Livres
565 396
Membres
618 644

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Si on va par là, on risquera moins de se faire tirer dessus pour violation de domicile. On ne peut pas espérer passer inaperçus, avec ton polo !

- Aigue-marine est une couleur magnifique, et je refuse de me sentir coupable de la porter, répliqua Gansey d'une voix un peu ténue en jetant un nouveau coup d’œil vers l'église.

Afficher en entier

Elle aperçut du coin de l'oeil à côté d'elle le col d'une chemise blanche. Gansey se pencha par-dessus le levier de vitesse et posa les doigts sur sa clavicule découverte. Blue perçut sur son cou la fraîcheur de l'haleine du garçon.

- Gansey ! dit-elle d'un ton de mise en garde, mais elle se sentait elle-même instable et dangereuse.

- Juste pour faire semblant!(les mots embuèrent la peau de Blue.)Juste pour faire semblant que c'est possible!

Blue ferma les yeux.

- Il n'y aurait peut-être pas de risque si c'est moi qui t'embrasse, reprit-il. C'est peut-être seulement si toi, tu le fais...

Afficher en entier

-Qu'est-ce qu'il fait, là-bas? s'enquit Adam.

-Il pisse.

-Faites confiance à Lynch pour souiller un lieu comme celui-ci moins de cinq minutes après son arrivée!

-Souiller? Dis plutot qu'il marque son territoire!

-Alors, il doit posséder en Virginie plus de terres que ton père.

Afficher en entier

Elle ferma les yeux, et presque aussitôt crût sentir une odeur de pluie - non de menace de pluie, mais l'odeur vivante , mouvante d'une tempête faisant rage, un vent libre soufflant dur l'eau. Puis quelque chose frôla son visage.

Quand elle ouvrit les yeux, elle était à la fois dans son propre corps et à l’extérieur, loin du trou, et elle se regardait.Devant elle, à seulement quelque centimètres, se tenait un garçon vêtu du polo d'Aglionby, aux épaules un peu voutées éclaboussées de sombres taches de pluie. C'étaient ses doigts qu'elle sentait sur son visage. Il lui effleurait les joues du dos de la main.

Elle vit des larmes rouler sur le visage de l'autre Blue, et les sentit couler aussi sur le sien. Elle retrouvait cette tristesse infinie qu'elle avait ressenti dans le cimetière, cette douleur qui la dépassait. Les larmes de l'autre Blue semblait intarissables.

Le garçon au polo appuya son front contre celui de Blue, et elle perçut une soudaine odeur de menthe.

"Ça va aller", dit Gansey à l'autre Blue, et elle voyait bien qu'il avait peur. "Ça va aller!"

C'est là que Blue comprit que l'autre Blue pleurait parce qu'elle aimait Gansey et que,s'il lui effleurait ainsi la joue des doigts, c'était parce qu'il savait qu'un baiser d'elle le tuerait. L'autre Blue mourait d'envie de l'embrasser tout en craignant de le faire. Pour une raison incompréhensible, ses souvenirs dans l'arbre étaient obscurcis par de fausses réminiscences de leurs lèvres se frôlant, comme dans une vie que l'autre Blue aurait déjà vécue.

"D'accord, c'est parti."(La vooix de gansey achoppait un tout petit peu.)"Embrasse-moi, Blue."

Afficher en entier

"We have to be back in three hours," Ronan said."I just fed Chainsaw but she'll need it again."

"This," Gansey replied, "is precisely why I didn't want to have a baby with you."

Afficher en entier

- D'où tu le sors ?

Les doigts de Ronan enserraient telle une cage protectrice le poitrail de la bestiole. L'animal avait l'air irréel entre ses mains.

- Je l'ai trouvé.

- On trouve des pièces de monnaie, dit Gansey, ou des clefs de voiture, ou des trèfles à quatre feuilles.

- Ou des corbeaux, insista Ronan. T'es juste jaloux parce que... (il s'interrompit pour rassembler ses esprits embrumés par la bière) parce que t'en as pas trouvé un aussi !

Afficher en entier

- Pourquoi tu as choisi cette voiture, d'abord ? demanda-t-elle.

Gansey coupa le contact, mais les jambes de Blue continuèrent à vibrer au rythme du moteur.

- Parce que c'est un modèle classique, répondit-il d'un ton guindé. Une pièce unique !

- Dis plutôt un tas de ferraille !

Afficher en entier

Ronan said, "I'm always straight."

Adam replied, "Oh, man, that's the biggest lie you've ever told."

Afficher en entier

"Je ne peux lui dire. Je ne pourrai jamais lui dire ! Je ne peux qu'essayer d'empêcher que ça se produise", songea-t-elle.

Afficher en entier

Whit some distate, he asked, "What if I implement a no-pets policy at the apartement?"

"Well, hell, man," Ronan replied, with a savage smile, "you can't just throw out Noah like that."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode