Livres
461 314
Membres
417 493

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Très bonne série dont on devient vite accro.

On s'attache aux personnages très facilement et on a juste qu'une envie savoir la fin et en même temps que le livre ne s'arrête pas ?

Afficher en entier
Argent

Ce tome et un cran en-dessous du premier d’abord par ce que même si l’humour est présent il y a aussi plus de choses dramatiques alors c’est vraiment refroidissant et par moment même je n’avais pas envie de rire au blagues pourtant bonne. Le personnage féminin Elisabethe et très agaçante par moment (souvent) j’aurais aimée la secouée, Nico est super mais il lui manque un petit truc pour êtres génial il est tellement tout et au 3/4 du livre je l’ai trouvé incompréhensible. Bref j’ai entendue dire que les tomes suivants sont bien mieux alors je les lirait par ce que malgré ce commentaire peut élogieux j’ai adoré la plume et le style de l’auteur.

Afficher en entier
Bronze

Une petite déception avec ce tome. Clairement un ton en dessous du premier. Autant, j'ai adoré le personnage de Janie, autant ici, je n'ai pas réussi à m'attacher ou à être touchée par Elisabeth. Pourtant, elle a vécu des choses dures mais son caractère et son ambivalence ont été de vrais obstacles.Elle met trop de temps à réagir face à Nico, ça m'a presque lassée.

Concernant Nico, j'ai tout de suite accroché. Malgré ce qu'il a fait dans le passé, on a envie de lui pardonner. L'homme qu'il est devenu est juste à croquer. Toutefois, sa volte face afin de ne pas pousser Elisabeth m'a énervé. J'avais envie de les secouer.

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce tome comme le premier même si l'écriture est différente, le premier étant plus basé sur l'humour et le second plus sur l'estime de soi.

J'admire la pugnacité de Niko, sa patience. Les tricoteuse me font toujours autant rire. Un petit coup de coeur lorsque la meilleur amie d'Elisabeth, Janie, apprend à faire du crochet (je préfère le crochet au tricot :p). Mais se que j'ai aimé aussi ce sont les petites interactions des amies et de la famille des deux protagonistes. Entre une maman voulant absolument voir son fils heureux, et des tricopines comploteuses on arrive à une superbe histoires qui m'a bien détendu.

Afficher en entier
Or

Un tome assez différent du premier mais que j’ai tout autant adoré. Tout aussi drôle que le premier, mais également plus émouvant, Simplement amis (malgré affinités) confirme mon coup de cœur pour la plume de Penny Reid.

J’ai craqué pour Elisabeth, marquée si jeune par la mort de sa mère et de son premier amour et qui est si certaine de ne pas pouvoir connaître à nouveau l’amour. J’ai craqué pour Nico, si déterminé, parfois patient et parfois très rentre-dedans. Il fallait bien ça pour percer la carapace d’Elisabeth.

Sans aucun temps mort, grâce aux tricoteuses, à la mère de Nico, et une cinglée chic, nous suivons la douce (et moins douce) remise en question d’Elisabeth jusqu’à une superbe conclusion.

En 2 bonus, le point de vue de Nico à la fin (heureusement qu’il y a le second car le premier m’a serré le cœur).

Afficher en entier
Bronze

Une histoire d’Amour encore une fois très sympa avec une intrigue intéressante.

Ce tome porte sur Elisabeth, médecin urgentiste et accessoirement, meilleure amie de Janie (tome 1) dont la perte tragique de son premier amour a jusqu’à présent dicté son comportement vis à vis des relations Homme-Femme. Mais le retour dans sa vie d’un ami d’enfance ( beau gosse aux yeux verts d’origine italienne... Si !

Afficher en entier
Bronze

Je me suis bien amusée avec ce deuxième volet des tricoteuses, que j'ai d'ailleurs préféré au premier. Certes, notre nouvelle héroïne est un brin moins déjantée que Janie, mais j'ai largement préféré le personnage de Nico à celui de Quinn.

J'ai aimé les personnages secondaires, que ce soit la famille de Nico ou les tricoteuses, j'ai adoré détester les collègues d'Elisabeth et certaines scènes sont vraiment cocasses. Je crois que j'ai éclaté de rire à chaque tentative avortée de l'héroïne pour prononcer le nom de famille de Nico !

Une romance classique comme on aime en lire, sans prise de tête !

Afficher en entier
Bronze

Dans cet opus nous replongeons dans le tricot avec Elisabeth, la coloc de Janie du tome 1. Elle est médecin et se consacre à sa carrière et a son club de tricot. Ses relations avec les hommes se limitent au sexe lorsqu’elle en a envie, c’est une femme sure d’elle, pleine de répartie et d’humour, intelligente qui n’a pas la langue dans sa poche.

Sa vie change quand elle retrouve Nico, son ami d’enfance avec qui elle a rompu le contact des années auparavant de manière assez abrupte.

Cette histoire est touchante. Elisabeth cache derrière sa désinvolture face aux hommes, une réelle peur de s’engager, d’aimer et d’être blessé de nouveau. Elle se bat contre ça, elle tente de tenir Nico à distance, de ne pas se laisser aller à éprouver des choses qui risqueraient de la faire souffrir, mais face à un homme aussi charismatique et charmant que Nico c’est compliqué de résister.

Nico a tout ce qu’il faut pour faire fondre les femmes. Un physique parfait, un regard magnétique, un charisme époustouflant, il est drôle et possède des racines italiennes pour la touche latine qui finit d’achever Elisabeth.

J’ai beaucoup aimé leurs dialogues, chaque interaction du couple est plaisante à lire, parce que c’est piquant, subtile, intelligent et drôle. Ils se cherchent, se trouvent et se rejettent, leur passé commun amène cette touche de réalité à leur relation, comme une racine qui les lierait à jamais.

Leur histoire monte crescendo, elle prend du temps et c’est peut-être ce point qui m’a chiffonné, la longueur. Autant par moment j’ai vraiment aimé de les voir interagir, autant des fois les pensées d’Elisabeth m’ont fait soupirer. Il faut aimer ce genre de relation les « je t’aime mais je ne veux pas t’aimer ». Les raisons sont là, ont les comprends mais elles trop poussées à mon gout.

Malgré tout cette histoire est riche, il se passe énormément de choses autour des deux héros, de leur environnement respectif et de leur famille. On découvre un peu plus le club de tricot ainsi que ses membres, et on retrouve Quinn et Janie avec plaisir.

C’est une histoire de seconde chance, de peur et de reconstruction. Une romance sur les difficultés à se laisser emporter et succomber sans penser à se briser.

Le style est toujours bon, les personnalités bien définis et on se laisse facilement embarqué par le rythme donné par l’auteur. L’humour, ce ton qui parait léger mais qui renferme de vraies douleurs apporte beaucoup à cette histoire. Il la rend réel, il fait que ces personnages sont vrais.

En bref, une romance touchante qui ne manque pas de piquant.

Afficher en entier
Or

Chronique de Llyza disponible sur Follow the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/08/28/le-club-des-tricoteuses-anonymes-tome-2-simplement-amis-malgre-affinites/

Le premier tome était une romance qui faisait du bien avec un contexte de départ tout simple, celui de présenter un groupe de nanas réunies chaque mardi pour leur soirée tricot. Cela peut paraître assez vieillot de nos jours je vous l’accorde, mais si on y regarde de plus près, c’est surtout une excuse pour se retrouver et papoter de problèmes de coeur autour d’une bonne bouteille de vin.

L’auteur malgré ça ne parvient pas très bien à présenter ses personnages secondaires, il faut l’avouer, il y a beaucoup de nanas et leur personnalité n’est jamais vraiment développée. Juste une esquisse très scolaire et enfantin : la gentille, la sage, la loufoque, etc. Il faut attendre en réalité le tome qui leur aient consacrées pour voir leur véritable consistance. Si Janie n’était pas un personnage hyper attachant dans le premier tome (elle a un trouble de la personnalité un peu trop gonflant pour moi), l’histoire d’A d’Elisabeth rattrape de beaucoup le niveau. Elle est drôle, elle a des phrases tellement excellentes qui nous font sourire et rire.

Et en face (soupire), Niccolò Manganiello. Dois-je en dire plus ?

Si Penny Reid réussit bien quelque chose, c’est ses personnages masculins. Ils sont charismatiques, magnétiques et c’est impossible de ne pas craquer. L’histoire d’A s’annonce torride, intense avec tellement de regrets et de rancœurs que pour les fans d’échanges jet’aime-jetedéteste c’est parfait. Elisabeth résiste, elle tient bon car elle ne veut plus jamais souffrir. Aimer c’est accepter de souffrir en perdant l’autre, alors elle préfère ne pas s’attacher aux hommes et ne rien construire. Quant à Nico, on comprend assez vite ses réels sentiments envers elle même si on se demande comment une star de l’écran peut encore en avoir pour elle ?

Il y a beaucoup d’humour dans ce tome, mais ce n’est pas que cela. Il y a aussi une palette émotionnelle amoureuse large : la tendresse, la séduction, les doutes, les peurs, la passion et l’amour. Il y a ces phases où on se pose des questions, où on ne fait que penser à l’autre et notre esprit est ommnibulé par l’autre du matin au soir. Penny Reid parvient tout au long de son tome à nous maintenir accro, on ne lâche pas ce roman. Il n’y a pas de longueurs et même avec ses évènements rocambolesques (comme dans le tome 1), on ne décroche pas. J’accepte son dénouement prévisible, j’accepte ces petits suspens abracadabrent parce qu’au final ce qui compte vraiment, c’est les émotions que nous arrivons à avoir avec cette jolie romance contemporaine.

J’ai beau ne pas être une midinette, de temps en temps, j’aime couiner avec une bonne romance bien romantique. Une lecture qui raviera les fleurs bleues, les fans de chick-lit (ça se dit encore ?), les romantiques et celles qui adorent glousser. Une saga à ne pas rater et une nouvelle collection qui mérite d’être connue !

Afficher en entier
Lu aussi

Beaucoup aimer ce tome 2 même ci pour moi le tome 1 est bien plus drôle Notamment à cause de l'héroïne. Dans celui là, l'héroïne est moins drôle donc moins attachante pour moi mais cependant sa reste un très bon roman. Avec des répliques succulentes et un groupe d'amies " les tricoteuses" que je me languis de mieux découvrir. Le héro est juste sublime et parfait ( peut être un peu trop d'ailleurs). Je trouve ce roman parfait pour une remontée de morale express. Mieux qu'une bonne comédie romantique, qui vous fait soupirer d'envie et réveille vos humeurs fleurs bleus. Surtout la fin. Trop mignon ! Bx

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode