Livres
523 865
Membres
541 796

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle des Robots, Tome 1: Les Robots



Description ajoutée par Underworld 2020-04-21T15:18:21+02:00

Résumé

Première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres entrent en contradiction avec la Première Loi.

Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.

Afficher en entier

Classement en biblio - 674 lecteurs

Extrait

Il ajustait à sa visière des lunettes d’approche et les doigts boudinés de sa tenue isolante ne facilitaient pas l’opération. — Une faible exhalaison s’attache à sa surface – des vapeurs issues des éléments les plus volatils et des composés assez lourds pour être retenus par la gravité mercurienne : le sélénium, l’iode, le mercure, le gallium, le potassium, le bismuth, les oxydes volatils. Les vapeurs se faufilent dans les ombres et, en se condensant, produisent de la chaleur. Une sorte de gigantesque alambic. En fait, si vous allumez votre lampe de poche, vous découvrirez probablement des condensations de soufre, voire de la rosée de mercure. — Peu importe. Nos tenues peuvent supporter indéfiniment quatre-vingts malheureux degrés

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J'ai voulu commencer l'œuvre d'Asimov au début et je dois dire que je me suis ennuyée en lisant ce premier tome. L'écriture est lourde, même si les thèmes sont intéressants.

Afficher en entier
Lu aussi

J’ai vraiment eu peur de ne pas aimer cet auteur, grand nom de la littérature et en particulier dans la SF.

Je retiens beaucoup de bonnes idées, bien exécutées mais qui ont quand même prit quelques rides, notamment avec les descriptions des robots. Sur l’intrigue, c’est drôle de constater qu’encore aujourd’hui on retrouve exactement le même scénario, un robot d’abord esclave puis sa situation évolue.

Les personnages ne sont pas marquants mais pas non plus antipathique, je préfère car cela laisse la place à l’identification lecteur-protagoniste.

Je le trouve d’actualité sur son fond, notamment sur la dépendance aux technologies, on ne peut plus présente aujourd’hui. Je lis sur ma liseuse, j’écris mes idées sur mon smartphone et je rédige ma critique sur mon PC avant de la mettre en ligne. L’anticipation est troublante de réalité sur plusieurs points, quand la fiction devient réalité, j’aime beaucoup ça.

Afficher en entier
Or

Énième réédition du titre : "Les robots", publié en 1950 en VO et en 1967 pour la première fois en France.

Il s'agit d'un recueil de nouvelles sur les robots précédé d'une préface de l'auteur dont voici les titres :

Robbie.

Cycle fermé.

Raison.

Attrapez-moi ce lapin.

Menteur.

Le petit robot perdu.

Evasion.

Évidence.

Et enfin : Conflit évitable.

Tout tourne autour des 3 lois de la robotique :

1- Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.

2- Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.

3- Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Ces lois sont suffisamment floues pour permettre tous les développements et les risques de dérapage. Ce à quoi va s'exposer Susan Calvin, robopsychologue tout au long de sa vie, pour perfectionner les robots, passant ainsi d'un robot nourrice à un robot président.

Asimov fait partie des premiers, (en tout cas, c'est le plus connu), à présenter les robots pour ce qu'ils doivent être : Des outils utiles à l'homme (et non de viles créatures destinées à se retourner contre leur créateur), outils bien sûr de plus en plus perfectionnés.

Ces nouvelles, d'un charme un peu suranné, se lisent avec la plus grande facilité et le plus grand plaisir. Elle sont une introduction indispensable pour bien appréhender l'oeuvre « robotique » du bon docteur Asimov.

La suite : Un défilé de robots

Afficher en entier
Lu aussi

Roman de Science Fiction comportant plusieurs nouvelles regroupées dans ce livre.

Lu en classe de seconde, que la plus part des élèves ont aimés

Permet d'imaginer ce que sera notre futur lorsque nous serons entourés d'automates ou robots permettant de nous aider ou non.

Afficher en entier
Or

Ça faisait des années qu'il attendait dans ma PAL, des années que je me disais "allez, il faut lire Asimov, c'est un monument", et j'attendais, et j'attendais. Et je me suis lancé. Résultat : livre quasiment lu d'une traite. Bluffant, époustouflant - liste de compliments, de qualités non exhaustive.

Tout est maîtrisé du premier au dernier mot. Le scénario est savamment dosé : il est comparable à un enchaînement de nouvelles qui racontent toutes une seule et même histoire, une seule et même histoire qui va toujours de plus en plus loin, et toujours un peu trop loin. Je comprends désormais beaucoup mieux ce qui a fait d'Asimov une légende.

Un point que j'ai particulièrement aimé est le fait que le sujet abordé est très pointu, mais tout est raconté d'une manière qui le rend tout à fait abordable, compréhensible, et même limpide.

Les robots sont des machines parfaitement prévisibles. En cela, l'intrigue peut être vite décelée... Mais, non : ces robots sont si prévisibles qu'ils le sont trop, et cet excès les rend, paradoxalement, imprévisibles. Quand un problème va se produire, on le voit qui se profile au loin. On sait qu'il arrive. Mais, dans un optimisme naïf, en tant que lecteur/trice, on se prend à croire qu'il arrivera autre chose, peut-être de pire, mais autre chose quand même... Et non, tout se déroule comme on pouvait s'y attendre. Et ce n'est pas décevant, au contraire : ce caractère prévisible est l'un des traits fondamentaux de ces robots, et le fait que tout se passe comme prévu provoque un sentiment de terreur froide, incroyablement adapté pour traiter de ces mélanges de merveilles et d'abominations mécaniques, avec autant de mauvais que de bons côtés. L'histoire semble impartiale dans cette lutte entre l'humanité et ses machines intelligentes, et c'est très bien ainsi.

Parlons désormais des mauvais points. Il n'y en a que deux, et le premier est mineur : le récit a un peu mal vieilli dans la forme. On sent les années 50 dans le phrasé et, bien que ce soit charmant, on a besoin de piqûres de rappel régulières pour se souvenir que nous sommes dans un cadre futuriste, sans que ce menu défaut n'entrave un seul instant la saveur du roman.

Le deuxième défaut, en revanche, est éthique et ne concerne pas le livre... Alors même que j'attaquais ma lecture avec enthousiasme, j'ai pu apprendre qu'Asimov avait de très mauvais côtés en tant qu'homme (cas répétés et avérés de harcèlement sexuel). Bien que je sache en faire abstraction, ça m'a un peu gêné au fil de ma lecture, et ça m'a fait lire cette histoire avec une réflexion permanente. J'ai par exemple constaté que les femmes y étaient très mineures, et souvent assez mal représentées (même le personnage "principal", qui est unE robopsychologue, n'est pas forcément très sage). Bref, je ne suis pas trop ennuyé dans la mesure où Asimov n'étant plus de ce monde, il ne tire plus profit des ventes de ses ouvrages et ne peut plus nuire à d'autres, mais ça m'a embêté, suffisamment pour que je classe ce livre en Or plutôt qu'en Diamant (ce qui est ridicule, j'en conviens, mais le geste me paraissait nécessaire). Quel dommage qu'un tel génie soit gâché par ce genre de bassesses. Néanmoins, je ne peux que recommander ce chef-d'oeuvre.

Afficher en entier
Or

Huit nouvelles pour démontrer l'importance d'une réflexion humaine autour des évolutions technologiques .Un travail minutieux beaucoup d'imagination pour générer ces histoires affichant le progrès technique de ces machines à forme humaine.A lire

Afficher en entier
Lu aussi

Pas mal. J'ai bien aimé la première nouvelle de Robbie. C'était de loin la plus attachante.

Afficher en entier
Diamant

A travers Les robots, Isaac Asimov réussit non seulement à nous faire repenser notre rapport avec la technologie, mais aussi notre rapport avec l'humanité. Sous la plume de l'auteur, on voit se dessiner différents personnages, humains et robots avec des sensibilités diverses. C'est un livre fondateur pour ceux qui veulent se lancer dans le genre de la S-F. Plus l'on avance dans la lecture, plus cela se complexifie et le lecteur est entraîné dans les méandres de la robotique et sa complexité. 3 lois dominent la robotique, mais les contradictions et les problèmes qu'elles posent nous montrent parfaitement que rien n'est infaillible et que l'humain doit faire face lui aussi à ses propres contradictions. Bref, un coup de maître, pour une oeuvre intemporelle.

Afficher en entier
Or

Ce tome ouvre la série des Robots... il est très pertinent encore de nos jours et surtout à l'heure actuelle où lesdits robots commencent à envahir notre quotidien. Lecture facile et agréable, ce livre nous projette dans notre avenir (pas si lointain) robotique... J’ai trouvé tout le plaisir des bonnes nouvelles de SF américaines des années 30 aux années 60 : des récits courts, avec une forte unité de temps et de lieu, sans débauche technoscientiste, un petit je-ne-sais-quoi de suranné et où la science fiction est utilisée pour réfléchir et se poser des questions inhabituelles, résoudre des problèmes humains ou philosophiques.

Afficher en entier
Bronze

Le Cycle des Robots, c'est, paraît-il, un incontournable de la SF, et comme je ne me suis mise que récemment à la SF… j'ai décidé d'entrer dans cet univers en passant par la porte principale, pour ainsi dire.

Les Robots, c'est en fait une série de nouvelles, découpées en chapitres d'une longue interview avec la mère des robots, Susan Calvin. Mais au bout du compte, ce sont des petites histoires, de courtes aventures en compagnie de robots qui évoluent progressivement, et toutes s'axent autour d'une simple problématique : avec trois axiomes préétablis, que pourrait-il advenir ?

En fonction des situations, cette question a le droit à bon nombre de réponses étranges, et peut-être parfois un poil tirées par les cheveux (je pense notamment à Herbie, le robot télépathe), mais dans l'ensemble, les textes sont sympas, l'écriture est fluide et agréable à lire, et les nouvelles se lisent vite et facilement. En résumé, c'est une bonne lecture, mais qui n'a pas laissé plus d'impressions que ça, faute de réel attachement au personnage.

(Une petite mention spéciale à Cutie cependant, qui m'aura bien fait sourire tout au long de son évolution.)

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cycle des Robots, Tome 1: Les Robots

  • France : 2012-06-27 - Poche (Français)

Activité récente

SamHul l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-08T10:23:48+02:00
Ouroz l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-17T11:37:44+02:00

Titres alternatifs

  • Les Robots - Français
  • I, robot - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 674
Commentaires 67
Extraits 25
Evaluations 135
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode