Livres
450 645
Membres
395 532

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Fiametta 2018-12-27T17:43:43+01:00

En tout cas, la cigale avait échappé au danger, et j'ai décidé qu'elle avait pu vivre pleinement le seul été de son existence. Quant à la mante... eh bien, j'évitais d'y penser.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:39:21+02:00

Sous cet orme, il y avait une histoire. Au pied du jeune pin dont on disait qu'il avait grandi dans l'ombre de l'immense feuillage, un petit être semblable à une perle fine reposait. Si ma femme pouvait se dire cela en le regardant d'une fenêtre lointaine, peut-être pourrait-elle s'abandonner sans résistance à l'oubli qui viendrait doucement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:37:50+02:00

Les animaux, les chats par exemple, ont chacun leur caractère, ce qui est plus intéressant que de les mettre tous à la même enseigne. C'est ça qui est remarquable, a-t-elle ajouté.

Pour moi, Chibi est un ami qui me comprend, un ami qui a l'apparence d'un chat.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:37:34+02:00

Dans la demeure vaguement sombre, la minuscule balle blanche rebondissait avec de légers claquements secs. Et la petite masse vivante qui la poursuivait, baignée dans le clair de lune, se métamorphosait en perle de nacre.

Le jour pointait, Chibi poursuivait ses jeux dans le jardin, le dos parsemé de pétales de fleurs de prunier, happant une abeille, reniflant un lézard, ce jardin qui pressentait la vie et le chaos.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:36:54+02:00

... Je levai l'index de ma main. La libellule tournoya en un tour complet à mi-distance. Puis elle s'approcha très vite, tourna juste devant mes yeux, à peine avais-je eu le temps de voir le petit cercle qu'elle traçait, elle vola en direction du doigt tendu et s'y posa.

Mon cœur a bondi de joie, en même temps que j'ai retenu mon souffle...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:36:32+02:00

Une grive s'envola du sommet de l'orme de la maison voisine à l'est, fit entendre son cri strident et s'enfuit. Surprise, la libellule s'éloigna du doigt, tournoya quelques instants haut dans le ciel au-dessus du jardin. J'ai continué à pointer le doigt vers le ciel, et j'ai attendu. Bientôt, après avoir voltigé à deux mètres environ au-dessus de ma tête, elle revint se poser sur mon doigt, comme pour d'y installer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:36:11+02:00

Depuis que le chat n'y venait plus, le jardin s'était transformé en un paysage sans charme. Je fus stupéfait de constater à quel point l'oeil était capable de parer de couleurs un paysage ou bien de les lui ôter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:35:47+02:00

La première fois qu’il s’est endormi chez nous, posé comme une perle sur le canapé où il dessinait une virgule, la maison tout entière a été plongée dans une joie profonde, comme en face d’une scène concevable seulement dans les rêves.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:35:24+02:00

« C'est notre chat ! » disait alors ma femme, sachant pertinemment que ce n'était pas vrai. Elle le couvait des yeux, persuadée que c'était un don que le ciel lui avait fait.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Whale 2015-05-02T12:34:47+02:00

"Ce Chibi était une merveille : la robe blanche parsemée de taches rondes d'un gris noir légèrement nuancé de marron clair comme il est fréquent d'en voir au Japon, il était mince et élancé, et réellement tout petit.

Ce qui le différenciait des autres chats, c'était précisément son extrême minceur, si petit et si frêle qu'on remarquait tout de suite ses oreilles pointues et mobiles à l’extrême. En dehors de cette particularité, on se rendait compte immédiatement qu'il n'était pas du genre à se frotter aux jambes d'un humain. [...]

L'attention qu'il portait aux choses se déplaçait avec une rapidité étonnante, caractéristique qu'il n'a pas perdue, même en grandissant. Était-ce le fait de jouer seul la plupart du temps dans l'immense jardin qui lui avait appris à réagir avec vivacité aux insectes et aux lézard. J'avais presque fini par croire qu'il était sensible aux métamorphoses invisibles du vent ou la lumière. Car s'il est courant d'observer ce trait chez les chatons, les réactions de Chibi étaient d'une acuité sans pareille."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode