Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 993
Membres
1 065 289

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Clan Bennett, Tome 4 : Le Chant des Bennett



Description ajoutée par Lylibeth 2019-11-22T14:36:38+01:00

Résumé

Dans les ruines de Caswell, Carter Bennett a découvert la vérité.

Une vérité qu’il avait sous les yeux depuis le début.

Une vérité qui a disparu en emportant avec elle toutes les réponses à ses questions.

Désespéré, Carter prend la route, abandonnant sa famille et la sécurité de la meute, pour retrouver un homme qu’il ne connaît presque pas. Là réside le danger : les loups sont des animaux de meute, et plus Carter reste seul, plus son esprit dérive vers le vide insondable de la folie Oméga.

Mais il s’accroche, suivant la piste laissée par Gavin.

Gavin, le fils de Robert Livingstone, le demi-frère de Gordo Livingstone.

Au bout du chemin, les révélations faites à Carter changeront à jamais le destin des loups, car l’histoire de Gavin remonte à bien des années.

Un secret jalousement gardé par le père de Carter, Thomas Bennett.

Désormais, les péchés des pères reposent sur les épaules de leurs fils.

Afficher en entier

Classement en biblio - 463 lecteurs

extrait

- Je suis tout proche.

- Du précipice ?

- De lui.

- Il y a une différence ?

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Epique et génial !!!

Comment dire au revoir à cette meute ? Cette grande famille ?

Bon sang, que j'ai aimé ce tome ! Même si mon couple préféré reste celui de Gordo et Mark... ce tome était juste parfait !

Je n'ai pas pu me décrocher de la lecture tellement tout était addictif. Ce nouveau point de vue, les sentiments déchirants d'un aîné après toute la douleur qu'il a surmonté et... oh bon sang, c'était tellement dur, mais tellement !

J'ai aimé la douceur qu'on pouvait sentir dans Carter, je me suis sentie déchirée lorsqu'il sombrait peu à peu dans la folie, soulagé lorsque Garvin est avec lui, terrorisé lorsque je les vois vivre ensemble et tellement heureuse quand la meute est là :D

J'ai pu rire grâce à l'humour fraternel qui sort de tous les côtés et... oh mon dieu, Joe qui est un homme maintenant et qui donne des conseilles de quoi faire avec le pénis d'un autre à son frère XD non mais... Ce petit bout qu'on a connu dans le tome 1 :') c'était tellement incroyable mais surtout...

J'ai tellement aimé Thomas... Cet alpha qu'on a aimé, chéri, admiré mais aussi détesté, incompris, accusé... Cet alpha tout puissant qui cachait tant de souffrance malgré tout l'amour qu'il avait donnait et surtout... Cet alpha qui avec ses faiblesses ne pouvait que se frayer une place dans mon cœur car c'est ce qui le rendait parfait ! Il n'était pas qu'un grand guide, il a aussi fait des erreurs et ça le rendait tellement plus... accessible, tellement plus parfait car il était imparfait ;-; il est meutemeutemeute !!!!

Et nos couples... Joe et Ox, Ox qui a tellement, tellement donné de lui, Joe qui a tout donné pour Ox... Mark et Gordo, qui ont dû se déchirer pour pouvoir enfin s'avoir... Kelly et Robbie, qui se sont trouvé et rendu fort et... Garvin et Carter... oh ce couple, tellement déjà uni tout en étant loin l'un de l'autre. Ce clan, cette meute... tout ça que Thomas observe avec amour à présent... ;-; c'est tellement vert vert vert... et blanc, enfin blanc.

Si j'avais accroché sur le tome 1, impressionné du temps que prenait l'auteur pour nous faire comprendre ce que chacun vivait, j'avais adoré le tome 2, qui m'avait touché comme jamais, j'avais moins accroché au tome 3 mais ce tome 4... j'aurai voulu qu'il ne finisse jamais. Je voulais encore et encore des pages, que ça continue, je voulais courir avec cette meute encore et encore... parce que MeuteAmourFamille

Afficher en entier
Diamant

Je pleure.

C’est fini punaise, c’est la fin de la Bennett pack.

Ouais là je pleure.

C’est cette saga qui m’a sauvée l’année dernière alors que je passais mes concours.

C’est cette saga qui m’a fait vibrer, qui m’a éclatée au sol et qui m’a fait rire à chaque tome ( j’ai fabriqué un tee-shirt ok ?!).

Ce dernier tome était tout ce que je voulais et même plus. On passe enfin dans la tête de Carter et il nous raconte tout depuis le début ❤️ J’avais tellement envie de connaître son histoire et punaise les émotions étaient au rendez-vous. La place de Kelly dans ce livre était magnifique, on entre dans leur relation si touchante de « tether bros » et j’ai trouvé cela tellement important de célébrer l’amour fraternel. Et puis Gavin myyy goddd, il faut absolument le protéger. Sa difficulté à parler, à « être » humain après tout ce temps en loup était tellement bien écrite, peut-être mon point préféré de ce livre. Leur relation avec Carter était pure, bienveillante et bref, je fonds.

Du coup si jamais vous ne connaissez pas cette saga, on parle : de loups garous doux et aimants, de famille recomposée soudée, de mates et de romances M/M à vous en faire gigoter les orteils, d’une plume poignante et si poétique qu’on ne retrouve pas ailleurs, de gens qui se font des câlins à longueur de journées et tellement plus de diversité et d’autres choses incroyables. Je le classerai en NA pour la romance ( les 4 pages de la fin on les connaît

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Amoureusedeslivres 2023-01-20T11:35:00+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Maintenant que cette série est terminée, je peux le dire, c'était des lectures vraiment incroyables !

Ce tome 4 ne nous laisse pas en plan. Il y a de l'action et le rythme est plutôt bien géré. Comme d'habitude, les personnages sont super attachants, et teeeellement drôles ! Je ne compte plus le nombre de punchlines ou de scènes qui m'ont fait rire.

Afficher en entier
Argent

Je n’ai pas du tout accroché à cette histoire, je n’ai pas apprécié la personnage de Gavin et j’aurais préféré une autre fin.

Globalement je n’ai pas du tout été touchée par cette saga.

Afficher en entier
Argent

Un beau tome, très conclusif, où l'on trouve ce qui ressemble le plus à une romance. J'ai apprécié voir Carter et Gavin s'apprivoiser l'un l'autre. Voir Gavin renouer avec l'humanité et découvrir la famille, et voir Carter laisser tomber son armure d'aîné, se remettre en question et accepter ses erreurs.

Néanmoins le tome est assez répétitif, on trouve des longueurs un peu ennuyeuses au milieu, dont on aurait pu, je pense, se passer.

Même si l'auteur tente de donner à Livingstone une nuance, celle-ci me semble assez ratée (pourquoi Livingstone considère-t-il que les loups lui ont tout pris ? À part Gavin, j'entends), ce qui laisse la saga dans une tonalité quand même très manichéenne. Tout le monde est gentil et soudé, est meutemeutemeute, même les habitants de la ville. Et tous les autres sont des méchants diaboliques... C'est un peu dommage. Mon tome préféré restera celui de Robbie et Kelly.

Belle aventure néanmoins que les Bennett, je recommande !

Afficher en entier
Diamant

Objectivement ? C'est répétitif. ;P

La faute à l'Ouroboros qui poursuit la famille Bennett, comme le dit Gordo. Mais toutes ces répétitions servent l'histoire ! Cela nous ancre à la meute.

Résultat : adhésion totale et inconditionnelle.

Des sacrés fils ont été semés tout du long. (Dont un énorme du tome 3 trouve sa finalité ici. Encore heureux sinon cela aurait été un non-sens !)

Si la famille nous manque au départ (heureusement qu'il y a Non-Kelly), c'est pour mieux nous attacher aux pas de Carter. Carter qui ne sait pas ce qu'il fait, mais le fait quand même. ^^ Je n'attendais pas une telle opiniâtreté de sa part. :O "Stupide Carter" comme dirait Gavin. ;)

C'est aussi assez fun de voir un hétéro convaincu se découvrir bi. :D

(I n'aurait pas dût faire tant le fanfaron Carter...son entourage ne l'épargne pas de sacarsmes ! Mais en mode bon enfant. ;) )

Gavin, lui, ne se pose pas tant de questions. (J'adoooooooore ce personnage.) Trop de questions à son goût point. XD (N'empêche ce que les drama-queen sont nombreuses dans ces pages...et toutes sont testostéronées. :D)

J'ai kiffé les interactions que l'on suit. Un vrai ping-pong de réparties. (L'humour se faufile partout.)

Comme toujours tendresse, tristesse, rage, fou rire, actions et traditions se mêlent...et c'est tant mieux !

Je sais que je relirai cette saga. Je m'en fais d'avance une grande joie. <3

Afficher en entier
Diamant

📖 Chronique Le clan Bennett, Tome 4 : le chant des Bennett de T-J Klune, édition collector de chez

🐺 Voilà le quatrième et dernier tome fini... Je crois que c'est la première fois qu'une saga m'a fait autant vibrer. (J'en ai carrément des frissons en écrivant ce texte. 😅🥰) Ne vous trompez pas, j'ai déjà une plusieurs coup de coeur littéraires, mais rien de comparable à celui là. 💗💗

🐺 Au fur et à mesure de ma lecture, je me suis représentée ce livre en trois parties (correspondant à chaque fois à environ un tier de l'histoire). À la fin, de chaque tiers j'ai chialé.🥺 Parce que trop d'émotions :

- une tristesse profonde lié à un sentiment de déperdition, d'égarement total

- des retrouvailles entre frères, où met tout sur la table, où on dévoile son coeur, où on est peut-être vulnérable

- et je ne vous dirait pas pourquoi j'ai versé des larmes pour le dernier tier, car il m'est impossible de vous le dire sans spoiler ! 😉

🐺 Ce livre est narré par Carter, l'aîné des frères Bennett. Dans le premier tier, il cherche désespérément à récupérer ce qu'il a perdu à la fin du tome 3 et qu'il a compris avoir, uniquement, quand les liens ont été brisés. On découvre alors la relation entre Carter et Gavin. Elle est piquante. Elle est brute. Et elle est sauvage. Elle est "forêt ancestrale". Elle est une "bonne brûlure".

🐺 Les interactions avec la meute, les habitants de Green Creek ou même entre les trois frères sont bourrées d'humour m, de sarcasme et de situations tellement embarrassantes pour certains personnages que ça en est délicieusement hilarant !! A cause de ça, j'ai pris un nombre important (plus d'une quinzaine) de photos pour ma pote lisant aussi la saga (elle vient de commencer le tome 4 😍) ! 🤣

🐺 Pour finir, le grand méchant (loup ?!) est magnifiquement bien écrit. Tellement noire, de rage, de colère, de perte, qu'il n'est plus capable de s'en détacher. Il court à sa perte sans le savoir : car nul ne foule le territoire des Bennett sans rester impuni ! 🤩😈

🐺 La force est dans le nombre et le territoire. Le nombre est la meute et les habitants humains de Green Creek. Une dernière bataille. Un dernier combat. "Sucre d'orge et pommes de pin. Épique et génial". 💗💗

Afficher en entier
Bronze

Dernier tome époustouflant du clan Bennett, histoire de finir en beauté avec un Bennett, Carter, qui va en apprendre plus sur les pêchés de leurs pères.

Qu’est ce que j’ai adoré en découvrir plus sur Thomas, sur L’ALPHA, celui qu’on a aimé et détesté à la fois selon ce que les tomes nous apprenaient, celui qui aime si fort et souffre si fort aussi (meutemeutemeute!!!!!)

Dans ce tome Carter va nous raconter l’histoire depuis qu’il est tout petit à maintenant, et ça donne tellement de détails et d’émotions à l’ensemble qui démarre de façon si triste (non mais rendez vous compte OX l’ado du tome1 a maintenant la trentaine!)

Son histoire d’amour et combat avec Gavin étaient magnifiques, qu’est ce qu’il sont touchants dans leur façon de s’affranchir du passé et d’aller de l’avant, quelle force.

Néanmoins j’ai ressenti des moments « en trop » dans lesquels j’avais envie que l’histoire avance plus vite et j’ai du faire une pause dans ma lecture (🙊) pour … reprendre de plus belle!

Le style d’écriture assez atypique et saccadé m’a autant plu (original!) que désarçonnée je dois dire (ça coupe parfois le rythme de lecture) mais il apporte tellement d’émotions que globalement je dirai que c’est quand même un plus, un gros plus même… dans lequel tourbillonnent la joie, la peine, la triste, l’amour, le manque, l’espoir, le doute, et les émotions brutes fragiles et intenses de la MEUTE.

Une histoire qui, au travers de ces loups, parle de la beauté de la famille, de coeur et de sang, et de l’importance de la chérir et d’en prendre soin une fois qu’on la trouve.

En bref : Une super historie de clan de loups, une de mes favorites à ce jour, ne soyez pas rebutés par le style d’écriture atypique mais laissez vous porter par la meute, et vous direz vous aussi « pomme de pin et sucre d’orge » « épique et génial » et bien sûr … « meute meute meute »!!

Afficher en entier
Diamant

Voilà....ainsi s'acheve les aventures de la familles Bennet.

Ce tome 4 fut magnifique et touchant, tout comme les tome precedent celui-ci m'a faite rire mais tout aussi pleurer, cette saga ne pouvais pas mieux ce terminer, honnêtement ? Je me sens triste ces comme si j'ai quitter ma familles, mes amis...ma meute. Je ne dit pas adieu au bennet mais aurevoir car je pense qu'un jours je me relierai cette saga pour retrouver ces personnages tous aussi extravagant qu’attachants.

Afficher en entier
Diamant

Une conclusion magnifique pour cette série sublime. Carter est le frère avec lequel j'avais le moins d'affinité et pourtant T.J. Klune a réussi à me le faire aimer presque autant que les autres. J'ai ri, j'ai pleuré (beaucoup) et c'est avec un énorme pincement au cœur que j'ai dit au revoir à la famille Bennett et à Green Creek. Je le répète, cette saga est une merveille, autant par l'écriture que par les messages qu'elle véhicule. Les livres de T.J. Klune sont des ovnis qui vont plongent dans des histoires qui vont vous remuer autant qu'elles vous feront du bien. Ce sont des safe place qui vous feront éprouver toutes sortes de sentiments mais qui vous laisseront avec un grand soleil dans le cœur.

Afficher en entier
Bronze

Et c’est officiellement la fin de la saga du Clan Bennett… Bon, je vais essayer de faire court et d’aller à l’essentiel. Déjà, j’ai beaucoup aimé ce tome 4, mais des quatre, c’est la romance que j’apprécie le moins. Je pense que c’est parce que je suis quelqu’un qui place la communication au-dessus de tout. Parler, c’est la clé pour moi dans une relation. J’aime quand les protagonistes d’une romance se parlent, je trouve que l’on peut absolument tout faire passer par le langage : l’amour, la tristesse, la confiance, l’espoir, le désir, l’excitation… Et là ben… Carter et Gavin se parlent finalement très peu. Leur relation est, la plupart du temps, basée sur du non-verbal et ça ne l’a pas fait avec moi. J’avais l’impression qu’ils tombaient amoureux trop fort, trop vite. Je n’arrivais pas à trouver leur alchimie et c’est dommage. En plus, je pense que, contrairement au tome précédent, ces deux-là auraient eu besoin d’un peu plus de scène de cul pour que leur couple soit crédible. Enfin encore une fois, ce n’est que mon opinion. Et si je suis honnête, je n’ai pas vraiment apprécié non plus de suivre le personnage de Carter. C’est un bon personnage secondaire, je l’aime bien, mais face aux trois autres protagonistes principaux, il fait pâle figure. En revanche, j’ai adoré les péripéties finales et la résolution de l’intrigue.

« Le clan Bennett » est une véritable saga familiale davantage qu’une saga de romances. On y suit une famille dysfonctionnelle qui vit des deuils, des chagrins, des joies et que le monde entier essaye de détruire, mais qui survie malgré tout en restant unie et en protégeant ses membres et sa maison avant tout. C’est une saga pleine d’émotions, de batailles, d’amour, porté par des personnages profondément humains et par lesquels on ne peut qu’être touchés. Elle possède à mes yeux tout ce qui fait une grande saga littéraire. Et si vous hésitez à la lire parce que vous n’aimez pas la romance, la bit-lit où le M/M, vous pouvez y aller les yeux fermés. Je le répète, cette saga est avant tout une grande fresque familiale, certes vue par le prisme de quatre couple, mais c’est avant tout l’histoire des Bennett. Franchement, foncez, vous découvrirez une pépite de la littérature fantastique qui n’a rien à voir avec ce qui a déjà été fait.

Niveau écriture, la plume de TJ Klune est toujours aussi belle. Je ne dirais pas que c’est de la grande littérature non plus : les phrases sont simples et le vocabulaire n’est pas spécialement recherché. Mais on trouve tout de même une forme de poésie derrière ses mots et le tout est d’une fluidité incroyable. C’est toujours aussi addictif et je n’ai pas mis longtemps à finir ce roman. Bref c’est probablement l’une des meilleures, si ce n’est LA meilleure saga de bit-lit avec des loups-garous. Les choses qui m’avaient gêné dans le premier (voir mon avis du tome 1) sont toujours présentes, mais je me suis habitué à l’humour un peu rentre-dedans de l’auteur et ça m’a de moins en moins dérangé au fur et à mesure des tomes.

Pour conclure, je vous conseille évidemment à 100% cette saga qui a pour elle les magnifiques émotions qu’elle nous fait ressentir, une foule de personnages tous plus attachants les uns que les autres, ainsi que des messages très importants. Maintenant, si vous êtes habitué à de la bit-lit adulte, dites-vous que ça n’a pas grand-chose à voir et que vous ne retrouverez pas forcément ici ce que vous aimez dans vos lectures habituelles. Âmes sensibles, faites attention aussi, il y a de nombreux trigger warning dans ce roman et également de nombreuses scènes déchirantes, vous êtes prévenus. Il est maintenant temps pour moi de dire adieu à cette saga et c’est un déchirement parce que je ne sais pas ce que je vais lire maintenant…

Afficher en entier
Diamant

Mon dieu quel fin! Ce n’était pas bâclé, ce qui sincèrement était une perspective qui me faisait peur mais finalement non, TJ Klune a quand même prit le temps et c’était absolument incroyable! Entre actions, émotions, aventures, drame et soulagement, ce livre a vraiment tout pour lui. Il y a tant à dire émotionnellement parlant, je pense que c’est ça qui m’a fait aimer ce livre. En apparence, il n’y a rien: une histoire de loup garou toute simple avec de bons rebondissement sans plus. Mais il y a tellement à dire parce que ça nous touche personnellement, c’est incroyable à quel point de simples mots peuvent tout dire et ce justement parce qu’ils reflètent exactement nos sentiments. Ça fait mal et ça fait du bien en même temps et la conclusion de cette saga n’aurait pas pu être meilleure. Elle finit en beauté avec bonheur et sentiments, une famille, ça se trouve et quand on la trouve elle est tout notre monde et il faut en prendre soin: c’est ce que j’ai retenu de cette conclusion. Le sang et le cœur ne font qu’un. Ce livre m’a appris à aimer conditionnellement et je pense que je peux le remercier pour ça.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Clan Bennett, Tome 4 : Le Chant des Bennett

  • France : 2020-10-14 (Français)
  • USA : 2020-08-18 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Brothersong (Green Creek #4) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 463
Commentaires 77
extraits 28
Evaluations 184
Note globale 9.1 / 10