Livres
421 070
Membres
337 212

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Dernier Hiver



Description ajoutée par Bayrachie 2011-11-26T22:39:11+01:00

Résumé

2 035, 31º C en-dessous de 0. Depuis des années, le Crépuscule baigne Aurillac dans un ciel de sang. L'Hiver s'est installé, un hiver éternel qui dévore les terres et fige l'océan dans la banquise. La Malesève, cette armée de pins monstrueux, a mis à genoux la civilisation. Alors, devant la fin d'un monde, que reste-t-il d'autre que l'amour ? L'amour qui va pousser Johan à braver le froid et les pins pour retrouver sa bien-aimée, l'amour qui va pousser son frère, Théo, à lui ouvrir la voie, l'amour toujours qui incitera Khalid et la jolie Fanie à tout laisser derrière eux pour les suivre. L'amour est-il assez fort pour triompher de la Malesève et de ce qu'elle a fait des hommes ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 454 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Melou78 2012-02-29T14:52:58+01:00

Elle murmura :

-Johan...souffrir,c'est vivre.

-Mais ça fait mal...

-La vie fait mal, Johan, depuis notre première gorgée d'air jusqu'à la dernière... Vivre, c'est souffrir et aimer, connaitre le bonheur et la peine, tu ne peux ressentir l'un sans l'autre, c'est ce qui donne du prix aux êtres et aux choses.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Jordan
Diamant

Violent, dévastateur, déchirant. Voilà les mots qui me viennent en tête lorsque je repense à ce roman. Le Dernier Hiver est un livre poignant, qui vous détruit de l'intérieur. C'est un ouragan de sensations éprouvantes, qui nous font souffrir, mais qui sont si exceptionnelles à vivre. C'est un coup de cœur à mes yeux. Des ouvrages comme ça, il devrait en exister plus.

Le Dernier Hiver nous plonge dans un futur proche. Nous sommes en 2035, et la vie telle que nous la connaissons n'existe plus. Dès le prologue, on comprend que nous nous engageons dans une lecture épuisante, mais dans le bon sens. On sait que l'histoire va nous consumer, nous faire vibrer et nous émouvoir au possible. Depuis des années, l'Hiver a pris possession du monde. Un froid glacial s'est posé sur la planète. A cause de ce brusque changement climatique, une nouvelle espèce d'arbres à muter : des pins se sont mis à pousser extrêmement rapidement, se nourrissant de n'importe quoi. D'insectes, d'animaux, d'hommes.

La Malesève, cette mutation des pins, à réduit l'humanité en esclavage. Le chaos, la peur et la nostalgie baignent chaque humain dans ce monde en perdition. Et c'est dans cette univers que nous rencontrons Johan, Théo, Fanie et Khalid. Johan et Théo sont frères. Ils ont perdus leur mère lorsqu'ils étaient de jeunes enfants. Depuis, Théo est devenu un militaire respecté. Il veut servir sa nation et être un chevalier des temps modernes. Le décès de sa mère l'a poussé à faire le bien autour de lui. Johan, son petit frère, a réagit autrement. Face à cette mort, il s'est créé une double personnalité. D'un côté, il est adorable, doux et attentionné. De l'autre, il est impartial, vide de sentiment et totalement imprévisible. Ensuite vient Fanie, une jeune fille, amie d'enfance de Théo et Johan qui est adorable. Ses parents l'ont toujours mise à l'écart et considérés comme une erreur. Finalement, nous avons Khalid. Un jeune maghrébin touchant qui en a bavé dans sa vie, aussi bien à cause des propos racistes qu'il a reçu que pour trouver l'amour de sa vie, Sarah.

Tous les quatre, ils font décider d'affronter le froid, la Malesève et ses ténèbres pour retrouver la personne dont Johan est tombé amoureux : Léa. Elle a déménagé avec sa famille lorsque les "arbres vampires" ont commencé à prendre le contrôle de la ville. Depuis, Johan n'a plus aucune nouvelle d'elle. C'est dans un dernier espoir qu'ils vont démarrer le voyage de leurs vies. Celui qui va changer leurs existences à jamais.

Maintenant, je vais me taire, parce que je ne veux absolument rien spoiler de cette splendide histoire. Le Dernier Hiver est un de ces romans qu'il faut non pas lire, mais vivre. Le style de Jean-Luc Marcastel est juste unique et époustouflant. Chaque page est un concentré de poésie et d'émotion. J'ai été ancré dans l'intrigue de la première à la dernière page, c'est aussi simple que ça.

Ce roman, c'est une vraie perle, un vrai coup de coeur. Il conduit nos quatre protagonistes dans leurs retranchements, au plus profond d'eux-mêmes. On découvre des personnes terriblement humaines. Les conditions de vie qui sont décrites sont aussi attrayantes qu'horribles, et c'est tout ce qui fait le charme du livre. On voyage aux côtés de héros qui m'ont fait pleurer, sourire, mais qui m'ont surtout fait frissonner de par leur compassion et leur amour.

L'amour... C'est d'ailleurs l'élément clé, la chose la plus importante, la plus précieuse, du roman. L'auteur nous dépeint ce sentiment d'une façon inoubliable et magnifique. Le Dernier Hiver est un hommage à l'amour, le vrai. Je sentais des vagues de stress, de passion, et d'admiration m'ensorceler tout le long de ma lecture. Cet ouvrage, c'est de l'espoir à l'état pur.

Mais ce n'est pas tout ! Il y a une certaine part de fantastique cachée dans ce livre... Enfin, lorsqu'on comprend d'où viennent les étranges choses qui se passent, on sait que le fantastique n'y est pas pour grand chose, mais j'ai beaucoup aimé découvrir les mystères que recèle le roman. D'ailleurs, j'ai même parfois eu peur pendant ma lecture. Certaines scènes sont très poignantes et vraiment... Comment dire... Pas effrayantes, mais... Énigmatiques. Et bien sûr, j'ai adoré ça.

Haaaa, quelle horreur de ne pas réussir à transmettre tout ce que j'ai vécu ! C'est vraiment frustrant. Il y a tant à dire, à exprimer... Mais tout est tellement bouleversant qu'il est très difficile de mettre des mots sur mes sentiments. Le Dernier Hiver est juste le livre qu'il faut lire. C'est... ouaw... Tout y est si touchant, si vrai, si humain, que je ne pouvais m'empêcher d'y penser.

C'est un message d'espoir, qui touchera tout le monde, obligatoirement. Il nous pousse à réfléchir, à prendre du recul sur nous-même, sur le vrai sens des choses et sur nos priorités. Johan, Théo, Fanie et Khalid son un groupe que je regrette d'avoir déjà quitté. Eux aussi nous poussent à voir la vie sous un nouveau jour. En traversant leurs ténèbres, ils se sont trouvés. Et ça, c'est magnifique. Durant toute l'histoire, je m'étais tellement identifié à eux qu'avais des frissons à chaque fois que je les retrouvais. A chaque coup dur, dans chaque moment où leurs rêves pouvaient continuer, j'étais là, émerveillé.

L'intrigue est magique, les héros sont extraordinaire, l'atmosphère est lourde, pesante, mais tellement attirante... Et la fin, elle, est dévastatrice. J'ai pleuré, beaucoup. Même si j'essayais de me retenir, c'était impossible. Les dernières pages sont... Raaaa, j'en perds encore mes mots. Je les ai relu deux fois avant de prendre conscience de la claque que je m'étais pris. Mais comment un livre peut-il me faire autant d'effet ? Me pousser à autant réfléchir ? Il y avait même des moments où je m'arrêtais de lire pour reprendre mon souffle et me remettre de mes émotions.

Qu'ajouter d'autre ? Le Dernier Hiver est juste exceptionnel. C'est un trésor. Un vrai bijou qui nous transmet des sentiments aussi brutaux qu'intenses. J'ai succombé à son univers, à ses personnages, à son auteur, à son histoire, à son message. Car oui, l'important, c'est ce message. Cette déclaration d'amour à la vie, à l'existence, et aux valeurs humaines. Le Dernier Hiver nous montre toutes les différentes façons dont l'humanité peut réagir face à une menace qui pourrait la faire disparaître. Car que reste-t-il d'autre que l'amour et l'espoir lorsque tout s'effondre ? En bref, c'est une lecture puissante et profonde, qui m'a renversé.

http://wandering-world.skyrock.com/3034750861-Le-Dernier-Hiver.html

Afficher en entier
Argent

Le Dernier hiver est un livre que je me suis fais dédicacer lors de la Foire du livre de Brive début novembre. Ayant déjà entendue parler de ce roman il y a plus d'un an sur Lecture-Academy, je pensais déjà à me le procurer mais quand j'ai su que je le rencontrerait, je n'ai pas hésiter et j'ai foncé. Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur et les personnes qui l'aidaient, il y avait une foule de monde mais vous preniez votre temps malgré tout pour faire de magnifiques dédicaces calligraphiées.

Bref, pour revenir à l'histoire, elle est très originale, ici pas d'êtres surnaturels comme des vampires ou autres mais des pins mangeurs d'hommes: La Malesève.

Johan est un jeune garçon vivant à Aurillac qui a été éloigné de son amie lorsque les pins se sont rapprochés dangereusement de la ville. Mais au bout d'un certain temps, ne pouvant plus tenir, il décide d'aller la rejoindre coûte que coûte à Bergerac, là où sa famille à fuit.

Les personnages sont attachants mis à part Johan, que je trouve égoïste et son caractère m'a énormément dérangé. Le fait qu'il est une face "cachée" appelée communément Corbeau car il devient froid et sans sentiments m'a gêné. Au début, j'ai cru que l'on se centrerait seulement sur la quête de Johan, mais l'on est surtout avec Théo, son grand frère, et comme certains le savent via mes avis, je suis une grande fan des grands frères, j'ai toujours rêvé dans avoir un, et Théo en est un d'exception. On l'appelle même le Chevalier, comme ceux des légende Moyenne-ageuses. Puis, je ne peux pas ne pas parler de Fanie, cette petite princesse Eurasienne, petite soeur de coeur des deux frères qui les accompagnent pour rejoindre Léa à Bergerac malgré ses sentiments. Et il y a aussi Khallid , un des amis qui lui aussi va les suivre. Armés de leur motoneiges et de quelques armes, les voilà partis vers leur incroyable voyage à travers la Malesève et dans Crépuscule.

L'auteur a su nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Puis il faut savoir que derrière ce périple qui nous parrait inimaginable vu la situation, on découvre aussi le caractère de chacun: leur question, leur peur, leur faiblesse...Leur âme.

Donc, au final, un très bon moment avec ce roman, que je conseille à tous!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par cocomilady 2018-05-15T00:19:46+02:00
Diamant

Une histoire qui m'a envoûtée jusqu'à la dernière ligne !

J'avais découvert Jean-Luc Marcastel et sa merveilleuse plume grâce à son thriller ésotérique, "Un pape pour l'apocalypse", qui m'avait enchantée. J'ai donc continué ma découverte en revenant à mon genre favori, le fantastique. Je me suis alors plongée dans "Le dernier Hiver", à mi-chemin entre le conte de fée horrifique et le roman post-apocalyptique... et encore une fois, j'ai succombé.

Cela fait des années qu'un hiver glacial a envahi la Terre et qu'une nuit quasi constante règne partout. Les quelques survivants se sont vus obligés de s'unir et se barricader pour résister au climat, mais aussi à l'invasion de pins vampires et d'autres créatures mutantes qui n'ont de cesse de les envahir pour sucer la moindre goutte de leur sang. Inquiet et sans nouvelles de l'amour de sa vie, partie avec sa famille dans une grande ville plus loin, Johan décide de braver tous les dangers pour la retrouver. Mais il ne sera pas seul car son frère, leur meilleur ami et Fanie, qu'ils considèrent comme leur soeur, vont l'accompagner, eux aussi par amour, pour le protéger...

Le roman commence de façon très très sombre, presque désenchantée. J'ai ressenti la détresse, la tristesse, comme un puits sans fond qui...

suite sur mon blog : http://cocomilady2.revolublog.com/le-dernier-hiver-p1363062

Cocomilady

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2018-04-07T19:34:20+02:00
Diamant

L’amour sera-t-il suffisant face à un hiver apocalyptique, une forêt vampire et des monstres dont les pires ne sont pas ceux que l’on pense ?

Le monde tel que nous le connaissons a disparu. Une nouvelle ère glaciaire a vu le jour donnant naissance à un univers hostile, crépusculaire et surtout à la Malesève, une forêt de pins vampires et de nouvelles créatures monstrueuses. Pourtant, Johan pour l’amour de Léa va affronter tous les dangers pour rejoindre celle qu’il aime. Et son frère Théo, leur ami Khalid et la jolie et indomptable Fanie vont le suivre par amour pour lui. Mais l’amour sera-t-il suffisant face à la Malesève, ses créatures et ce qu’elle engendre chez les hommes ?

J’ai eu un coup de cœur pour cette dystopie écrite par Jean-Luc Marcastel et pour ses personnages. Nous avons Johan, le mystérieux Johan, habité par Corbeau, grand maître de l’art du sabre et qui ne quitte guère son katana. Amoureux de Léa, il ne supporte plus d’être loin d’elle et surtout de ne pas pouvoir la protéger ni savoir comment elle va. Rien ne pourra l’empêcher de tenter de la rejoindre et surtout pas la Malesève, cette monstrueuse forêt de pins qui dévore et colonise tout. Puis nous avons Théo, le frère aîné de Johan, un militaire hanté par ce qu’il a vu et dû faire et qui n’ignore rien de ce qui habite la Malesève. Mais pour l’amour de son frère, il est prêt à le suivre, où qu’il aille. Ensuite, nous faisons la connaissance de Fanie, petite fée brune mal-aimée par les siens, qui les a choisis pour famille et qui est amoureuse en secret de Johan. Rien ne pourra l’écarter du voyage. Le dernier à rejoindre cette équipe sera Khalid, le petit Arabe, l’ami fidèle qui n’hésitera pas à quitter celle qu’il aime afin de soutenir ses amis. Ils ne le savent pas encore mais c’est au bout d’eux-mêmes qu’ils vont devoir aller.

Jean-Luc Marcastel nous offre une fois de plus une magnifique histoire, avec des personnages attachants que l’on quitte à regret. De lui, j’avais lu « Praërie » que j’avais adoré et je suis totalement conquise par « Le dernier hiver ». C’est avant tout une histoire d’amour et de courage, d’héroïsme même, de fidélité et d’honneur. Le monde qu’a créé l’auteur est effrayant, cauchemardesque et les créatures qui en sont issues le sont tout autant. Pourtant, c’est l’homme qui reste le pire et le plus cruel des prédateurs. À côté de cela, nous avons de beaux messages sur l’Homme et l’Humanité, l’Amour, l’Altruisme… Et je trouve que la phrase mise en exergue sur la couverture résume tout à fait le livre : « Un cri d’amour qui repousse les ténèbres. »

Jean-Luc Marcastel m’a fait rêver, rêver de ce monde où des créatures fantastiques qui se sont adaptées aux nouvelles conditions de vie vont fraterniser avec nos amis. J’ai ri aux propos de Khalid : « Mon grand-père, y faisait des babouches, […], et mon grand-père, y disait toujours »… et cette note d’humour était bienvenue car les situations que notre quatuor va affronter sont très dures. Ce livre apocalyptique nous fait réfléchir à l’Humanité et son devenir dans des situations extrêmes. Il est un message d’espoir dans la mesure où malgré la folie de certains (dictateurs, sectes, religions sanguinaires) il reste quelques humains qui n’ont pas sombré dans la barbarie, la haine et la violence.

L’écriture de l’auteur est emplie de poésie et il a une imagination débordante. La fin qu’il a imaginée est surprenante et grandiose, il fallait y penser. Jean-Luc Marcastel a le don de nous faire ressentir les émotions, de peindre les paysages et les personnes de façon telle que l’on a l’impression d’y être. C’est un conteur hors-pair et je ne peux que vous conseiller ce livre qui plaira à tous les amateurs de fantastique, qu’ils soient petits ou grands.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dedei77 2017-08-11T20:36:24+02:00
Or

Un livre très original, j'ai beaucoup aimé l'histoire, les lieux et les personnages.

J'ai trouvé cette histoire frappante de réalisme Spoiler(cliquez pour révéler)Je me dis qu'avec les changements climatiques, on n'est pas à l’abri d'une catastrophe et celle du livre m'a parue très plausible!

L'écriture est vraiment très bien maitrisée et ce fut un réel plaisir de se plonger dans cette histoire passionnante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chamsatischool 2017-06-06T10:12:04+02:00
Diamant

j'ai tout aimé.pour dire la vérité j'ai jamais lu un livre avec des pins carnivores,c'est une 1er.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wanheda 2017-01-19T18:10:58+01:00
Argent

Premièrement, il faut lire ce livre en hiver sinon cela n'a plus de sens :)

Ensuite, l'histoire est très originale ! Je n'avais encore jamais lu le thème des pins vampires ! Le décor que l'auteur nous pose est juste génial ! Il faut savoir que l'intrique se passe en Dordogne (donc ceux qui connaisse comme moi et bah ça ajoute un petit plus je trouve ), je crois même qu'il est question de Rocamadour !!

Passons au personnage : j'ai bien aimé Johan/Corbeau et son côté schizo ! Fanie, j'ai eu plus de mal (déjà je ne suis pas fan du prénom donc voilà voilà),pis elle a toujours un problème et s’évanouit (lourd à la longue) ! Et voilà Théo, mon preux Chevalier Spoiler(cliquez pour révéler)Pourquoi faut-il que mes personnages préférés meurt ?! C'est rageant ! C'est toujours le mieux qui se sacrifie !!! Pour moi Johan méritait de mourir et Théo/Fanie finissent ensemble heureux <3 Triste

Sinon il y a de l'action , c'est Top, on ne s'ennuie pas ;) Cependant, la fin est archi-loupé ! Spoiler(cliquez pour révéler)Sérieusement, des Orques des neiges qui sauvent tout le monde ?! Non, non et non ! Trop facile de finir comme ça ! Je le conseil tout de même car j'ai passé un très bon moment !

Ps: j'ai lu plusieurs commentaires où il est question d'avoir des émotions ... Personnellement, je n'ai rien ressenti de poignant (peut être suis-je insensible ?) mais pour la question des émotions, je peux dire que j'ai lu des romans où TU as vraiment de l'EMOTION PURE et ce n'était pas ici !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cloclo3942 2016-12-29T09:16:01+01:00
Diamant

L'avis de Cloclo3942 :

J'ai emprunter ce livre au cdi de mon lycee puisque j'avais déjà vu son nom sur Booknode et il me faisait envie.

J'ai donc commencé à le lire pendant une demi-heure d'étude et le début me plaisait énormément.

Le cadre avec cet hiver qui tombe sans prévenir pour cause une défaillance scientifique.

Le fait que des sapins mange des gens et se nourrissent de leur être en période de Noël ce livre m'a beaucoup intéressé.

Je l'ai à la base pris pour son histoire d'amour mais celle-ci ma un peu déçu j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de coïncidences à Mon gout.

Le fait qu'il y a aussi des inventions qui m'ont énormément surprise m'a beaucoup plu.

En revanche la magie et la double personnalité du personnage principal était un peu en trop si il n'y avait pas ça le texte aurais quand même été bien et peut-être même voir mieux.

Ceux qui ont formé des Clans c'est le fait qu'il y ait toujours une personne qui veulent prendre le pouvoir j'ai bien aimé car c'est représentatif de la race humaine.

Je vous conseille donc ce livre si vous aimez la dystopie la plume de l'auteur est agréable et le style du livre m'etait lui aussi tres agreable. Une très bonne lecture que je conseille.

Ma note : 8/10

Read more at http://leschroniquesdestia.e-monsite.com/pages/chroniques/le-dernier-hiver-jean-luc-marcastel.html#TQXjBJ32cJCKQOXT.99

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2016-09-12T21:32:42+02:00
Diamant

Un roman qui est vraiment marquant, touchant, sensible et sur tous magnifique.La force de l'amour des personnages ma transporter dans leur univers et franchement j'en resort changé et je regrette pas se changement car il m'a fait comprendre plein de choses et qui pourtant paresses sens grande importance pour certains. Je le conseille vraiment car se livre et une perle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par themusik 2016-08-13T21:56:59+02:00
Diamant

Je n'arrive pas à trouver les mots pour commencer ce commentaire, même plusieurs semaines après avoir achevé ma lecture.

Le dernier hiver, c'est un roman qui prend aux tripes, qui nous fait ressentir un tas d'émotions, que ce soit de la colère, de la tristesse, de la haine, de la joie mais aussi de l'espoir.

Je dois dire que je ne m'attendais absolument pas à ce que j'ai lu. L'histoire que renferme ce roman, j'étais à des lieux de l'imaginer, je ne pensais pas me confronter à quelque chose d'aussi noir, un monde aussi "violent", même si ça ne m'a point déplu, j'adore ce genre d'ambiance dans un roman.

En effet, l'atmosphère du roman est extrêmement sombre & étouffante, on ressent à chaque page une tension presque palpable.

Mais au milieu de tout ça, nous avons aussi droit à de petites scènes plus légères, de beaux moments d'émotions et d'espoir qui donne les larmes aux yeux.

J'ai été énormément touché par les personnages, qui sont juste incroyables. Ils sont forts & courageux, essayant de survivre dans un monde qui fout le camp. Ils vont aller au bout d'eux-mêmes, ils vont traverser l'enfer par amour. Amour pour un ami, amour pour un frère, amour pour un garçon.

Tout cet amour qu'ils se portent les uns les autres, tous ces sentiments qui les lient sont magnifiques & m'ont ému. On sent à quel point ils tiennent les uns aux autres, qu'ils feraient n'importe quoi pour chacun d'entre eux.

En écrivant ces lignes, j'ai une petite pensée pour Théo, qui fut mon héros pendant cette lecture et qui m'a touché au-delà des mots. J'ai versé quelques larmes durant les derniers chapitres pour lui.

L'auteur met beaucoup l'accent sur l'Homme, sur l'Humanité en règle générale, et ce qui fait de nous des êtres humains. Sur les sentiments aussi, sur la souffrance que ceux-ci peuvent déclencher en nous.

L'histoire fait réfléchir, nous interroge, nous interpelle, nous révolte parfois aussi.

Je crois que l'on ne sort pas indemne de ce livre, une part de moi reste prisonnière de ces pages, repense constamment à ce livre et au message qu'il délivre.

Toute cette belle histoire est écrite d'une main de maitre par l'auteur, qui possède une plume magnifique. Fluide, poétique à certains moments, dure à d'autre, le ton est toujours juste, on ne tombe à aucun moment dans le trop glauque, trop sombre ou dans le mélo de bas étage.

Le Dernier Hiver est une véritable ode à l'Humanité, et une magnifique dystopie que je conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VioletteLyyant 2016-05-14T19:12:05+02:00
Lu aussi

Ce livre n'est pas mon préféré de Marcastel mais il a quand même de bonnes qualités. Tout d'abord le style de l'auteur, toujours unique et transportant le lecteur de manière assez unique. Ensuite le contexte. Un genre d'univers post-apocalyptique mais plus réaliste que dans beaucoup d'autres livres du même genre. Le monde a changé mais les humains restent les mêmes, vivant avec leurs peurs et leurs espoirs. Pas de dictature humaine, juste celle de la nature...

Ce que je reproche à ce livre est d'être trop basé sur les histories d'amours des personnages. L'action est là, les émotions aussi mais tout est ramené aux couples existants ou en voie de se former... Je sais que c'est une volonté de la part de l'auteur mais ça gâche du potentiel pour moi, que ce soit au niveau des personnages ou bien de l'intrigue en général.

Je retiens cependant de beaux moments de frissons et d'action qui font la réelle force de cette histoire, de même que l'humour incarné dans le personnage de Khalid. C'est une vraie bouffée 'air frais au milieu de la noirceur dans laquelle vivent les personnages.

A noter aussi la fin... plutôt choquante et inattendue mais définitivement marquante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2016-03-15T14:14:50+01:00
Bronze

Un récit original et bien écrit, même si j'ai eu un peu de mal à me projeter dans le décor.

Certaines mutations m'ont peu convaincues....quoique...dans cet environnement assez angoissant, cet hiver perpétuel et ces pins affamés....tout est possible.

J'avais pensé au début de cette lecture que le personnage de Johann, "Corbeau" serait mis en évidence.

Ce n'est pas le cas, c'est la quête de Théo que j'ai plutôt suivie, ses sentiments que j'ai partagés, ses angoisses et ses peurs que j'ai surmontées.

J'aurais voulu en avoir davantage sur le personnage du Corbeau, car à vouloir ne rien ressentir, et bah on n'a rien du tout...

Je suis attristée Spoiler(cliquez pour révéler)par la fin que se choisit Théo, je comprends mais je n'adhère pas, j'aurais voulu certainement une fin plus heureuse car j'aimais beaucoup ce qu'il était, quelqu'un avec un grand cœur..

Khalid apporte une touche d'humour.

Fanie quant à elle, est pleine de fraîcheur avec beaucoup de courage, mais son pouvoir arrive un peu comme un cheveu sur la soupe....pour ma part, il m'a manqué quelques infos...

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Dernier Hiver

  • France : 2011-10-05 (Français)
  • France : 2013-10-23 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 454
Commentaires 126
Extraits 29
Evaluations 143
Note globale 8.14 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode