Livres
433 070
Membres
354 978

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle des Démons, tome 1 : L'Homme-Rune



Description ajoutée par Funambule 2010-02-27T14:26:08+01:00

Résumé

Le Cycle des Démons - Tome 1

Il y a parfois de très bonnes raisons d'avoir peur du noir...

Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s'abriter derrière des runes magiques qui repoussent ces monstres et prier pour qu'elles tiennent jusqu'au premières lueurs de l'aube. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit au péril de leur vie pour relier les hameaux dont les habitants ne s'éloignent jamais.

Mais lorsqu'une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu'il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d'un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 612 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par janedoe 2014-12-04T20:27:14+01:00

Tandis qu'il regardait les créatures qui, pour une nuit encore, s'étaient emparées de son monde, Arlen se mit à rêver de retrouver ces vieilles runes. Il rêva de voyager hors de Val Tibbet et prit la décision de partir un jour, même s'il devait pour cela passer une nuit dehors.

Avec les démons.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Gayana
Diamant

Je ne connaissais pas du tout l'auteur, après l'avoir rencontré lors d'une soirée bragelonne je me suis laissé embarqué dans cette histoire.

Dès les 2 premières pages j'étais à fond dans l'histoire. C'est passionnant.

Les personnages sont intéressant et font tous avancer l'histoire petit à petit.

Et l'histoire est vraiment innovante !!!

A lire absolument !!

Afficher en entier
Bronze

Bon, le concept, il faut bien l'avouer, défouraille. Mais défouraille grave. Imaginez : un monde moyenâgeux, où, à la nuit tombée, des hordes de démons élémentaires sortent de terre et ravagent le monde, forçant les Hommes à se réfugier derrière leurs runes : d'étranges pictogrammes dotés de pouvoirs magique (mais s'affaiblissant au fil du temps). Ça claque, et tout l'univers est construit sur ce concept : des villes entières protégés de runes et les villages isolés protégés individuellement... La société y ressemble pourtant à la notre : les enfants grandissent, il y a une religion, des gouvernements, bref, la vie a tout de même lieu. Même si ça m'a surpris au début (moi qui m'attendait à un chaos généralisé) je dois avouer que ça permet de créer un beau contraste entre le jour et la nuit, et permettre de détonner lors des phases d'héroïsme nocturne. Je me souviens notamment des premières nuits du personnage principal, Arlen, qui sont bel et bien débordantes de tension et de terreur...

L'écriture... ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça se lit agréablement.

Les parties dans le désert m'ont pas mal plus. De bonnes intrigues et des scènes vachement bien exploitées.

Le roman suit les personnages Arlen, Leesha et Rojer dans leur évolution, de l'enfance à l'âge adulte. Je n'arrive pas à déterminer si c'est une qualité ou un défaut... Dans les faits, le personnage d'Arlen sera le plus développé et le plus intéressant, puis-ce que les intrigues de ce tome sont plutôt les siennes. A vrai dire, on suit la Grande histoire d'Arlen, car c'est véritablement lui qui est au centre de la pseudo prophétie du récit (il deviendra l'Homme-Rune) A partir de ce constat, que dire ? Les deux autres personnages (Leesha et Rojer) apportent, certes, un autre point de vue à l'histoire et à l'univers (car les trois personnages ne sont véritablement réunis qu'à la fin de l'ouvrage) mais, concrètement, d'un point de vue narratif, les longs chapitres présentant leurs enfances respectives ne servent à rien et tout ça aurait pu être résumé lors de leur rencontre avec l'Homme-Rune. (j'essaye de ne pas spoiler tout en étant clair... mais c'est pas facile)

A mon sens, le gros problème est l'univers du roman. C'est... artificiel et simpliste ? Oui, c'est presque ça. L'univers ne semble pas très "Grand". Certes, on rencontre deux/trois peuples et des paysages différents (et encore... on a affaire qu'à des mono-paysages : que un désert, que une forêt, que un lac, que des montagnes... c'est sans nuance et pas vraiment très original) mais il manque cette impression, ces détails, ces choses à peine évoqués... Bref, tout ce qui donne l'impression d'un univers riche et développé ! (contrairement à de très bons bouquins de fantasy... faudra que j'en parle un de ces quatre, ça me fera du bien) Vous voyez la carte au début du livre ? C'est limite si elle est pas découpée clairement en quatre zones et collée artificiellement. De manière général, on voyage d'une zone à l'autre sans vivre de voyage de transition, et ça fait très artificielle niveau géographie. (je vais vous mettre un lien vers un simplifié de la carte : vous allez voir, c'est frappant tellement c'est basique et artificiel => http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c0/Homme-Rune.png et pourtant, la seule différence avec originale, c'est que cette version est colorée...)

Mais, ce qui m'intrigue et me met mal à l'aise, c'est le point que je vais aborder... Le principe du roman repose sur les démons qui sont fait la haine pure et incompréhensible. C'est donc eux les méchants ? Pourtant, dans toutes les parties de vie en société du roman, l'auteur va nous démontrer avec une cruauté assez incompréhensible tout ce que l'humanité a de plus "détestable" : on rencontre des lâches, des pédophiles, des commères haïssables, des villageois pratiquant l'adulaire, des salopards, des égoïstes, des violeurs... Les personnages présentés de manière positives doivent se compter sur les doigts d'une main ! (à l'exception des héros qui, eux, se préservent de cette perversion et n'acceptent pas que "le monde marche ainsi") Dans ce livre, les monstres, ce sont les Hommes ! Et c'est là que ça devient troublant, vu que la religion présente dans ce monde dit que les démons sont apparus en tant que "punition" de l'humanité. Là dessus vient se coller l'annonce d'un "sauveur" qui chassera les démons et rétablira l'humanité dans le droit chemin (annonce réprimé par l'Eglise de ce monde). Ça ne vous rappelle rien ? Allez, faites un effort... Et si je vous dit religion chrétienne ? Jesus, le peuple juif, les pêchés... Vous commencez à comprendre où je veux en venir, hein ? C'est ça qui me dérange : on nous présente une humanité tout sauf digne d'être sauvée (emplie de pêchés ; c'est d'ailleurs amusant de relever les 7 pêchés capitaux distillés tout au long du roman), une punition "divine" représentée par les démons, un sauveur Spoiler(cliquez pour révéler)trahis par le peuple qu'il avait choisit d'aider (on frôle le spoil là, mais c'est utile pour mon argumentation, désolé)... Je sent diablement venir un coup du genre : "je meurs pour laver vos pêchés !" et une conclusion pseudo-catholique dans le même style pour la saga. A mon sens, c'est vachement religieux. Est-ce un défaut ? Dans la fantasy, ça me dérange, oui. J'aime pas beaucoup la religion, et la voir ainsi débarquer à travers un genre qui me plait beaucoup... ben ça a du mal à passer, d'autant que j'aime pas beaucoup le genre de morale que ça sous-entend.

Au final, l'Homme-Rune est un bouquin assez intéressant, avec de vrais moments de tension et des scènes vachement saisissantes : juste pour cela je vous le conseil. Mais le livre se montre assez violent, horrible et malsain pour le traitement des relations humaines à travers toutes les représentations catholiques du pêché. On y retrouve une vision très chrétienne du monde qui n'est pas vraiment pour me plaire... C'est sans doute parce que je ne m'y attendais pas que ça m'a tant mis mal à l'aise, alors je préfère prévenir ceux qui seraient tentés par la lecture. L'univers en lui-même est assez basique si l'on excepte le principe des démons qui sortent de terre la nuit et des runes : un concept que je trouve super intéressant, et qui m'aurait beaucoup plu si il n'était là pour servir une telle morale.

Les fans de fantasy pas trop regardant sur le symbolisme et la morale interne pourront donc y trouver leur came ! Pour les autres un peu plus pointilleux, passez votre chemin.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par philippou666 2018-09-27T16:45:40+02:00
Diamant

Envoutant, passionnant et addictif !

A lire absolument, l'univers et le concept sont très originaux et ça va a 100 à l'heure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par muze 2018-09-20T18:14:44+02:00
Or

Voilà un roman qui me faisait de l’œil depuis un moment et je me demande pourquoi j'ai attendu si longtemps avant de finalement mettre le nez dedans ! Je ne résiste donc pas à l'envie de poster mon propre commentaire, même si je doute que L'Homme-Rune soit en manque de ce côté là...

Un univers auquel on s'attache dès le départ, des personnages aussi bien décrits que les paysages qui les entourent, une histoire qui accroche dès les premiers chapitres. Arlen s'est fait une place dans mon cœur dès les premières lignes et comme lu dans un commentaire précédent, mon seul regret est ce petit bond dans le temps qui nous cache quelques années de sa vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MeghaneBqx 2018-09-20T10:02:43+02:00
Diamant

Wouah. Ce premier tome était vraiment génial!! J’ai adoré.

Une histoire super originale. Des personnages hyper attachants!

Du suspens, de la tristesse, de la joie. De l’addiction à 100%.

Bref je le recommande vraiment!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaYamaha 2018-08-11T17:10:31+02:00
Or

Un bon premier tome, qui nous présente l'univers à travers trois personnages et sur une longue période. Ce tome fait office de grande introduction sans être lassant pour autant. J'ai adoré Arlen. L'écriture est fluide et nous entraine facilement dans cette histoire. La fin du tome nous laisse entrevoir ce qui va se passer ensuite et ce à quoi vont devoir faire face nos héros.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al61 2018-05-31T16:29:04+02:00
Diamant

Cette histoire démarre sur les chapeaux de roues.Le thème est accrocheur.L'écriture est attractive. Très bon livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2018-05-18T01:36:29+02:00
Or

Unebonne histoire de démons, magies et d’aventures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jaunet 2018-01-23T19:32:45+01:00
Diamant

Très belle histoire ,les personnages sont bien

J’aime bien ce tome qui nous fait rentrer vite

Dans l’histoire

Je me lance dans le tome 2 pour suivre

Les aventures de Arlen, Leesha et Rojer

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elenwe 2017-12-11T15:55:26+01:00
Diamant

J’ai dévoré ce livre, et pourtant ce n’est pas un petit morceau !

Il y a quelques points négatifs qui sont surmontables tant la qualité de l’histoire était bonne.

Point qui m’a le plus gêné durant la lecture, on passe trop de temps avec un personnage avant d’en changer, même les passages sans action étaient intéressants à lire, mais une alternance plus soutenue entre Arlen, Leesha et Rojer aurait rendu ma lecture plus addictive encore.

La fin m’a dérangé, elle semblait «bâclée » par rapport au reste qui pullule de détails et de scènes bien détaillées. Au début il y a des dizaines voire centaines de pages pour montrer la naissance de liens entre les personnages, et à la fin c’est plus le cas, tout paraît acquis.

Rojer et Leesha sont intéressants, mais je pense que j’aurais pu lire l’histoire sans leurs passages si ça nous avait permis de passer plus de temps avec Arlen, car il y a un énorme trou et il réapparait tellement différent ! J’étais tellement frustrée de ne pas avoir pu y assister.

L’univers est détaillé mais pas trop, c’est ce que je préfère, je déteste quand c’est l’inverse. Trop de détails m’ennuient, mais ça c’est au goût de chacun. J’ai aimé qu’on nous dévoile un peu d’histoire, de politique, de religion et les clefs de fonctionnement de la société en général.

Les personnages, sont tous biens construits, différents, humains, avec l’illogisme de la logique humaine parfois, ils font vrais. Leurs doutes et leurs idéaux sont bien mis en scène. Même le panel de religieux était bien amené, avec les différentes interprétations des écrits.

Le monde est sombre, les hommes sont sombres, tous, même ceux qui veulent bien faire, et j’ai adoré.

Je le conseille à tous les amateurs de fantasy et même aux autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RubisNoir 2017-12-06T05:07:38+01:00
Diamant

Ceci est ma deuxième lecture de ce roman. Je n'avais pas du tout apprécié la première fois, mais je me suis dit qu'avec un peu plus de maturité, je devrais lui donner une seconde chance. Eh bien bordel, ce fut l'une des meilleures décisions que j'ai prise de ma vie. L'Homme-rune est définitivement devenu un de mes rares coup de coeur. Ce que je n'avais pas aimé de ma première lecture était le lent développement des personnages, très poussé au niveau psychologique, et c'est ce que j'ai adoré de ma relecture. La façon dont est construit le monde dans l'histoire est tout simplement incroyable dans sa complexité. Un livre à lire pour les fans de fantasy!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marianne178 2017-10-29T14:23:59+01:00
Argent

Ce premier tome du cycle des démons est très intéressant ! Je ne l'ai classé que dans les ma liste d'argent car il n'est pas non plus passionnant (j'ai trouvé certains passages un peu vides et ne parvenant pas à nous faire vivre l'histoire, ces passages étaient perçus simplement comme un rapport des évènements). Cependant, l'intrigue de l'histoire est bien construite, l'univers décrit est à la fois profond et familier (on s'y habitue et on le comprend rapidement).

L'histoire suit trois personnages : l'homme-rune Arlen, la cueilleuse d'herbe Leesha et le Jongleur Rojer. L'auteur alterne entre les trois points de vue et nous fait ainsi découvrir leur vie de leur enfance à l'âge adulte. Une grande partie de la vie d'Alten est cependant éludée à la fin du roman et cela m'a un peu manqué. J'ai aussi été gênée par la dimension morale du livre. En effet, on rencontre beaucoup de violeurs, pédophiles, lâches, meurtriers, traîtres... sans que cela ne semble choquer les personnages et ces actes ne sont pas assez décriés à mon goût. De même, l'attitude volage de Rojer ne correspond pas aux autres actions du personnage et j'en ai été assez surprise. Spoiler(cliquez pour révéler)L'histoire entre Alten et Leesha, bien que prévisible avant même que les personnages ne se rencontrent manque de profondeur à mon goût.

Beaucoup de critiques négatives de ma part mais je tiens à préciser que j'ai quand même aimé ce livre !

Bonnes lectures à vous !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Cycle des Démons, tome 1 : L'Homme-Rune" est sorti 2018-06-13T00:00:00+02:00
background Layer 1 13 Juin

Dates de sortie

Le Cycle des Démons, tome 1 : L'Homme-Rune

  • France : 2015-09-18 - Poche (Français)
  • France : 2018-06-13 (Français)

Activité récente

muze le place en liste or
2018-09-18T17:07:33+02:00
Bnw l'ajoute dans sa biblio bronze
2018-08-22T12:04:32+02:00
Jeyy l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-22T07:08:17+02:00

Les chiffres

Lecteurs 612
Commentaires 82
Extraits 21
Evaluations 143
Note globale 8.72 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The painted man - Anglais
  • The Painted Man (Demon Cycle #1) - Anglais
  • USA : The Warded Man - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode