Livres
511 738
Membres
522 685

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cœur battant de nos mères



Description ajoutée par paulette42 2017-08-09T11:11:53+02:00

Résumé

Tous les grands secrets ont un goût particulier. »

Nadia a 17 ans et la vie devant elle. Mais quand elle perd sa mère et avorte en cachette, tout change. Elle choisit alors de quitter la communauté noire et religieuse qui l’a vue grandir. Boursière dans une grande université, Nadia fréquente l’élite. Elle a laissé derrière elle Luke, son ancien amant aux rêves brisés, et Aubrey, sa meilleure amie. Durant une décennie marquée des affres de la vie, les trajectoires des trois jeunes gens vont se croiser puis diverger, tendues à l’extrême par le poids du secret.

Dans la lignée d’Elena Ferrante et de Chimamanda Ngozi Adichie, Brit Bennett donne voix à des héros en quête d’accomplissement et nous offre un roman lumineux, inoubliable

Afficher en entier

Classement en biblio - 38 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Dan-1 2020-03-30T15:32:09+02:00

Elle était en train de l'aider à enfiler son tee-shirt USMC avant d'aller se coucher; En s'efforçant de ne pas regarder ses cicatrices, les parties de sa poitrine qui semblaient encore tuméfiées

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Dan-1 2020-03-30T15:29:08+02:00
Pas apprécié

Un livre qui aurait pu être très intéressant mais lors de la lecture j'ai ressenti un manque de motivation, un écriture lente redondante. Dommage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiLn 2020-03-28T12:17:25+01:00
Argent

Un premier roman très bien construit autour de trois personnages principaux: Nadia, Aubrey et Luke,trois jeunes adolescents, adultes...Une histoire avec ses secrets...

Afficher en entier
Diamant

L'avis de #Lilie : Le moins que je puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai découvert en ouvrant ce livre. Entraînant, intriguant, il l’est. Par contre, je ne voyais pas du tout la trame de l’histoire comme cela… loin d’être déçue, j’ai été surprise au cours de cette lecture et je dois avouer que de temps en temps, ça fait du bien de l’être !

A la lecture du quatrième de couverture, je pensais qu’on allait vite entrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire suivre Nadia, une jeune femme de 17 ans qui quitte sa petite ville de Californie pour aller faire des études dans une université prestigieuse. Finalement, l’autrice prend le temps d’installer les personnages, de nous les faire découvrir avant de « faire partir » Nadia. En effet, on la suit pendant les semaines qui précèdent son départ, les épreuves auxquelles elle est soumise et qui vont, quelque part, faciliter ce départ. C’est d’ailleurs l’occasion de découvrir Aubrey, qui est la meilleure amie de Nadia, et Luke, son amant. Aubrey est puritaine et elle n’a pas connu un début de vie facile. Quant à Luke, être le fils du pasteur n’est pas forcément un poids facile à porter. Pas forcément gaté par la vie, Luke est un jeune homme qui ne sait plus trop où il en est.

Au fil des années, ces trois personnages vont se croiser, interagir, s’éloigner, se retrouver…. Bref, on suit trois tranches de vie et on prend plaisir à les voir évoluer, douter, changer de trajectoire… Car oui, comme dans la « vraie » vie, ces trois protagonistes sont perfectibles, ils font des choix, qu’ils assument ensuite… ou pas ! Ce que j’ai trouvé admirable, c’est que le narrateur omniscient ne porte pas de jugement sur leurs choix; il nous les expose, tout simplement, et c’est à nous, lecteur d’en tirer, ou pas, les conclusions qui s’imposent. Même si Nadia est un peu plus mise en avant au départ, finalement, on passe autant de temps avec les uns qu’avec les autres. Tous les trois ont un rapport particulier avec leur mère et tous les trois vont se construire grâce, ou à cause, de cela.

Le gros point positif de ce livre est, pour moi, la plume de l’autrice. Fluide, entraînante, elle nous plonge au cœur de cette communauté et on est en totale immersion. J’ai apprécié que ce roman nous expose la vie de ces personnages sans tomber dans le cliché « les afro-américains vs les blancs ». En effet, Brit Bennett décrit la vie des différents membres d’Oceanside mais je n’ai pas eu l’impression d’être dans un roman qui dénonce. Non, on est juste dans une histoire exposant les destins croisés de trois adolescents devenant adulte, qui font des choix, des erreurs et qui évoluent comme ils peuvent.

Pour conclure, « Le cœur battant de nos mères » est une très belle découverte pour moi. Cette histoire, même si elle ne m’a pas emmenée là où je pensais, m’a beaucoup plu et m’a procuré un large panel d’émotions. L’autrice est clairement à suivre tant son style est percutant et entraînant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hegoa 2019-04-11T17:15:05+02:00
Argent

Un très bon roman Sur les liens mères-enfants ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sara-Rose 2018-03-31T11:33:58+02:00
Or

Nadia, jeune orpheline noire de 17 ans se retrouve enceinte de Luke le fils du pasteur après une brève amourette et décide d'avorter en cachette de son père.

Le suicide de sa mère hante cette jeune fille qui traine sa tristesse jusqu'à ce que son chemin croise celui d'Aubrey qui va très vite devenir sa meilleure amie.

Ce roman raconte le parcours de ces deux adolescentes, leur solitude respective, leur questionnement.....

Très joli premier roman, très bien écrit et dont les pesonnages sont terriblement attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2017-11-03T17:45:29+01:00
Bronze

J’ai lu ce roman dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de Elle et je remercie d’ailleurs le magazine de m’avoir permis de le découvrir. « Le cœur battant de nos mères », quel titre évocateur !, me suis-je dit au premier abord, on va parler d’amour maternel sans doute !, ai-je pensé ensuite. Mais de cœur et de mère, il n’y en a pas beaucoup dans ce livre. Les trois protagonistes principaux en sont privés, et ce à différents degrés. Nadia Turner n’a plus de mère depuis que cette dernière s’est suicidée sans laisser aucune explication. Ce deuil va l’accompagner durant sa jeune vie d’adulte et va se doubler d’un autre deuil, celui de l’enfant qu’elle n’aura jamais et qu’elle ne parvient pas à oublier. D’où son incapacité à se fixer quelque part et avec quelqu’un. De son côté, Luke qui a eu une liaison cachée avec Nadia, ne s’en sort pas mieux : sa carrière de footballeur professionnelle s’est évaporée le jour où il a eu une fracture de la jambe, il n’a pas su assumer son amour pour Nadia et encore moins sa décision d’avorter. C’est sa mère qui va agir pour lui mais plus parce qu’elle tient à sa réputation que pour aider son fils. Cet amour inavoué et cet enfant fantôme sont deux secrets qui vont peser lourd sur le reste de sa vie. Enfin, nous avons Aubrey Evans qui m’a semblé au départ la plus équilibrée des trois jusqu’à ce que je comprenne que sa vie avec sa mère, l’empêche de mener pleinement la sienne. De plus, par rapport à Luke et Nadia, elle est le dindon de la farce. On le voit, les trajectoires de ces jeunes gens sont tortueuses et les mènent, pour deux d’entre eux, dans des impasses. Pour autant, je n’ai pas été particulièrement emballée par ce roman. Ce qui m’a gênée, c’est le chœur de paroissiennes qui introduit chaque chapitre, ce « nous » qui s’exprime et annonce les événements à venir, résonne comme la chronique d’un malheur annoncé, comme les trompettes d’une tragédie, tout ça pour accoucher d’une fin décevante et peu glorieuse. Sans parler du fait que ces voix ralentissent la narration. Les personnages ne rattrapent pas cette impression mitigée et notamment les hommes. Mon dieu qu’ils sont faibles dans cette histoire : entre le père de Nadia, sourd et muet devant la douleur de sa fille, le pasteur Sheppard qui s’incline devant sa femme et Luke qui oscille entre lâcheté et gros mensonges, on peut dire que l’auteure ne va pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit de parler des hommes. En conclusion, je dirais que c’est un livre au titre prometteur mais qui ne tient pas ses promesses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paulette42 2017-08-13T10:07:34+02:00
Or

Dès les premières pages on ressent la tristesse de Nadia et d'Audrey , elles ont eu toutes les deux du malheur

Ce livre parle très bien d'amour, d'amitié, d'avortement , de trahison, culpabilité , de secret c'est son premier livre et il est très réussi

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cœur battant de nos mères

  • France : 2017-08-30 - Poche (Français)

Activité récente

josy15 l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-11T23:29:13+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 38
Commentaires 7
Extraits 22
Evaluations 13
Note globale 7.62 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode