Livres
477 871
Membres
458 944

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:15:13+01:00

Notre patrie, c'était l'Amérique. Et puis les républicains investirent Lindbergh, et tout changea (p. 13)

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:15:00+01:00

[...] la révélation de l'imprévu, tout était là. Retourné comme un gant, l'imprévu était ce que nous, les écoliers, étudiions sous le nom d'«histoire», cette histoire bénigne, où tout ce qui était inattendu en son temps devenait inévitable dans la chronologie de la page. La terreur de l'imprévu, voilà ce qu'occulte la science de l'histoire, qui fait d'un désastre une épopée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:14:31+01:00

C'est si déchirant, la violence, dans une maison; c'est comme de voir des vêtements accrochés dans les arbres après une explosion. On peut se préparer à l'image de la mort, mais pas à celle des vêtements dans l'arbre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:14:16+01:00

Une nouvelle vie commençait pour moi. J'avais vu mon père s'effondrer, je ne pourrais plus jamais revenir à la même enfance. ma mère au foyer passait désormais ses journées à travailler chez Hahne, mon frère partait en service commandé travailler pour Lindbergh après l'école, et mon père, qui n'avait pas hésité à sermonner les apprentis antisémites de bistrot à Washington, pleurait la bouche grande ouverte, comme un bébé qu'on abandonne, comme un adulte qu'on torture, parce qu'il n'avait pas le pouvoir de faire échec à l'imprévu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:14:03+01:00

Une nouvelle vie commençait pour moi. J'avais vu mon père s'effondrer, je ne pourrais plus jamais revenir à la même enfance...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:13:48+01:00

Mais toi tu ne sais rien de tout ça.Tu ne sais rien de von Ribbentrop,rien de Goebbels,de Himmler et de Hess.Moi si,par contre.Tu as déja entendu parler du chateau en Autriche ou Herr von Ribbentrop régale ses pairs,les criminels nazis?Tu sais comment il l'a acquis,ce chateau?Il l'a volé.L'aristocrate qui en était propriétaire,Himmler l'a jeté dans un camp de concentration,et maintenent,le chateau appartient a ce marchand de vin.Est-ce que tu sais ou est Dantzig,Sandy?Est-ce que tu sais ce qui s'est passé,la bas?Est-ce que tu sais ce que c'est que le Traité de Versailles?Et Mein Kampf,ça te dit quelque choses?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:13:22+01:00

Je n'avais jamais aussi bien compris à quel point la vanité éhontée des imbéciles peut faire le malheur d'autrui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:13:04+01:00

La route de l'enfer est pavée de travaux en cours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:12:49+01:00

C’est dégoûtant, c’est pire que dégoûtant. Lentement mais sûrement, ça ne dérange plus personne, en Amérique, que Lindbergh lèche les bottes de Hitler.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T12:12:32+01:00

Tôt ou tard, le goût de l'aventure m'aurait rattrapé, mais, désillusionné de voir que ma famille m'échappait, à l'instar de mon pays, j'étais prêt à découvrir les libertés que peut prendre un gamin issu d'un foyer exemplaire lorsqu'il renonce à plaire à tout le monde par sa pureté juvénile pour goûter le plaisir coupable de faire ses coups en douce.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode