Livres
469 878
Membres
437 814

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le crime est dans le pré



Description ajoutée par JeanPierreC 2017-02-26T08:01:40+01:00

Résumé

1988, dans un paisible village de la Drôme. Lucile Salomé, vingt ans, est retrouvée morte dans les bois. Son meurtrier, Jean-Baptiste Combe, maire du village et riche chef d'entreprise, respecté de tous, est un égocentrique dénué de tout sens moral. Deux personnes se doutent de son implication et le font chanter en échange de leur silence. L'affaire restera non élucidée et le crime impuni. 2011. Jean-Baptiste est toujours maire du village et, à soixante-deux ans, il continue à mener joyeuse vie. Les années n'ont pas éteint la rancoeur ni la soif de vengeance de Bernard Salomé, le père de la victime. Lui et sa femme vivotent toujours sur leur lopin de terre. Jusqu'au jour où un miracle se produit : ils gagnent une somme fabuleuse à l'Euro Millions. L'heure de la vengeance a enfin sonné : Bernard propose de partager sa fortune avec les habitants du village, à la condition qu'ils jugent et exécutent le meurtrier de sa fille...

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Enfouir sa tête dans le sable comme l'autruche pour ne pas voir l'horreur permettait de la nier.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

- Chronique entière: https://lapetitebibliothequeviolette.blogspot.com/2019/03/le-crime-est-dans-le-pre-edmonde.html

Le livre en lui-même est divisé en trois parties, la deuxième étant la plus conséquente. Dans un village de campagne dans la Drôme, on assiste à la mort d’une jeune fille d’une vingtaine d’années, Lucille. Je dis « on assiste » car dans ce livre, il ne s’agit pas de découvrir qui est le meurtrier et pourquoi comme dans un roman policier. On sait exactement ce qui s’est passé et comment. L’intrigue réside dans les conséquences qui découlent de cette mort.

J’ai aimé ce livre surtout pour le suspens qu’il arrive à maintenir. La vengeance et l’ultimatum lancé par le père Salomé horrifient les villageois et les font crier d’indignation. Seulement, l’échéance approchant, on sent bien en tant que lecteur que cette récompense de multimillionnaire en a alléché certains et que ces certains ne vont pas avoir besoin de très longtemps avant de « retourner leur veste » comme dirait ma grand-mère. Doucement, tranquillement, on bascule dans le huis-clos avec le meurtrier présumé. Le suspense est maintenu jusqu’à la fin et va très bien avec cette sacré ambiance de huis-clos bien maîtrisé.

Par ailleurs, assister au revirement progressif de certains personnages, voir l’idée d’un meurtre pour une énorme somme d’argent se répandre et corrompre leur sens de la justice est assez… jubilatoire (mon petit côté sadique, sûrement). Tout au long du roman, on a droit à plusieurs points de vue de différents personnages, ce qui fait qu’on retrouve très bien l’ambiance d’un petit village de la campagne où tout le monde se connaît et avec l’hypocrisie de plusieurs villageois et ce décor, on se rend compte combien ce petit village peut facilement se transformer en piège.

Les personnages sont très crédibles et paraissent tout-à-fait réels. On croise des personnages formidables et forts et d’autres qui ont l’air d’être de pures saletés (pour rester polie) et entre eux, tout un nuancier : des personnages ni pourris ni extraordinaires par leurs vertus, de la pureté corrompue au criminel repenti. Leurs vies s’entrecroisent et forment le tissu du village de manière particulièrement vraisemblable.

Une spécificité du roman, un peu moins plaisante cependant : certaines parties sont entrecoupées d’une énooooorme ellipse parfois. Entre la mort de Lucille et la vengeance du père Salomé, il y a presque vingt-ans ! Je n’ai pas trop compris ce saut dans le temps assez gigantesque alors qu’a priori, il n’y avait aucune nécessité scénaristique. C’est l’un des seuls petits noirs de ce roman car cela a tendance à casser le rythme de la narration. Mais cela est très minoritaire !

Bref, un livre que j’ai adoré, bourré d’un suspense haletant tournant au huis-clos. On retrouve parfaitement l’ambiance d’un petit village perdu bouleversé par un meurtre puis par le plan vengeresque de l’un des habitants. Personnellement, j’ai dévoré ce roman car je voulais absolument connaître la fin. Le village de Machéronte-le-Château renferme aussi bien ses personnages que le lecteur dans ses pages !

- Résultat : 17/20. Un thriller campagnard ma foi très efficace qui vire au huis clos et qui conserve son suspens et ses mystères jusqu'à la fin. Je le conseille tout particulièrement aux personnes souhaitant une bonne lecture au rythme haletant.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 1
Extraits 7
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode