Livres
506 476
Membres
514 798

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Club de l'ours polaire, Tome 1 : Stella et les mondes gelés



Description ajoutée par jul01 2018-01-03T04:21:54+01:00

Résumé

Un univers magique peuplé de fées et de yétis, d'engeleurs et de pirates des neiges...

Dans un monde où il reste tant à découvrir, le rêve de Stella se réalise le jour de ses douze ans : partir en expédition avec le Club de l'Ours Polaire ! Avec son ami Dragibus, elle fait la connaissance du sympathique Shay, chuchoteur de loups, et d'Ethan, magicien snob qui ne se laisse pas apprivoiser. Il le faut pourtant, car les jeunes explorateurs se retrouvent bientôt séparés du reste de l'équipage ! Le courage de Stella et les liens qui naissent suffiront-ils à braver les dangereuses étendues polaires ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 77 lecteurs

Extrait

Je pense que tous ceux qui ne nous laissent jamais tomber, tous ceux sur qui on peut toujours compter quoi qu'il arrive, méritent d'être considérés comme des membres de notre famille.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Ce roman à la couverture magnifique se classe parmit mes préférés en littérature jeunesse intermédiaire ( 9-12 ans). Dans son style fantasy, il n'est pas sans rappeler "La croisée des Mondes", "Harry Potter" ou même "Cœur d'encre", tous de très bons livres. ceci-dit, c'est un roman qui, contrairement à eux, peut couvrir un lectorat plus jeune, grâce à sa structure simple, son vocabulaire riche, mais accessible et une aventure facile à suivre. C'est un roman créatif, rempli de valeurs humaines, riche en apprentissages et célébrant la richesse du monde à travers la curiosité et la différence.

Je suis d'avis que ce genre de roman aura sa place dans les générations à venir et c'est cette qualité d'ouvrage que je cherche en tant que libraire pour les jeunes Lecteurs et Lectrices. Personnellement, l'adulte je suis a beaucoup aimé, ce fut un réel plaisir à lire et je suis convaincu que j'aurai adoré un roman tel que lui étant pus jeune.

Un roman "fantasy", donc, truffé de magie, de lieux mystiques, de dons particuliers, de Clubs d'explorateurs et d'arbres à Bagels ( ceux au pavot poussent au sommet). Il y a plusieurs clins d’œil, notamment "dora l,exploratrice", "plants vs Zombies", "La Reine des neiges". Un condensé de détails amusants, de créatures enchantés et de personnages colorés.

Résumé: Adoptée en bas âge par un Explorateur reconnu, Stella Floccus Pearl échappe ainsi à un sort tragique. Elle grandira entourée de magie et son esprit s'éveille aux mystères du monde grâce au savoir de son père et souhaite elle aussi devenir Exploratrice. Hélas, comme l'expliquera Félix, les filles ne peuvent pas devenir des Explorateurs.Lorsque sa tante Agatha, qui ne partage pas l'amour inconditionnel de son frère pour la jeune fille, suggère de l'envoyée en pensionnat, histoire de faire d'elle une idiote jolie potiche juste bonne à coudre, Félix revient sur sa décision et emmène Stella au Club de l'ours Polaire, l'un des quatre Club d'Explorateurs du monde. De mauvaise foi, le président accepte son intronisation comme membre junior. Stella n'est pas la seule adolescente. On y trouvera également Shay, un chuchoteurs de loup ( qui peut communiquer avec ces animaux), Benjamin dit "Dragigus", apprenti-guérisseur timide et le très déplaisant Ethan, arrogant et prétentieux magicien sans grand talent. Leur but: atteindre le lieu le plus froid du monde. Du moins, jusqu'à ce qu'une catastrophe survienne.

Parlons-en des personnages, il y a fort à dire! Nous avons une protagoniste de 12 ans en la personne de Stella Floccus Pearl, blanche de peau et de cheveux, vaillante et curieuse, qui souhaite devenir Exploratrice. L'ennuie, c'est que la civilisation en présence, aussi fabuleuse soit-elle, est foncièrement rétrograde en matière de condition féminine. Mais cela n'empêchera pas Stella de suivre son instinct, surtout quand il s'agit de défendre ses amis et ses convictions. Un beau modèle de fille! Seul détail: son "origine" était assez facile à deviner, personnellement, mais j'apprécie qu'elle ne corresponde pas à ce profil en fin de compte.

Je souhaiterais vous parler de Benjamin, dit "Dragigus", qui présente les traits du syndrome d'Asperger, le plus haut niveau d'autisme. Loin de moi l'idée de vouloir "taguer" ce personnage, mais je tiens à faire connaitre les romans qui promeut et célèbre la différence, dont la neurodiversité. leur présence dans le littérature jeunesse est un moyen de normaliser ses jeunes qui peuvent sembler "bizarres", mais qui sont en réalité dotés de grandes qualités à l'instar des "neurotypiques"( les non-autistes). Bref, je trouve que Benjamin est un personnage très attachant, timide, mais brillant, maladroit dans le langage, mais rempli de bonne volonté. Stella n'entretient d'ailleurs aucun préjugés sur lui, au contraire. Même Félix, son père, déclare que les gens "différents" sont souvent aussi les gens les plus intéressants. Je salue donc l'auteur pour cet aspect de son livre qui est fortement pertinent et important.

C'est une trilogie, donc on peut s'attendre à ce que Stella et ses trois amis soient appelés à rencontrer les autres Clubs, ceux du Chat de Jungle ( Amazonie) et du Chacal Doré ( Désert). D'ailleurs, les quatre guides des Clubs, placés à la fin du roman, sont assez drôles.

Un roman rapidement lu, apprécié et recommandé!

Afficher en entier
Or

Stella, 12 ans, a été adopté par un explorateur alors qu'elle n'était encore qu'un bébé. Elle rêve de partir à son tour à l'aventure, malheureusement dans ce monde, les femmes n'en ont pas le droit. Pourtant, un jour son père décide envers et contre tous de l'emmener avec lui.

A travers un monde magique, découvrez l'incroyable périple de cette jeune fille accompagné de ses nouveaux amis.

Véritable coup de cœur pour moi, ce premier tome est plus que prometteur pour la suite de la trilogie!

Afficher en entier
Bronze

Stella Flocus Pearl est une enfant audacieuse et curieuse. Son père adoptif, Félix, explorateur au Club de l'Ours Polaire, lui a promis que, le jour de ses 12 ans, il l'emmènerait en exploration avec lui. Après s'être confronté aux hautes autorités du Club qui refusaient qu'une fille intègre une expédition, Félix et Stella s'embarquent finalement vers "les mondes gelés". A bord du bateau, Stella retrouve son ami Dragigus, un semi-elfe d'une candeur attendrissante, et fait la rencontre d'autres jeunes : Shay, un chuchoteur de loups bienveillant et Ethan, magicien un peu prétentieux d'un autre Club.

Quand ils arrivent à destination, rien ne se passe comme prévu et les enfants sont séparés des adultes.

Des liens d'amitié se tissent entre les apprentis explorateurs alors qu'une aventure magique les happe. Le quatuor va alors devoir faire face à de nombreux obstacles, créatures fantastiques et autres choux cannibales !

C'est un premier tome réellement emballant que nous livre Alex Bell. Son intrigue, rythmée et captivante, se situe dans un univers à mi-chemin entre La Croisée des mondes et Le monde de Narnia dans une société rappelant celle de l'Angleterre du XIXe.

Les personnages sont bien campés et le lecteur s'attache immédiatement à Félix, père attentionné, drôle et compatissant, ainsi qu'à Stella qui fait preuve de courage et d'une force de caractère indéniable face à une société patriarcale aussi risible que démodée. Les protagonistes paraissent authentiques, les péripéties s'enchaînent bien et l'écriture est fluide.

Aventure, humour et mystère sont au rendez-vous dans ce roman fantastique. Une réussite !

Dès 8 ans.

Afficher en entier
Bronze

Une très bonne lecture jeunesse, mais pas assez addictive pour un adulte. J'hésite à lire la suite. L'histoire reste cependant riche en rebondissements, les personnages sont sympas et l'humour bien dosé.

Afficher en entier
Argent

bon livre d'aventure fantastique pour les enfants. Je vais continuer cette saga en achetant le numéro 2.

Afficher en entier
Argent

D'abord la couverture m'a tout de suite séduite, superbe. Ensuite, l'histoire est bien, elle nous tiens en haleine, facile à lire, et donne envie de découvrir la suite de leurs aventures. J'aime le côté exploration un peu loufoque, un peu dandy. J'aime l'imagination et découvrir des créatures et des objets originaux et magiques, cependant je regrette un côté un petit peu trop "gnan gnan" parfois, (juste un peu trop).

J'aime ce côté aventure, froid, hivers, contrebalancé par des chocolat chaud et brioches reconfortantes, ainsi que la bienveillance de felix dans les conseils donné à stella.

Afficher en entier
Bronze

Sympa pour les jeunes lecteurs mais j'ai moyennement apprécié, beaucoup trop de longueurs et d'absurdités

Afficher en entier
Argent

Un livre qui nous fait voyager dans des contrées inexplorées, pleins de merveilles et de dangers.

Afficher en entier
Diamant

Comment vous dire que j'ai tout bonnement ADORE ce bouquin ? Voilà, emballé, c'est pesé, fin de la discussion. Plus sérieusement, je pourrais vous parler de ce premier tome du Club de l'Ours polaire pendant des heures mais au fond, je n'en vois franchement pas l'intérêt car cela vous gâcherait totalement la merveilleuse, que dis-je, l'extraordinaire et onctueuse surprise que ce livre nous réserve et force est d'avouer que cela serait fortement dommage, n'est-ce pas ?

Pour faire simple, Stella et les mondes gelés rassemble tout ce qui était susceptible de me plaire : des créatures fantasmagoriques en tout genre, une intrigue extrêmement intense et rythmée qui, concrètement, ne s'essouffle jamais et ne manque pas de diablement nous surprendre à chaque page qui se tourne, une écriture truculente, pétillante et enchanteresse doublée d'un art pour savoir raconter les histoires digne des plus grands conteurs que la littérature jeunesse ait jamais connus (la comparaison avec Philip Pullman et C.S. Lewis est tout à fait pertinente et justifiée sur ce coup-là), un humour absolument exquis qui fait mouche à chaque fois et des personnages juste exceptionnels et diantrement attachants.

Mention spéciale à Félix ou l'élu de mon cœur, la perfection faite homme ! Drôle, attentionné, défenseur des animaux, la gentillesse et la compassion incarnées, entretenant une magnifique et poignante relation de communication, d'écoute, de complicité indéniablement attendrissante et de confiance mutuelle avec sa fille adoptive (mais ce ne sont pas les liens biologiques qui comptent, ce roman nous l'apprend bien) qui n'est pas définitivement en reste non plus, au vu de son immense courage, de sa remarquable et louable résistance face à une société patriarcale aussi risible que démodée, de son goût immodéré et contagieux pour les voyages périlleux et les découvertes qui font que la vie vaut la peine d'être vécue, que demande le peuple ? Je suis également tombée en amour (qu'elle est belle cette expression, vous ne trouvez pas ?) pour Dragigus, ou le personnage qui nous démontre qu'être différent n'est pas une tare mais au contraire un super-pouvoir. Ce semi-elfe m'a immensément émue, fait rire et a aussi fait fondre mon petit cœur comme neige au soleil. J'avais juste constamment envie d'entrer dans le roman afin de le câliner tel le nounours humain qu'il est. Je suis purement et simplement gaga de mon Dragigus chéri, en voilà encore un qui s'ajoute à la liste des jeunes héros de fiction extraordinaires que j'ai décidé d'adopter. Oui, en plus d'avoir un harem pour mes nombreux amoureux, harem que Félix rejoint direct sans discuter au passage (et ce malgré le fait qu'il ait sûrement le double de mon âge, je ne me laisse pas décourager pour si peu, voyons !), je possède également une grande maison dans mon imaginaire qui abrite tous mes fistons et fifilles adoptifs que je chéris de tout mon être. I'M A PROUD MAMA FOREVER AND ALWAYS ♥

En y réfléchissant, je me demande si je vais pas adopter l'ensemble du quatuor doré dont on suit les trépidantes aventures au cours de l'avancée de ce tome un : en effet, je les adore tous autant qu'ils sont - Shay pour sa bravoure exemplaire, sa répartie imparable et délicieuse et son charme ravageur ; Ethan parce que tout compte fait, je suis résolument fan de son côté drama queen qui lui va si bien au teint et qui a toujours le chic pour me faire mourir de rire (et puis, sous ses airs d'arrogant microbe se cache une vraie crème pleine de ressources - il suffit juste de creuser un peu, beaucoup et ses qualités se révèlent au grand jour) ; Stella parce que cette gamine est juste géniale, formidable, l'authentique fille de son père (ça y est, je vais me remettre à pleurer) et qu'elle va probablement inspirer à plein de petites filles lectrices l'idée de se rebeller contre ce monde indubitablement injuste, psychorigide et morose afin qu'elles puissent vivre leur destin comme elles l'entendent et non de se contenter de ce qu'on leur aura inculqué et choisi pour elles en pensant que c'est là l'unique solution ; et puis enfin mon petit Dragigus, pour son innocence, sa candeur désarmante, sa franchise et sa douceur qui serait capable de fendre toutes les armures.

En clair, j'aime TOUT dans Le Club de l'Ours polaire : ses jeunes protagonistes qui n'ont assurément pas froid aux yeux et qui deviennent de véritables compagnons de route au fur et à mesure que l'intrigue avance et que l'on vit à leur côté les pires dangers, son univers irrésistible, positivement magique, qui fleure bon l'hiver alors qu'il fait encore vingt-six degrés dehors (L'été indien chanté par Joe Dassin semble avoir encore de beaux jours devant lui à cette période-ci de l'année) mais la saison importe peu au fond car on n'a nullement besoin de cela pour se laisser embarquer par l'incroyable et pénétrante atmosphère de ce monde qui obéit à ses propres lois et qui n'a de cesse de nous épater et de parvenir à nous laisser sans voix et une plume entraînante qui nous promet encore de bien fabuleuses péripéties à venir. Sur ce, je m'en vas de ce pas dévorer le tome deux, on ne dit jamais non à une expédition unique en son genre qui se lit comme on boirait goulûment le meilleur des chocolats chauds.

Je pense que vous l'aurez compris, je suis en tout point séduite par le début de cette somptueuse trilogie qui s'annonce tout bonnement épique et je remercie un milliard de fois les éditions Gallimard Jeunesse pour ce ravissant envoi ! Sincèrement, merci du fond du cœur !

Afficher en entier
Bronze

Alex Bell nous plonge dans un univers glacé et en même temps très chaleureux. Une très bonne lecture d'hiver pour ceux qui auront gardé leur âme d'enfant aventureux

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Club de l'ours polaire, Tome 1 : Stella et les mondes gelés

  • France : 2018-01-18 (Français)
  • France : 2019-06-13 - Poche (Français)

Activité récente

Arax l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-29T12:28:28+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 77
Commentaires 22
Extraits 3
Evaluations 38
Note globale 8.11 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode