Livres
475 939
Membres
454 519

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Chemin des écoliers



Description ajoutée par no.name 2011-03-18T17:57:58+01:00

Résumé

Si tu avais chez toi un enfer comme le mien, tu commencerais peut-être à comprendre. J'ai beau me dire que le monde est en feu, la vie, pour moi, c'est d'abord cette besace de boue et de malheur que je traîne dans la nuit de mon tunnel. La France envahie, les discours d'Hitler, de Churchill, la guerre en Russie, ça existe, mais la vie, la vraie vie, celle qu'on vit, c'est la bagarre avec la mégère, les coups de gueule, l'angoisse, la méfiance, les crachats du garçon qui vous arrivent en pleine gueule, c'est rentrer chez soi pour apprendre que son fils a fourgué les couverts, c'est penser à sa fille maquée à Toulouse avec un nervi...

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Caroline 2013-12-28T11:13:02+01:00

"- J'ai dit ce qu'auraient dit cent mille personnes à ma place. Qu'en présence de certaines situations, il faut adopter certaine attitude et lui rester fidèle. C'est une question de dignité.

- Mais toi, personnellement, tu t'en fous ? Il y a deux ans, c'était juste avant mai 1940, tu me disais que l'honneur de la France, tu t'en torchais la raie des fesses.

- Oui, je l'ai dit et je le redirai probablement après la guerre. Pour l'instant, je vénère ma patrie et je suis férocement jaloux de son honneur. Ça te chiffonne ?

- Mais non, répondit Lolivier. Tu papillonnes avec tant de grâce que forces mon admiration...".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par oscarafano 2011-11-23T11:51:14+01:00
Bronze

En proie à ses regrets et perplexités, Michaud (de la Société de Gérance Michaud et Lolivier) ne songe pas à s'étonner outre mesure que son fils cadet Antoine échange un roman américain contre des valeurs aussi prisées qu'une livre de beurre, un paquet de chocolat et. une invitation à passer quinze jours à la campagne avec son ami Tiercelin. L'époque, certes, se prête à la nostalgie et aux trocs avantageux : Paris est occupé, les vivres manquent, le marché noir prospère. Mais si le beurre est frais, l'invitation est fausse, et la a campagne n d'Antoine sise rue Durantin chez une certaine Yvette, habituée de l'établissement tenu par le père de Tiercelin à l'enseigne de La Pomme d'Adam. Comment un excès de précautions renvoie l'écolier à ses études et comment la Société de Gérance empoche à sa place le bénéfice de l'affaire des cinq mille cercueils, c'est ce que conte cette histoire picaresque aux vifs rebondissements où s'illustre avec éclat la verve satirique qui a fait la réputation de Marcel Aymé.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode