Livres
475 557
Membres
453 478

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Rien ne vaut un bon désintégrateur : encore faut-il se trouver du bon côté du canon.

Afficher en entier

Un cheval, qui avait pour ennemi un loup aussi puissant que dangereux, vivait constamment dans la hantise de périr sous les crocs du féroce animal. Poussé par le désespoir, l’idée lui vint de s’attirer les faveurs d’un puissant allié. Il alla donc trouver un homme et lui proposa de faire un pacte avec lui, arguant que le loup était également l’ennemi de l’homme. L’homme accepta aussitôt et proposa de tuer le loup sans tarder, à la condition que le cheval mît sa vélocité, qui était considérable, au service de son nouvel allié. Le cheval y consentit volontiers et permit à l’homme de lui passer une bride au cou et de mettre une selle sur son dos. L’homme enfourcha le cheval, partit aussitôt en chasse, retrouva le loup et le tua.

Le cheval, tout à la joie d’être débarrassé de son ennemi, remercia l’homme en ces termes : « Maintenant que notre ennemi commun est mort, retire cette bride de sur mon cou, ôte cette selle de mon dos, et rends-moi ma liberté. »

Ce à quoi l’homme répondit en éclatant de rire : « N’y compte pas ! » Et il l’éperonna derechef

Afficher en entier

A cet effet, nous vous avons installés sur une planète et dans des conditions telles qu'en cinquante ans, vous vous êtes trouvés privés de toute liberté d'action. Désormais et pour des siècles, la route est pour vous tracée. Vous allez affronter toute une série de crises, comparables à celle-ci, qui est la première, et chaque fois, votre liberté d'action se trouvera pareillement anéantie par les circonstances, si bien que vous ne pourrez adopter qu'une solution.

Afficher en entier

Quand on est dans une alvéole, qu’on a grandi dans un couloir, qu’on travaille dans une cellule et qu’on prend ses vacances dans un solarium plein à craquer, monter à l’air libre avec le ciel au-dessus de sa tête pour toute perspective, c’est risquer la dépression nerveuse, tout simplement.

Afficher en entier

Que tes principes ne t’empêchent jamais de faire ce qui est juste.

Afficher en entier

Et le vaisseau mourut !

Car les religions scientifiques ont le précieux avantage de toujours réussir leurs miracles et d'exaucer, à la demande, des malédictions mortelles telles que celle que venait de lancer Aporat.

Afficher en entier

La violence est le dernier refuge de l'imconpetence.

Afficher en entier

Limmar Ponyets avait le corps enduit de savon quand retentit la sonnerie de l'appareil - ce qui prouve que, même en un coin perdu comme la Périphérie galactique, il suffisait d'entrer dans son bain pour être dérangé

Afficher en entier

Si je vous comprends bien, nous sommes sur la bonne voie : il est urgent d’attendre.

Afficher en entier

- Alors rien. Hardin a dit un jour : "Pour réussir, il ne suffit pas de prévoir. Il faut aussi savoir improviser."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode