Livres
578 815
Membres
642 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle des Robots, Tome 5 : Les Robots de l'aube



Description ajoutée par petitspock 2011-10-18T21:41:50+02:00

Résumé

Livre 3 de Elijah Baley

Quand Elijah Baley arrive sur Aurora, il pressent qu’il va au-devant de sa plus périlleuse mission. Il s’agit en effet pour lui de découvrir qui, pour la première fois dans la galaxie, s’est rendu coupable du meurtre de Jander Panell, le robot positronique le plus sophistiqué jamais créé, une créature atteignant un degré d’ » humanité » très supérieur à tout ce que le Dr Susan Calvin aurait pu imaginer. Or le seul être qui possédait les compétences nécessaires pour commettre un tel crime n’est autre que son propre concepteur, le Dr Fastolfe ! Heureusement, Baley sera à nouveau assisté sur cette affaire de Daneel Olivaw, désormais l’unique robot humaniforme encore en activité…

Afficher en entier

Classement en biblio - 231 lecteurs

extrait

Allez-vous me fournir les renseignements dont j'ai besoin pour discuter sans paraître idiot, ou préférez-vous les lancer en l'air l'un après l'autre pour me voir sauter afin de les attraper ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

En récupérant la dynamique et les personnages de Face aux feux du soleil, Asimov élabore son projet d'union des cycles pour construire une vision de l'avenir de l'humanité. Du coup, le côté pédagogique prend souvent le pas sur la narration, le style s'est alourdi et on remarque de nombreuses répétitions et passages inutilement étirés destinés à nous donner quelques bases issues du corpus des Robots (avec des références à Susan Calvin) et à nous projeter déjà vers Fondation (avec des allusions pas très subtiles à la psycho-histoire).

En dehors de ces passages obligés, le traitement de l'intrigue rappelle le fonctionnement des histoires policières qui lui sont chères, avec cet enquêteur qui ne dispose de quasiment aucune information, qu'on a amené contre son gré, sur qui pèsent des responsabilités énormes et qui durant une grande partie du roman ne voit pas comment se sortir de ce guêpier, condamné à tenter quelques coups de bluff vite réprimés. Baley dispose d'encore moins de latitude que dans le tome précédent mais on sait que sa nature observatrice et sa faculté de raisonnement le tireront de ce mauvais pas.

Reste sa relation avec Gladïa, qui est cette fois nettement plus développée et constitue la partie la plus sincère et la plus intense, parfois maladroite, souvent touchante. Revenant dans l'écriture de fiction, Asimov semble se croire obligé d'insérer plus de sexualité dans ses textes et il le fait avec une sorte de timidité tremblotante, hésitant à parler crûment tout en évoquant des situations parfois scabreuses. C'est assez déroutant.

Afficher en entier
Or

Jusque là, c'est le tome que j'apprécie le moins de ce cycle. Je l'ai trouver moins novateur dans les interactions entre Baley et un monde inconnu. La fin par ailleurs a carrément relevé le niveau, sans elle, je pense que je n'aurait pas apprécier tout le cheminement de cette enquête. Spoiler(cliquez pour révéler)Les liens entre Fondation et les robots sont de plus en plus forts, et j'ai énormément apprécié, depuis le départ des histoires de Baley trouver une origine à Daneel, à la psycho-hisoire

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment adoré cet opus. J'ai mis un peu de temps à me mettre dedans mais la fin est juste magnifique! C'est vraiment en train de devenir un de mes auteurs préférés. Trop hâte de lire la suite!

Afficher en entier
Or

https://entournantlespages.wordpress.com/2021/07/15/le-cycle-des-robots-les-robots-de-laube-tome-5-isaac-asimov/

Comme dans les autres tomes, Isaac Asimov ne laisse rien au hasard, décortiquant les interrogatoires, les dialogues et la manière avec laquelle Baley découvre son environnement. Et bientôt, comme toujours, on en vient moins à suivre une enquête policière qu’à s’interroger sur une société hautement technologique.

Les analyses sociologiques que l’auteur explore sont passionnantes à lire : un monde dans lequel les humains et les robots seraient à égalité pourrait-il exister ? Comment fait évoluer les trois lois de la robotique tout en gardant le contrôle ? Comment se comporter avec des robots qui deviennent de plus en plus humains ? Leur donner des droits ? Des propriétés ? Une sexualité ?

Asimov sait également ménager le suspense avec des fins de chapitres dynamiques et une intrigue générale qui cache beaucoup d’interrogations. Ça n’empêche pas le rythme d’être un peu alourdi par les interrogatoires successifs et les longues explications pour que tout soit clair, même quand ce n’est pas nécessaire.

Outre l’intrigue extrêmement bien menée, les personnages sont également une des grandes forces du cycle. Confronté à d’autres civilisations, Baley apprend sur lui-même et accepte de se remettre davantage en question mais si le naturel revient parfois vite. Néanmoins, sa perception des robots a bien évolué, et c’est bien grâce à Daneel qui semble devenir de plus en plus sensible aux sentiments humains et à Giskard, un robot moins évolué mais d’autant plus surprenant au fil du roman.

Afficher en entier
Or

Un beau rebond par rapport au tome précédent je trouve. Autant j'étais resté sur ma faim sur le tome 4, autant là j'ai pris beaucoup de plaisir.

Il faut dire que les robots sont beaucoup plus présents, au cœur même de l'histoire, et leurs interactions avec les humains se renforcent et se confondent.

Si vous alliez vous décourager après le 4, persévérez, une belle suite vous attend.

Afficher en entier
Or

Au fur et à mesure qu'on découvre la série sur les robots, on comprend le chef d'oeuvre complexe construit pièce par pièce par Isaac Asimov. J'adore les liens qui se font entre tous les livres, surtout avec La Fondation.Spoiler(cliquez pour révéler) La disparition des robots sur les mondes colonisés, les 50 premiers mondes colonisés, dont Aurora, la survie de Solaria avec des contacts minimisés encore plus, le début de la psycho-histoire, etc.

Encore une fois, les questions et l'élaboration du raisonnement de Bailey nous laisse sans voix devant tant de logique et d'intuition. Une merveille qui se dévore !

Afficher en entier
Or

C'est avec plaisir qu'on retrouve l'inspecteur Baley, pour ce qui sera son enquête la plus difficile et délicate, de par le peu d'éléments à sa disposition, de sa présence peu désirée, et des implications qui concerneront l'avenir de la Terre... Son talent d'analyse le sauvera t-il d'une situation où tout paraît contre lui ?

Afficher en entier
Or

J'ai tout autant aimé ce tome 5 que les précédents. J'adore retrouver cet univers riche et complexe avec ces personnages attachants autant qu'étonnants et intrigants. On y apprend énormément sur la planète Aurora, qui jusqu'à maintenant était souvent évoquée mais sans plus. J'ai aussi aimé les références aux précédents tomes, et notamment aux nouvelles dans lesquelles évoluaient Susan Calvin. J'ai hâte de découvrir ce que nous réserve le tome 6. 

Afficher en entier
Or

Comme à chaque fois, lorsque je referme un livre d'Asimov, mon exigence en matière de science fiction s'accroit inexorablement.

Nous découvrons cette fameuse planète AURORA, la plus puissante nation spatienne. Notre héro va une nouvelle fois découvrir les moeurs extravagantes de ces habitants ultra individualistes, ultra conservateurs et ultra sexuellement libérés.

Mais sont ils réellement libre ?

Le coeur de l'histoire nous plonge dans le conflit concernant l'avenir de l'humanité : La prochaine vague de colonisation sera t'elle humaine et terrienne ou bien robotique et spatienne ? le résolution du mystérieux "meurtre" d'un robot humanoïde fera pencher la balance dans un sens ou dans l'autre et cèlera l'avenir de l'humanité !

Une écriture simple nous emmenant toujours plus loin dans des questionnements concernant la technologie, le bonheur, la société, la morale, l'humain, etc, etc, etc.

Afficher en entier
Argent

Toujours aussi génial. Ces mondes à découvrir, l'évolution de la Terre depuis le premier tome, les robots mais surtout qu'ils font du fait que la Terre est à l'origine des spaciens et des androïdes. C'était un plaisir de revoir des personnages et de rencontrer Giskard. Je me disais que finalement il est peut-être plus humain que Daneel mais pas sur finalement. Il comprend plus facilement d'une facon mais Daneel aussi, d'une autre.

Bref, toujours un plaisir de connaitre mieux les robots et les humains.

Et Elijah est en tres bonne voie pour entrer dans la legende aussi !

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cycle des Robots, Tome 5 : Les Robots de l'aube

  • France : 2003-04-01 - Poche (Français)

Activité récente

LN-12 le place en liste or
2021-07-28T23:09:42+02:00

Titres alternatifs

  • Robots of dawn - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 231
Commentaires 18
extraits 12
Evaluations 35
Note globale 7.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode