Livres
392 472
Comms
1 376 433
Membres
284 245

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Finalement, il décida de se battre jusqu'au bout. Le blé n'assisterait pas, de ses milliard d'yeux, au spectacle de son suicide. Au contraire, il offrirait à son tourmenteur le rempart de sa dignité et de son courage. Il décida que ce serait le champ qui, las de l'impassibilité de son jouet, donnerait le coup de grâce et admettrait par ce geste sa défaite.

Afficher en entier

A l'époque où Ker Fresnel n'était encore qu'un petit trois-pièces salon-cuisine-salle de torture, le roi Embru IV vint y séjourner. Le meublé, exposé au sud, était adossé à un vieux massif pierreux, carcasse arrachée au temps qui avait donné son nom au royaume de Kung-Bohr. La vue était agréable et permettait au monarque d'oublier pour un moment les intrigues de la cour.

Afficher en entier

"-Désolé d'interrompre cette fougueuse étreinte, intervint Retzel, mais mon odorat délicat indique que nous sommes arrivés à destination. Maître, vous conviendrez que ma promesse me permet de me restaurer, n'est-ce pas?

-Je suppose que oui. à condition que tu évites tout ce qui ressemble à un être vivant.

-J'essaierai de m'en souvenir.

Le démon de poche disparut par une poterne.

[...]

-Parfait. Edrick, si vous voulez bien soulever le drap, nous allons examiner l'abdomen et les jambes.

Plusieurs émotions parcoururent le visage du soldat. Il finit par fermer les yeux et écarta l'étoffe. Jon avait déjà basculé et étudiait le corps au fur et à mesure que l'officier le découvrait.

-Je confirme. Aucune trace ici non plus. Tiens, c'est étrange.

-Oui ?demanda Vance avec espoir.

-La jambe a été amputée à partir du mollet.

Le détective parcourut le dossier légiste.

-Il n'en est pas fait mention ici.

-Je suis certaine qu'il avait tous ses membres quand on l'a découvert, s'inquiéta Vance.

-C'est tout frais, ajouta Edrick.

L'espionne dégaina une large lame en fusillant les vigiles du regard.

-Par Magni, qu'est-ce qui se passe ici?

Un fracas de caisses renversées lui répondit, depuis la glacière où avait été entreposé Pallas. [...] A travers la brume de la chambre froide, Jon vit s'avancer une silhouette ramassée. Après quelques secondes, elle se précisa. C'était Retzel. Le démon léchait consciencieusement le mollet sanglant de Pallas à la manière d'un cornet de glace.

Jon écarta tout le monde et se planta devant le servant.

-Je croyais que tu devais te tenir tranquille!

-Vous m'avez donné la permission de me restaurer, maître! Notez bien que je n'ai rien mangé de vivant.

-Donne-moi ça tout de suite!

-Certainement pas. Si vous en voulez, vous n'avez qu'à aller vous servir.

Le démon pointa une serre accusatrice vers le cadavre du conseiller.

-D'ailleurs, à ce que je vois, vous n'avez pas attendu pour vous réserver le plus gros morceau!

-Je te le répète une dernière fois, rends-moi cette jambe!

-Non. J'ai une idée : pourquoi n'iriez-vous pas vous faire... Tiens, ça sent quoi ici?

En se baissant, Retzel vit ses pieds disparaître sous des flammes vertes à l'aspect huileux.

Afficher en entier

-Merci beaucoup pour le service, Retzel, conclut Edrick. N'hésite pas à revenir pour le dessert.

-Pour sûr.

Le démon ne bougea pas.

-Le terme revenir sous-entendait un départ, suggéra le sergent avec tact.

-Vous voulez que je m'en aille?

-Oui, firent les quatre humains en coeur.

-Mais d'abord, une chanson!

-Non.

-Pas de problème. A plus tard, les filles.

Afficher en entier