Livres
392 345
Comms
1 375 432
Membres
283 768

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Logan courut vers moi.

Il dévala les marches trois par trois et je les montai encore plus vite qu"il ne les descendit. Il se jeta contre moi au beau milieu de l'escalier, m'enlaçant, collant son visage contre mon cou et le serrant fort. Il me monta sur le dos et continua de se serrer contre moi. Mon cœur battait à tout rompre.

Je n'aurai jamais pensé un jour porter Logan Church ; c'était une expérience nouvelle et tout à fait satisfaisante. Son rire était chaleureux, viril et provenait du fond de son torse.

- Bon sang, je te jure, il n'y a vraiment que toi pour rendre la vie aussi palpitante.

Afficher en entier

« — Est-ce que je ressentirais la même chose si tu n’étais pas mon âme-sœur ? Je n’en sais rien, et je m’en fiche. Pour moi, c’est une question qui ne se pose pas. Toi tu veux te la poser, mais je sais qu’en fait, tu le fais surtout parce qu’avant de te rencontrer, j’étais hétéro. Même si tu as accepté de prendre ta place et de faire face à tes obligations aux côtés de ton Semel, même si tu m’aimes, parce que je sais bien que c’est le cas, l’idée de perdre Crane te terrifie.

— C’est mon meilleur ami, dis-je comme pour me défendre.

— C’est ta couverture de repli, et tu le sais aussi bien que moi.

— Logan…

— Je ne devrais pas être jaloux de Crane Adams, et pourtant je le suis. Je suis le Semel de ma tribu, et je suis jaloux d’un de mes membres. Pense un peu à ce que je ressens. »

Afficher en entier

« — Tu dois bien comprendre que c’est sur moi, désormais, que tu peux te reposer. C’est moi qui fais ce que tu es. Et ce qui est le plus important, c’est justement que tu es mon compagnon.

— Non ! Je ne veux pas être réduit à simplement être ton âme-sœur. Je suis bien plus que ça.

— Je n’ai jamais dis que tu n’étais que ça.

— Être ton compagnon…

Je le regardai droit dans les yeux.

— Logan, si je n’avais pas été celui qui t’était destiné, tu ne m’aurais même pas regardé. »

Afficher en entier

« — Parfois, les choix que font les autres nous empêchent, nous, de choisir. Tu comprends ? »

Afficher en entier