux. Eh bien, aujourd'hui, c'est fini.

_ Personne n'y peut rien, renchérit Mélanie, avec sollicitude - sans toutefois se départir de son pragmatisme habituel. Vous êtes liés, Adam et toi, point final. Aucun de vous deux ne pourra trouver quelqu'un d'autre. Alors, vous êtes condamnés à être ensemble pour la vie. Peut-être même pour tout un tas de vies.

Toujours tétanisée, Cassie se tourna vers Adam.

Il n'avait pas quitté Diana des yeux.

Diana je n'peux pas juste... J'veux dire, tu seras toujours...

_ Moi aussi, je t'aimerai toujours, Adam, l'interrompit Diana, de ce même ton résolu. Tu auras toujours une place à part dans mon coeur. Mais ce n'est pas de moi que tu es amoureux. C'est de Cassie.

_ Oui, chuchota Adam.

_ Vas-y, lui murmura Diana, en la poussant doucement vers Adam.

_ Ben, qu'est-ce que t'attends? Roul'lui une pelle, trépigna Chris.

_Je crois, annonça-t-elle tout à coup à Diana, que vous allez devoir apprendre à vous entendre, Faye et toi. Je crois que vous avez toutes les deux... besoin l'une de l'autre.

_ Evidemment, lui répondit Diana, comme si ce n'était une nouvelle pour personne. Mais pourquoi tu dis ça?

_Je t'aime, chuchota Adam.

Au centre du Cercle, Cassie sourit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lena10 2012-06-05T18:46:32+02:00

Le silence s'éternisait Nick examinait les volutes et les fleurs sur le tissu du canapé.

- Cassie..., se lança-t-il finalement. Ça fait un moment que j'veux te parler.

- Ah ! vraiment ? bredouilla-t-elle vaguement.

Elle se sentait bizarre : elle avait horriblement chaud ; elle était hypermal à l'aise et, en même temps, toute molle. Elle ne voulait pas que Nick continue - enfin, au fond, une autre partie n'aurait pas dit non.

- J'reconnais que c'est pas franchement le moment idéal, ironisa-t-il, en se mettant maintenant à examiner le papier peint, mais, tel que c'est parti là, on s'ra peut-être tous morts avant que le moment idéal arrive.

Cassie ouvrit la bouche. Aucun son n'en sortît. Et pendant ce temps, Nick poursuivait obstinément, implacablement, à voix basse mais tout à fait audible :

- Je sais qu'avec Conant vous étiez plutôt mordus, toi et lui. Et je sais que tu pensais beaucoup à lui. Je suis loin de faire un parfait remplaçant j'en suis conscient... Mais, comme j’l'ai déjà dit, tel que c'est parti là, peut-être que ce s'rait un peu bête d'attendre la perfection.

Et, là, sans crier gare, il la regarda droit dans les yeux. Cassie vit soudain quelque chose, dans ses prunelles couleur acajou, qu'elle n'y avait jamais vu avant.

— Alors, Cassie, reprit-il, toi et moi, t'en penses quoi ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaudValdez 2012-05-27T13:25:26+02:00

Mais un sourire jusqu’aux oreilles, Doug et Chris Henderson affirmèrent qu’ils seraient ravis de soumettre tous les parents qu’on voulait à la question.

-On leur dira: « Hé, vous vous souvenez de ce type que vous avez cramé comme Freddy Kreuger, y a 16 ans? Eh bien, le gars, il nous la joue La Revanche de Freddy. Alors, vous pourriez pas nous filer un petit coup de main, histoire qu’on puisse lui refaire le portrait? »jubila Doug.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode