Livres
607 175
Membres
699 375

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L'Ombre du vent



Description ajoutée par newmoon 2010-11-06T17:53:27+01:00

Résumé

Le récit débute à Barcelone, après la guerre civile, marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Un matin de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le cimetière des livres oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est convié par son père, modeste boutiquier de livres, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y 'adopter' un volume parmi des centaines de milliers. Il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans de nombreux secrets : 'L' Ombre du vent'. Pourquoi les romans de cet auteur mystérieux sont-ils brûlés les uns après les autres ? Pourquoi tant de mystère ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 379 lecteurs

extrait

Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie : ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

N'ayant plus vraiment une nature très sensible depuis quelques années, je ne pleure plus, et j'ai rarement les larmes aux yeux. La première et seule fois où je me souviens avoir pleuré pour un livre, c'était quand j'avais 13 ans, en lisant Harry Potter 2, et en apprenant la réalité du monde.

Mais pour ce livre-ci, ce fut très différent de tous ceux que j'ai lu entretemps. Dans les cent premières pages, j'ai eu les larmes aux yeux - ou du moins la gorge serrée - deux fois. Une fois de tristesse, et une fois de joie. Et de nombreuses fois par la suite de ma lecture, je me suis surpris à sourire naturellement - pas un rire du à l'humour, ou à une blague, mais un sourire qui me faisait un instant me sentir bien. Vraiment bien.

Ce n'est probablement donc pas un mensonge que j'ai lu, plusieurs fois, avant de commencer la lecture de l'Ombre du Vent, qui parlait de magie et de beauté. Car j'ai vraiment eu l'impression de lire un livre nouveau, de découvrir à quel point l'emprise de certains autres romans, ou l'abandon qui pouvait s'en suivre, était léger comparé aux sentiments que m'ont procurés celui-ci.

L'histoire se présente comme le récit d'un jeune garçon qui va, à partir d'un coup de foudre pour un livre, chercher à percer les mystères et secrets de l'auteur qui semblent se dresser sur sa route, comme des portes fermées, ou des poupées russes, ainsi qu'il est dit dans le quatrième de couverture. Je ne me souviens pas avoir déjà lu d'adaptation de l'espagnol, donc je ne saurais dire si le style est du au talent de l'auteur, ou s'il est inérent à la langue traduite, mais c'est un vrai régal, sans que ce soit simple pour autant. C'est toujours plein de poésie, de beauté, tout en gardant sa part de noirceur et de ténèbres lorsque l'histoire s'y prête. Seule chose que j'ai pu lui reprocher, c'est évidemment l'histoire, si nette, précise et parfaite, tellement bien huilée et dont l'éclat de la magie dissimule les accrocs de la réalité et lisse le tout. ça lui enlève de la crédibilité. Mais d'un autre côté, son caractère magique et envoutant surpasse ce détail, et on la prend pour ce qu'elle est : un conte, une aventure palpitante où on n'est toujours surpris, ou on rit, on pleure, et on a peur. Vraiment une réussite, donc. A lire.

Afficher en entier
Diamant

Waouh. Sans conteste mon coup de cœur de l'année.

J'ai immédiatement été happée. Dès la première page. Sans espoir de retour. C'est le genre de livres dont on veut absolument connaître la fin, mais sans jamais qu'il ne finisse. Entre deux moments de lecture, il m'arrivait de complètement oublier l'histoire, comme un rêve au réveil, mais il me suffisait d'une ligne et c'était comme si je ne l'avais jamais quitté.

L'écriture est juste incroyable, pleine de poésie, et insuffle avec brio une touche de fantaisie et d'impénétrable dans cette Barcelone d'après guerre qui ne parvient pas à guérir de ses plaies. Elle vous emporte complètement.

Et l'intrigue ! Une merveille de dosage entre la poésie et le suspens.L'énigme se ramifie de page en page dans une enquête haletante entre l'investigation et le parcours initiatique. Spoiler(cliquez pour révéler)Quel bonheur quand les histoires de l'écrivain et de son lecteur s'entremêlent jusqu'à ne faire qu'une !

C'est en outre un merveilleux hommage aux livres et aux amoureux des livres. Difficile pour un lecteur de ne pas être touché en plein cœur !

Lisez-le. Ce petit bijou tout en finesse vous submergera d'émotions aussi changeantes que les mots, parfois tendres et pétillantes, parfois amères et violentes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Coup de cœur pour ce roman inclassable et immersif ! Avec “L’ombre du vent”, Carlos Ruiz Zafon nous embarque dans une quête initiatique sur fond d’histoire espagnole, avec des personnages atypiques et attachants ! Il installe une atmosphère mystique par le biais d’une plume fluide et imagée.

Les genres s’emmêlent de façon harmonieuse : sur fond de roman initiatique, policier et sentimental, le fantastique transparaît en filigrane.

Certains passages sont un peu plus laborieux car très explicatifs, notamment au début. Puis l’action s’accélère, les chapitres se raccourcissent et le lecteur est pris dans la toile des intrigues imaginées par l’auteur !

A travers cette aventure humaine, on se questionne sur l’influence des gènes et de la destinée. Le final est magistral, le passé explique le présent et tous les événements s’imbriquent parfaitement.

C’est le premier tome du cycle du “Cimetière des Livres oubliés”, je vous donne donc rendez-vous pour le prochain tome ! ;-)

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai même pas pu finir le livre. J'ai trouvé l'intrigue ennuyeuse, je n'ai pas réussi à accrocher à ce Barcelone et à Daniel et ses amis. Mais surtout ce qui m'a dérangé le plus reste le sexisme omniprésent. Les femmes dans ce roman ne sont perçues qu'à travers le regard des hommes, ainsi elles sont décrites seulement par leur physique qui attirent les hommes comme Daniel ou Fermín. C'est comme si les femmes n'étaient là que pour le plaisir des hommes et beaucoup de passages m'ont mis mal à l'aise. D'après ce que j'ai lu les personnages féminins n'ont pas de consistance comme en ont les personnages masculins et sont sexualisées. Ça me choque que personne ne relève ce point et que je semble être la seule à qui ça dérange

Afficher en entier
Or

C’est le genre de livres dont on veut vite savoir la fin. Un dosage parfait entre poésie et suspens. Ce livre vous emporte complètement. On s’attache aux personnage qui sont touchants.

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui va découvrir le cimetière des livres oublié, il va avoir un coup de foudre pour un livre. Il va partir à la recherche des mystères de cet auteur et va essayer de percer les secrets qui tournent autour de ce Julian.

Afficher en entier
Or

Une ode à la littérature, à l'amour et à la famille superbement écrite qui a réussi à me tirer quelques larmes. Un véritable enchantement dont les pages se tournent toutes seules. Il faut absolument que je lise la suite de la série, surtout après tout ce temps ! Je n'ai vraiment aucune excuse.

Afficher en entier
Diamant

J'ai aimé ce livre dès les premières pages. J'ai adoré la plume de l'auteur, qui est pleine de poésie, même pour aborder des sujets assez crus. La plupart des personnages sont très touchants, et ma lecture m'a fait passer par plein d'émotions : la tristesse, la frustration face à l'injustice de ce que vivent les personnages, de la joie, ou même de la peur ( j'avoue que deux ou trois scènes m'ont faite flipper ), et j'adore les livres qui ont le pouvoir de me faire passer par toutes ces émotions.

Je suis aussi une grande fan des livres remplis d'intrigues, où il y a plein de "coïncidences", jusqu'à donner à l'histoire une dimension un peu fantastique, et les romans de Carlos Ruiz Zafon sont vraiment représentatifs de tout ça.

Entre temps, j'ai lu trois autres de ses romans, mais mon préféré reste à ce jour L'Ombre du vent. Ce livre a d'ailleurs une place particulière dans mon coeur parce qu'il m'a permis de découvrir les oeuvres de cet auteur, et je pense maintenant que c'est l'un de mes auteurs préférés. Ce roman montre comment un livre peut changer le cours d'une vie, d'une manière très touchante, et je ne pouvais pratiquement pas lâcher le livre avant d'avoir lu la dernière page. C'est aussi du au fait que L'Ombre du vent a un peu l'aspect d'une enquête, et on veut découvrir le fin mot de l'histoire ! Ce livre est, pour l'instant, ma lecture préférée de l'année.

Afficher en entier
Lu aussi

C'est le deuxième livre de cet auteur que je lis et j'avoue avoir moins accroché que le premier, qui était Marina. Mais j'ai quand même bien apprécié ce plongeon dans une Barcelone ancienne et pleine de mystères aux côtés de David. On se laisse facilement embarquer dans l'aventure et on veut tout savoir de ce Carax, bien que j'ai eu du mal à me dire qu'on puisse vraisemblablement développer une telle obsession pour quelqu'un si jeune et à la simple mention du fait que personne ne sait rien de l'auteur de son livre préféré. Malgré ça, l'histoire est assez fascinante, on y trouve quelques petits rebondissements très intéressants, parfois prévisibles mais toujours très bien intégrés. Je vais donc aller lire la suite, pour voir ce que ça donne.

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré la première partie du livre, moins la seconde qui traînait en longueur car elle portait davantage sur un récit dans le récit.

Le personnage principal, Daniel est très bien campé avec ses forces, ses faiblesses, ses moments de lâcheté.

Spoiler(cliquez pour révéler)Le scénario est original avec deux histoires qui s'avèrent être en miroir à quelques décades près avec pour trait d'union un stylo.

Quelques points m'ont paru peu vraisemblables, comme Spoiler(cliquez pour révéler)le changement radical de vie du mendiant, sans transition (il a lâché directement la bouteille). Le fait qu'ils aient pu faire entrer facilement une fille de joie à l'hospice alors que ça leur paraissait mission impossible un peu avant.

L'écrivain se retrouve en Daniel mais les deux relations amoureuses n'ont pas la même intensité : c'est un peu par hasard et au départ sans grande conviction que Daniel et sa future femme se rapprochent.

Quelques points m'ont laissé un goût d'inachevé :Spoiler(cliquez pour révéler) notamment la relation entre le fachiste Fumero et le mendiant qui n'aboutit à rien.

A la fin, le policier qui commençait à remettre en question Fumero disparait subitement du récit, c'est dommage il devenait intéressant mais du coup on pourrait le retirer de l'histoire sans que ça ne change rien au récit. Un peu pareil pour le premier amour de Daniel, Clara.

Mais le livre est très bien écrit, avec de belles idées, des personnages hauts en couleur et des idées intéressantes.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai était tellement déçue de ce livre qu'on m'avait tant vanté. Des Zafon que j'ai lu c'est même celui que j'ai le moins aimé. Tout d'abord le livre est long, y a énormément de longueur, l'intrigue met trop de temps à décoller selon moi, on suit plus Daniel que j'ai eu envie de secouer plus d'une fois, et surtout sa vie amoureuse qui ne m'a pas du tout passionné, j'ai vraiment pas beaucoup apprécié Bea, ni leur relation. Pourtant ça prends bien souvent le pas sur l'intrigue autour du roman le nom du vent qui était déjà plus intéressante, mais au bout d'un moment les récits dans le récit ça gave et globalement c'est quasi la seule manière dont l'auteur apporte des réponses.

Bref une vraie déception pour moi qui n'ai pas vraiment été emporté dans ce livre comme on me l'avait promis. Le style est beau, y a quelques points intéressants néanmoins comme la relation de Daniel et son père, mais dans l'ensemble ça a loin d'était une bonne lecture.

Afficher en entier
Or

Suspense garanti! Thriller, mais aussi douceur, sentiments et passions. Quoi de plus pour faire une excellent roman digne d'un des plus grands écrivains espagnols. Quelle imagination ! Et malgré l'abondance des situations, les imbroglios de l'histoire, on reste accroché jusqu'à la dernière page... Malgré sa vie écourtée Carlos Ruiz Zafon a pu quand même nous laisser une dizaine de merveilleux livres.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L'Ombre du vent

  • France : 2004-01-18 (Français)
  • France : 2013-04-04 - Poche (Français)

Activité récente

Melsa l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-29T15:26:07+02:00
Cololo l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-17T09:28:26+02:00
FredK7 l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-10T20:49:05+02:00

Titres alternatifs

  • La Sombra del Viento - Espagnol

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2379
Commentaires 324
extraits 261
Evaluations 630
Note globale 8.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode