Livres
477 520
Membres
458 191

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Chant des sirènes



Description ajoutée par chrislaeti 2012-07-30T22:55:21+02:00

Résumé

" Il n'a pas voulu de moi. Je ne demandais qu'à lui donner de l'amour, à le satisfaire, à le combler. Mais il a refusé tout ce que je lui offrais. C'est à ce moment-là que les meurtres ont commencé à Bradfield... "

La police l'appelle le Tueur Homo. Féru de supplices anciens tels que le chevalet, il punit atrocement les jeunes hommes qui l'ont repoussé. Au point, sans doute, de ne trouver le bonheur que dans la punition.

Face à lui, assistant les enquêteurs, Tony Hill, " profileur ", psychiatre chargé de dessiner le portrait mental d'un assassin d'après ses actes et ses habitudes. Mais se frayer un chemin dans la tête de ceux qui tuent, n'est-ce pas aller à la rencontre de ses propres gouffres ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 80 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par morganed 2019-08-29T11:23:29+02:00

Quand j'ai eu sept ans, mon père n'est plus revenu à la maison. Bien entendu, ma mère m'accusé d'être un mauvais fils. Elle a dit que mon père était parti à cause de moi et qu'à présent, j'étais l'homme de la maison. Mais je n'ai jamais pu me montrer à la hauteur de ses espérances. Elle exigeait toujours trop de moi et usait davantage du blâme que des éloges à mon égard. J'ai passé plus de temps enfermé dans le placard que les manteaux de la plupart des gens.

Sans le chèque de mon père, ma mère s'est retrouvée à dépendre des aides sociales, qui suffisaient à peine pour vivre, sans parler de boire. Lorsque la société immobilière a récupéré la maison, nous sommes allés vivre chez des parents à Bradfield, pendant un temps, mais leur désapprobation lui pesait. Aussi sommes-nous revenus à Seaford, où elle a travaillé pour la deuxième industrie en plein essor de la ville : la prostitution. Je me suis habitué à ces défilés de marins ivres, dégoutants, qui entraient et sortaient d'un pas trainant de ces successions d'appartement sordides et de studios meublés où nous vivions. Nous étions toujours en retard pour le loyer et déménagions généralement à la cloche de bois, avant que les huissiers ne deviennent vraiment méchants.

Je me suis mis à détester cette affreuse copulation assortie de grognements dont j'étais le témoin permanent, et je passais le plus clair de mon temps dehors, dormant souvent sur les docks. J'ai pris l'habitude de harceler des mômes plus jeunes que moi pour avoir leur argent, afin de pouvoir manger. Je changeais d'école presque aussi souvent que nous changions de maison. Aussi n'ai-je jamais eu de très bons résultats. Pourtant, je me savais plus brillant que la plupart des autres enfants, qui eux étaient simplement bêtes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par morganed 2019-08-29T13:48:17+02:00
Bronze

C'est le deuxième tome des enquêtes de Carol Jordan que je lis, j'avoue avoir préférer le premier que j'ai lu qui été "la souffrance des autres". L'auteure s'est peut-être amélioré au fil des tomes, j'ai bien aimé mais ça n'a pas été un coup de coeur comme le premier que j'ai lu. Je vais continuer de lire la suite car ses histoires sont passionnantes et captivantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par llalande 2017-05-30T11:27:22+02:00
Or

Lecture agréable, l'histoire n'a rien de très original mais comme elle reste dans la lignée des thrillers psychologiques à la "Esprit Criminel" cela reste un bon moment pour moi. L'histoire est plutôt bien mené, l'aspect psychologique aussi même si cela manque de profondeur à mon goût. Avant la moitié du livre le coupable ne faisait aucun doute à mes yeux ni la manière dont cela pourrait se finir mais j'ai apprécié en contre partie que le héros profileur ait lui même des failles voire des démons; ce qui fait, pour moi, rendre plus crédible et intéressante cette histoire. Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2017-05-08T20:47:25+02:00
Or

Pour un premier tome, autant dire qu'on est DANS L'AMBIANCE. Les premiers tomes sont souvent des prémices pour tout installer et son rarement aussi bons que les suivants. Là, j'ai du mal à imaginer qu'on puisse faire beaucoup mieux !

McDermid nous plonge dans l'ambiance dès le début : tueur en série avec sévices et tortures sur ces victimes. Le ton est donné !

L'enquête est plus qu'intéressante parce qu'on n'y confronte deux méthodes pour arriver au tueur, deux manières de procéder et surtout 4 caractères bien différents et tranchés : Cross, le flic abruti qu'on a envie de claque, Brandon, le tireur de ficelles qui doit faire attention à chacun de ses souffles, Carol Jordan qui est plus que bonne dans son métier mais doit encore et toujours faire ses preuves et enfin, Tony Hill, cet homme qui passe sa vie à essayer de résoudre le psychisme des autres au détriment du sien.

J'ai tout aimé, hormis Cross qui m'a bien mis les nerfs en vrac. Et la journaliste aussi... Pire qu'une sangsue ! Hormis ça, l'enquête est bien menée et le mélange vie privée / vie professionnelle prend vite une importance dans l'enquête et l'avancement des choses.

J'ai adoré ce livre, et j'avoue avoir eu quelques frayeurs et décrochement de mâchoire à la fin ! J'ai hâte de découvrir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emel1ne 2017-03-06T17:32:54+01:00
Or

Pour une première enquête de la collaboration Carol Jordan & Tony Hill, je l'ai trouvé bien abordé, la relation entre les deux personnages évoluant pas à pas. D'autant plus que l'arrivée de Tony Hill en tant que profileur n'est pas accepté facilement par certains policiers. J'ai beaucoup aimé l'alternance des points de vue par chapitre, un pour les enquêteurs et un pour le tueur. Excellent thriller avec une bonne dose d'horreur et de tortures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Abujoy 2017-02-17T21:28:02+01:00
Bronze

Ce roman est le premier de la série l'inspectrice Carol Jordan et le profileur Tony Hill. Un tueur en série, ayant pour particularité de ne s'attaquer qu'aux hommes et de leur faire subir de cruelles tortures, sévit à Bradfield. Qui est-il ? Tony Hill et Carol Jordan collaborent pour pister le "Tueur Homo", comme l'a surnommé la presse.

Un roman que j'ai apprécié, à part un gros défaut : j'ai compris la fin au cours des premiers chapitres, et malgré la tentative de l'auteur de noyer le poisson, le "je l'avais deviné" était bien présent...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2015-10-25T08:36:13+01:00
Diamant

je viens de finir ce polar, premier de la série dont les héros récurrents sont Carol Jordan et Tony Hill et WAOUH quel livre! Une enquête au scalpel, des héros qu'on a envie de suivre, des enchaînements tout à fait convaincants. J'ai aussi beaucoup aimé la construction du roman: un chapitre avec le tueur et un chapitre avec les enquêteurs. Un polar excellent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chrislaeti 2012-07-30T22:54:23+02:00
Diamant

Premier épisode de la série Carol Jordan/Tony Hill, où nos deux héros font connaissance. Un thriller absolument excellent, passionnant de bout en bout. C'est sanglant, pervers, déviant... On est très loin d'Agatha Christie et Hercule Poirot !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mangagirl971 2012-04-22T23:47:19+02:00
Diamant

Un vrai chef d'oeuvre !!!

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Chant des sirènes

  • France : 2011-09-07 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-11-08 - Poche (Français)

Activité récente

mdln le place en liste or
2019-08-25T11:07:59+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 80
Commentaires 8
Extraits 28
Evaluations 21
Note globale 7.95 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode