Livres
486 634
Membres
476 807

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Contrat de mariage



Description ajoutée par Marie. 2010-08-20T13:32:31+02:00

Résumé

- Vous n'avez pas dansé ? demanda Granville.

- Je ne danserai jamais, répliqua-t-elle.

- Si je vous disais que vous devez danser, reprit vivement le magistrat. Oui, vous devez suivre les modes, porter des fleurs dans vos cheveux, mettre des diamants. Songez donc, ma belle, que les gens riches, et nous le sommes, sont obligés d'entretenir le luxe dans un État ! Ne vaut-il pas mieux faire prospérer les manufactures que de répandre son argent en aumônes par les mains du clergé ?

- Vous parlez en homme d'État, dit Angélique.

- Et vous en homme d'Église, répondit-il vivement.

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Laurien 2019-06-23T20:45:45+02:00

Mon cher Paul, as−tu donc vécu dans Paris, pour ignorer les choses les plus vulgaires, les premiers principes qui meuvent le mécanisme féminin, l'alphabet de leur coeur ? Exterminez−vous ; allez pour une femme à Sainte−Pélagie, tuez vingt−deux hommes, abandonnez sept filles, servez Laban, traversez le désert, côtoyez le bagne, couvrez−vous de gloire, couvrez−vous de honte, refusez comme Nelson de livrer bataille pour aller baiser l'épaule de lady Hamilton, comme Bonaparte battez le vieux Wurmser, fendez−vous sur le pont d'Arcole, délirez comme Roland, cassez−vous une jambe éclissée pour valser six minutes avec une femme !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Laurien 2019-06-23T20:44:19+02:00
Bronze

Entre une comédie de l'avarice à la Molière, et une analyse sociale pertinente et spirituelle de la grande affaire qu'est le mariage, ce texte est un très bon Balzac. Ici, l'intérêt n'est pas dans les manoeuvres de séduction, ni dans la vie conjugale, mais dans ce qui n'est que rarement évoqué dans les romans : la signature du contrat. Si le fiancé ne pense qu'aux plaisirs du mariage - y compris physique, la future belle-mère est là pour veiller à ses intérêts et à ceux de sa fille.

Oui, c'est une scène de théâtre, avec les notaires de chaque côté, chacun ridicule physiquement et par leur langage juridique, leur - galimatias - même si Mathias est racheté par sa véritable bonté. La belle-mère ne pense qu'à ses intérêts, tout en se trouvant suffisamment jeune encore pour séduire l'un des notaires. Le fiancé roucoule auprès de sa future, s'enhardissant à lui baiser les doigts, elle attise son désir sur les conseils de sa mère pour mieux le prendre au piège. La mère donne d'ailleurs des véritables conseils de manipulation psychologique à sa fille - pauvre Paul, on nous annonce dès le début qu'il est trop gentil.

C'est féroce, très drôle, les deux femmes sont des actrices, hypocrites, menteuses, cupides.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Contrat de mariage

  • France : 2017-08-22 - Poche (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 1
Extraits 4
Evaluations 3
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode