Livres
463 977
Membres
423 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cri du silence



Description ajoutée par carohem 2019-05-25T06:14:03+02:00

Résumé

Un tueur rôde dans les Lofoten, ces îles magnifiques de Norvège, là où la nuit ne tombe jamais en hiver et où le soleil de minuit éclaire les journées d’été.

C’est ici que Maja a grandi, sur ces terres morcelées qui abritent tant de secrets.

C’est ici que Caern et sa sœur sont arrivés voilà quelques années, après la faillite de leur famille.

Adolescent silencieux et marginal, à la beauté sauvage et charismatique, Caern est pourtant méprisé de tous. Seule Maja le voit différemment et se lie avec lui malgré les mises en garde de ses proches.

Mais alors que la relation entre les deux adolescents se développe, le Tueur des Lofoten frappe à nouveau, détruisant la tranquillité de l’archipel.

Dix ans s’écoulent avant que le destin ne les remette sur le même chemin. Le passé a laissé des traces indélébiles mais l’attirance entre eux est toujours présente.

Le problème, c’est qu’ils ne sont pas seuls…

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Melissa-alice 2019-07-10T17:19:16+02:00

un sourire éthéré et sans joie traverse ses lèvres.

-je ne sais pas pourquoi tu ne me vois jamais comme tout le monde.

je réponds a son sourire et chasse une mèche de mes cheveux qui colle mon visage.

-parce que les autres ne savent pas regarder.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Delph-3 2019-07-18T11:28:00+02:00
Or

http://www.osez-lire.com/2019/07/le-cri-du-silence-angel-arekin-chez-black-ink.html

Une ambiance, un décor, des personnages et une intrigue de haut vol introduits par cette couverture et ce résumé énigmatiques, mais si tentants.

Fermez les yeux et imaginez la beauté des paysages norvégiens. Avancez plus encore et voyez les îles des Lofoten. Entre roches chaudes et mer glacée, vous pourrez tantôt vivre des nuits éternelles, tantôt profiter de journées infinies, mais jamais vous n’y trouverez l’ennui...

Entourés, épiés, protégés ou encore détestés par les personnages secondaires de leur histoire, Maja et Caern vous susurrent tour à tour leurs émotions à l’oreille, vous laissant honteusement curieux des obstacles qui encombrent leur vie. Mais surtout, ils vous imprègnent de leurs ressentis tout au long du récit. Rien ne vous épargne, surtout pas la plume qui se joue de vos peurs et de vos espoirs avec délectation. Tout est bon pour vous faire vibrer, frissonner, craindre ou appréhender. Qu’il s’agisse du décor finement décrit, des protagonistes soigneusement creusés, de l’intrigue intense ou des mots bien choisis, aucun détail n’est omis. Une chose est certaine, Angel Arekin n’a pas son pareil pour inonder le lecteur d’émotions pures, et elle offre ici un savant mélange de thriller et de romance à vous glacer le sang pour mieux le réchauffer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaChroniquedesPassions 2019-07-17T12:48:49+02:00
Bronze

Je suis très mitigée après avoir fini cette lecture.

J'ai aimé découvrir cette auteure à la plume efficace tout en n' adhérant pas à cette histoire.

Je m'explique. Le livre se déroule en deux temps distincts. Le passé et le présent des deux héros : Mina et Caern. Ils se connaissent de longue date. Au début, ce sont deux adolescents qui végètent sur une île norvégienne au climat dure.

Caern est vu comme un marginal. Lui et sa sœur jumelle sont les « silent twins » : des parias a qui les mauvaises langues prêtent une relation contre nature. Cela n'empêche pas Maja d'être attiré par lui et malgré de nombreux obstacles, une relation particulière se tisse entre ces deux-là.

Il s'agit du postulat de départ de la première partie du livre. J'ai bien accroché, notamment grâce au contexte très bien mise en place. Ces îles paumées, les secrets qui entourent les héros, la présence d'un tueur...Tout est très bien distillé et je suis rentrée avec plaisir dans ma lecture.

Sauf qu'un événement dramatique créé une rupture et on retrouve tous nos protagonistes, 10 ans plus tard et là, j'ai beaucoup moins accroché. Caern n'est plus un héros tourmenté. Il m'a semblé un brin glauque et beaucoup moins charismatique. Quant à Maja, elle m'a semblé aussi peu attirante...

Les retrouvailles qui devaient avoir le goût de revanche m'ont semblé ratées. Tout l’ambiguïté de leur relation adolescente n'avait plus du tout de charme devenu adulte. La présence d'un assassin n'a pas permis au récit de retenir mon souffle et beaucoup de choses m'ont semblé trop prévisibles.

C'est donc un avis double. J'ai aimé la plume de l'auteure et tout ce qu'elle a pu mettre en place dans la première partie du récit mais je n'ai pas adhéré à l'évolution de l'histoire.

Bref, une auteure que je vous conseille mais pas forcément à travers ce livre.

https://www.lachroniquedespassions.com/2019/07/le-cri-du-silence-d-angel-arekin.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aurelia38 2019-07-16T12:11:14+02:00
Diamant

Quel bon moment passé au fil des lignes puis des pages...on ne voit pas le temps passé!

Un excellent thriller, une histoire d'amour, une pointe de trahison, un lieu dépaysant, le tout donne un livre qu'on ne peut pas lâcher!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lirepassionnement58 2019-07-11T22:02:37+02:00
Or

Tout d’abord laissez-moi remercier Black Ink éditions pour l’envoi du service presse numérique. Et aussi féliciter Angel Arekin pour ce thriller magistral qui ne laisse point indemne.

L’été s’installe tout doucement à Svolvær. Les jours rallongent et s’enchaînent dans cette petite magnifique ville norvégienne. Le spectacle n’en est que plus fabuleux sous le soleil de minuit. Les plus courageux profitent du panorama époustouflant de La baie d’Unstad en s’aventurant dans ses eaux glaciales. À l’instar de quelques touristes, la bande d’Erlend y est aussi pour affronter les vagues déferlantes du spot. Maja, la petite sœur de quinze ans d’Erlend, Leiv, Jens et Madi. Tout le monde ondulent en même temps que la houle jusqu’à ce que la planche de Maja heurte celle de l’un des surfeurs. Qui n’est autre que Caern Corange. Maja est si frigorifiée et désorientée à cause du coup reçu sur la tête, que Caern se dépêche de prendre les choses en main pour la sortir de l’eau glacée lui évitant une hypothermie certaine. Tout en faisant fi des regards haineux de son frère, Erlend. C’est clair, ces deux-là ne s’aiment pas.

Le cadre que l’auteure nous décrit est idyllique et l’entente est bon enfant et donne envie de se plonger dans cette histoire sans sursis. Jusqu’à ce que l’ambiance se plombe et devienne hitchcockienne et le décor assez sinistre pour hérisser les poils et faire monter la tension artérielle à son paroxysme.

En effet, la population se réveille sous le choc et la nouvelle se répand dans la ville comme une traînée de poudre. L’odeur pestilentielle d’un cadavre sauvagement profané a souillé la pureté et la fraîcheur de l’air de l’archipel des Lofoten. Et depuis, rien n’a été dans cette bourgade. La quiétude de la ville et l’insouciance de ses habitants se sont envolées pour laisser place à un climat d’inquiétude, tendu et suspicieux.

Pendant que le chef de police Sørensen et sa brigade organisent leur chasse à l’homme, Maja et Caern mènent une lutte contre des sentiments qui leur sont interdits. Maja ne peut pas se tenir loin de l’aura magnétique de ce loup solitaire. Malgré la désapprobation de ses proches, de ses amis et même de celle de la jumelle de ce dernier, elle est déterminée à approfondir cette attraction prétendue malvenue qui l’aimante à Caern. Quant à ce dernier, ses efforts sont vains à essayer de résister à la tentation, à l’éloigner de crainte d’entacher son innocence. Et pour cause… Caern et sa jumelle, Aenna, sont l’attraction de la ville, ou plutôt ses moutons noirs. Surnommés les Silent Twins, ils sont observés comme des bêtes de foire, détestés et montrés du doigt. On raconte des choses peu ragoûtantes sur eux, et certaines sont probablement vraies. Par exemple, qu’ils entretiennent une relation malsaine, qu’ils sont nuisibles, qu’ils sont fusionnels et dysfonctionnels, qu’ils sont anormaux… Et d’autres insanités abracadabrantes. Chacun y va de son anecdote dur eux. Mais cela n’empêche pas Maja de lui courir après, voyant en lui, des qualités invisibles aux communs des mortels. Mais pas à elle. Caern est devenu une évidence, son âme sœur et ni les racontars ni même les menaces ne la dissuaderont de l’aimer.

Jusqu’à la découverte d’un deuxième cadavre. Et cette fois-ci pas de doute, tous les doigts se pointent vers Caern. Lui seul avait une aussi grande colère en lui et une bonne raison pour commettre un meurtre si violent. Un crime monstrueux qui a poussé Maja à la fuite loin sa ville et de sa famille des années durant, pour oublier le fantôme qui hante désormais sa tête et son cœur meurtri. On pourrait croire que son exode vers d’autres cieux arrêterait ce déchaînement de violence. Malheureusement, son retour au bercail semble réveiller le monstre qui sévit dans les Lofoten après une hibernation de dix ans. Les crimes n’en sont que plus brutaux et s’approchent de plus en plus d’elle. Sera-t-elle l’objet d’une obsession sanglante ?

Démêler le vrai du faux de ce thriller s’est avéré aussi casse-tête qu’un jeu de puzzle auquel Angel Arekin s’y adonne avec excellence. Le cri du silence est un embarquement total dans les contrées sauvages et sublimes du Nord. Les Lofoten comme elle en parle font rêver. Mais le revers de la médaille nous en éloigne très vite pour chasser l’émerveillement et laisser place à l’écœurement, aux crimes répugnants, au doute, à d’inévitables émotions qui nous rongent tout le long des pages. Le décor paradisiaque cède sa place à un autre plus macabre que l’auteure décrit avec brio, installant un climat de psychose purement hitchcockien. Et elle ne nous épargne pas les détails. Tout y est. Un manoir sinistre, des personnages écorchés à vif, et d’autres plus flippants, un suspense insoutenable, un malaise palpable dont je ne suis pas arrivée à m’en défaire. Cette peur qui prend aux tripes quand on ne sait pas à quelle sauce on allait être mangées. La connaissant, j’avais le droit de craindre le pire (lol). Et, je ne n’ai pas été déçue. Car, le brouillard n’a de cesse de s’épaissir au fil des pages, elle distillait les indices au compte-gouttes, laissant planer le doute et le mystère. L’improbable est devenu réel, le monstre de l’archipel s’est avéré démoniaque et insoupçonnable et sa créatrice rudement sadique.

Angel Arekin a encore une fois était au rendez-vous pour enchanter nos papilles livresques avec le combo parfait pour ne pas changer à notre grand bonheur. Elle nous a fait don d’un amour interdit, bouleversant et à la limite de l’obsession, comme elle seule sait le faire, d’une folie meurtrière et d’une intrigue machiavélique menée d’une main de maître. En somme, un thriller incontournable qui glace les sangs et au dénouement bluffant mâtiné d’une romance riche en émotions à lire sans attendre !

Je suis admirative de cette plume qui ne déroge pas à ses habitudes à nous pousser dans nos retranchements, à malmener nos cœurs et à nous tordre les tripes. Et on en redemande… Chapeau bas l’artiste qui arrive toujours à me surprendre !

Mya

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marlene2303 2019-07-06T19:10:25+02:00
Diamant

ENCORE UNE FOIS… UN ROMAN INDESCRIPTIBLE, UN THRILLER ROMANESQUE A COUPER LE SOUFFLE !

Me revoici pour vous parler du dernier roman d’Angel Arekin, [Le cri du silence]. Ce roman est un véritable ovni littéraire, aucune limite au pouvoir de l’autrice dans ce récit mêlant thriller et romance érotique.

Ce roman est absolument dingue ! Je suis en train de chercher mes mots, d’essayer de vous présenter ce livre comme il faut, et je vous avoue que je rame ! Et oui, une fois de plus, cette sacrée Angel a su me bluffer, me rendre muette d’admiration face à son imagination et à son talent d’écriture. Je suis d’autant plus contente que ce roman soit paru chez Black Ink Editions, l’autrice a le champ libre pour nous proposer des histoires d’exceptions, et putain c’est ce que je recherche !

Etes-vous prêts pour [Le cri du silence] ? Sachez que l’autrice va vous embarquer dans une ambiance particulière, authentique et captivante. Vous allez vibrer aux côtés de personnages singuliers qui vont vivre une montagne de rebondissements à vous glacer le sang !

A chaque fois que je lis un roman de cette autrice, je me dis qu’elle ne peut pas plus me rendre folle, mais je me trompe lourdement, je deviens totalement accro à sa folie, et ce coup de cœur confirme mon attachement à sa plume.

DES PERSONNAGES SINGULIERS… UN TUEUR IMPLACABLE…

Les personnages de ce roman vont vous hanter ! Mon dieu ! On débute le roman au moment où nos héros sont adolescents et j’ai adoré cela. On comprend tout de suite que l’on va avoir affaire à des personnages très intéressants. Mystérieux et intrigants !

Maja est mon coup de cœur ! Cette héroïne est tellement adorable, son cœur est pur et tellement grand, elle est altruiste, curieuse et déjà très mâture pour son âge au début de l’histoire. Dix ans plus tard, on retrouve une femme qui a vécu un traumatisme qui l’accompagnera tout au long de sa vie, cette femme a gardé sa gentillesse, sa générosité et sa bienveillance. Son cœur est toujours aussi grand et aimant. Son attirance pour Caern a toujours été bien au-delà du physique ravageur de l’adolescent.

Vous allez découvrir notre héros et sa sœur jumelle. J’ai vraiment été troublée par ce duo sulfureux. Ne sachant pas vraiment quoi penser d’eux. C’était dérangeant et en même temps hypnotique. Je n’ai eu de cesse de vouloir deviner quelle était réellement leur relation, comment étaient-ils liés… Le mystère sera-t-il levé ?

Caern… Notre héros est particulier, singulier et complexe. Et c’est peu de le dire, je crois que je ne me remet pas encore d’avoir fait sa connaissance. C’est un personnage fascinant. J’ai été touché par son histoire et par la façon dont il s’est lié à Maja. On découvre son personnage à deux âges tout comme notre héroïne et j’ai vraiment aimé sa personnalité ambivalente, cette lutte acharnée contre ses pensées et ses envies. Il a su me séduire d’une manière totalement indescriptible. Très certainement parce qu’il est unique et que l’autrice a vraiment fait un travail approfondi sur sa personnalité. Sa psychologie est finement travaillée pour que l’on puisse vraiment se faire un avis sur lui mais surtout pour que l’on puisse essayer de comprendre ses états d’âme et ses souffrances.

Les autres personnages ont des rôles déterminants dans l’histoire. Vous allez rencontrer beaucoup de monde et je vous avoue que j’ai adoré cela…

Tout au long du récit, j’ai tenté de deviner qui était notre tueur… L’autrice nous fait tourner en bourrique, je suis devenue complètement parano, je n’arrivais plus à rester saine d’esprit. Le doute ne cessait de s’immiscer en moi. Angel Arekin nous offre quelques passages dans la tête du tueur et ils sont jouissifs…

UN SCÉNARIO MAGISTRAL… DE L’ACTION, DU DANGER, DU SUSPENSE ET DE L’AMOUR !

— Je n’ai jamais eu peur de toi, Caern Corange ! Jamais !

Angel Arekin nous revient avec un scénario digne d’un grand thriller romanesque. Elle imprime un rythme soutenu et addictif. Elle trompe ses lecteurs pour les mener sur des fausses pistes… Les rebondissements tombent au bon moment, aucun répit dans cette chasse au tueur.

Le roman se divise en deux parties distinctes. J’ai aimé cette particularité qui nous offre une intrigue intense. Le côté thriller du roman est bien exploité car il se fond dans la romance qui garde une place de choix dans l’histoire. L’AMOUR est une constante et il se décline de diverses manières. Angel Arekin joue encore avec cette notion d’amour, sans limite, l’amour sous toutes ses formes. Elle dissèque ce sentiment en mettant en lumière les émotions qui peuvent en découler… Attirance, désir, haine, honte et culpabilité. Elle nous entraîne loin grâce à l’enquête qui donne une ambiance pesante au récit. J’ai adoré plonger dans cet univers unique et si bien mis en scène.

La double narration est primordiale, même si les chapitres du point de vue de Caern sont moins nombreux, et bien ils sont sources d’informations capitales. L’écriture de l’autrice nous plonge dans un récit riche en descriptions, j’ai aimé ce voyage en Norvège, les passages narratifs nous absorbent, on vit cette histoire comme si on y était ! Les dialogues sont sources d’émotions, j’ai été happée par l’intensité des échanges entre nos personnages.

UNE ROMANCE HORS NORME. UN AMOUR QUI TRANSCENDE…

Une fois de plus, la romance dépasse l’entendement. J’ai été terrassée par l’amour que Maja et Caern se portent. L’autrice tisse un lien entre ses héros, un lien que personne n’est à même de comprendre. Une connexion intime et indéfectible. La preuve, dix ans plus tard, leur amour est intacte malgré les épreuves et le regard des autres…

Cela reste une romance atypique qui n’a rien de classique dans son évolution. L’érotisme a une place particulière dans cette histoire, c’est explicite avec un aspect psychologique à prendre en compte. J’ai trouvé les scènes tellement puissantes et singulières. La confiance que Maja accorde à Caern est magique, de cette confiance découle l’amour et le plaisir. Maja accompagne Caern dans cette transition difficile. Les scènes de sexe m’ont fait frissonner, une explosion d’émotions, des sentiments qui se bousculent et un désir incontrôlable en découle. L’autrice sait toucher notre psyché, vous savez ce moment où vous êtes persuadés que telle ou telle pratique ne sera jamais source d’excitation… Bah votre cerveau et votre corps, eux, ne sont pas d’accord avec votre raison étriquée ^^ Et ça, Angel Arekin l’a bien compris et elle en joue à mort !

Nos héros se donnent corps et âme. Cette romance a pulvérisé mon cœur pour mieux le reconstruire sur des fondations saines et solides. J’ai tellement aimé l’axe que l’autrice a choisi, elle met en lumière l’importance de la confiance dans un couple, elle sublime chaque déclaration d’amour en les rendant sincères et vraies. L’histoire d’amour naît dans un climat hostile, elle est la seule source d’espoir dans l’histoire et elle parvient à illuminer les nuits de nos héros.

— Tu es à moi, Maja, n’est-ce pas ?

Il semble m’implorer que ce soit le cas.

— Oui, je le suis. Tu es à moi, Caern ?

— Oui.

EN BREF :

On me dit dans l’oreillette que c’est le moment de clore cet avis… Mais comment puis-je cesser de vous parler de ce roman ? Mon esprit est en ébullition, mes nerfs à fleur de peau, mon âme et mon ventre palpitent encore ! Et ce serait le moment de me taire ? Hum… Je vais être obéissante ! Je vais conclure sur le fait que ce roman est un ovni littéraire. Un récit unique qui mêle thriller et romance à la perfection. Attention, ce n’est pas une énième romance à suspense, que nenni (expression inusitée depuis le moyen âge lol). [Le cri du silence] c’est le coup de cœur que j’attendais comme le messie ! Pas Lionel Messi, hein !?! Non ! Ce roman, c’est une fois de plus un coup de folie pur d’Angel Arekin. C’est une prise de risque jouissive qui me démontre une fois de plus que cette nana en a dans le pantalon. C’est pour cela que je suis toujours au rendez-vous à chacune de ses sorties livresques. Ça devient une drogue ^^

A lire si vous aimez…

Les thrillers angoissants et palpitants.

Les romances atypiques qui subliment l’amour.

Les héros singuliers et complexes.

Les héroïnes douces, attachants et bienveillantes.

Les thèmes sensibles abordés avec une psychologie fine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Penseesfugaces 2019-07-03T17:16:05+02:00
Or

Un thriller sentimental haletant, captivant, étouffant même ...

Du grand Angel Arekin ! Avec, comme toujours, une plume sublime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tally 2019-07-02T13:08:55+02:00
Argent

Wouaw ! J'ai rarement été aussi aspirée aussi vite dans une histoire. J'ai accroché dès la première page, et la suite ne m'a pas déçu. Je suis passée par toutes les émotions dans ce livre, m'attendant toujours au pire à mesure que l'histoire avançait. A la fois addictif, palpitant, glauque, j'ai eu dû mal à lâcher mon livre.

Le seul point négatif que j'ai à trouver à l'histoire était le côté rébarbatif de la relation entre Maya et Cairn. L'un, éternel meurtrie qui passe son temps à se dénigrer et à appuyer sur son côté sombre, et l'autre qui tente sans relâche de le ramener vers la lumière. C'était mignon au début, mais à certains moment, j'ai trouvé ça un peu trop.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie-136 2019-06-29T09:41:18+02:00

J'ai craqué pour la couverture qui est juste sublime et qui met bien en valeur ce roman.

Je ne connaissais pas la plume de l'auteure et j'avais hâte de découvrir cette histoire qui m'intriguait. Je ne regrette pas du tout car j'ai été happée du début à la fin. Je l'ai savouré petit à petit m'imprégnant des descriptions des lieux, de cet air pesant qui règne, mais j'ai aussi été dans l'attente de découvrir l'identité du tueur des Lofoten.

Dans ce roman, l'auteure nous emmène en Norvège à Svolvaer la Capitale des Lofoten. Elle nous dépayse, nous emmène dans cet endroit aussi beau que mystérieux. J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir les descriptions des lieux. J'ai été imprégnée par l'ambiance, le froid, ce suspens mordant. C'était éprouvant, déstabilisant, mais prenant.

Ici, nous faisons la connaissance de la douce et jeune Maja 15 ans, de son frère Erland et de leurs amis. Puis, il y a aussi les jumeaux Corange, Caern et Aenna, surnommés aussi les Silent Twins.

Maja est une jeune fille attachante, qui ne se laisse pas atteindre par toutes les mises en garde et les racontars sur Caern. Elle, elle le voit autrement. Pour elle, Caern n'est pas celui que tout le monde croit. J'ai beaucoup apprécié sa force de caractère, sa détermination et ses sentiments profonds pour lui, Caern.

Extrait : Ce fut alors que je le vis, et le frisson se transforma en terreur mutique, mêlée à une étrange fascination.

Je dois dire que Caern et Aenna sont étranges, il y a au-dessus d'eux comme une aura malsaine, sombre. C'est dérangeant, mais intriguant en même temps, car on veut en savoir plus. Essayer de comprendre cette relation qui semble si bizarre.

Caern est un personnage hors du commun. Il est unique ! C'est un peu difficile de le cerner. Il semble si distant, fermé et mystérieux qui nous semble inaccessible. On sent une grosse souffrance en lui qu'on aimerait lui retirer pour qu'il puisse souffler et être enfin heureux. Malgré ce que l'on raconte sur lui, je me suis facilement attachée à lui. J'ai aimé sa différence, son côté sauvage.

Alors que le tueur sévit une deuxième fois, rien ne va plus. Tout s'écroule autour de Caern et Maja.

On se pose pleins de questions : pourquoi ?, qui est le tueur ?

Le temps s'est écoulé, les événements du passé ont laissé des traces indélébiles, mais les sentiments que partageaient Caern et Maja, sont-ils encore là ?

À travers les différents points de vues de Caern et Maja, on passe par pleins de sentiments. C'est fort, brutal, animal, et si intense qu'on est comme à bout de souffle. On avance, souffre, ressent, éprouve... C'est dur et brut, sans artifices ! C'est vrai et profond ! J'ai adoré !

Extrait : Parce que je viens de décider que je serai celle qui rallumera la lumière dans ses yeux. Et lui, dans les miens.

Extrait : Maja, c'est ma discordance. Le désir et la peur. L'amour et l'horreur.

L'auteure excelle dans les descriptions, la psychologie des personnages. Je dois dire qu'à un moment j'ai eu des doutes sur plusieurs personnes. J'avais besoin de savoir l'identité du tueur et de comprendre.

Vraiment, cette histoire m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière page. J'ai dévoré chaque chapitre, je vivais l'histoire comme si j'étais sur les lieux. Je participais moi aussi à l'enquête et aux événements.

Je suis passée par pleins d'émotions. J'ai eu peur, frissonné, douté, angoissé, espéré... C'était glacial, puissant, tendre et époustouflant.

J'ai passé un très bon moment de lecture en lisant ce roman et je ne peux que vous le recommander.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valentine8314 2019-06-24T18:10:33+02:00
Diamant

Grande fan d’Angel, je fonce des la sortie d’un nouveau roman, et la encore je ne suis pas déçue.

Superbe, l’histoire est particulièrement prenante, les personnages intenses, le suspense au rendez-vous. Tous les ingrédients d’un excellent moment.

on découvre avec bonheur les beautés de la Norvege.

Jusqu’au dernières pages, on reste en haleine, du grand Arekin j’adore

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aminouch 2019-06-24T17:51:20+02:00

grand merci à Black ink Editions pour ce nouveau service presse. 

Lorsque l'on attaque un livre d'une auteure, on s'attend à vivre le plein d'émotion. Et Angel Arekin fait parti de ces auteures dont je suis à l'affût de chacune de ses sorties. 

Parlons un peu de cette nouveauté. Le Cri du silence est un romantic suspense ( même si je n'aime pas les étiquettes). L'auteure vous emmène au coeur des Lofoten, île perdue en Norvège.  Entre dépaysement et romance sur fond de thriller, Angel vous plonge dans l'obscurité et la lumière de cette île inconnue.  Parce que oui 2 thèmes s'opposent dans ce livre. Tout au long du récit, cette histoire vous emmène au coeur de la noirceur et surtout également au coeur de la lumière et de la rédemption.  

Caern et Maja sont les personnages centraux. Tous devraient les opposer. Caern est taciturne, sombre et solitaire, il est l'obscurité. 

Maja est son contraire. Entourée de son groupe d'amis et son frère, c'est une jolie jeune femme pleine d'empathie. Solaire et lumineuse, elle aime les autres. Rien ne les prédestinait à se rencontrer. Lorsque Maja et Caern se retrouvent, un lien les unira à jamais. Mais rien ne sera simple.  Entre les secrets de Caern et le tueur qui sévit sur cette île, ces deux personnages affronteront le pire pour espérer une fin heureuse. 

Une fois de plus, Angel m'a fait sortir de ma zone de confort. Je ne suis pas fana des thrillers à proprement parlé. Mais ici, la romance est au centre du livre. Nos deux héros sont passionnés.  On vit leur amour, leurs émotions.  L'intensité de cette histoire d'amour est incroyablement belle. J'ai été chavirée par Caern. Je suis tombée littéralement amoureuse de Maja qui pour moi est The Héroïne. Je ne pense pas avoir lu un livre où une femme m'avait autant bouleversé. Sa dévotion, son courage en fait une héroïne qu'on aimerait retrouver sans cesse dans nos lectures.  L'histoire d'amour est passionnelle mais il ne faut pas oublier que l'auteure vous rendra chèvre.  Un meurtrier sevit sur cette île et tout au long des pages vous soupçonnerez tout le monde qu'il soit personnage principal ou secondaire. On imagine, on se pose de questions jusqu'au bout du bout. Et oui l'auteure ne vous soufflera aucun indice. Accrochez-vous !!!!

Une fois de plus, Angel Arekin m'a scotchée par son talent. Pour ma part, elle m'électrise et me donne des émotions incroyable. Cette auteure aux multiples facettes est une sorcière. Peu importe le genre, à chaque fois j'en ressors le coeur rempli d'émotions !!

Note

Coup de coeur!!!!! 

❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Cri du silence" est sorti 2019-06-21T00:00:00+02:00
background Layer 1 21 Juin

Date de sortie

Le Cri du silence

  • France : 2019-06-21 (Français)

Activité récente

Delph-3 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-18T11:26:16+02:00
mel61 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-14T19:56:23+02:00
CarrieB l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-10T20:26:41+02:00
Havaa l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-03T17:29:06+02:00

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 10
Extraits 9
Evaluations 15
Note globale 8.47 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode