Livres
477 278
Membres
457 626

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle de Drenaï : Druss la Légende



Description ajoutée par Nightroad 2015-05-02T15:52:13+02:00

Résumé

Son nom est Druss. Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes du pays drenaï. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu’au jour où une troupe de mercenaires envahit le village pour tuer tous les hommes et capturer toutes les femmes. Druss, alors dans la forêt, arrive trop tard sur les lieux du massacre. Le village est détruit, son père gît dans une mare de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu…

S’armant de Snaga, une hache ayant appartenu à son grand-père, il part à la poursuite des ravisseurs. Déterminé à retrouver son épouse, rien ne devra se mettre en travers de son chemin. Mais la route sera longue pour ce jeune homme inexpérimenté. Car sa quête le mènera jusqu’au bout du monde. Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car il est Druss, et voici sa légende…

Afficher en entier

Classement en biblio - 699 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ludo 2011-09-11T15:57:20+02:00

Soudain, le géant se leva de son fauteuil.

- Ça suffit ! gronda t il. (Sieben s'arreta net). Je n'aime pas ton spectacle, barde. Je vais donc t'empaler sur un pieu de fer.

Un silence de mort régnait dans la salle. Eskodas prit une flèche dans son carquois et l'encocha.

- Alors ? Tu as encore une histoire drôle à nous raconter avant de mourir ? demanda Cajivak.

- Une seule, répondit Sieben en soutenant le regard du fou. La nuit dernière, j'ai fait un affreux cauchemar. J'ai rêvé que j'étais de l'autre coté des portes de l'enfer ; c'était un endroit effrayant, avec du feu partout et des gens torturés. J'avais très peur aussi ai-je dit à l'un des démons qui était de gardes : "Est-ce qu'on peut sortir d'ici ?". Il m'a répondu qu'il n'y avait qu'un seul moyen, mais que personne n'y était arrivé. Il m'a guidé dans les oubliettes ; a travers une grille, j'ai vu la femme la plus répugnante qui soit. Elle édentée, lépreuse et sa peau était purulente. Ce devait etre la femme la plus vieille de tous les temps ; elle avait des vers qui grouillaient dans ce qui lui restait de cheveux. Alors le garde m'a dit : "Si tu peux lui faire l'amour toute la nuit, tu pourras partir". Et vous savez quoi ? J'ai failli tenter ma chance. Mais en avancant, j'ai vu une deuxieme grille. J'ai jeté un coup d'oeil, et devinez ce que j'ai vu, mon seigneur ? vous ! Vous faisiez l'amour a la plus belle femme que j'aie jamais vu. Je me suis retourné vers le garde et je lui ai demandé : "Pourquoi est ce que je devrais coucher avec une vieille bique, alors que Cajivak a droit a une beauté ?" "Ben", m a-t-il répondu, "il est normal que les femmes ait aussi une chance"

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Gemmell doit vraiment avoir un talent particulier pour me faire lire d'un seul bloc et avec fascination l'histoire d'un personnage que, malgré tout mes efforts, je n'arrive pas à apprécier... Et pourtant, je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'histoire de Druss.

Afficher en entier
Or

En lisant Druss je n'ai pas pu m'empêcher de le comparer à Waylander... J'ai trouvé que notre héros à la hache avait moins d'épaisseur que son homologue : tueur assassin. Il est effectivement très bourrin (comme le fait remarquer Synafae ) et peu réfléchi dans ses actes. Mais néanmoins, et tout le talent de Gemmel est là, on s'attache à lui. Faut dire qu'il n'épargne pas ce pauvre garçon...

Beaucoup d'actions épiques, des personnages secondaires très riches : un bon cru en résumé.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Un roman très agréable à lire qui permet de découvrir davantage le très bon personnage qu'est Druss. Sans grand suspense, on ne s'ennuie tout de même pas un seul instant tout au long de ce livre.

Afficher en entier
Lu aussi

L'auteur ne s'encombre pas avec les détails, ni avec les profils psychologiques plus que sommaires. Seules la baston et la quête du héros comptent dans ce récit où tout se passe très rapidement.

Sans être passionnant, cette histoire reste divertissante et l'on pourrait la qualifier de lecture de vacances (sans connotation péjorative) tant l'intrigue est linéaire et ne nécessite que peu de réflexion.

Druss, bucheron de formation, est une force de la nature, au caractère susceptible et bien trempé quelque peu limité intellectuellement, et n'aspirant qu'à une vie paisible. Alors qu'il est en plein travail, une bande de brigands attaque son village massacrant tout le monde hormis les jeunes femmes destinées à être vendues au marché en tant qu'esclaves. Malheureusement pour notre héros, son épouse fait partie du lot, et se dessine alors pour Druss un destin fait de rencontres, de guerres et de massacres.

Afficher en entier
Bronze

Un moment que je l'avais dans ma PAL et j'ai enfin trouvé le temps de le lire, en revanche il ne m'aura pas fallu longtemps pour le terminer !

Je pensais retrouvé ici les bases d'une aventure a venir mais c’était sans pensé au schéma narratif de Mr Gemmell. En faite je pense qu'il s'agit d'une préquelle "bonus" car on suit bien la naissance de la légende depuis ce qui l'a amené à le devenir malgré lui mais a partir d'un moment le roman se découpe en épisode temporelle pas trop gênant mais du coup on saute des passages de sa saga, comme le dit si bien notre chère poète, que j'aurais aimés découvrir. Néanmoins le scénario est efficace, les personnages qu'il rencontre sont bien travaillés et toujours avec une écriture épurée. Les combats sont fascinants notamment à main nues la description et le détail sont criant de réalisme. Le personnage de Rowena sa femme est très intéressante à chaque apparition il se passe quelque chose du coup quand on reviens sur elle on est de plus en plus attaché à elle. J'ai un peu de mal à décrire mes sentiments sur cette lecture, elle m'a beaucoup plus et même temps légèrement frustrée aussi, il faut que je lise la suite !

Je n'ai pas parler de l'univers, qui est toujours aussi complet et on à le droit à des petits clin d’œil de temps à autre aux autres légende c'est plutôt cool.

Afficher en entier
PAL

Ah! Druss! Ce héros charismatique rencontré la première fois dans Légende! Ici, David Gemmell nous raconte son histoire, pourquoi, comment il est devenu une légende. Et si Druss s’est forgé un nom en jouant de Snaga, sa tout aussi célèbre hache à double tranchant, ce n’était pas son intention. Si Marche-Mort a traversé le pays en versant le sang de quiconque se mettait sur son chemin, c’est tout simplement par amour. Car Rowena, sa jeune et belle épouse, a été enlevée lors de l’attaque de leur village. Rowena est la raison de vivre de Druss. Aussi celui-ci décide de la retrouver peu importe les dangers. Il est prêt à tout affronter pour son aimée. La violence dont il va faire preuve pour parvenir à ses fins est comme un miroir à la profondeur des sentiments qu’il porte à Rowena. Druss est un homme d’extrême. Mais il reste un homme, avec ses faiblesses.

Si l’on suit principalement Druss, le lecteur croise également Sieben, qui va devenir l’ami du Capitaine à la Hache et qui sera à l’origine de la renommée de Druss grâce à une saga qu’il aura composé. D’autres personnages déjà rencontrés dans Légende apparaissent ici, tels que Calvar Syn ou Vintar. Gemmell met toujours l’accent sur les défauts, les faiblesses de ses personnages, et Druss n’est pas en reste. Celui qui donne son nom au récit n’est pas épargné. Ce gars-là apparaît même carrément comme un monstre sanguinaire. Mais ce qui transparaît tout au long du roman, c’est la volonté inébranlable de Druss. Il a un objectif en vue (retrouver Rowena) et il n’en démord pas, agissant comme un tank, défonçant quiconque se dressera sur son chemin. Il a un je-ne-sais-quoi qui fait que, malgré ce côté bourrin, borné, Druss est quelqu’un d’attachant. C’est un personnage charismatique, qui se bat non pas pour le pouvoir, mais parce que cela semble être sa raison d’être, au-delà du fait qu’il veuille retrouver son épouse.

Alors, oui, ce roman est, comme les précédents de l’auteur, et probablement les suivants, un concentré de testostérone, et les femmes, peu présentes, n’ont pas un rôle enviable. Rowena est une sorte de princesse en détresse enfermée dans une tour et le chevalier Druss va l’en délivrer. Tout ça pue le cliché à des kilomètres à la ronde, et pourtant, je me suis laissée séduire, prendre au jeu, et j’ai adoré découvrir l’histoire de Druss et de son amour inébranlable pour Rowena, suivre son parcours pour retrouver celle qu’il aime, rencontrer les personnes qu’il a croisé dans sa quête. Une nouvelle fois, j’ai beaucoup aimé cet univers, ces quêtes de pouvoirs, ces guerres de territoires. Et comment ne pas être charmée par la performance de Nicolas Planchais, qui donne vie au récit grâce à sa voix? Un super moment d’écoute!

Afficher en entier
Or

Ayant découvert Gemmel par le titre "Légende" que Milady avait publié en format poche, je me suis tournée vers les autres ensuite.

"Druss la légende" était le livre qui venait, dans la chronologie, avant "Légende" et ce livre nous explique comment le paisible mais colérique fermier qu'était Druss est devenu "Marche-Mort" et une légende.

La femme qu'il aimait s'étant fait enlever, il a empoigné la hache Snaga, hache de son grand-père, la "lame sans retour" et à entamé son périple, passant par tous les stades pour gagner un peu d'argent et financer son voyage.

C'est violent, il y a du sang, des têtes tranchées (ou autres parties du corps).

Notre héros n'est pas un gentil chevalier chevauchant sur son fidèle destrier blanc. Non, Druss est un être violent, il n'a pas de peine à tuer. Pourtant, loin d'être un héros parfait, il a ses faiblesses. le personnage est détaillé, fouillé et on l'apprécie déjà.

Toute sa souffrance, il la ressentira à la fin du livre. Heureux et triste en même temps. le livre m'avait déjà enchanté, n'ayant pas de temps mort, mais le final, il était encore mieux.

Un grand auteur, qui nous a quitté trop tôt... mais il nous laisse toute son oeuvre à découvrir.

Afficher en entier
Or

Presque 2 ans après avoir lu Légende, ce fut un plaisir de me plonger dans la jeunesse de Druss. C'est un récit d'heroic fantasy très classique, qui manque un peu d'originalité. Et pourtant, j'ai adoré ma lecture.

Grâce à l'écriture très efficace de l'auteur, on s'immerge dans l'histoire dès les premières pages. Druss est un personnage peu nuancé, assez violent mais loyal et attachant. J'ai bien aimé découvrir les faits qui ont fait de lui une Légende.

Je ne lis pas souvent David Gemmell alors que c'est un de mes auteurs favoris. Il faudrait que je me plonge dans ses livres plus régulièrement.

Afficher en entier
Diamant

Un roman que je recommande!!!!!! Un vrai chef-d'oeuvre de la littérature fantasy. L'histoire nous tient en haleine pendant tous le livre. Il m'a fait ragé, m'a angoissé, stressé,... Mais il m'a captivé du début à la fin.

Afficher en entier
Diamant

C'est l'histoire d'un siège.Oui mais narré par Mr Gemmell cette guerre prend une tout autre dimension.Style et narration exceptionnelle l'écrivain entraine son lecteur au cœur de l'histoire.Une fantasy très efficace.

Afficher en entier
Or

Ce que j'ai aimé

LA BAGARRE ! Oui mais pas que. Le combat de dix mille hommes face à cinq cent mille autres, ça donne toujours envie de lire, rien que pour savoir si les dix mille idiots s'en sont sortis.

Les petits détails de chacun qui font la différence et les évolutions remarquables de certains personnages.

Cette faculté qu'a Gemmell de nous emporter dans une histoire somme toute banale, où l'histoire ne semble pas parfaite, où parfois on se dit qu'il y a mieux comme récit à notre époque, mais non. La réussite de l'auteur est là, il nous happe dans sa narration, avec la diversité de ses personnages, nous entraîne avec lui dans ce combat perdu d'avance et réussi à faire aimer et durer, à travers les années, son oeuvre pourtant si imparfaite à un grand nombre de personnes.

Il y a aussi de l'émotion, de la magie, de l'amour, de la fraternité. Nous avons un mélange qui colle bien, un sujet passionnant même s'il a déjà été revisité à toutes les sauces, une histoire avec des héros, une histoire écrite pour rester dans la légende.

Ce que j'aurai aimé, ce qui m'a dérangé

Certains moment, l'on a l'impression que l'on saute des mini-passages, comme une bande vidéo qui saute et qu'on a loupé une phrase ou deux. Il y a vraiment cette impression sur certains dialogues.

La mort de certains personnages, passée trop vite et trop vite oubliée. Le récit met sans cesse en avant la mémoire des combattants, des chansons à leur gloire, tout ça, mais à part pour un personnage, aucun n'a eu droit à un petit hommage. Ils tombent dans l'oubli alors que le rôle de chacun a été, à son niveau, très important dans la défense de la forteresse.

Un épilogue trop court et envoyé sur les roses. Et une fin discutable même s'il faut se prêter au jeu et partir dans l'idée que la magie a fait son oeuvre.

Conclusion

Comme les Trente qui libèrent leur âme pour réaliser des prouesses, anticiper le futur et voir ce qu'il se passe vers d'autres lieux, j'ai réussi un voyage vers l'imaginaire plus que plaisait où j'observais la marche de Druss vers Dros Delnoch, l'entraînement intensif des recrues, l'amour de Rek et Virae, la défense des Drenaïs sur de longues semaines. Mon évasion vers la forteresse fut jonchées d'actes de bravoures, d'amour, de morts, d'émotions en tout genre. Même si le récit souffre de quelques passages trop rapides, trop faciles, parfois même bâclés, la lecture de ce livre est vraiment un bon moment pour qui aime un minimum les histoires de héros ou les batailles perdues d'avance. Une ode à l'espoir quand tout semble perdu et un appel à l'héroïsme alors que le chaos gronde. Un livre où naquirent des héros, un livre de légende.

Pour toute la critique, suivez le lien https://evasionimaginaire.wordpress.com/2018/01/19/legende-quand-gemmell-se-revele-au-monde/

Afficher en entier
Diamant

Comment ne pas succomber au charme de Druss ?

Personnage plutôt atypique, pour qui tout est soit noir, soit blanc. Il n'hésite pas à manier sa hache (très violemment il faut l'avouer) afin de défendre les causes qu'il juge justes (qu'importe ce qu'en pensent les gens autour de lui, il n'est pas influençable).

Dans ce tome, il a décidé de retrouver sa femme Spoiler(cliquez pour révéler)kidnappée par des esclavagistes et de ne pas faire de cadeaux !. Ses pas le mènent vers des contrées lointaines, auprès de camarades plus ou moins attachants et parfois dans des situations inextricables.

N'hésitez pas, lancez vous dans l'aventure avec Druss !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Cycle de Drenaï : Druss la Légende

  • France : 2002-10-18 (Français)
  • France : 2014-10-24 - Poche (Français)

Activité récente

Shamzil l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-30T13:25:49+01:00
Pholoe l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-27T16:30:30+01:00
gus71 l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-20T13:43:09+02:00
user1 l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-01T18:23:31+02:00
Renee-9 l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-15T23:53:17+02:00
hpatou l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-12T20:31:40+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 699
Commentaires 68
Extraits 19
Evaluations 141
Note globale 8.34 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode