Livres
524 135
Membres
542 242

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cimetière des Hirondelles



Description ajoutée par Brumath 2013-01-12T22:41:51+01:00

Résumé

Sur un coup de tête, un homme est parti à l’autre bout du monde pour assassiner un obscur vieillard qu’il ne connaissait même pas. Aux policiers venus pour l’arrêter il n’a trouvé qu’une seule chose à dire : « Je l’ai tué parce qu’il m’avait tué. » Pour éviter une condamnation sans appel à cet homme qui est le frère sans histoire de sa plus fidèle adjointe, le commissaire Mallock chargé de l’affaire devra prouver la folie du tueur… à moins qu’il ne vienne à bout de l’impossible mission qui consisterait à comprendre et à justifier la raison d’un tel meurtre…

Entre l’humidité hostile d’une jungle tropicale et un Paris englouti sous la neige, Le Cimetière aux Hirondelles nous fait vivre la troisième enquête de Mallock, commissaire visionnaire de génie dont le cynisme et la misanthropie n’ont jamais guéri de son envie de lutter contre l’iniquité foudroyante du Monde.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-24T14:45:24+02:00

Mallock, tout en gambergeant, avait longé les jardins de l’Observatoire, célèbre pour avoir été le théâtre de l’une des lamentables mascarades d’un député arriviste, devenu plus tard président de la République.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par HELENE45 2017-04-19T19:44:25+02:00
Diamant

Le Massacre des Innocents est le 3ème tome des Chroniques Barbares du génialissime Amédée MALLOCK !!

Vous l'avez compris, c'est mon auteur préféré !

Les 5 tomes des chroniques, je les ai dévorées !!

Mais attention, âmes sensibles s'abstenir !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2016-02-10T11:59:54+01:00

http://www.unbrindelecture.com/2016/02/le-cimetiere-des-hirondelles-de-mallock.html

Thriller passionnant et très attachant, agréable à lire et qui, malgré l’histoire sombre et pour le moins tortueuse qu’il contient, teintée d'irréalité, réussit à nous faire sourire, grâce à une bonne dose d'humour. Cependant, c’est écrit d’une telle manière qu’on ne peut pas s’empêcher d’apprécier ce récit, débutant à Saint-Domingue et se poursuivant dans un univers surprenant et irréaliste sous un PARIS écrasé par la canicule, détaillé et fort bien construit… Et de plus qui nous tient en en haleine tout du long Un vrai Beau Livre !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelynah 2016-01-07T13:12:59+01:00

C'est sur le conseil de l'auteur lui même que j'avais offert ce tome à mon papa pour le lui faire découvrir. Ayant déjà lu moi-même Les larmes de Pancrace ainsi que Les visages de Dieu, je l'ai donc lu avec un certain recul.

Manu Gemoni, le frère de Julie, la Julie de Mallock, un de ces cinq flics qui l'entourent et le soutiennent dans la résolution des enquêtes, chacun avec ses qualités et ses connaissances particulières, vient d'être arrêté pour meurtre en République dominicaine. À son interrogatoire il a avoué son crime et l'a expliqué par une phrase sibylline : "je l'ai tué parce qu'il m'avait tué". C'est sur cette énigme que notre bon commissaire part vers Saint-Domingue pour tenter de découvrir le fin mot de l'histoire et éventuellement d'innocenter Manu.

Sur fond de vaudou, de dictature et de torture nous découvrons au travers des yeux du commissaire ainsi que des commentaires de ses acolytes régionaux un île pleine de surprises et de contradictions.

Une chose est sûre la plume poétique de Mallock est toujours là. Les paysages, les décors, le climat même, tout semble vous sauter au visage tellement les descriptions sont pleines de vie et de couleurs.

Pourtant sa plume vous transporte aussi dans l'horreur des découvertes. Car ce semblant de paradis n'en est pas un. Ces habitants chaleureux et souriants ont hélas vécu pire que la canicule ou ces tempêtes tropicales parfois mortelles. Une atmosphère lourde parfois vous étreint le cœur à la lecture des exactions commises par les autorités en place. Et lorsque vous découvrez Manu et ses conditions de détention alors qu'il est blessé, vous avez la sensation d'être passé de l'autre côté du miroir. Mais contrairement à Alice, derrière n'est pas synonyme de pays des merveilles. Ici il serait plutôt devant. Et derrière, nous découvrons le pays des secrets, du sordide et des malheurs.

Nous découvrons aussi notre Mallock sous un jour encore plus différent que dans ces autres livres. Nous l'avons vu sensible et plein d'empathie pour les familles dans Les visages de Dieu, plein de déductions à la Sherlock dans Les larmes de Pancrace, ici nous découvrons plus avant Mallock le sorcier, Dede le devin comme le surnomme ses hommes. Et en même temps un Mallock dépassé par l'irrationnel, un irrationnel qui n'est pas, pour une fois, de son fait.

J'avoue avoir apprécié le connaître déjà. Cette découverte quasi irrationnelle, ses visions troubles pour le néophyte que nous sommes et les réflexions qui en découlent auraient pu troubler le lecteur qui le découvre seulement. Pour moi cela a été une plongée dans les affres et les méandres de son moi et de son inconscient si fantasque et psychédélique aussi. L'aide de cette vieille sorcière et de sa drogue y sont probablement pour quelque chose mais notre Mallock semble alors sortir hors de lui même et par la même occasion nous entraîner avec lui dans ses visions. Visions qui pour les connaisseurs prendront tout leur essor au fil des pages et des chapitres. Mais le lecteur sans entraînement que nous sommes parfois peut se perdre dans les méandres de ses pensées délirantes.

Alors quand après le climat chaud et humide de St Domingue, le ciel neigeux et froid de Paris nous réveille frileusement, ce retour nous sort doucement mais sûrement de cette transe irréelle. Pourtant une fois la crise mystique pourrait-on dire terminée ce bon commissaire nous reparaît comme régénéré et le fil tenu qui nous trainait encore derrière lui nous ramène dans l'enquête comme l'effet d'un élastique. Est-ce le froid revigorant ou ce changement brutal de climat ? mais notre Mallock nous entraîne toujours plus loin.

Les enchaînements de découvertes, les éléments à la fois véridiques et invraisemblables dans leur contexte, la réincarnation des âmes, tout cela nous enfonce de plus en plus dans cette enquête derrière lui.

Pour mon esprit féru de légendes, mythologies ou superstitions, le chemin que prend alors cette enquête devient pavé de tentations, de bonheurs particuliers et d'apprentissages en tout genre. Que ce soit le développement des sciences du comportement, la mise en avant de la sémiologie, ou bien celle plus ancienne de l'hypnose, notre esprit ne peut que s'ouvrir pour continuer à suivre cette enquête. Le lecteur pragmatique et rationnel, refusant l'irréel ou les réponses parfois floues devra faire un effort sur lui même pour oublier ses défauts, et suivre les chemins détournés empruntés par Mallock et ses amis. Il sera alors récompensé par une enquête déroutante et entêtante qui nous entraînera vers des faits passés et présents, des histoires dans l'Histoire, des visages empreints de dignité et d'autres de cruauté. Vous ne pourrez rester insensible à ce défilement d'honneur et d'horreur. Les secrets les mieux gardés ne peuvent lui résister. Car même les ombres du passé se confient à lui.

C'est encore un mélange de poésie et de vulgaire (ici dans le sens du commun, de tous les jours) que nous assène la plume de l'auteur. Vous ressentez le climat, la beauté et la cruauté de cette île paradisiaque puis la froidure et les secrets enfouis qui semblent tels des zombies affamés de chair humaine ressortir à la surface. Chaque mot pèse sur votre cœur comme sur celui des protagonistes. L'irrationnel vous semble envisageable car tout comme le commissaire Mallock vous vous laissez convaincre par les faits découverts.

En plus de suivre cette enquête, votre cerveau en arrière fond tourne en boucle une question de croyance ou de doute.

Peut-on finir par croire à l'irrationnel lorsque l'on est pragmatique ?

Peut-on oublier l'irrationnel pour ne se concentrer que sur les faits ?

Comme d'habitude la solution vous surprendra par sa simplicité et son audace. Audace car cette vérité a tout fait pour rester cachée de nous et le serait demeurée sans le flair et les déductions de notre bon commissaire. Tout alors s'éclaire et en même temps se trouble sur les dernières pages.

C'est encore une enquête menée avec brio pour notre commissaire. Mais en même temps une ode à l'amitié, la fidélité et au courage des braves ainsi qu'une dénonciation des horreurs de la guerre et des dictatures.

Merci Mr Mallock pour ce moment de lecture intense et toujours surprenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2015-02-28T16:38:49+01:00
Lu aussi

Un thriller qui flirte avec le paranormal, plus qu'avec le fantastique et des interrogations finales qui laissent au lecteur le choix de son opinion. Un thriller entre le torride été dominicain et le neigeux hiver parisien, mais un mystère qui dépasse géographie et météo pour évoquer l'histoire, sombre, terrible. Que voulez-vous, les hirondelles ne font pas le printemps et se cachent pour mourir.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2013/06/le-grand-peche-du-monde-moderne-cest-le.html

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Cimetière des Hirondelles

  • France : 2013-01-10 (Français)
  • France : 2015-02-12 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 19
Commentaires 4
extraits 8
Evaluations 3
Note globale 8.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode