Livres
472 648
Membres
445 521

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le coeur n'est pas un genou que l'on peut plier



Description ajoutée par Moustik 2012-09-23T18:26:18+02:00

Résumé

Ernestine n'a pas la langue dans sa poche. Au collège, elle répète avec conviction une pièce de Molière et se voit déjà sur les planches d'un grand théâtre parisien ! Awa, sa grande sœur, prépare son bac français. L'avenir est devant elle, mais son père a décidé de la marier à un cousin, cet été, au Sénégal.

Les femmes de la famille vont unir leurs forces et leurs arguments pour convaincre le père, ligoté par sa promesse et le sens de l'honneur, de renoncer à son projet.

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

Extrait

[La scène se passe chez Awa et Ernestine, avant le diner. Leur mère débarque à la maison pour annoncer la bonne nouvelle : grâce à Ernestine, de l'argent va être envoyé à leur village d'origine, elle veut convaincre son époux d'annuler le mariage]

- Réfléchis, Bocoum, dit Aminata, car celui qui a abandonné ses perruches sera dans la solitude et dans le regret.

- Si une femme est laissée à elle-même, c’est un danseur qui l'épouse ! répliqua Bocoum en regardant Awa comme si elle était déjà une femme perdue.

[...]

- Présomption est perdition, Bocoum. Apprendre ce que c’est qu'être aveugle est facile : ferme seulement les yeux.

- HA ! C'est toi qui es peu facile, disjoncta Bocoum. Parce qu'il y a de l'argent qui arrive, tu me critiques, tu veux tout décider ? Tu penses peut-être que ça me fait plaisir, de gâter ma santé à l'usine? Et pour qui ? hein ? Pour vous nourrir, toi et tes enfants - une bande d'ingrats ! A quoi bon, tout ça ? Celui qui ne connaît pas les noix de kola les fera sûrement griller !

Awa ferma les yeux et se recroquevilla. Après un court silence pendant lequel les battements sourds de son cœur occupèrent tout son espace sonore, elle entendit distinctement sa propre mère prononcer ce proverbe historique qui, finalement, étendit Bocoum par KO. :

- La diarrhée ne rate pas le cul, monsieur mon mari.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un petit livre pétillant et drôle qui nous parle de la vie, de l'amour, et de l'indépendance. On rentre facilement dans l'histoire, qui est plaisante, et nous fait réfléchir, sans devenir mélodramatique, sur ces grand thèmes de la vie.

Afficher en entier
Or

Super livre qui mais en relation des sujets compliqués tels que l'amour et les mariages arrangés. Simple à lire pour tout à âge pouvant aborder ces sujets.

Afficher en entier
Argent

Bien que traitant un sujet très sérieux, ce roman est rempli d'humour. Ce bol d'air frais met un frein au cliché et donne un autre regard sur certaines traditions africaines.

Afficher en entier
Bronze

j'ai bien aimer ce livre mais je trouve qu'il manque quelque chose !

Afficher en entier

Je viens de le lire , je le trouve bien !

Afficher en entier
Diamant

Un petit roman pour ado qui se lit d'une traite. Un sujet délicat, le mariage arrangé, abordé de façon très drôle et pas du tout dramatique !

A lire sans modération !

Afficher en entier

Date de sortie

Le coeur n'est pas un genou que l'on peut plier

  • France : 2012-09-15 - Poche (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 24
Commentaires 6
Extraits 1
Evaluations 4
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode