Livres
600 233
Membres
683 354

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Dernier des nôtres



Description ajoutée par sylvain 2017-06-18T10:31:41+02:00

Résumé

Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme.

Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère accouche d'un petit garçon.

Avec puissance et émotion, l’auteur nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d'un monde finissant à l'énergie d'un monde naissant... Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de cette saga passionnante.

Romanesque et romantique, une construction formidable. Olivia de Lamberterie, Télématin.

Voici un roman comme la France en produit rarement : c’est-à-dire guère français, mais « pulp », d’esprit feuilletoniste et américanotrope. Marc Lambron, Le Point.

Le Dernier des nôtres prend le grand vent de l’histoire. Étienne de Montety, Le Figaro littéraire.

Un captivant roman des origines. Claire Julliard, L’Obs.

Aux Éditions LGF- Le Livre de Poche

Afficher en entier

Classement en biblio - 170 lecteurs

extrait

- L'absurdité machiste de ce que tu viens de proférer me laisse sans voix.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Adélaide de Clermont-Tonnerre, livre un recueil d'émotion et d'amours autour des cicatrices laissées par les camps d'extermination, la guerre et la puissance du nazisme et par les années d'errance de certains personnages, ceux qu'on retrouvent ont grandi dans des souvenirs muets et dans des enfances torturées. Elle lève le voile sur les colères qui perdurent, les terreurs et les erreurs qu'on ne pourra pas rectifier. Les personnage souffrent et luttent pour aboutir leur quête de leur histoire. Les destins se croisent et rassemblent les pièces d'un puzzle historique

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé ce roman ou nous suivons la vie de Werner Zilc, jeune homme New Yorkais de 27 ans, ambitieux, passionné par les femmes et son boulot de promoteur. Il va totalement par hasard rencontrer la FDSV (la femme de sa vie). Oui, mais voilà, tout ne va pas se passer comme il l'espère. Un amour peut-être interdit de part leurs origines et c'est en remontant en 1945 en Allemagne, que nous allons découvrir le secret de la naissance de Werner et remonter le fil d'une histoire passionnante. Les personnages sont attachants et j'ai suivi avec enthousiasme le dénouement d'un secret de famille. Les points forts de ce roman, sont en 1945, La description du rôle des scientifiques allemands, l'horreur des camps, la cruauté des SS et les répercutions de cette guerre sur le peuple allemand et en 1970, la vie hippie, le début de l'émancipation des femmes et le développement immobilier de Manhattan. Un vrai plaisir de lecture.

Afficher en entier
Or

J'ai apprécié la plume de l'auteur. On s'attache à ces personnages, malgré l'histoire triste. Je recommande

Afficher en entier
Diamant

Un livre qui vous touche aux tripes et au cœur... À découvrir absolument

Afficher en entier
Or

C'est une belle histoire facile à lire. Mais je trouve justement que tout est un peu facile, tout le monde est beau, gentil, riche, passionné. Leurs vies sont faciles. Bon suspense sur trame historique de l'après 2nde guerre mondiale. Personnages bien façonnés et narration bien rythmée dans un style simple et facile à lireQuelques petits soucis sentimentaux, familiaux ou financiers viennent un peu pimenter et bien entendu le coup du secret dans le placard....mais tout fini bien. Histoire reposante, sympathique. Mais pas plus.

Afficher en entier
Diamant

Formidable! Juste formidable! Très bon livre!

L’histoire raconte la rencontre entre une femme dont la mère a été incarcéré dans un camp de concentration, et un homme dont le père aurait été le violeur et bourreau de ladite mère. Je ne peux pas en dire plus pour ne pas dévoiler l’histoire! Une fiction qui pose la question des origines. Se déroulant à la fois pendant les années de la seconde guerre mondiale, et dans les années où tout est permis à New York. Werner jeune loup aux dents longues dans l'immobilier va être confronté pour sa plus grande douleur à un amour interdit qui questionnera directement ses origines et son héritage si dur à porter, qu'il ignorait jusqu'à cet amour...Très bon livre que je recommande!

Afficher en entier
Argent

Le Dernier des nôtres est un livre à suspens, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. La trame de l’histoire est bien pensée et les retours en arrière nous emmènent dans un passé intrigant sous le Troisième Reich. Le côté historique m’a beaucoup plu. C’est un roman plaisant qui se lit très vite avec une touche d’humour qui nous emporte.

Cependant, les personnages de Werner et de Rebecca sont stéréotypés et parfois même agaçants à certains moments du récit. La fin du roman m’a paru maladroite. La façon dont les personnages dénouent le mystère dans le dernier chapitre m’a semblée improbable.

Afficher en entier
Argent

Je commence à lire les reliques de ma PAL et celui-ci en faisait partie. Il était temps de le lire, surtout qu’il était intéressant et m’a permis de réfléchir.

« Fragile et pourtant si fort, fort et pourtant si fragile. Le monde mettra du temps à se remettre de ce passé si dur.»

Le dernier des nôtres, c’est le croisement de l’Histoire entre aléas entre 1945 à Dresde en Allemagne et 1960 à Manhatan. On suit Wern, un jeune homme de 27 ans dont la vie va être bousculée par la belle et riche Rebecca. On entrelace deux époques entre les tourbillons de la guerre et ceux de l’amour.

On commence à suivre Wern Flich, un homme qui rêve de succès et qui va vivre un amour brûlant. Dans sa quête de la vérité et du passé, il va déchanter. Adopté, il est en décalage avec sa famille et ses parents. Il rêve d’un avenir flamboyant avec son meilleur ami Marcus. Marcus est plus sage et raisonné, il lui permet de garder les pieds sur terre. Alors quand l’ouragan nommé Becca rentre dans sa vie. Les fondations de sa vie vacillent. Elle incarne un renouveau, elle est libre, féminine et artiste. Elle aime la fête, la liberté. Mais il ne pensait pas se heurter à un mur quand il va rencontrer sa famille.

Le passé resurgit et il n’en sera que plus poignant, car l’histoire de Wern est complétée par les aléas en 1945. On découvre ce passé sanglant, car dans la noirceur de cette époque, il est né. Ce roman nous plonge dans l’horreur de la Seconde Guerre Mondiale. Elle nous rappelle ce que l’humanité fait de pire.

Comment vivre dans ce monde d’après ? Ce monde où les parents ont vécu des horreurs qui les ont marqué à jamais. Comment vivre en sachant que la vérité pourrait tout détruire ? La puissance de ce roman, c’est la façon dont l’autrice prend appui sur des faits historiques pour nous happer. Ceux-ci rendent le récit plus prenant. On y redécouvre l’importance des scientifiques dans cette période, l’horreur des camps, l’opération paperclip où l’extradition de milliers de scientifiques SS. De l’autre, on voit aussi la tendance hippie des années 70, la montée en puissance de certains entrepreneurs aux Etats-Unis, mais aussi cette émancipation des femmes.

Ce roman historique parlera à plus d’une personne et nous rappellera la fragilité de l’homme face à la guerre.

https://unehistoirede.wordpress.com/2020/06/25/le-dernier-des-notres-dadelaide-clermont-tonnerre/

Afficher en entier
Argent

Une romance historique qui nous transporte entre la seconde guerre mondiale et les Etats-Unis des années 70 à travers l'histoire de Werner, jeune homme ambitieux qui a été adopté et qui, par le biais de son histoire d'amour avec Rebecca, va retrouver ses racines.

Coup de coeur pour l'écriture précise et élégante de l'auteure ainsi que l'habileté dont elle fait preuve en alternant les époques.

En revanche, la mise en place des personnages et de l'intrigue est un peu longue alors que la seconde partie, moins centrée sur l'histoire d'amour, quelque peu convenue, est passionnante.

Afficher en entier
Lu aussi

https://leboudoirdulivre.wordpress.com/2020/06/03/le-dernier-des-notres-dadelaide-de-clermont-tonnerre/

Après tous les bon échos que j’en ai entendu, je m’attendais à un roman particulier, hors si l’histoire de la mère de Rebecca et les origines de Werner Zilch avec tout le contexte historique mis en place (camps de concentration, bébé miraculé, quête de ses origines, secrets de famille, sort des scientifiques…) ont été les éléments qui m’ont fait terminer ma lecture, la partie importante de l’histoire d’amour entre Rebecca et Werner qui prend tellement de place par rapport à la partie historique l’ont ternie, prenant le pas sur ce qui aurait pu être un gros coup de cœur.

Beaucoup de médiatisation pour un récit où je suis restée sur ma faim, le seul point positif étant comme je l’ai mentionné plus haut, le contexte historique de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre froide. Mention spéciale pour la partie sur les scientifiques récupérés par toutes les puissances (URSS, Etats-Unis…) malgré le fait qu’ils aient travaillé pour le IIIème Reich. Il est rare que j’ai des déceptions sur mes lectures et ce fut malheureusement le cas pour celle-ci.

Manhattan, 1969.

Werner Zilch tombe amoureux d’une femme entraperçu dans un restaurant. Le tombeur de ces dames doit à tout prix savoir qui c’est quitte à emboutir sa voiture provoquant leur rencontre.

Saxe, Allemagne, 1945.

Victor Klemp va accoucher une jeune femme gravement blessée par les bombes. Morte peu après avoir donné naissance à un petit garçon, un militaire va tout faire pour pour que le bébé survive. Werner Zilch est le dernier des nôtres.

Ce bébé miraculé est le lien qui va pousser Marthe Engerer à ramener celui-ci à son père encore vivant.

Luisa et elle ont épousé les jumeaux Zilch, un mariage d’amour pour l’une, l’enfer pour Marthe dont la mort de son époux est la réponse à ses prières.

La rencontre avec Rebecca va être le début des réponses aux questions que se posent Werner sur ses parents biologiques. Décidé, il va mener l’enquête et découvrir l’horreur de Karl Zilch, son oncle qui a commis les pires atrocités et a ruiné la vie de ses proches par son esprit pervers.

Un roman basé sur l’histoire réelle des scientifiques, créateurs des bombes V2, sur leurs sorts à l’aube de la guerre froide, sur les mensonges qu’on pris les SS pour s’en sortir à l’issue de la guerre.

La partie centrée sur l’histoire entre Werner et Rebecca prend beaucoup trop d’importance par rapport au contexte historique qui est relégué au second plan.

L’auteur n’a pas peur de perdre ses lecteurs sur la première moitié du roman qui en dehors des événements liés à la guerre est profondément sans réel intérêt.

La seconde partie est beaucoup plus intéressante, centrée sur le passé de la mère de Rebecca, sur l’histoire des frères Zilch, sur cette période si troublée et complexe de la guerre froide.

Des chapitres courts, alternant les époques entre 1945 et 1969, le récit est rythmé surtout sur la seconde partie.

Un semblant de romance sentimentale banale qui pourrait faire perdre des lecteurs à l’auteur si ceux-ci ne prennent pas le risque de continuer leur lecture jusqu’à la fin.

Deux frères ennemis, des femmes qui ont connu le pire des hommes, liées par Werner, le dernier des nôtres. Un amour impossible, tumultueux dont seul le passé pourra les sauver.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Dernier des nôtres

  • France : 2016-08-17 (Français)
  • France : 2017-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

clem95 le place en liste or
2022-05-09T19:11:56+02:00
DM71 l'ajoute dans sa biblio or
2021-09-24T16:28:06+02:00
EmyBZH le place en liste or
2021-04-18T10:33:03+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 170
Commentaires 36
extraits 13
Evaluations 54
Note globale 7.65 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode