Livres
535 064
Membres
560 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Melissa-alice 2019-07-10T17:19:16+02:00

un sourire éthéré et sans joie traverse ses lèvres.

-je ne sais pas pourquoi tu ne me vois jamais comme tout le monde.

je réponds a son sourire et chasse une mèche de mes cheveux qui colle mon visage.

-parce que les autres ne savent pas regarder.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-07-06T19:13:11+02:00

— Tu es à moi, Maja, n’est-ce pas ?

Il semble m’implorer que ce soit le cas.

— Oui, je le suis. Tu es à moi, Caern ?

— Oui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2020-08-20T23:31:41+02:00

Après ces mots, le silence devient si profond ici, au milieu des montagnes, sur ce lac à la vie gelée, qu'il semble posséder le territoire. Il devient une entité à part entière. Il hante le décor, comme dans un cimetière où seuls les morts peuvent hurler sans que nul ne puisse les entendre.

Personne n'entend jamais le cri du silence.

Sauf elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2020-08-20T23:23:28+02:00

Madja, c'est ma discordance. Le désir et la peur. L'amour et l'horreur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-07-06T19:13:51+02:00

— Je n’ai jamais eu peur de toi, Caern Corange ! Jamais !

Afficher en entier
Extrait ajouté par artsofbooks 2020-12-02T04:36:38+01:00

- C'est drôle, me dit-elle. Je pensais revenir ici pour ma terre natale, y retrouver mes marques et me reconstruire, mais je me trompais sur toute la ligne.

J'arque un sourcil curieux.

- Si je me montre un tant soit peu honnête envers moi-même, je ne suis pas revenue ici pour les Lofoten, pour mon père ou mon frère, ou même pour oublier Dean ou Aenna. La seule chose qui me manquait, c'était toi. J'espérais tellement te revoir.

[...]

- J'avais un goût d'inachevé, m'avoue-t-elle. Tu sais, un peu comme un puzzle qu'on n'a pas eu le temps de terminer. Il manquait bien trop de pièces pour l'apprécier. Je devais les compléter. Le puzzle est entier maintenant. Il ne ressemble pas vraiment à l'image que je m'en était faite, mais...

{...]

- Si je n'étais pas revenue, ma vie ne serait qu'un mensonge et j'aurais continué à courir après un fantôme.

- Moi ?

[...]

- Oui, toi.

- Je ne suis plus un fantôme, murmuré-je avant de déposer un baiser au creux de son cou.

- Qu'est-ce que tu es maintenant ?

Sans la quitter des yeux, absorbant sa beauté et celle encore plus belle qui règne en elle, je glisse mes doigts le long de son pouce, retirant lentement la bague qui ne l'a plus quittée au cours des derniers mois, comme un grigri ou un attrape-rêve pour enfermer ses cauchemars. Maja ne bronche pas, fouille mon regard, son discret sourire aux lèvres. Elle sait, j'en suis sûr. Au fond d'elle, derrière l'ombre de ses jolis yeux bleus.

J'ouvre les doigts, et la chevalière disparaît dans les eaux vertes des Lofoten, au milieu de la traînée de vagues que façonne le ferry. Ma main passe sous son manteau et son pull jusqu'à effleurer sa peau, le long de son ventre, et je murmure contre ses lèvres qui s'entrouvrent comme si elle aspirait mon souffle pour respirer enfin :

- Les âmes sont libérées, Maja. Tu peux les laisser s'en aller maintenant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par artsofbooks 2020-12-02T04:15:59+01:00

- [...] attends ! Je t'en supplie !

Mais il ne m'écoute pas.

Le bruit d'une détonation résonne au milieu des montagnes. La glace tonne sous mes pieds, alors que mon esprit semble se vider, la terreur et la douleur l'engloutissant dans leurs méandres sans espoir d'en réchapper.

Afficher en entier
Extrait ajouté par artsofbooks 2020-12-02T04:04:18+01:00

Le froid me saisit aussitôt. Le vent est dru, fouette mon visage. La première chose qui me prend le cœur dans un étau, c'est ce silence. Etouffant. Qui semble m'écraser à terre. Puis la solitude qui s'empare de moi. L'impuissance. Je scrute les alentours sans rien percevoir, m'enfonce dans la neige, commence à descendre vers le sentier menant à la voiture, plus loin, derrière la montagne, et m'arrête soudain. Un frisson longe ma colonne vertébrale, comme si je pouvais sentir le canon braqué entre mes omoplates. Je pivote aussi sec, remonte à toutes jambes le chemin et plonge le regard vers le lac gelé.

Deux silhouettes avancent l'une derrière l'autre sous les reflets de l'aurore boréale. Quel curieux décor, ne puis-je m'empêcher de penser en considérant le lac blanc, telle une pièce d'argent jetée aux trolls des montagnes, Spoiler(cliquez pour révéler)et mon frère qui menace l'homme dont je suis tombée amoureuse pour me protéger d'un monstre qui n'est pas là...

Afficher en entier
Extrait ajouté par artsofbooks 2020-12-01T02:55:10+01:00

Avant, je n'existais pas. J'étais comme une ombre. Un fantôme dans le cimetière. Maintenant, je vis dans son regard. Elle me voit, prend en considération mes souhaits, mes opinions. Elle ne cherche pas à m'écraser et m'apporte ce que je n'ai jamais connu : le respect et l'amour. Je n'étais même plus sûr de leur définition avant son retour. Avec le recul, j'étais une feuille blanche. Aucune vie ne s'écrivait dessus. J'étais mort en même temps que ma sœur, et Maja m'a ressuscité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par artsofbooks 2020-12-01T02:46:15+01:00

Il recule dans la pièce principale, le canon pointant vers le torse de Caern. Ce dernier lève les yeux vers moi la mâchoire si figée dans un étau que le dessin de ses os apparaît sous son épiderme. Son regard me paraît alors si déterminé que des bouts de glace s'enfoncent en moi.

- Caern, non...

- Je t'aime, m'avoue-t-il, avant de franchir le seuil.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode