Livres
429 297
Membres
350 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le complot Sweetman



Description ajoutée par x-Key 2011-06-06T17:14:45+02:00

Résumé

Un tueur en série — baptisé par la police Le Dingue de l'autoroute — sème la panique dans l'agglomération de Los Angeles en tuant au hasard dans leur voiture des personnes ordinaires, n'ayant apparemment aucun lien entre elles.

Mais s'agit-il vraiment de hasard, et est-ce un psychopathe ? Ce sont les questions que se pose John Cullen lorsque son père est abattu dans des circonstances horribles, son amie, grièvement blessée, et lui-même échappant de peu à la mort... La police semble dans une impasse, aussi John Cullen décide-t-il de mener sa propre enquête. Il va découvrir que beaucoup d'autres meurtres sans motif apparent ont été commis récemment à travers les États-Unis, et que les noms des victimes apparaissent sur une mystérieuse courbe, résultat de données informatiques, la Courbe du professeur Sweetman. Mais que représente cette courbe ? Et quel est le rôle exact dans cette affaire du sénateur Carl X. Chapman, prêt à tout pour devenir le prochain président des États-Unis ?

Ce thriller, construit comme un puzzle, traite de l'ambition, du pouvoir, des compromissions, et des élections présidentielles aux États-Unis, avec une hypothèse qui fait froid dans le dos : et si le prochain président américain était élu par des moyens illégaux et criminels ?

Un roman percutant, original et inventif, où l'on retrouve le sens du récit très visuel et l'humour caractéristiques de Masterton.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-08-24T05:55:41+02:00

1

C’était le genre d’homme qui, lorsqu’il entrait dans une pièce, pouvait faire taire toutes les personnes présentes. Il semblait maussade, renfrogné, et violent de façon imprévisible.

Il était assis seul à une table sur l’étroite terrasse du restaurant Old World sur Sunset Boulevard, et il mangeait ses œufs brouillés avec un dégoût manifeste.

Il était grand de façon déconcertante, cela se voyait bien qu’il fût assis, avait des cheveux noirs plaqués en arrière et des lunettes de soleil aux verres miroirs. Il portait un jean de velours côtelé noir, une chemise sport grise, et trois lourds bracelets en or étaient passés à son poignet gauche. À en juger par son nez anguleux et ses pommettes saillantes, on aurait pu dire qu’il était arménien ou tchèque.

C’était un vendredi. La matinée était encore brumeuse, et seul le contour estompé des gratte-ciel et des tours jumelles de Century City surgissait du smog qui recouvrait Los Angeles. De l’autre côté du trottoir, à côté d’un immense panneau publicitaire de John Denver au large sourire, une enseigne lumineuse annonçait à l’homme qu’il était 9 h 27 et que la température atteignait les 30 degrés. La circulation était incessante sur la chaussée bombée, mais il se contentait de lever les yeux, de façon quasi imperceptible, lorsqu’une voiture passait trop près du trottoir.

Le garçon, un jeune homme au visage couvert de taches de rousseur, sortit sur la terrasse avec un nouveau pot de café.

— Désirez-vous encore du café, monsieur ?

L’homme tendit sa tasse sans dire un mot.

— Désirez-vous autre chose, monsieur ? Nous avons des gaufres, des muffins aux airelles, de la glace enrobée de chocolat chaud ?

L’homme secoua la tête.

Le garçon entreprit de rassembler les assiettes vides.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Masa50 2018-06-18T20:04:57+02:00
Argent

Ce livre à une histoire pour moi. En premier lieu, je l'ai acheté il y a quelques années. Un déménagement plus tard et le livre avait disparu sans que je puisse le lire. J'ai espéré le retrouver, mais il était définitivement perdu. Puis il y a quinze jours, en faisant une brocante, je l'ai vu parmi d'autres livres. Trouvé un Graham Masterton est rare à moins de passer par Internet, j'ai donc acheté, un peu à contrecoeur parce que je l'avais déjà acheté. En définitive, j'ai donc acheté ce livre deux fois, j'espère qu'il en vaut vraiment la peine.

Je savais que ce livre, parut en 1979 sous le nom de The Sweetman curve édité pour la première fois en 2004 en France, était complètement de ce que faisait le Maître. J'ai donc ouvert la première page avec un mélange d'appréhensions.

Pour ce qui est de l'histoire, un cinglé sème la panique sur l'autoroute en tuant, selon la police, des cibles aléatoires. Mais pour John il en est autrement. En parallèle, on suit un sénateur Républicain qui fait absolument tout pour devenir le prochain président, en 1980. J'en dirai pas plus, pour éviter de divulguer trop d'informations.

Bon, j'aime pas trop les intrigues politiques, mais là, j'ai vraiment aimé. Après que l'histoire se met (trop) tranquillement en place, elle m'a tenu en haleine. Alors, que Graham Masterton a pour habitude d'utiliser sa patte, ses ingrédients, ici c'est déroutant puisque l'on trouve quasiment rien de ce qu'il a pour habitude d'écrire. J'étais, c'est vrai, un peu frustré. C'est certes un thriller politique, avec trop de passage politique un peu voir bien chiant, mais il aurait pu y incorporer ces scènes dont lui seul est capable d'écrire. Par contre, on retrouve une femme à forte poitrine et une actrice qui porte bien son nom (Adèle Corlis).

Un livre à lire impérativement pour toutes les personnes qui aiment les complots politiques. D'ailleurs, je pense que l'on peut voir la politique sous un regard différents. Et si nous n'étions que des moutons guidés aveuglément . Pour tous les autres qui aiment ce que le Maître de l'horreur fait, à vous de voir, mais je vous aurai prévenu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2017-10-02T12:10:52+02:00
Bronze

Un polar qui commence sur les chapeaux de roues avec une course poursuite sur une autoroute, et peu à peu, l’auteur dresse le tableau de ce vaste complot. A sa tête, un politicien prêt à tout pour prendre la tête des États-Unis.

L’intrigue est originale, la construction du roman est un puzzle que le lecteur reconstruit, croisant des anciennes starlettes de cinéma s’épanouissant dans un univers bling-bling où l’argent dicte sa loi et impose sa puissance sur les autres. Et si les femmes ont parfois un rôle qui se résume à un objet sexuel, il est aussi question de féminisme.

« Nous devons œuvrer pour la prise de conscience des deux sexes si nous voulons libérer les femmes. Cela ne sert à rien de dire à une prisonnière que la liberté est merveilleuse, à moins de convaincre également le gardien de la prison de la laisser sortir. »

Pourtant, j’ai trouvé que le rythme s’essoufflait, et le récit a perdu peu à peu de l’intérêt à mes yeux. De plus, bien que ce ne soit qu’un détail, quelque chose m’a agacée à mesure que j’avançais dans ma lecture: l’expression « au jour d’aujourd’hui ». Ce pléonasme figure une bonne douzaine de fois dans cette traduction. Je n’en veux pas à François Truchaud, cette expression étant très souvent utilisée, mais je la trouve plutôt désagréable.

Un bon roman cependant, malgré les quelques défauts que j’ai pu lui trouver.

Afficher en entier

Date de sortie

Le complot Sweetman

  • France : 2004-10-21 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 19
Commentaires 2
Extraits 2
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode