Livres
443 522
Membres
379 127

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le chant de l'océan



Description ajoutée par 9004089 2018-09-12T15:43:41+02:00

Résumé

La relation de Stecy et Lucas souffre de leur passé respectif et si leurs sentiments les poussent irrémédiablement l’un vers l’autre, leurs vieux démons continuent de ronger le lien fragile qui les unit.

Sur le papier, leur couple n’a aucun avenir, mais en réalité, leur amour est une évidence et ils sont prêts à tout pour être ensemble.

Face à cet océan qu’ils chérissent tant, celui-là même qui rythme leur vie, ils feront tout leur possible pour être heureux ensemble. Mais cela sera-t-il suffisant ? Pourront-ils vaincre leurs ennemis en sachant que ces derniers se cachent à l’intérieur d’eux-mêmes ?

Si vous avez aimé Rose et Ethan, vous adorerez Stecy et Lucas dans ce spin-off de ‘Le langage des fleurs’ !

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Coralie-57 2018-11-22T11:33:40+01:00

J’ai peur d’entendre ses cris, peur d’en perdre la tête et de devoir dire adieu à ce que j’ai de plus précieux. J’ai aussi peur de ne pas être en mesure de panser ses blessures, d’être moi-même en de trop nombreux morceaux pour parvenir à recoller les siens.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Coralie-57 2018-11-22T11:32:54+01:00
Diamant

Avant de lire « Le chant de l’océan » j’avais lu « Le langage des fleurs » et j’étais passée à côté, complètement même. Mais je suis obstinée, donc j’ai quand même lu ce spin-off. Et je m’en félicite.

« Le chant de l’océan » parle de dépression, d’estime de soi, et ce, avec énormément de justesse. On souffre avec Stacy et on est désemparé avec Lucas. Les sentiments de nos protagonistes nous affectent tant la plume d’Erika Boyer a su les retranscrire.

Il est délicat de parler de dépression dans un roman. Il faut en faire suffisamment sans en faire trop. Mais l’auteur a réussi à aborder ce thème avec beaucoup de finesse. Ce roman est une claque sentimentale mais sans jugement. Il est d’ailleurs dit dans ce roman et avec beaucoup de justesse que le dépressif n’est pas fautif, ce n’est pas une question d’efforts. J’ai été énormément touché par ces deux âmes écorchées qui cherchent leur place.

Article complet : https://leslecturesdecoco.wordpress.com/2018/11/22/le-chant-de-locean/

Afficher en entier
Or

Encore un succès pour Erika Boyer!

Je suis fan de son écriture depuis ses débuts même si, je dois l'avouer Le langage des fleurs était le roman qui m'avait le moins touché.

Mais pour celui-ci j'ai trouvé que tout était parfait. Le style d'écriture est toujours aussi fluide et addictif.

Les personnages sont très attachants et réalistes. On sent que leurs émotions sont vraies et que rien n'est surjoué.

La couverture est juste sublime, ce qui ne gâche vraiment rien! Franchement, je le conseille vivement mais il est préférable de commencer par Le langage des fleurs pour bien cerner les personnages et le début de la rencontre entre Stecy et Lucas..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marine-110 2018-10-30T08:33:42+01:00
Diamant

Gros coup de cœur pour moi encore une fois, j'avais adoré "Le langage des fleurs" et j'ai tout autant aimé celui la. Le personnage de Stecy m'a brisé le cœur, elle a une telle souffrance en elle qu'on a envie de pleuré. Et Lucas, Ouf je pense qu'on a trouvé l'homme parfait dans ce roman, pas de prise de tête, il montre ces sentiments dés le début et et tuerais le monde entier pour les gens qu'il aime

Toute l'histoire est prenante je n'ai même pas réussi a m'en détacher une seconde et j'ai tout aimé du début à la fin. J’espère une suite avec les deux Sam, je pense que ce serais marrant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Callmeluh 2018-10-15T19:32:44+02:00
Or

Ma note: 4/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/10/15/le-chant-de-locean-de-erika-boyer/

Avant de commencer cette chronique, je souhaitais remercier Erika pour l’envoie de son roman, que j’ai donc reçu en échange d’une chronique honnête.

J’avais particulièrement hâte de lire Le chant de l’océan, et ce depuis le moment où Erika a annoncé travailler sur un spin-off de son roman Le langage des fleurs. Donc vous pouvez certainement imaginer mon bonheur d’avoir la possibilité de le lire en avant-première !

Cependant attention, si vous avez l’intention de le lire mais n’avez pas lu Le langage des fleurs, je vous conseille vraiment de lire ce dernier avant de vous lancer dans Le chant de l’océan. En effet, bien qu’il s’agisse d’un spin-off, les événements qui y sont relatés se passent après. On peut plus ou moins prendre ce livre comme une suite, mais ce n’est pas exactement le cas puisqu’au lieu de suivre Rose et Ethan, on suit ici l’histoire de Stecy et Lucas.

Stecy et Lucas ont une histoire compliquée, et ce depuis le début. Si nous avions eu la possibilité d’en entrevoir une partie dans Le langage des fleurs, Le chant de l’océan est bel et bien un moyen de se rendre compte jusqu’où ça va.

Victime de son passé, Stecy ne parvient pas à aller de l’avant et de laisser Lucas entrevoir l’étendue de ses blessures, tandis que ce dernier a peur de ce que cette relation pourrait signifier pour le futur qu’il se bat à avoir.

En me lançant dans cette lecture, je m’attendais à tout sauf à me retrouver face à un roman abordant des sujets aussi durs. Erika ayant partagé le prologue du livre à la fin de Le langage des fleurs, j’avais déjà une petite idée de l’histoire de Stecy, mais ce n’était vraiment qu’un aperçu de la vérité. Ses blessures sont très profondes et l’empêchent de vivre pleinement.

« Je veux avancer, même si je n’y arrive pas de ma seule force. Je pense qu’un pas avec l’aide de quelqu’un est toujours mieux que de rester immobile à attendre que le hasard fasse le travail à ma place. »

Je me suis énormément reconnue en elle. Certes, je n’ai pas les mêmes antécédents qu’elle, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir l’impression de lire quelque chose que j’aurai pu dire. Elle se sent de trop dans une famille qui l’aime énormément, une tâche dans un tableau qu’elle trouve parfait. Je souhaite d’ailleurs remercier Erika pour avoir écrit un personnage avec une telle justesse; j’ai déjà relevé sa plume magnifique à plusieurs reprises, et j’ai trouvé qu’elle faisait justice au sujet traité ici.

Le personnage de Lucas m’a énormément surpris. Il est doux, attentionné et aimant, mais cache également une part d’ombre et un passé qu’il cherche à mettre de côté. Cette part d’ombre le rend complexe et attachant, et c’est ce qui m’a le plus attiré chez lui.

Leur histoire rencontre des hauts comme des bas et est loin d’être parfaite, mais c’est ce que j’aime le plus (et ce que je recherche) dans les histoires d’amour. Cela ne les empêche pas de se battre pour que ça marche malgré tout.

Bien que ce tome ne soit pas centré sur eux, Rose et Ethan font malgré tout parti de ce livre, et je dois dire que j’ai énormément aimé voir où en était leur histoire depuis la fin du Langage des fleurs. Ils font toujours parti de mes couples préférés, et je dois avouer qu’ils m’avaient quand même manqués.

Ma seule déception avec ce livre est sa taille. Je l’ai trouvé simplement trop court. Les sujets les plus importants qui y sont abordés ne sont pas survolés, mais une part de moi aurait aimé avoir quelque chose de plus long pour donner la possibilité de voir encore plus de détails de la relation de Stecy et Lucas. J’ai adoré ce que j’ai lu, je ne dis pas le contraire, mais 50 pages en plus n’auraient pas été de refus.

« Nos yeux en disent beaucoup trop ; ce sont des traîtres qui dévoilent tous les secrets de notre cœur. »

Malgré tout, j’ai réellement aimé ma lecture. Bien que le livre se passe en hiver, on ne peut s’empêcher d’avoir des summer vibes en le lisant, les personnages sont tellement attachants et l’histoire est addictive et se lit rapidement.

Le roman sort en fin de semaine, et je ne peux que vous conseiller de l’acheter (et d’acheter Le langage des fleurs si ce n’est pas encore fait). L’histoire ne manquera pas d’en toucher plus d’un, que ce soit personnellement ou non.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocolili70 2018-09-12T22:12:11+02:00
Or

Encore une merveille signé Erika Boyer. Ces personnages ne sont pas mes favoris mais j'ai quand même passé un très bon moment de lecture. Les personnages sont très attachants. Lucas m'a fait craquer. Les thèmes abordés dans ce roman m'ont énormément touché. L'histoire de Stecy est horrible et quand on voit son évolution on ne peut qu'être admiratif. Ce roman est à lire cet automne !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le chant de l'océan" est sorti 2018-10-21T00:00:00+02:00
background Layer 1 21 Octobre

Date de sortie

Le chant de l'océan

  • France : 2018-10-21 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 6
Extraits 4
Evaluations 5
Note globale 9.2 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode